Catégories
podcast

Jacques Rodet : Pratiques du tutorat à distance

Pour cet épisode 8 de notre Podcast, Jacques Rodet nous parle de son dernier livre. Mais aussi de sa vision du tutorat : un accompagnement des apprenants qui va bien au-delà de l’information sur les contenus d’une formation à distance.

Ecoutez notre Episode 8 avec Jacques Rodet : Pratiques du tutorat à distance !

Le tutorat : plus que jamais nécessaire

Le tutorat est-il toujours nécessaire, à l’heure du « tout numérique » et de l’intelligence artificielle ?

Certaines expériences ont démontré que l’Intelligence Artificielle peut assister le tuteur ou le formateur. Mais elles ont également démontré les limites de cet accompagnement. C’est surtout dans la suggestion de contenus de formation que ces dispositifs se montrent efficaces.

Mais le tutorat, c’est beaucoup plus que ça !

Episode 8 de notre Podcast – Jacques Rodet et le tutorat

Le tutorat : établir une relation de confiance pour accompagner en profondeur

Pour être efficace, le tutorat suppose que le tuteur puisse établir une relation de confiance avec l’apprenant. Que celui-ci ose confier ses difficultés, qui sont peut-être d’ordre familial ou privé. Et sans cette relation de confiance, sans cette faculté de s’exprimer sur des difficultés parfois d’ordre intime, le tuteur ne pourrait remplir sa mission qu’en investiguant de manière intrusive dans la vie de l’apprenant…

Le tutorat : accompagner les apprenants

Grâce à cette relation, le tuteur peut réellement accompagner l’apprenant dans toutes les dimension de la formation :

  • pédagogique
  • socio-affective
  • sociale
  • administrative
  • etc.

Un livre pratique avec séquences d’autoformation

Jacques Rodet nous parle aussi de son dernier livre : Pratiques du tutorat à distance.

Il s’agit d’un ouvrage pratique. L’idée de ce livre, Jacques Rodet la caressait depuis quelques années : alors que son livre précédent L’ingéniérie tutorale balisait le champ du tutorat et ses principes, son dernier livre met l’accent sur la pratique.

Ouvrages de Jacques Rodet

Il s’agit avant tout de situations que le tuteur rencontrera certainement au cours de sa pratique et pour lequel il trouvera des outils et méthodes éprouvés.

L’ouvrage en couleurs permet aussi de prendre ses propres notes pour capitaliser sur vos propres expériences.

Enfin, des clips vidéos accompagnent certaines parties du livre. Ces clips peuvent être ré-utilisés dans vos propres interventions tutorales.

Une Web-rencontre pour parler Tutorat avec Jacques Rodet

Notre invité vous invite à son tour à une Web-rencontre.

Vous pourrez discuter en direct avec l’auteur, non seulement du livre, mais aussi des pratiques du tutorat. Jacques cumule plus de 20 ans d’expérience dans ce secteur et est reconnu comme une référence en matière de tutorat.

Pour rejoindre cette réunion très attendue, cliquez sur ce lien d’inscription.

Web-rencontre avec Jaques Rodet

Jacques Rodet est également l’éditeur de la revue Tutorale dont vous trouverez le dernier numéro ici. Et enfin, il est l’animateur du blog Tad.

Où écouter le Podcast de Formation 3.0 ?

Vous pouvez écouter cet épisode 8 avec Jacques Rodet (et vous abonner à notre podcast) sur ces différentes plateformes :

Ne manquez aucun épisode !

Abonnez-vous à notre podcast sur l’une de ces plateformes :

Prochain épisode de notre podcast

Dans le prochain épisode du podcast Formation 3.0, j’ai le plaisir d’inviter Isabelle Collet, informaticienne et professeure de Sciences de l’Education à l’Université de Genève.

Catégories
Ateliers E-learning formation Internet Logiciels Outils Projets

E-learning : pourquoi nous avons choisi Moodle et Moostic !

Apprendre à distance, est-ce forcément être seul devant son écran ?  Sans assistance ?  Sans conseil ?  Sans possibilité d’échanger avec d’autres participants ?  Sans rien connaître du formateur ou professeur ?

Non, ceci est un modèle dépassé.  Mais ce n’est pas une fatalité.

La preuve ? Moodle et Moostic !

Nous avons choisi la plateforme Moodle pour ce type de raisons.  Parce que nous ne voulions pas reproduire un modèle scolaire du type : « le professeur sait tout et il va vous dispenser son savoir.  Et vous allez l’avaler sans broncher ».

Phénomène agravé si l’on est seul derrière son clavier à se débattre face à de telles méthodes qui ne devraient même plus avoir droit de cité dans les écoles.

Dans la plupart de nos ateliers de formation, nous pratiquons l’enseignement mixte, le blended learning : c’est-à-dire que nous dispensons une partie en présentiel et le reste en ligne.

Afin de répondre aux principes de notre Charte pédagogique, nous avions besoin d’un outil qui permette une pédagogie ouverte, participative, basée sur les échanges et la formation entre les pairs.

Nous avons trouvé tout cela chez Moodle.  (Cliquez sur la carte pour la voir en taille réelle dans notre espace XMind).

Moodle et Moostic

Moodle, est la contraction de Modular Object-Oriented Dynamic Learning Environment (environnement d’apprentissage dynamique et modulaire, orienté objet).  C’est une plateforme d’apprentissage en ligne de philosophie constructiviste qui a été conçue par Martin Dougiamas, un formateur et informaticien australien.

Qu’entend-t-on par constructiviste ?

D’après l’article WikiPedia sur Moodle « le constructivisme postule que la connaissance est construite dans l’esprit de l’apprenant et non retransmise de manière statique via des livres ou des formateurs. La fonction du formateur, du point de vue du constructivisme, est de créer un environnement pédagogique permettant aux apprenants de construire leurs connaissances à partir de leurs expériences et compétences. »

Cela se traduit par des outils qui permettent la collaboration en ligne et l’échange des savoirs.  Par exemple, un forum permet à tous les participants de poser une question, de formuler une proposition, partager une expérience… avec tous les autres participants et avec le formateur quand il le désire.  Un candidat entrepreneur peut parler de ses difficultés, faire partager ses expériences ou proposer des solutions à un autre participant à la formation Je crée mon entreprise…

Le formateur peut également organiser un chat de manière régulière.   Tous les participants peuvent donc lui adresser leurs questions, leurs remarques, etc. et intervenir en temps réel avec les autres apprenants.

Espace de travail Moodle

Dans nos formations, nous organisons un chat par semaine, de façon à ne pas perdre le contact avec les participants.

Un système d’email permet d’échanger de manière individuelle avec tous les participants d’une formation ou avec le formateur.

La plateforme est accessible 24 heures sur 24, quand vous le souhaitez.  Vous vous connectez quand vous le désirez et travaillez à votre rythme.

Vous lisez les manuels, effectuez les exercices.  Certains d’entre eux (comme les questionnaires à choix multiples) sont auto-corrigés (le système vous donne immédiatement vos résultats) d’autres sont déposés pour le formateur à une date indiquée.

Les exercices remis sont toujours commentés par le formateur pour vous permettre d’avancer efficacement dans l’acquisition des nouvelles notions.

Nous ajoutons aussi des ressources à chacun de nos cours :

  • bibliographies : des livres accessibles sur le sujet
  • modèles gratuits (mindmaps, questionnaires pour votre projet d’entreprise, etc.)
  • vidéos, fichiers MP3, etc.
  • liens vers des sites Internet de référence
  • Etc.

qui vous permettent d‘aller plus loin dans votre progression personnelle, si vous le désirez.

Moodle peut également vous permettre de créer un espace de travail dans votre entreprise pour le travail à distance.

Nous l’utilisons aussi lors de cours en apprentissage mixte (Blended learning)  pour des entreprises ou institutions qui souhaitent bénéficier des avantages combinés de l’apprentissage en présentiel et en ligne : gain de temps, d’argent, contact avec le formateur, rythme personnel respecté, renforcement des acquis par l’autoformation…

Et Moostic ?

Moostic est une société suisse qui héberge votre plateforme moyennant un abonnement modique.  Nous l’avons choisie pour sa facilité d’utilisation, pour sa dimension multilingue : votre formation en français sera vraiment en français sans avoir la mauvaise surprise de tomber sur des exercices en anglais ou de la documentation en coréen…

Logo Moostic

Nous pouvons donc nous concentrer totalement sur les dimensions pédagogiques de nos formations et confier la tuyauterie (le hardware) à notre hébergeur préféré…

Bon amusement et surtout, bonne progression dans vos formations avec nous !

Catégories
Apprendre à apprendre E-learning formation Langues Mind Mapping Orientation professionnelle Pédagogie

On site learning, e-learning, blended learning : quelques explications sur les modalités d’apprentissage

On vous a parlé – voire proposé – des formation en e-learning ou  en blended learning ?  Et vous vous demandez toujours de quoi il s’agit ?

Pas de panique : voici quelques explications et une mindmap pour éclaircir tout ça !

Derrière ces termes techniques se cachent des réalités très simples à comprendre.  Cette carte heuristique vous donne un aperçu des trois modes d’apprentissage que je vais aborder ensuite. (cliquez sur l’image pour l’agrandir.  Vous pouvez aussi  visionner la carte ici, sur le site du logiciel de mindmapping XMind.  Ceux (il y en a encore) qui n’ont pas le programme XMind, peuvent le télécharger ici).

Les modalités d’apprentissage

Trois grands modes d’apprentissage

Déjà, on peut commencer par traduire ces termes :

On site learning :

c’est la formation en classe ou en local commun.  C’est ce que vous avez connu depuis la maternelle :  tout le monde – formateur et apprenants –  est dans la même pièce et participe physiquement à la formation.  Cela peut-être plus ou moins directif ou participatif, mais tout le monde est physiquement présent.  C’est pourquoi ce terme à été traduit en français par formation en présentiel.

e-learning (ou encore online learning) :

ici, il s’agit d’apprentissage à distance, généralement via une plateforme d’e-learning, accessible par Internet.  Une plateforme est un ensemble de programmes, hébergés sur un serveur, et qui vous permettent de vous former à distance.  Vous pouvez donc apprendre des langues, le mindmapping, la photo, le secrétariat, la comptabilité, la cuisine asiatique, etc. sans bouger de votre fauteuil préféré.  On le traduit en français par les expressions apprentissage à distance, en ligne ou encore distanciel.

e-learning ou apprentissage à distance

Il existe plusieurs standards pour les plateformes d’e-learning, mais cet article ne se voulant pas trop technique, je citerai simplement quelques plateformes existantes : Moodle, Ganesha, Claroline

Il existe encore une différence fondamentale dans la façon d’organiser l’apprentissage à distance :

synchrone :

  • c’est-à-dire que le cours ou la formation est donné(e) à un moment précis (c’est le principe des webinars, séminaires en ligne). Tout le monde se connecte en même temps pour suivre une vidéo-conférence ou un chat, ou simplement des instructions en temps réel.

asynchrone :

  • ici, vous vous connectez quand vous le désirez et vous vous formez à votre rythme.  Vous effectuez vos exercices, vous lisez vos instructions, vous passez les tests quand cela vous convient.    C’est en grande partie de l’autoformation.

Ces deux modes d’apprentissage en ligne peuvent s’assortir d’e-tutorat : c’est-à-dire qu’un professeur ou un formateur peut vous suivre, vous encourager, vous donner un retour sur vos performances, corriger vos exercices et vous les renvoyer avec des commentaires, etc.  Exactement comme le ferait un professeur en présentiel, mais à distance.  Cela peut se faire par e-mail, par chat, par participation à des forums ou en vidéoconférence.

Synchrone ou asynchrone ?

Blended learning :

c’est un mélange des deux précédents.  Le formateur donne quelques cours en présentiel, mais les apprenants peuvent continuer à s’autoformer, à effectuer des exercices en ligne, à chatter entre eux ou à participer à des forums ou compléter des documents wiki…  Ces séquences en ligne peuvent être synchrones – tout le monde se connecte en même temps – ou asynchrones –  chacun apprend à son rythme – entre deux séances en présentiel…

C’est ce qu’on appelle l’apprentissage mixte.

Dans de prochains articles, nous explorerons ensemble les avantages et les inconvénients de chacun de ces sytèmes ainsi que les outils qu’on peut y utiliser.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !