Catégories
MOOC DYS MOOCs

MOOC Dys : une première édition en 2018 ?

Le MOOC Dys est un projet qui dormait dans mes cartons depuis deux ans.  Un message sur Twitter est venu le réveiller.  Aujourd’hui, le MOOC Dys est un projet européen qui associe divers publics à travers une collaboration internationale.

Le réveil d’un MOOC en sommeil

Il y a un peu plus de deux ans, je lançais l’idée d’un MOOC sur les troubles de type « Dys »: dyslexie, dyspraxie, dysgraphie, etc. Un MOOC, c’est-à-dire une formation en ligne gratuite et ouverte à tous.

Vous étiez d’ailleurs nombreux à avoir répondu à mon sondage avec beaucoup d’intérêt.  Et puis, l’idée a dormi dans les cartons pendant tout ce temps.

Ou plutôt, elle est restée tapie dans un coin de ma mémoire, attendant l’occasion propice, l’événement déclencheur pour se matérialiser.

Cet événement a eu lieu.  Il a pris la forme sympathique d’un message sur Twitter.  Ce message émanait de Bérenger Dupont, spécialiste en projets européens de  l’entreprise  Trajectoire à Mons, en Belgique.  Bérenger me  demandait où en était le projet.

Les Dys aussi veulent participer

Un MOOC soutenu par un projet européen Erasmus+

Au fil de la discussion, nous avons décidé de reprendre le MOOC Dys là où il était et d’en faire un projet européen dans le cadre d’Erasmus +.

Ce projet, nous allons le soumettre au jury d’Erasmus à la fin du mois de mars 2017.  Nous avons déjà trouvé des partenaires, établi une ligne du temps, dégagé des priorités.  Nous aurons la réponse de la Cellule en charge d’Erasmus en septembre 2017.

Et nous comptons lancer la première édition du MOOC en septembre 2018.  Un MOOC multilingue et qui propose plusieurs parcours de formation.

Les Dys aussi ont envie d’apprendre !

Un MOOC porté par toutes les personnes concernées

Mais comme je l’ai annoncé depuis le début, je souhaite que ce projet soit le vôtre.  Celui des :

  • enfants, adolescents et adultes confrontés à ce type de trouble
  • parents qui luttent chaque jour pour aider leurs enfants et leur assurer une intégration satisfaisante à l’école et dans la vie professionnelle
  • enseignants qui rencontrent des élèves en difficulté et qui ne sont pas toujours bien outillés pour répondre aux défis qu’ils posent
  • professionnels de l’éducation ou de l’accompagnement scolaire en recherche d’outils ou de relais pour faire passer les bonnes informations

C’est pourquoi nous prévoyons un MOOC à niveaux multiples : avec un tronc commun mais aussi avec des propositions de parcours différents selon que vous appartenez plutôt à l’un ou l’autre de ces publics.

Les Dys ont aussi besoin d’explorer

Un MOOC interactif et participatif sur les troubles de l’apprentissage

Dès le départ, notre volonté est d’associer au maximum les participants de ce MOOC.  Et ce à deux niveaux :

  •   à l’évolution du projet à travers un Comité des Participants
  • à la co-création des contenus à travers des outils collaboratifs

Un Comité des Participants pour nourrir le projet de MOOC

C’est pourquoi nous allons constituer dans les prochaines semaines un Comité des Participants dans lequel nous inviterons des personnes intéressées par la problématique.  Le rôle de ce Comité des Participants sera de nous donner un feedback sur l’évolution du projet, de le  nourrir par la réflexion, le témoignage, les suggestions de contenus et de médias.

Troubles d’apprentissage scolaire

Une participation de tous pour des apprentissages réels et durables

Outre les parcours différenciés pour les différents types de public, nous voulons metre en place des outils qui permettent aux participants de contribuer à la création de contenus.

Pour cela, nous allons mettre en ligne :

  • des outils collaboratifs pour poster des photos, des vidéos, des témoignages écrits ou sonores
  • des tutoriels pour vous montrer comment faire pour créer et partager vos contributions
  • des fils de discussion pour que vous puissiez échanger sur le projet, vos expériences, votre expertise

Participez au MOOC Dys

Vous voulez :

  • être tenu au courant de l’évolution du projet
  • devenir membre du Comité des Participants
  • contribuer aux contenus du MOOC Dys
  • apprendre de nouvelles choses sur les troubles Dys
  • partager votre expérience et/ou votre expertise

Si ce n’est déjà fait, inscrivez-vous sur notre liste Mooc Dys : c’est gratuit et ça ne prend que quelques minutes.

Vos données sont traitées de manière confidentielle.  Nous ne les cédons ni ne les transmettons à des tiers.  Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Catégories
MOOC DYS MOOCs

Projet MOOC dys : les résultats du sondage. Et puis après ?

Le sondage sur le projet de MOOC Dys a été un succès.  Je vous en donne ici les principaux résultats.  Mais après, que se passera-t-il ?  Ca va surtout dépendre de vous !

Après avoir eu des échanges avec des parents d’ados qui fréquentent mes formations pour étudiants et qui présentent des troubles « dys », j’ai eu l’idée d’un MOOC: un court ouvert, massif et ouvert à tous sans condition d’âge ni de diplôme.

 Un MOOC dys qui aiderait les parents, les enseignants et les intervenants professionnels confrontés aux enfants et adolescents présentant ces troubles.  Un MOOC qui, in fine, aiderait ces enfants eux-même par une meilleure prise en compte de leurs besoins spécifiques en milieu scolaire.

J’ai donc lancé sur Facebook et sur ce blog, un sondage afin de savoir s’il existait un intérêt pour ce type d’initiative.  J’ai reçu 390 questionnaires complétés en moins de 10 jours

Et le plus remarquable, ce n’est pas le nombre, mais la qualité de ces réponses !

 Un MOOC Dys qui vous intéresse beaucoup !

La première question que je posais dans ce questionnaire était :

« Etes-vous intéressé par la création d’un MOOC sur les troubles dys pour aider les parents et les enseignants dans l’accompagnement de leurs enfants ? »

Les réponses s’étagent comme ceci :

Intérêt pour un MOOC Dys

Une écrasante majorité d’entre-vous on répondu qu’ils (elles) étaient très intéressé(e)s par un MOOC sur les troubles dys : 84,28 % !

Voici un aperçu des statistiques de ces réponses :

Statistiques intérêt pour un MOOC dys

Deux questionnaires ne portaient pas de réponse à cette question, les pourcentages sont donc calculés sur 388 réponses.

Plus de 84 % de « très intéressés« , c’est énorme !  Si on y ajoute les « assez intéressés« , cela représente plus de 97 % de personnes qui sont favorables à cette initiative.

Je m’attendais à ce que ce projet intéresse les gens, mais pas à ce point !

Suivi scolaire, outils informatiques : des thématiques qui vous parlent

J’ai aussi ajouté une question sur les thématiques qui vous intéresseraient dans le cadre de ce MOOC.  Que devrions-nous aborder ?  Et avez-vous des propositions d’autres thématiques à nous faire ?

Pour cette question, les répondants pouvaient répondre à une ou plusieurs question, nous faire des suggestions ou non.

Thématiques à traiter dans ce MOOC dys

Sans surprise, « Accompagner les enfants et adolescents dys dans leur parcours scolaire » arrive en tête avec 359 réponses sur 390, ce qui nous donne un résultat de 92,05 % !

L’importance des outils informatiques dans la réussite scolaire n’a pas échappé aux répondants, puisqu’ils sont 330 à solliciter cette thématique, soit 84,62 %.

Par contre, je suis un peu étonné que seuls 62,31 % des répondants souhaitent aborder la question du dépistage précoce de ces troubles chez l’enfant.  J’avoue que je m’attendais à plus d’enthousiasme pour cette problématique.

Enfin, la question « autre » était une question ouverte et plus de 25 % des participants ont répondu à cette question, souvent en proposant des contenus parfois très précis, parfois des thématiques plus globales.  Cela va du besoin d’information générale à un livre de référence ou un outil spécifique pour l’accompagnement à la maison.  Le dépouillement de ces propositions mériterait un article à part.

Financement du MOOC : le crowdfunding encore mal connu ?

La question suivante abordait la question du financement de ce MOOC.  L’idée de base étant que ce MOOC soit conçu, financé et réalisé par et pour les personnes concernées.

A la question « Seriez-vous d’accord de participer au financement de ce projet via un crowdfunding (dons de personnes intéressées via Internet) ? », les réponses se répartissent de la façon suivante :

Etes-vous prêt à financer le MOOC Dys ?

 Ils sont 98 répondants à se déclarer d’accord de participer au financement du MOOC via une campagne de crowdfunding, soit 25,13 %.  Ils sont 78, soit un peu plus de 20 % à dire non à la participation au financement.  Mais surtout, ils sont 214, soit près de 55 % à répondre « Je ne sais pas.« 

Mon intuition me dit que, dans ce dernier groupe, nombreux sont celles et ceux qui ne savent pas en quoi consiste une telle campagne.  Je suis persuadé qu’une bonne partie de ce groupe de répondants répondrait favorablement si on lui expliquait clairement les tenants et les aboutissants du crowdfunding.

Les informations sur la suite du projet

La dernière question posée concernait l’information sur la suite du projet : souhaitez-vous être informé(e) de l’évolution du projet ?  Nous avons récolté 274 adresse e-mail utilisables (certaines ont été mal encodées et n’ont pu être importée dans notre liste MailChimp).

Ces personnes recevront donc régulièrement de l’information sur les suites de cette idée et bientôt de ce projet.

Car je crois qu’il ne fait plus de doute qu’il y a un intérêt pour un MOOC sur les troubles dys…

Les prochaines étapes :

1. Rassembler un comité de pilotage 

Je l’ai dit d’emblée : je souhaite que ce MOOC ne soit  pas une opération « Top Down » mais un projet « Bottom UP« .  Autrement dit, je voudrais que tout parte des bénéficiaires : que ce soit les parents, les enseignants, les intervenants et les ados dys eux-mêmes qui soient à la base des orientations de ce projet.

Je voudrais aussi qu’ils puissent intervenir dans ce MOOC : souvent, dans ce type d’initiative, on n’entend que les experts qui parlent de et sur les personnes dys.  Ils sont évidemment les bienvenus dans ce projet, mais je voudrais aussi qu’ils ne monopolisent pas la parole.  Je suis convaincu qu’un message de pair à pair est nettement plus efficace qu’un message d’expert à novice.  Que l’exemple de personnes, adultes et adolescents, qui vivent ce trouble au quotidien et s’en sortent dans leurs études ou leur vie professionnelle, est bien plus fort qu’une parole d’expert.

C’est pourquoi, je souhaite rassembler un « comité de pilotage » du projet, dans lequels parents, ados, enseignants, accompagnants, etc. auront tous leur mot à dire et leur angle de vue représenté dans le MOOC.

2. Prendre un accord avec un éditeur de MOOCs

 Une autre étape sera de se mettre d’accord avec un éditeur de MOOC.

Il faut s’assurer que cette plateforme puisse offrir une équipe et des moyens techniques suffisants pour réaliser ce projet et le porter jusqu’au bout.

Ce type d’opérateur existe en France et j’ai déjà eu plusieurs contacts avec plusieurs d’entre eux, soit par mon activité au sein d’ITyPA, soit par mes publications, dont ce blog.

3. Organiser la campagne de Crowdfunding et rechercher des sponsors

 Enfin, il faut aussi penser « finances » et envisager de lancer une campagne de recherche de fonds.  Je pense que ce MOOC peut être largement financé par une campagne de crowdfunding qui prend tout son sens au regard de la philosophie de ce projet : un MOOC par et pour les dys.

Mais cela n’exclut pas la recherche de sponsoring ou de mécénat.  Une entreprise française a déjà pris contact avec moi et s’est déclarée intéressée par le projet.  D’autres pistes de financement doivent aussi être explorées, comme celles des aides publiques ou d’agences spécialisées.

Je pense qu’on peut raisonnablement penser à lancer le comité de pilotage et la campagne de crowdfunding avant la fin de cette année.  Et le début de la réalisation du MOOC en fin du premier trimestre 2015.

D’ici-là, toutes les suggestions et les bonnes volontés sont les bienvenues !  Si vous aussi vous souhaitez être informé(e) de l’évolution de ce projet abonnez-vous à cette lettre d’information spéciale MOOC Dys.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
ITyPA3 MOOCs

ITyPA3 : le MOOC ouvert aux partenariats

Le MOOC ITyPA3 démarre bientôt.  Un MOOC réellement ouvert puisqu’il accueille divers partenaires, dont votre serviteur.

Le MOOC ITyPa3, Internet, Tout y est Pour Apprendre, est un Cours en Ligne  Ouvert et Massif.  Ouvert, il l’est sans aucun doute et notamment, aux partenariats.

Un MOOC ouvert aux partenaires de tous horizons

Cette année, je vous l’ai déjà dit, je participe aux activités du MOOC en proposant chaque semaine une ou deux séquences sur le mindmapping.  Mais je suis loin d’être le seul.  Solidairnet propose une activité hebdomadaire en présentiel, comme vous pouvez le voir sur la vidéo du hangout on air animé par Isabelle Quentin hier, jeudi 11 septembre, à 18h30.

Mindomo offre des licences Premium gratuites aux participants d’ITyPA3

Ce que je souhaite, en mettant en place ce partenariat avec ITyPa3, c’est faire découvrir le mindmapping et surtout, à quel point il peut aider les apprenants dans leurs démarches :

  • définir ses objectifs
  • organiser sa formation
  • co-construire des projets
  • organiser les résultats de sa veille
  • publier, partager en ligne
  • etc.

Pour cela, il me fallait un logiciel collaboratif qui permette aux participants de co-construire des choses en ligne.  Et aussi un logiciel de mindmapping qui soit très orienté « éducation ».

Ayant testé Mindomo dans ce cadre, et l’ayant utilisé en atelier avec des ados et des adultes, je me suis tourné vers l’éditeur.  La réponse a été un OUI, aussi massif et ouvert qu’un MOOC !

Je peux donc vous révéler aujourd’hui le cadeau de Mindomo au « Itypiens » (les participants d’ITyPA3) : chaque participant recevra une licence Premium gratuite pendant 3 mois.

Au terme de cette période, les participants pourront décider de conserver cette version ou de revenir à la version gratuite.  Mais dans tous les cas, les documents réalisés pendant le MOOC resteront accessibles et appartiendront de plein droit aux participants.

Nous vous informerons des modalités pratiques dans les prochains jours.

En attendant, vous pouvez déjà vous inscrire au MOOC ITyPA3 et à la version gratuite de Mindomo.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Mind Mapping MOOCs Outils

ITyPA saison 3 : MOOC connectiviste et mindmapping collaboratif

Vous connaissez ITyPA ?  Le MOOC connectiviste entame bientôt sa troisième saison.   Et j’y proposerai une activité de mindmapping chaque semaine, du 26 septembre au 11 décembre 2014.

ITyPA a été le premier MOOC francophone.  Un MOOC, c’est un Massive Open Online Course.  Ou, en français, un « Cours Massif, Ouvert et en Ligne« .

Un MOOC connectiviste en français

C’est un cours où chacun peut s’inscrire gratuitement.  Et participer à ce qu’il veut.  Et apprendre ce qu’il veut.  Avec les autres.  Comme ITyPA est un MOOC « connectiviste« , il s’attend à ce que vous vous « connectiez » avec les autres.  Et à ce que vous appreniez ensemble.  La dimension collective, collaborative est donc très importante dans ce MOOC où chacun peut apporter un peu de ses compétences ou de ses connaissances aux autres.

Les inscriptions sont ouvertes depuis le 1er septembre, sur une plateforme SpeachMe : une particularité de cette troisième saison dont j’aurai encore l’occasion de vous reparler…

Le programme est intense mais progressif comme vous pouvez le constater sur cette mindmap Mindomo.

Programme d’ITyPA 3

Cliquez sur ce lien pour voir une présentation interactive du programme.

Lorsque la carte est ouverte en ligne, attendez un peu qu’elle se charge complètement : cliquez sur l’image du centre, c’est une vidéo Youtube qui vous en dira plus sur le MOOC.  Vous pouvez la diffuser en plein écran en cliquant sur le petit carré en bas à droite de la vidéo.  Quand vous avez visionné la vidéo, vous pouvez animer la présentation interactive en utilisant les flèches gauche et droite qui s’affichent dans la barre de menu, au bas de votre écran.

Flèches de contrôle

 De cette façon, vous pouvez découvrir toute la carte élément par élément, façon Prezi 😉

Mais vous n’êtes pas obligé(e) de suivre la présentation dans l’ordre : vous pouvez aussi zoomer et vous promener dans cette mindmap comme bon vous semble en utilisant les boutons de droite, en cliquant partout…  C’est aussi l’esprit du MOOC : on se forme, en suivant le tronc commun ou à la carte, comme on en a envie…

Vous  y êtes ?

Programme d’ITyPA : Internet, Tout y est Pour Apprendre

ITyPA saison 3 se déroulera sur 10 semaines.  Mais des semaines parfois un peu particulières, comme vous allez le découvrir :

Semaine 0 : Pre-MOOC, on découvre l’environnement

Première particularité : cette semaine dure 14 jours !

Vous vouliez du « pas banal », qui sorte de l’ordinaire ?  Avouez que ça commence fort!

Cette semaine « zéro », ce n’est pas pour autant une semaine pour rien : c’est pour vous donner le temps de vous installer, de faire le tour du propriétaire, de vous dire « tiens, t’es là aussi, toi ? » quand vous reconnaissez votre voisine ou votre ami Facebook.  Une semaine pour découvrir l’environnement du MOOC, ses spécificités.

Semaine 1 : S’approprier, définir ses envies, ses objectifs

Lors de cette première semaine, vous allez déterminer ce que vous voulez apprendre.  Quels sont vos objectifs.  Qu’est-ce que vous voulez retirer de cette expérience ?

En termes d’apprentissage, bien sûr, mais aussi en matière d’expérience humaine, et de relations : qu’est-ce que j’ai envie de vivre lors de ce MOOC ?

Je vous y aiderai avec une mindmap et une première activité.  Je ne vous en dis pas plus pour le moment…

Semaine 2 : S’identifier, définir son Espace Personnel d’Apprentissage

Ouille, de grands mots tout de suite !  Ne vous inquiêtez pas.  Nous allons explorer ensemble ces notions.

Cette deuxième semaine, avec mon complice Simon Carolan – le coordinateur d’ITyPA3 – nous allons diffuser un « hangout » sur ces fameux EPA (Espace Personnel d’Apprentissage).

Vous ne savez pas ce qu’est un « hangout » ?  Pas grave.  Tranquille.  On est là pour apprendre ensemble.  C’est l’esprit du MOOC, encore une fois.  Laissez-vous aller.  Vous verrez : se perdre, c’est amusant et très formateur à la fois !

Semaine 3 : Rechercher, trouver ce dont j’ai besoin sur Internet

Une fois de plus nous allons revenir à vos objectifs.  En effet, comment chercher si vous ne savez pas ce que vous voulez ?

Ensuite, nous verrons quelle est la meilleure méthodologie à mettre en place, quels outils utiliser.

Je vous concocterai une petite mindmap pour vous y aider.  Vous en doutiez ?

Semaine 4 : Veiller, mettre en place des outils pour ne rien rater

Cette semaine, nous allons découvrir ensemble quelles sont les bonnes pratiques en matière de veille sur Internet.

Voir quels sont les outils et les techniques à utiliser pour une veille efficace.

Je vous montrerai aussi comment utiliser les liens trouvés sur le Net pour créer une carte mentale thématique.

Semaine 5 : Publier et partager

Comment nourrir votre réseau, votre communauté avec ce que vous avez trouvé sur le Net ?

Vous avez fait des découvertes extraordinaires, mais comment les partager avec les autres étudiants du MOOC ?

Utilisez les réseaux sociaux, un blog, un wiki… ou une mindmap de présentation.  Ou encore, une carte mentale insérée dans un blog ou un site web.

 Semaine 6 : collaborer

Collaborer, c’est-à-dire, engager des relations avec certains des participants, sur un thème précis, une question que vous vous posez.

C’est-à-dire, trouver le moyen de partager le fruit de votre veille, de mettre en place des procédures pour travailler ensemble.

Sur quels thèmes allez-vous travailler ?  Avec quelles personnes ? En utilisant quels outils ?

Cette semaine, à mi-parcours, sera aussi l’occasion d’une pause, d’un temps de réflexion, de maturation.  Le temps de vous poser quelques questions :

  • qu’est-ce que j’ai appris ?
  • ai-je dévié de mes objectifs  de départ ?
  • si oui, en quoi est-ce que ça a été bénéfique ?  ou pas ?
  • qu’est-ce que j’ai envie de faire de tout ça ?
  • etc.

Là aussi, je vous préparerai une activité avec une ou plusieurs mindmaps pour vous aider dans vos démarches.  Comme le dit souvent mon amie Fabienne De Broeck, le mindmapping, avec son idée centrale, est une « technique idéale pour se recentrer« .

Semaine 7 : Co-construire

Vous avez choisi les personnes avec qui travailler, les thèmes que vous souhaitez explorer, les outils que vous comptez utiliser.

C’est bien.

Maintenant, c’est le moment de passer à la vitesse supérieure, d’optimiser vos production en tenant compte des meilleures pratiques collaboratives.  Ce sera le rôle de Michel Briand de vous aiguiller vers ces pratiques collaborative optimales.

Je vous inviterai aussi à pratiquer quelques séances de mindmapping collaboratif en ligne.

Semaine 8 : Se former

Quoi ?  Se former ?  En semaine 8 seulement ?????

Du calme.  Oui, cette semaine, nous allons formaliser vos apprentissages.  Vous allez faire le point non seulement sur ce que vous avez appris, mais sur la façon dont ça s’est fait.  Vous allez en tirer un bilan.  Mettre les choses en perspective.   Evaluer comment vous avez utilisé les temps et les espaces d’apprentissage dont vous disposiez.

Tout cela va vous permettre non seulement de capitaliser sur les acquis de ce MOOC, mais surtout : cela va vous donner des bases inestimables pour le futur.  Grâce à cette démarche, vous n’apprendrez plus jamais de la même manière à l’avenir.

Ici aussi, je vous proposerai des outils visuels pour vous aider à faire le point.

Semaine 9 : Et la fête continue !

Préparez vos mouchoirs : c’est ici qu’on boucle les valises et qu’on se dit au revoir.  Mais pas adieu : en effet, tout au long de ce parcours, vous vous serez créé un réseau, une communauté de gens qui partagent vos goûts, vos intérêts, vos affinités…

Et vous aurez sans doute plaisir à échanger avec eux à l’avenir, à concevoir de nouveaux projets avec eux.  Qui sait : à participer à de nouveaux MOOCs avec eux !

Et pourquoi pas vous ?

Tenté(e) par l’aventure ?  N’hésitez pas une seconde : venez vous amuser et apprendre avec nous !

Vous verrez qu’à tout âge on peut éprouver le plaisir de la découverte.  Surtout quand ce plaisir est partagé avec des gens qui ont les mêmes envies que vous.

Inscrivez-vous à ITyPA3 et vous aussi, vous serez convaincu(e) qu’Internet, Tout y est Pour Apprendre !

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !