Catégories
Apprendre à apprendre

Aider son enfant à mieux apprendre grâce au visuel

Xavier Delengaigne et Vincent Damato signent un nouveau livre sur l’apprentissage et les outils visuels. Un petit livre très utile y compris pour les parents d’enfants dyslexiques ou dyspraxiques.


Couverture du livre de Desengaigne et Damato

Ce n’est pas le premier livre de Xavier Delengaigne dont je rends compte sur ce blog. Je vous avais déjà parlé de Visualisez votre vie en quelques croquis ; d’organiser votre temps avec le mindmapping ou bien encore d’Apprendre à toute vitesse.

Dans ce nouvel ouvrage, Xavier Delengaigne et son complice Vincent Damato explorent des moyens d’aider votre enfant à mieux apprendre grâce aux outils visuels tels que les cartes mentales, le croquinote (ou sketchnoting), etc.

Un ouvrage très complet en 3 parties

D’emblée, je peux vous dire que ce livre est à la fois très complet et très équilibré entre la théorie et la pratique.

Première partie : les outils visuels pour apprendre

Cette première partie aurait pu n’être qu’une liste des outils visuels pour apprendre : il n’en est rien.

Les auteurs passent d’abord en revue le fonctionnement du cerveau lors de l’apprentissage. Ensuite, ils examinent le pouvoir des outils visuels : pourquoi ils fonctionnent si bien pour apprendre.

Ils examinent en détail les cartes mentales manuelles et numériques et aussi le croquinote, ce mélange subtil de texte et d’image qui séduite les enfants aussi bien que les adultes.

Deuxième partie : apprendre autrement

Dans cette deuxième partie de leur ouvrage, les auteurs nous expliquent comment mieux mémoriser grâces aux propriétés unique de la pensée visuelle.

Ils mettent également l’accent sur la concentration comme clé de la mémorisation et donc de l’apprentissage.

Les différentes mémoires

Ils explorent ensuite ce que c’est qu’apprendre et le rôle de l’autonomie et de la métacognition dans l’apprentissage.

Ils terminent ce chapitre en explicitant ce que sont la collaboration et la créativité et ce qu’elles apportent de spécifique aux apprentissages.

Troisième partie : appliquer les outils visuels

Dans cette troisième partie, les auteurs nous montrent comment appliquer les méthodes visuelles – cartes mentales, sketchnoting… – aux différentes matières scolaires :

  • français
  • mathématiques
  • histoire-géo

Conclusion : un livre à mettre entre toutes les mains !

En conclusion : voici un excellent petit livre que je recommande à tous les parents.

Même s’il n’est pas explicitement destiné aux parents d’enfants Dys – dyslexique, dyspraxique ou encore dysphasique ou dyscalculique – une partie du livre est consacrée à ces troubles spécifiques du langage et de l’apprentissage (TSLA).

En outre, les techniques présentées dans cet ouvrage fonctionnent avec la majorité des enfants. En plus de l’exposition des différentes matières, le livre fourmille de concepts pratiques, d’informations utiles, de références incontournables.

Aider son enfant à mieux apprendre grâce au visuel est publié chez Eyrolles, un éditeur de référence.

Catégories
Apprendre à apprendre

Facilitez l’étude de vos enfants avec l’hypnose

Période de détente et d’insouciance pour les uns, les vacances peuvent être une période pénible à traverser pour ceux qui n’ont pas assuré aux examens précédents.

Il faut travailler mais le contexte ne s’y prête pas : les vacances, c’est fait pour se détendre ! Devoir étudier durant cette période, c’est une véritable punition, …

 Hélàs parfois pour toute la famille !

Du coup, des activités qui auraient pu se limiter à quelques dizaines de minutes finissent par s’étaler sur des heures. La frustration, l’ennui, la baisse de l’estime de soi et le sentiment de perdre son temps allant de pair avec le manque de motivation créent un terrain peu propice à la réussite, sans parler de l’ambiance à la maison !

Que faire, en tant que parent, quand on a tout essayé ?

Mais…  à propos, avez-vous vraiment tout essayé ?

Par exemple…  Avez-vous pensé à l’hypnose ?

Moi non plus, je n’y avais pas pensé… jusqu’à ce que je rencontre Nanou Hubeau, une hypnothérapeute épatante, amusante, cool, généreuse et maternelle comme pas deux !

Nanou m’a permis de tester certains de ses audios d’hypnothérapie et les nombreux témoignages qui accompagnent ses publications confirment l’efficacité de son travail.

Pour n’en citer qu’un voici celui de Béatrice :

« Quand j’ai proposé à mon fils Nicola qui a 14 ans d’écouter votre enregistrement, il m’a dit que c’était idiot mais il a fini par le faire pour me faire plaisir.

Quand je lui ai dit qu’il ne devait pas l’écouter mais que je le mettrais pendant qu’il dort, il a accepté.

Et maintenant l’ambiance a tout à fait changé à la maison, il est beaucoup plus calme, j’espère que ça se ressentira sur ses résultats.

Mais en tout cas c’est déjà un grand soulagement.

Merci à vous.

Béatrice. »

Croire à nouveau en sa capacité à réussir grâce à l’hypnose

Certes, quand il s’engouffre durant des heures dans des sessions de jeux électroniques, votre enfant témoigne de sa capacité à se concentrer. Voilà qui est rassurant : la compétence, il la possède.

Cela dit, ce type de jeu met en œuvre un ensemble de stimulations qui ne sont pas comparables avec les messages émanant de l’école. Les neurosciences ont montré combien les jeux électroniques stimulent la zone cérébrale du plaisir et de la récompense. Voilà pourquoi ils en veulent toujours plus.

L’école, c’est différent. Nous ne sommes pas là pour argumenter le constat que l’école et la pédagogie actuelles sont anachroniques et peu en phase avec la vigilance, l’intelligence et les besoins des enfants d’aujourd’hui. Il demeure qu’elle reste un passage obligé et qu’il faut qu’il les réussisse, ces examens !

Alors, coupons court et prenons les chemins de traverse ! L’hypnose en est un !

Ce que vous pouvez faire si votre enfant accepte votre aide

(Ces conseils sont évidemment valables pour vous si vous devez étudier)

Pour aider votre enfant , imprimez ce petit pense-bête :

  1. Choisis ton cadre. Un endroit calme, où tu es à l’aise.
  2. Élimine les causes de distraction.
  3. Sois physiquement en forme.Pour garder une bonne vigilance, fais autre chose pendant 10 minutes toutes les 50 minutes.Donne-toi un but + visualise le résultat positif.
  4. As-tu bien les connaissances de base ? (quand même…. !)
  5. Augmente ton intérêt immédiat.

Pour vous, parent, mettez de la musique baroque ( Vivaldi, Bach, Lully, Haendel, …).  C’est de la musique en accords majeurs, stimulante et euphorisante.

Si vous la mettez en fond sonore, sans qu’il s’en rende compte, elle procurera au cerveau de votre enfant le meilleur rythme pour étudier.

Le plus important : la confiance en soi

Plus que tout, votre enfant doit croire en lui, en ses possibilités de réussite, être motivé par le but.

Cet élan le portera et lui donnera les moyens de s’intéresser à ce qu’il étudie. Il lui permettra aussi de rester zen au moment de passer l’examen et donc de rester en possession de ses moyens.

L’hypnose pour alléger le sentiment d’être obligé

L’hypnose engage des processus dont nous avons conscience et d’autres dont nous n’avons pas conscience, alors-même que nous sommes éveillé.  Mon propos n’est cependant pas de parler de l’hypnose en général mais de ce que propose Nanou Hubeau pour aider nos enfants à finaliser leur parcours scolaire avec plus de légèreté.

 Ce que propose Nanou, c’est un audio à écouter le soir sur l’oreiller

L’objectif de Nanou pour l’enfant : l’aider à reprendre confiance en lui et à réaliser qu’il peut réussir.

En écoutant cet enregistrement, il reprendra confiance en lui et en ses possibilités de réussite.  Il retrouvera progressivement sa capacité de concentration pour l’étude et sa motivation. Il entrera alors dans un cercle vertueux où sa confiance croissante en lui-même facilitera l’étude et réciproquement.

 Pourquoi écouter l’audio au moment de s’endormir ?

Nanou invite votre enfant à écouter l’audio au moment de s’endormir pour lui éviter de percevoir ce moment comme une corvée mais plutôt comme une aide bienveillante : on est installé confortablement, passif, aucune autre contrainte que de mettre les écouteur dans ses oreilles… Et, en plus, on peut s’endormir ! Dans le genre corvée, il y a pire !

Et s’il s’endort, justement ?

No problemo ! Ca marche aussi !
L’inconscient et les oreilles sont de faction 24h/24 !

Et vous, dans tout ça ?

  1. Parlez lui-en simplement, comme d’une aide qui va le soulager.
  2. Veillez à la régularité : il ne faut pas se contenter d’écouter l’audio une, deux ou trois fois. Il doit l’écoute tous les jours pendant au moins 21 jours. Plus, c’est mieux.

Si après 45 jours, vous ne constatez pas de changement, Nanou vous rembourse sur simple demande. Mais franchement, entre nous, je doute que vous ayez envie de vous faire rembourser.

Le super plus des audios d’hypnose de Nanou Hubeau

Mais qu’est-ce qu’elle a d’exceptionnel, cette Nanou, à la fin ?

Moi qui connais bien le monde des audios d’hypnose, quand j’écoute ceux de Nanou Hubeau, j’entends qu’à la différence de beaucoup d’audios d’hypnose, Nanou ne se focalise pas seulement sur l’objectif à atteindre : elle accorde aussi de l’attention à la personne de l’auditeur, l’enfant, qu’elle valorise avec amour, en mettant l’accent sur l’estime de soi, la simplicité, la santé et les valeurs vraies.

Et ça me plaît vachement parce que je ne veux pas seulement que mes enfants réussissent à l’école : je veux aussi qu’ils aient confiance en eux parce qu’ils se sentent aimés.

Nanou est l’alliée des parents : elle aide l’enfant à surmonter un problème et, en plus, elle l’aide à grandir et nous soutient, en tant que parents, dans notre rôle.

Nanou possède beaucoup de ressources en matière d’éducation mais je vous laisse d’abord découvrir l’audio dont je viens de vous parler. Je reviendrai vers vous par la suite pour explorer de nouvelles pistes.

Je suis impatient de découvrir votre réaction.

Cliquez ici pour vous procurer l’audio.

Cliquez pour recevoir votre audio

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !