SendingMyCv ou comment gaspiller 20 euros pour un cv

See on Scoop.itRevolution in Education

Cet article pourrait également s’intituler « Ne pas confondre E-HR et Spamming ».

Drôle d’email ce matin dans la mailbox de l’Agence Synaptic:

un cv humoristique aussi inutile que celui de sendingmycv

Un CV plutôt raté

Marco Bertolini‘s insight:

Postuler vers 500 entreprises avec un système automatique, ce n’est pas ce qu’on a inventé de mieux pour trouver un emploi…

Il y a quelques semaines, j’avais assuré la curation, via Scoop it, d’un article qui présentait « Sending My CV« , un site qui « envoie votre CV à 500 entreprises belges à votre place ».

Et j’avais commenté de post comme ceci : « Une (fausse) bonne idée… »

L’article de l’agence Synaptic démontre à quel point j’avais (malheureusement) raison…

Un CV envoyé au pif, sans intitulé de fonction, à une adresse de contact filtrée contre les spams, et j’en passe et des meilleures…

Bref, une façon sans doute inégalable de dépenser votre argent pour rien !  Pour trouver un job, par contre…

Je n’arrête pas de le dire et de l’écrire sur tous les tons : avant de postuler pour un emploi et d’envoyer un CV, connaissez-vous vous-même et connaissez à fond l’entreprise dans laquelle vous voulez travailler…

Si vous avez expérimenté ce système d’envoi automatique de cv, faites-nous en part dans les commentaires ou via la page de contact.

Merci d’avance,

Marco.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

See on www.synaptic.be



Catégories :CV, Recherche d'emploi, Stratégie

Tags:, , , , , , , , , , ,

3 réponses

  1. Bonjour Marco. Merci pour ton article éclairant. Je ne peux qu’abonder dans le sens de tes socratiques conseils.

    En même temps, il faut bien prendre en compte le fait que malheureusement, si (dans les cas que tu évoques) l’impétrant a tout intérêt à construire sa propre démarche de « marketing personnel » avant de montrer ingénument son CV à tous les passants, il n’en demeure pas moins qu’à l’autre bout de a chaîne, ce sont de plus en plus souvent… des logiciels qui font le « premier tri »…

    Cela peut paraître effrayant, mais ayant assisté par hasard, en touriste, à un premier tri « humain » à l’intérieur d’une entreprise qui venait de publier une annonce (il y a quelques années), je peux témoigner que ça valait aussi son pesant de cacahuètes (entre ce que j’ai vu et le logiciel, j’avoue très honnêtement que mon cœur balance grave 🙂

    Ainsi, il ne me paraît pas étonnant que le chercheur d’emploi lambda, conscient de ce que, dans son pénible parcours, il se trouve de plus souvent en plus face à un mur, une absence de réponse, ou encore un traitement entièrement informatisé… il ne me paraît pas étonnant, donc, que ce Monsieur Lambda finisse par adopter des comportements tout aussi étranges que ce que la société lui renvoie, tel le papillon de nuit venant inlassablement se heurter à la seule lampe qui lui semble briller dans la pâleur su soir 🙂

    Je vois d’ici le tableau : « Bonjour Monsieur le recruteur. Très heureux que mon SpamCV ai passé la barrière de votre logiciel, ainsi nous allons enfin pouvoir commencer à discuter ! »…

    Faisant toujours aussi bien les choses, le hasard a voulu qu’en même temps que ton article, un autre article tombe dans mon e-escarcelle à quelques minutes d’intervalle. Cela consiste en une série de conseils simples pour qu’un CV soit rédigé (ou plutôt construit) de manière la plus conforme possible à ce qu’attend un recruteur (…à commencer par – de plus en plus souvent, donc – le fameux logiciel de premier tri, ai-je traduit dans ma Ford intérieure…).

    Cela m’est apparu plutôt sioux comme papier, mais bon, peut-être que je me trompe, hein ?… Du coup je me permets de le soumettre à ta légendaire sagacité (tu es quand-même pas mal au fait de ces choses-là…).

    A toutes fins utiles, donc.

    Le lien :
    http://www.conseil-en-evolution-professionnelle.fr/article-exemple-de-cv-gratuit-visant-un-modele-de-cv-expertise-amvise-depuis-1996-121956950.html

    A bientôt !

    J'aime

    • Bonjour Bernard,

      Merci pour ton commentaire.

      C’est clair que la plupart des grandes boîtes et des cabinets de recrutement passent par l’électronique pour effectuer un premier tri sur base de mots-clés.

      Pour ceux que ça intéresse, j’ai écrit un article sur le sujet : https://format30.com/2011/03/29/le-cv-et-les-mots-cles-votre-passeport-electronique-pour-lemploi/

      J’y donne non seulement des conseils et des outils pour trouver les bons mots-clés, mais aussi l’adresse d’un site où les candidats peuvent faire tester gratuitement leur cv pour s’assurer qu’il est bien lisible par les robots des recruteurs…

      J’ai lu en diagonale l’article que tu m’as suggéré. Il contient de bonnes choses, mais encore une fois, un CV, c’est quelque chose d’extrêmement personnel et aux deux bouts : du côté du candidat et du côté de l’entreprise.

      Chaque candidat est unique et de plus, il évolue dans le temps. D’où l’importance de le personnaliser au maximum.

      Chaque fonction au sein de chaque entreprise est unique et chaque entreprise est unique. D’où l’importance de personnaliser au maximum.

      C’est un art difficile qui demande du temps et de la précision. Et dont les résultats ne sont jamais garantis…

      Mais rédiger un bon cv, qui tienne compte de ma personnalité et de l’entreprise dans laquelle j’ai envie de travailler – je n’insisterai jamais assez sur cette dernière notion – cela maximise mes chances d’obtenir un rendez-vous à un entretien d’embauche. Et cela maximise mes chances d’être bon à l’entretien d’embauche.

      Alors pourquoi s’en priver ?

      J’ajouterai que les questions que le candidat doit se poser à chaque ligne de son cv sont :

      – qu’est-ce que ça donne comme image de moi ? (loisir, expériences passées, ambitions affichées, résultats dans des emplois précédents, etc.)
      – est-ce que c’est vraiment important pour l’employeur ? (idem)

      Et la question à 1 million de dollars : qu’est-ce que je peux apporter d’unique à cette entreprise ? Qu’est-ce qu’elle va gagner en m’embauchant, moi Séraphin Tartempion plutôt que Jean Dupont ou Yves Durant ?

      A partir de là, on peut commencer à travailler sérieusement (sur son CV, pas encore en entreprise…).

      Mais tu as raison : les candidats ont tendance à épouser les tendances absurdes de la société où ils vivent. Et notamment, l’idée que « plus, c’est toujours mieux ».

      Le problème, c’est que certains exploitent cette tendance pour soutirer de l’argent à des personnes qui n’en ont déjà pas trop…

      Bonne journée, mon Bernard 😉

      J'aime

Rétroliens

  1. Recherche d'emploi | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :