Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps

Donnez du punch à vos formations en utilisant les cartes mentales et les outils visuels

Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen.

Mais cela ne suffit pas.  Je vous propose d’aller plus loin avec la méthode CQQCOQP et quelques fonctionnalités intéressantes d’XMind.

Hier, nous avons vu un exemple de résumé de texte réalisé avec XMind.  Ce résumé correpond aux étapes 2 et 3 de notre méthode Etudier efficacement en 5 étapes : prendre contact avec le cours et réactiver la mémoire.

Aujourd’hui, nous allons travailler avec une méthode et des outils qui s’apparentent davantage à la quatrième étape : réutiliser ses connaissances.

Mobiliser les bons neurones

Pourquoi changer de méthode ?  Pourquoi ne pas continuer à lire et à résumer, puisque cela fonctionne ?

Pour plusieurs raisons.  Lire et résumer sont d’excellents moyens de comprendre et de mémoriser un texte – cours, article, livre, etc.

Mais, si nous voulons être performants lors d’un examen, nous devons aller plus loin.

Car, le professeur va nous poser des questions auxquelles il va falloir répondre précisément.  Non pas restituer toute la matière.  Mais « réutiliser« , « mobiliser » la partie de celle-ci qui correspond exactement à la question posée.  Et sous une forme qui n’est pas la même que celle du cours.

Comprendre, mémoriser, restituer, réutiliser… ne font pas appel aux mêmes groupes de neurones dans notre cerveaux.  Parce que ce sont des opérations mentales différentes, elles mobilisent d’autres région du cerveau.

Pour être performants lors des examens, il va falloir travailler sur ces zones différentes.  Voici comment.

Entrer par d’autres portes : CQQCOQP

Hier, en résumant notre texte par une mindmap, nous sommes entrés dans ce texte en suivant le chemin proposé par l’auteur : le titre, le chapô, les intertitres, etc.  C’est l’ordre et la logique de l’auteur.  Et nous nous les sommes appropriés en résumant le texte selon ces titres, intertitres, etc.

Aujourd’hui, nous allons explorer le même texte en entrant par différentes portes.  En utilisant 7 questions : CQQCOQP.  Comme sur la carte ci-dessous :

Mindmap réalisée avec XMind : la méthode CQQCOQP
Carte mentale : la méthode CQQCOQP

Vous l’avez compris, cette expression bizarre est simplement un acronyme, un mot construit à partir de l’initiale de chaque question : comment ?  Qui ? Quand ? Combien ? Où ? Quoi ? (ou que ?) et Pourquoi ?

Ces simples questions vont nous permettre d’interroger le texte de Don Verzé.

Nous allons faire comme le professeur : poser des questions !

Cela va mobiliser d’autres régions de notre cerveau, d’autres neurones.  Et donc, renforcer notre compréhension et notre mémorisation du texte.  Mais en plus, cela nous prépare à répondre de façon efficace aux questions du professeur le jour de l’examen !

Et – bonus non négligeable – en utilisant diverses techniques, nous empêchons notre cerveau de se lasser.  Si vous variez les techniques lorsque vous étudiez, vous vous fatiguerez beaucoup moins et vous vous lasserez beaucoup moins vite qu’en vous contentant de lire le texte encore et encore !  Et vous serez beaucoup plus efficace… tout en vous ennuyant beaucoup moins !

Première question : Quand ? Et la ligne du temps

Hier, nous avons vu que l’année 1970 marquait un véritable tournant dans la vie de Don Verzé.

Aujourd’hui, je vous invite à explorer davantage le temps dans ce texte.

Pour ce faire, nous allons repérer toutes les dates.  Et puis, nous allons construire un outil visuel.  Mais pas une mindmap.  Nous allons profiter d’une autre fonction de XMind :  l’arrête de poisson qui va nous permettre de créer une ligne du temps pour bien visualiser la progression des événements.

Ligne du temps réalisée avec XMind - structure en arète de poisson
Ligne du temps du texte Don Verzé

Le texte ne nous donne pas la date de naissance du prêtre.  Mais nous savons quand il est mort et à quel âge.  Nous pouvons donc en déduire qu’il est né en 1920.

Ensuite, le texte nous donne la date de 1970, qui est l’année-charnière de son existence.  Et puis 2010 et 2011, deux années pendant lesquelles les événements se précipitent jusqu’au décès du personnage principal de cette histoire…

Nous avons donc, rassemblés sur une page, sous forme graphique, la succession des événements et leurs relations entre eux.

Dans un autre article, je vous montre comment répondre à la question Qui ?  avec une autre méthode : la carte conceptuelle.

Bon travail 😉

Ces cartes ont été réalisées avec XMind.  La version gratuite est suffisante pour réaliser ces outils sur votre ordinateur, PC, Mac ou Linux.

J’enseigne ces méthodes lors d’ateliers Apprendre A Apprendre et aussi lors de coaching étudiant à distance ou de soutien scolaire individuel.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

42 commentaires

  1. […] Les cartes mentales ou cartes heuristiques. Atelier cartes mentales. Utiliser les cartes heuristiques pour l’enseignement et la recherche. Usages et pratiques des cartes mentales en éducation: Heuristiquement. Mind Mapping – Cartes mentales en ligne. Les 7 règles de base pour réaliser une carte heuristique. Apprendre avec MM. Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. […]

  2. […] le QQOCCP : l’acronyme des 7 questions de Quintilien que pour ma part j’utilise sous la forme CQQCOQP, moins sérieuse et donc plus facile à […]

  3. […] étudier la matière en profondeur, rien de tel que de poser des questions.  La méthode CQQCOQP (les initiales de 7 questions de Quintilien) offre sept portes pour entrer dans la matière à […]

  4. […] Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen. Mais cela ne suffit pas. […]

  5. […] Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen. Mais cela ne suffit pas. Je vous propose d’aller plus loin avec la méthode CQQCOQP et quelques fonctionnalités intéressantes d’XMind. Hier, nous avons vu un exemple de résumé de texte réalisé avec XMind. Ce résumé correpond aux étapes 2 et 3 de notre méthode Etudier efficacement en 5 étapes : prendre contact avec le cours et réactiver la mémoire. Aujourd’hui, nous allons travailler avec une méthode et des outils qui s’apparentent davantage à la quatrième étape : réutiliser ses connaissances. […]

  6. […] Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen. Mais cela ne suffit pas. Je vous propose d’aller plus loin avec la méthode CQQCOQP et quelques fonctionnalités intéressantes d’XMind. Hier, nous avons vu un exemple de résumé de texte réalisé avec XMind. Ce résumé correpond aux étapes 2 et 3 de notre méthode Etudier efficacement en 5 étapes : prendre contact avec le cours et réactiver la mémoire. Aujourd’hui, nous allons travailler avec une méthode et des outils qui s’apparentent davantage à la quatrième étape : réutiliser ses connaissances. […]

  7. […] Plus les objectifs sont orientés en fonction de l'apprentissage de l'apprenant et plus ils ont un véritable sens. Dans les milieux professionnels où j'ai évolué, les objectifs pédagogiques n'étaient pas souvent pris au sérieux. Souvent vu comme un mal nécessaire ou une question d'apparence plutôt que le coeur de toute la démarche d'apprentissage qui s'en suit, j'ai dû souvent convaincre mes experts de l'importance de cet exercice surtout si l'on souhaite réellement obtenir des résultats! Je me rappelle d'un professeur, de la faculté d'éducation! , qui m'avait demandé de revoir les objectifs d'un cours que j'avais rédigés, pour qu'il n'y ait pas de répétition des mêmes verbes dans la liste. J'étais scandalisée! La raison d'être, le sens même de l'objectif ne comptait plus! Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. […]

  8. […] Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen. Mais cela ne suffit pas. Je vous propose d’aller plus loin avec la méthode CQQCOQP et quelques fonctionnalités intéressantes d’XMind. Hier, nous avons vu un exemple de résumé de texte réalisé avec XMind. Ce résumé correpond aux étapes 2 et 3 de notre méthode Etudier efficacement en 5 étapes : prendre contact avec le cours et réactiver la mémoire. Aujourd’hui, nous allons travailler avec une méthode et des outils qui s’apparentent davantage à la quatrième étape : réutiliser ses connaissances. Mobiliser les bons neurones Pourquoi changer de méthode ? Pour plusieurs raisons. Mais, si nous voulons être performants lors d’un examen, nous devons aller plus loin. […]

  9. […] Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen. […]

  10. […] Motivation. Loisirs. Enigmes & Mystères. Carte mentale. Carte.html. Developpement Personnel & Eveil. Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. […]

  11. […] EDU'bases économie et gestion – Toutes les fiches. L'essentiel de l'actualité du serious game sur un blog ! Jeux sérieux. Autorité éducative dans la classe (L') Autorité ou éducation ? Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. […]

  12. […] Pour consulter les 246 cyberquêtes. Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. […]

  13. […] discours rapporté. Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps « Formation 3.0. Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en […]

  14. […] Dans mon cas, j’ai ajouté une carte déjà créée sur la méthode d’interrogation de texte CQQCOQP. […]

  15. […] Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen. […]

  16. […] comment interroger le texte avec la méthode CQQCOQP […]

  17. […] son exposé en chapitre est plus facile si on pose des questions.   Ici, la méthode CQQCOQP prend tout son sens […]

  18. […] l’approfondissement de la compréhension et de la mémorisation d’un cours avec la méthode CQQCOQP […]

  19. […] Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps […]

  20. […] vos propres questionnaires.  Utilisez la méthode CQQCOQP pour vous faciliter la […]

  21. […] du CQQCOQP pour poser des questions pertinentes sur le […]

  22. […] vous répondez à toutes les questions avec CQQCOQP […]

  23. […] Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps […]

  24. […] ou expressions formées des initiales de chacun des mots à retenir : CQQCOQP joue à la fois sur la similitude phonétique « C’est cucu, c’est […]

  25. […] aux questions du professeur, le mieux, c’est encore de vous poser vos propres questions : la méthode CQQCOQP vous donne l’occasion de vous poser toutes les questions possibles sur un texte, article, […]

  26. […] d’un site web.   Ou bien encore l’ishikawa ou arrête de poisson, comme dans la ligne du temps utilisée lors des ateliers Apprendre A […]

  27. […] Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen. Mais cela ne suffit pas.  Je vous propose d’aller plus loin avec la méthode CQQCOQP et quelques fonctionnalités intéressantes d’XMind.  […]

  28. […] Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen. Mais cela ne suffit pas.  Je vous propose d’aller plus loin avec la méthode CQQCOQP et quelques fonctionnalités intéressantes d’XMind.  […]

  29. […] 2 : posez-vous des questions sur le texte de Hard Times.  Utilisez pour cela une autre mindmap et la méthode CQQCOQP : interrogez le texte.  Qui fait quoi ?  Où cela se passe-t-il ?  Quel est l’objet […]

  30. J’applaudis et renchéris avec enthousiasme… Pour ma part, plus je vieillis et plus je trouve les gens sérieux superficiels 🙂 Pour ce qui est de article sur l’utilisation des images grotesques et du palais de mémoire, j’ai hâte !

    • Pareil pour moi, Bernard : je suis de plus en plus convaincu que les gens intelligents n’ont besoin de se cacher ni derrière un masque sérieux, ni derrière de grands mots compliqués. Bonne journée 😉

      • A propos des relations entre mémoire d’une part et humour et grotesque d’autre part, rappelons que parmi les moyens mnémotechniques que j’utilise pour les chiffres (Cf. notre échange sur « Les 7 clés de la mémoire »), le chiffre 3 a de très loin le meilleur succès (hommes, femmes et enfants confondus !) et l’emporte haut la main. Alors si ça ce n’est pas un signe… :-)))

        • Eh oui, les images à connotation sexuelle ont un taux de mémorisation bien supérieur à tout le reste… Les moines copistes le savaient bien, on trouve des choses amusantes dans les marges des manuscrits médiévaux…

  31. A Louis : oui, C’est cucul c’est occupé a toutes les qualités du bon moyen mnémotechnique : simple, liant tous les éléments en un seul mot, et en plus un mot rigolo ! On sait tous que l’humour, le grotesque sont des moyens mnémotechniques extraordinaires. Je suis toujours frappé par la méfiance, voire la gêne que cette réalité engendre chez certains : si ça n’a pas l’air sérieux, alors surtout pas toucher !!! Je compte écrire un article sur l’utilisation des images grotesques et du palais de mémoire un de ces jours. Un des plus gros obstacles – sinon le seul – à l’utilisation de ces techniques, est la peur du ridicule… Bon week-end, Louis 😉

  32. […] de la relativité.  Créez une bande-dessinée qui raconte la bataille de Lépante.  Dessinez des lignes du temps.  Utilisez les serious games pour réviser votre français ou votre des applications pour revoir […]

  33. Bonjour Bernard,

    Merci pour le commentaire et la publication sur votre Scoop it 😉

    Je ne connaissais pas du tout l’autre acronyme. Merci pour le tuyau et excellent week-end à vous !

    Marco.

  34. Bonjour, excellent article que je vais m’empresser d’aller épingler à mon scoop.it ! Pour la petite histoire, l’idée de l’acronyme « CQQCOQP » se retrouve quelquefois sous l’appellation « 3QO2CP » (peut-être plus « mnémotechnique ? »…).

  35. […] background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } trouvetavoie.wordpress.com – Today, 2:56 […]

  36. […] creativité ← Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps […]

  37. […] Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps Hier, nous avons vu un exemple de résumé de texte réalisé avec XMind . Ce résumé correpond aux étapes 2 et 3 de notre méthode Etudier efficacement en 5 étapes : prendre contact avec le cours et réactiver la mémoire . Aujourd’hui, nous allons travailler avec une méthode et des outils qui s’apparentent davantage à la quatrième étape : réutiliser ses connaissances. Car, le professeur va nous poser des questions auxquelles il va falloir répondre précisément. Non pas restituer toute la matière. Mindjet : notre cerveau a besoin d’aide ! La structure de notre cerveau n’a guère changé depuis 150.000 ans. Par contre, notre environnement nous innonde de données de plus en plus nombreuses et complexes. Pour la première fois dans l’histoire nos cerveaux seraient dépassés. Mindjet a commandé à un institut indépendant une étude qui confirme les apports du mindmapping et des outils visuels. […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :