Catégories
formation de formateur formation en ligne

Envie de devenir formateur en e-learning ?

Si vous êtes : formateur/formatrice ; coach ; responsable des ressources humaines ou de la formation…  Ce parcours est fait pour vous.  Et cette session d’hiver a été entièrement revue et rénovée.  Une bonne raison de vous former et de booster votre carrière en cette année 2020 si particulière !

  • Vous avez envie de « passer à l’e-learning » mais vous n’osez pas franchir le pas ?
  • Vous vous demandez si ce n’est pas « trop technique pour vous » ?
  • Pouvez-vous vraiment ajouter cette corde à votre arc ou n’est-ce que du vent ?
  • Est-ce vraiment possible de créer une formation en ligne sans être informaticien ?
  • Est-ce que je peux vraiment gagner  ma vie en créant des formations en ligne ?

Si vous vous posez une ou plusieurs de ces questions, il est temps de lire ce qui suit…

Créez votre cours en ligne : Session « Hiver2020 »

La formation « Créez votre cours en ligne » a bien évolué depuis la première session de janvier 2016.

Et aujourd’hui, elle revient avec une session « Hiver 2020 » rénovée et adaptée aux évolutions du secteur : 

  • nouvelles plateformes d’e-learning
  • nouveaux outils pour le blended learning
  • réalité virtuelle, augmentée, mixte, etc.
  • méthodes dérivées du microlearning

Cette formation certifiée par le label « Learning Pro » de ProCertif.

Vous pouvez la faire financer via votre OPCO.

Ce printemps,  formez-vous à l’e-learning

Un accompagnement personnalisé pour développer votre propre projet

Pendant toute la durée de cette session, vous pourrez participer à la classe virtuelle hebdomadaire (par vidéo-conférence) qui traite d’un thème lié à une étape du développement de votre projet.  Et vous bénéficierez d’un tutorat personnalisé à distance, via e-mail, chat ou vidéo-conférence.

Car l’objectif de cette formation 100 % en ligne, c’est bien de vous accompagner dans le développement de votre propre projet !

Votre projet de formation peut être :

  • l‘adaptation d’une formation existante en présentiel vers
    • de la formation 100 % en ligne (e-learning)
    • de la formation hybride (blended learning : en partie en présentiel, en partie en ligne)
    • en microlearning (capsules très courtes distribuées sur des appareils mobiles ou non)
  • la création d’une formation originale sur un sujet qui vous passionne ou que vos clients vous ont commandé.   Ici aussi, votre projet peut devenir une formation en e-learning, blended learning ou microlearning

Un parcours balisé mais flexible

Ce parcours comprend 5 étapes qui ont fait leurs preuves.  Ce parcours est établi selon la méthode de la Pensée Design.

1. Définition de votre projet et identification de votre public

Lors de cette première étape, vous allez définir l’objectif pédagogique global de votre projet.  Vous allez aussi travailler le « pitch » de votre projet : comment le présenter en quelques mots qui emportent l’adhésion de ce public.

Ce public, qui est-il ?  Vous allez découvrir des outils pour vous mettre en empathie avec vos apprenants.  Pour mieux comprendre leurs obstacles, ce qui les freine dans leur parcours d’apprentissage.

2. Séquençage de votre formation et progression pédagogique

Vous avez maintenant le thème et l’objectif principale de votre formation.  Vous connaissez votre public.

Il faut à présent « séquencer » votre formation : la découper en unités assimilables par vos futurs apprenants.

Il faut aussi que la progression de la difficulté permette à vos apprenants de passer d’un niveau à l’autre sans trop souffrir mais sans trop s’ennuyer non plus.

C’est un équilibre délicat qui est crucial pour entretenir la motivation de vos futurs apprenants.

Concevoir le parcours de vos apprenants

3. Le script et la notion de granularité

Vous allez à présent allez plus loin dans la description de votre formation.  Vous allez créer un script, un scénario complet qui détaille :

  • chaque objectif pédagogique de votre formation (ce que vos apprenants seront capables de faire à la fin de votre formation)
  • chaque support multimédia (vidéo, infographie, carte interactive, etc.)
  • chaque activité (publication d’un billet, d’un sondage, réponses à un quiz, etc.)
  • chaque exercice (sous forme de quiz, de projet, d’essai, etc.)
  • chaque méthode d’évaluation (comment vous allez évaluer les progrès de vos apprenants)

Vous allez découvrir la notion de « granularité » et comment elle vous permet à la fois une grande rigueur et une flexibilité maximale.

4. La création de supports multimédias

Aujourd’hui, nous disposons d’une multitude d’outils performants qui transforment nos formations en parcours ludiques et dynamiques.

Vous allez découvrir lors de cette quatrième étape quels outils correspondent à quel objectif pédagogique.

Quel support multimédia utiliser pour expliquer cette matière :

  • une vidéo d’animation ou une capture d’écran ?
  • une infographie statique ou interactive ?
  • une présentation interactive ?
  • une carte mentale ou un quiz de vérification des connaissances ?
  • Etc.

5. La distribution de votre projet

Comment allez-vous distribuer votre formation à vos futurs apprenants  :

  • de manière hybride  (blended learning) : en partie en présentiel, en partie en ligne ?  Quelle répartition utiliser dans ce cas pour un résultat optimal ?
  • en e-learning pur : 100 % en ligne ?  Quel type de tutorat allez-vous mettre en place pour un meilleur suivi de vos apprenants ?
  • en microlearning : des micro-capsules distribuées via différents périphériques (ordinateur, tablette, smartphone) ?  Votre formation sera-t-elle distribuée selon des modes particuliers : au fil de l’eau, à date fixe, sur un mode individualisé ?
Toutes les modalités de la formation digitale

Selon le type de projet, de public et d’objectif pédagogique, vous aurez tout intérêt à choisir le canal de distribution approprié.

Bonne nouvelle : la méthode de développement en grains que nous préconisons vous permettra de distribuer votre formation selon différentes modalités en fonction des publics !

Votre résultat concret : votre formation prête à être vendue et distribuée !

Au terme de ces cinq étapes, vous distribuez votre formation selon les modalités que vous avez définies :

Vous calculez vos prix de revient et de vente, vous faites de la promotion en ligne et hors-ligne, etc.

Vous avez non-seulement acquis un savoir-faire précieux sur le marché du travail, mais vous avez construit un « produit » de formation que vous pouvez :

  • vendre en tant que Formatrice/Formateur indépendant sur votre propre plateforme ;
  • présenter à votre employeur actuel ou futur ;
  • diffuser sur des réseaux pré-existants ;
  • etc.

A qui cette formation est-elle destinée ?

Si vous êtes formateur/formatrice ; coach ; responsable des ressources humaines ou de la formation…  Ce parcours est fait pour vous.  Et cette formation a été entièrement revue et rénovée.  Une bonne raison de vous former et de booster votre carrière en ce troisième trimestre 2020 !

Informations pratiques

Session « Hiver 2020 »

Du 26 octobre au 29 novembre 2020

Montant de l’inscription :

Particulier ou autoentrepreneur sans TVA : 399 € tout compris (possibilité de régler en 3 fois sans frais).

Indépendant – auto-entrepreneur avec TVA : 399 € + TVA

Entreprise : 599 € + TVA

Contactez-nous !

Utilisez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec nous et recevoir le programme complet et les modalités d’inscription : nous répondons toujours avec plaisir 😉

Catégories
E-learning Ingénierie de la formation Pédagogie

Comment concevoir un cours en ligne ? Voici une méthode efficace !

Comment concevoir une formation à distance via Internet ?  Voici une méthode efficace en 4 étapes : analyse, développement, implémentation et évaluation.

Cours gratuit pour les enseignants

Beaucoup d’entreprises hésitent encore à créer un cours en ligne ou une formation mixe (blended learning : qui allie cours en présentiel et formation à distance).  Comment s’y prendre ?  Quelles sont les étapes à respecter ?  Et surtout, comment retenir l’attention des apprenants, sachant que les abandons sont très nombreux dans ce type d’apprentissage ?

Je suis moi-même confronté au problème en tant que formateur, concepteur de formation mais aussi en tant que participant à de nombreux MOOCs (Massive Online Open Courses – cours massifs en ligne et gratuits).  Je suis donc toujours à la recherche d’outils et de méthodes qui me permettent d’améliorer la qualité de mes cours, de les rendre plus attractifs pour les étudiants et donc d’abaisser le taux d’abandon.

Et, tout au long de mes recherches, j’ai glané quelques trouvailles intéressantes que j’ai envie de partager avec vous.  Que ce soit en matière de conception des cours  eux-mêmes ou de méthodes pour rendre les formations à distance plus conviviales et attrayantes, plus « user friendly » comme le dit joliment l’expression anglaise.

Aujourd’hui, je vous propose une méthode de conception de formation à distance en quatre étapes.  Je n’ai rien inventé, c’est une méthode proposée par Debbie Morrison sur son blog Online Learning Insights.  Mais je la trouve suffisamment intéressante et bien structurée.  C’est en fait la formalisation de beaucoup de nos efforts empiriques de concepteurs de formation.

Le « Course design » inspiré du « design éducatif« 

Debbie Morrison s’est inspirée d’un ouvrage de Klaus Krippendorf, sur le design, ses origines philosophiques et ses relations avec le langage.  J’aime beaucoup cette conception que Debbie Morrison appelle « course design » : « Design ou conception de cours« .   Le « course design » s’inspire de « l’instructional design » qu’on peut traduire par « design éducatif« .  Le design éducatif a déjà une longue vie derrière lui puisque, si l’on en croit cet article de Wikipedia, les premières tentatives remontent à la seconde guerre mondiale et à la formation des officiers.

Le « course design » est une conception de la formation centrée non sur les méthodes d’enseignement, mais sur les méthodes d’apprentissage.  Sur la façon dont les étudiants apprennent et non pas sur la manière dont les professeurs ou formateurs enseignent.

Il ne s’agit pas de jouer sur les mots, mais de changer de point de vue.  Et ce changement de perspective entraîne aussi des modifications de pratiques pédagogiques.

Les cours sont centrés sur l’apprenant et non sur l’enseignant.  Et sur les meilleurs outils et méthodes pour susciter l’envie d’apprendre en ligne…

Debbie Morrison propose un  « processus de développement de cours » basé sur les éléments suivants :

  1. un plan éducatif : qui détaille la façon dont les contenus seront proposés aux apprenants
  2. du matériel d’apprentissage : pour les étudiants; du contenu original ou acheté ailleurs
  3. des activités variées: qui incitent les étudiants à réutiliser et à appliquer les nouvelles connaissances
  4. des méthodes d’évaluation : utilisées selon le contexte et les objectifs de la formation

Le processus de conception de cours se déroule selon quatre étapes que je détaille ci-après :

  1. l’analyse du problème et des besoins
  2. le développement
  3. l’implémentation
  4. l’évaluation et la révision

Première étape : l’analyse des besoins et des objectifs

J’ai illustré ces quatre étapes en détail dans la mindmap ci-dessous, dessinée avec iMindMap 7 (que vous pouvez télécharger gratuitement de ma page Biggerplate comme d’habitude).

Les quatres étapes de la conception

La première étape consiste à analyser les besoins et les problèmes du public visé.  Cela vous aide à fixer les objectifs du cours.  Et surtout, à vous assurer qu’ils répondent bien au besoin identifié.

Ensuite, analysez le public-cible :

  • quel est son background – Est-il encore étudiant ou bien est-ce un professionnel qui désire se perfectionner ?  C’est tout-à-fait différent !
  • quelles sont ses motivations ?  S’améliorer ?  Obtenir une certification ?
  • quel est son niveau de compétences ?  Est-il débutant ou expert ?
  • quel est son accès à Internet ?  Du haut-débit ou une connexion téléphonique archaïque ?  Apprend-t-il via un PC de bureau, un portable, une tablette ou un smartphone ?

Lorsque vous connaissez votre public, attachez-vous à définir votre approche pédagogique :

  • plutôt connectiviste ?
  • plutôt constructiviste ?
  • plutôt instructiviste ?

Définissez les objectifs d’apprentissage pour chaque séquence pédagogique.

Analysez les modes de distribution de vos contenus : synchrone ou asynchrone ?  Uniquement en ligne ou en apprentissage mixte (blended learning) ?

Quels sont les outils Internet qui correspondent le mieux à vos besoins et à ceux de vos apprenants ?

Enfin, déterminez vos sources de contenus en fonction de vos objectifs pédagogiques.

Deuxième étape : le développement de votre cours

C’est à présent le moment de développer une stratégie d’apprentissage !

Mélangez les contenus d’apprentissage : ceux que vous développez vous-même, ceux que vous réadapter de formations antérieures, que vous empruntez à d’autres formations, voire à des productions de vos étudiants.

C’est le moment aussi de mettre en place vos méthodes d’évaluation : quiz, évaluation par les pairs, forums, etc.  Déterminez les critères de réussite pour chaque type de méthode.

Créez et décrivez des activités variées afin d’inciter vos apprenants à utiliser les nouvelles notions et/ou compétences acquises lors de votre formation : travaux pratiques, projets, travaux de groupes, etc.

Identifiez aussi les critères et méthodes d’évaluation de votre cours : que les participants puissent vous aider à l’améliorer via un feedback intéressant.

Troisième étape : l’implémentation de votre formation en ligne

Afin de vérifier que tout fonctionne et que votre méthodologie rencontre les besoins de votre public, lancez un cours-pilote à destination d’un petit groupe d’apprenants issus de votre public.

Procédez à une évaluation formative : qu’ont réellement appris ces personnes qui ont passé le premier test de votre formation ?

Sur base de ce feedback, révisez votre formation : adaptez certains contenus, supprimez-en certains autres (pas d’état d’âme !  ils pourront peut-être être réutilisés pour d’autres modules).  Et ajoutez certaines choses qui pourraient manquer…

Procédez à des évaluations formative et sommative avec votre groupe-pilote.  Et tirez-en les conclusions en passant à l’étape 4 :

Quatrième étape : l’évaluation et la mise à jour

Rassemblez le feedback que vous avez obtenu de diverses sources, que ce soit au niveau qualitatif ou quantitatif.

Analysez ce feedback.  Tenez compte aussi de facteurs externes à votre formation.  Il suffit que vous ayez programmé le lancement de votre cours à un moment où les personnes prennent leurs congés pour diminuer significativement les taux de participation…

Comparez vos résultats avec ceux d’institutions d’éducation comparables : analysez leurs mesures quantitatives et qualitatives.  Que vous disent les résultats ?  Etes-vous dans la moyenne ?  Au-dessus ?  En-dessous ?

Et au besoin, révisez vos phases d’analyse (quelque chose vous a peut-être échappé) et/ou de développement (la progression pédagogique est peut-être à revoir : j’ai changé la méthode de langue que j’utilisais avec mes étudiants à Maastricht.  Et j’en ai pris une qui respecte mieux la progression attendue de mes étudiants.  Résultats : moins de découragement, plus de plaisir, plus de résultats positifs…).

Ensuite, démarrez tout le processus en gardant à l’esprit que tout peut être améliorer à tout instant…

Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas d’une méthode miraculeuse, mais de la mise en place d’une méthodologie  structurée.  Cela demande du travail et aussi beaucoup d’humilité face à ce que le feedback de vos apprenants vous renvoie.

Je continuerai à vous faire part de mes investigations dans ce domaine, notamment de l’apport de la gamification dans les cours en ligne.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à