Catégories
formation en ligne

Spoc en Stock: des parcours de formation en ligne collaboratifs

Nous venons de lancer Spoc en Stock : derrière ce nom un peu étrange se profilent des SPOC, des parcours de formation en ligne, interactifs et collaboratifs.  Je vous décris ce projet en détail dans l’article qui suit.

Certains d’entre vous l’ont déjà visité : nous l’avons mis en ligne il y a environ deux semaine.  Il s’appelle Spoc en Stock et c’est un site web de promotion de formations en ligne.

Un site web pour vous former en ligne

SPOC en Stock : des formations collaboratives et interactives en ligne

Un SPOC, c’est un Small Private Online Course :

  • un Cours de Taille limitée : quelques dizaines de participants tout au plus ; parfois, avec un prérequis, parfois sans
  • un Cours en Ligne : c’est donc de la FOAD ou de l’e-learning
  •  un Cours Privé : vous devez donc vous inscrire et verser un droit d’inscription (ou non) pour vous inscrire

Mais pour SPOC en STOCK, un SPOC c’est bien plus que ça.

Voyez la vidéo ci-dessous pour en savoir plus :

Consultez la page SPOC ? pour en savoir plus sur notre conception d’une formation en ligne.

Spoc en Stock : 4 SPOC en 2015… pour commencer

Pour le démarrage de SPOC en Stock, nous lançons 4 formations collaboratives et interactives.  Ces formations sont basées sur un projet (de présentation ou de formation).  Elles comprennent :

  • des tutoriels vidéo
  • du texte
  • des éléments multimédias : carte mentales, images, son, liens vers d’autres sites, etc.
  • des classes virtuelles : une fois par semaine un des formateurs à rendez-vous avec vous pour approfondir un thème, expliquer une difficulté ou un point théorique, etc.
  • des travaux de groupe
  • des échanges sur les forums et les réseaux sociaux
  • du tutorat : les formateurs vous suivent individuellement et répondent à vos questions ou à vos problèmes
  • une heure de consultation gratuite sur votre projet individuel

SPOC : Créez des présentations captivantes avec le Storytelling

Le Storytelling, c’est l’art de raconter des histoires.  Nous vous proposons une formation originale qui rassemble les principes de trois disciplines liées au storytelling.  L’objectif de cette formation : vous donner des techniques pour concevoir une présentation efficace, qui entraîne l’adhésion de votre public.

Storytelling visuel pour vos présentations
  1. le storytelling : les principes de la narration, les éléments qui font que votre histoire retienne l’attention et l’adhésion d votre public.  Comment utiliser les « appels à l’action » pour mobiliser votre public ?
  2. le storytelling visuel : comment renforcer le pouvoir des mots par l’image ?  Comment choisir les images qui parlent à vos interlocuteurs ?  Quels sont les principes d’une bonne communication visuelle ?
  3. le storytelling digital : Internet et le numérique vous offrent des outils exceptionnels pour créer vos histoires, les enrichir, les animer.  Nous les passerons en revue et vous apprendrez comment utiliser des outils comme Infogram pour illustrer vos présentations

Au terme de cette formation, vous serez capables de concevoir une présentation avec un support visuel digital ou non.  Vous disposerez d’un projet de présentation prêt à être traduit sur n’importe quel support.

Cliquez sur le lien pour en savoir plus sur cette formation en Storytelling pour présentations.

SPOC : Créez des présentations captivantes avec Prezi

Vous savez déjà comment structurer une présentation ?  Vous avez déjà un projet de formation ?  Ou pas ?

Mais vous souhaitez passer à autre chose qu’à ce bon vieux Powerpoint qui ne surprend plus personne ?

Notre SPOC vous apportera tous les éléments nécessaires pour réaliser une présentation percutante avec Prezi.

Devenez un expert Prezi

En trois semaines, vous serez un expert en Prezi.  Vous pourrez

  • choisir votre modèle et votre structure
  • personnaliser votre présentation
  • y insérer du texte, des images, de la vidéo, des symboles, des flèches, des structures, du son, etc.
  • intégrer votre présentation dans un site web
  • co-éditer votre présentation à distance en temps réel
  • présenter votre Prezi en ligne y compris à des personnes qui n’ont pas de compte
  • télécharger une copie hors-ligne de votre Prezi ou une version PDF
  • et beaucoup d’autres choses…

A la fin de la formation, vous disposerez d’une présentation Prezi prête à être montrée au monde entier.  Et bien sûr, comme pour chacun de nos spoc, vous bénéficierez d’une heure de consultance gratuite sur votre présentation.

Découvrez ici notre spoc pour devenir un expert en présentation avec Prezi.

SPOC : Mindmapping collaboratif pour Formateurs et Enseignants

Vous êtes coach, enseignant ou formateur ?  Et vous souhaitez intégrer le mindmapping dans votre pratique pédagogique ?  Alors, ce SPOC est vraiment pour vous !

Mindmapping collaboratif

En cinq semaines vous aller :

  • maîtriser les principes du mindmapping
  • découvrir les spécificités du mindmapping collaboratif
  • appliquer le mindmapping à votre pratique pédagogique : créer des cours ou des formations,
  • créer des présentations pour vos étudiants ou vos apprenants
  • utiliser le mindmapping collaboratif en présentiel
  • utiliser le mindmapping collaboratif à distance
  • utiliser les mindmaps pour des travaux de groupes
  • etc.

Découvrez ici notre SPOC de Mindmapping collaboratif pour Formateurs et Enseignants.

SPOC: Formez en ligne

Et enfin, last but not least, notre spoc pour faire de vous un formateur en ligne.

En cinq semaines, apprenez comment traduire en formation en ligne, le meilleur de vos formations en présentiel.

Formez en ligne

Que vous soyez formateur chevronné, candidat-formateur, instituteur ou coach, vous pourrez ajouter une dimension essentielle à votre pratique pédagogique, celle de la distance.

Vous apprendrez donc :

  • les principes de la formation en ligne (FOAD, elearning)
  • à définir le public-cible de votre formation
  • à analyser les besoins de votre public
  • à déterminer les objectifs de votre formation
  • à traduire ces objectifs en séquences de formation
  • à déterminer quels outils et méthodes pédagogiques rencontrent le mieux vos objectifs pour chaque séquence
  • comment utiliser le multimédia pour mieux engager vos apprenants
  • comment mettre vos cours en ligne
  • comment évaluer votre formation en ligne
  • etc.

Découvrez ici notre SPOC Formez en ligne.

Spoc en Stock : des formations collaborative issus de notre expérience de formateurs et des MOOC

Nos SPOC sont issus de notre expérience de formateurs

Nous sommes trois formateurs : Marco Bertolini, Bernard Lamailloux et Nik Suziana Nik Salleh.

L’équipe de Spoc en Stock

Tous les trois nous avons une longue et riche expérience de formateur, que ce soit en présentiel, en hybride ou en ligne.  Et tous les trois nous aimons les formations actives, participatives.  Celles qui engagent les participants, qui leur font vivre de nouvelles expériences.  Le tout dans le plaisir et la bonne humeur.  Bernard a d’ailleurs écrit un livre magistral sur le sujet.

C’est ce type d’expérience, vécues dans nos formations en présentiel, que nous avons voulu transposer dans nos formations en ligne.

Nos SPOC sont issus de notre expérience des MOOC

Mais ce n’est pas la première expérience que nous menons dans ce domaine.  Depuis des années, nous travaillons en ligne également.  Et puis, les MOOC sont arrivés.

Nous avons participé à de nombreux MOOC en tant qu’apprenants, mais aussi en tant que formateurs.

Par exemple, Marco Bertolini a conçu et animé les ateliers de mindmapping pour le MOOC ITyPA édtion 3.

Ce sont ces diverses expériences qui nous ont décidés à lancer SPOC en Stock.

Le nom du site ?  C’est un clin d’œil au 19e épisode des aventures de Tintin 🙂

Des projets à la pelle pour Spoc en Stock

Ces quatre premiers SPOC sont un début, vous l’avez compris.

Nous ne nous arrêterons pas en si bon chemin.

Dans les prochains jours et les prochaines semaines, nous vous informerons d’autres projets qui nous tiennent à cœur et que nous porterons ou que nous soutiendrons.

Restez vigilants 🙂

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
E-learning

Petite histoire de la formation à distance – infographie

Quand on parle de formation à distance, on pense immédiatement à l’e-learning et à Internet.  Mais en réalité, la formation à distance a déjà une très longue histoire derrière elle, vieille de près de 3 siècles.  Voici une infographie et un article pour revoir un peu cette petite histoire de la formation à distance.

 

Mise à jour 7-02-2014 : MOOC ITyPA.

La formation à distance : une histoire vieille de près de trois siècles !

L’engouement récent pour les MOOCs (cours en ligne massif et ouverts) et pour l’e-learning en général nous font oublier à quel point l’histoire de la formation à distance est déjà riche et ancienne.

En effet, peu de personnes savent que les premiers cours à distance ont été proposés dès 1728, par un certain Caleb Phillips.  Ce monsieur proposait des cours de correspondance privée à travers des petites annonces publiées dans la Boston Gazette.

(Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir).

Petite histoire de la formation à distance

La formation par correspondance allait rester la norme pour l‘enseignement à distance pendant plusieurs siècles, au point que les deux notions seront longtemps pratiquement équivalentes.

En 1.840, Sir Isaac Pitman invente une méthode de sténographie.  Pour la populariser, il propose des cours par correspondance.  Il est bientôt suivi sur le continent par deux associés de Berlin, Charles Toussaint et Gustav Langenscheidt qui lancent leur propre école de correspondance et popularisent également la sténographie.  Leur entreprise survivra jusqu’à la seconde guerre mondiale.

En 1858, l’Université de Londres sera la première à dispenser des diplômes reconnaissant les formations obtenus par correspondance.

En 1873, Anna Ticknor fonde la Société d’Encouragement pour l’Etude à domicile : une école également par correspondance et qui vise plus spécifiquement un public féminin.

L’enseignement à distance en France

En France, comme dans de nombreux autres pays, la formation à distance à commencé par un établissement privé : l’institut Eyrolles.  Le développement industriel exige du personnel  mieux formé et l’enseignement à distance fournit un outil de perfectionnement apprécié.

Mais il faudra attendre la seconde guerre mondiale pour la création d’un institut national de formation à distance.  Et encore, celui-ci sera provisoire, puisque le pays est en guerre.  C’est en 1939 que naît le Service d’Enseignement par correspondance.  En 1944, à la fin du conflit, il devient le Centre national d’enseignement par correspondance (CNEPC), dont le statut de « lycée » lui vaut d’assurer la scolarité des enfants malades, des invalides de guerre, etc.

Il faudra encore plusieurs mutations et quelques décennies pour que ce service devienne le CNED ou Centre national d’enseignement à distance tel que nous le connaissons aujourd’hui.

L’enseignement à distance en Belgique

En Belgique aussi, le premier établissement de formation à distance est d’origine privée : l’Institut l’Avenir (c’est son nom) est fondé en 1904.  Il connaissait un succès réel, avec plus de 10.000 inscrits en 1923.

Les autorités publiques se sont intéressées à ce type d’enseignement à partir du « Pacte scolaire » de 1958.   Elles lancent un programme expérimental, dédié à ceux qui « malgré des conditions déplorables de santé, de situation économique ou sociale, ont la volonté de s’instruire et d’acquérir une promotion intellectuelle, sociale ou professionnelle, un enseignement qui soit adapté à leur situation. »  Ce programme comptera 310 inscrits.

Une initiative qui ne plaira pas à l’institut l’Avenir qui introduira un recours auprès du ministre de l’éducation…

En 1961, un Arrêté Royal crée un service permanent d’enseignement à distance, qui prendra lui aussi diverses formes, jusqu’à ce les compétences en matière d’éducation ne soient confiée à la Communauté Française en 1976.  Mais ce ne sera que 8 ans plus tard, en 1984, qu’un décret en fixera la forme actuelle.

Deuxième ère de la formation à distance : la radio et la télévision

La radio et la télévision vont déconnecter la formation à distance de la correspondance.

En 1948, l’Américain John Wilkinson s’allie à la célèbre station NBC pour proposer des cours radiophoniques du niveau du collège.

Cinq ans plus tard, en 1953, l’université de Houston propose les premières classes basées sur un enseignement retransmis par la télévision.

Les autorités britanniques comprennent l’intérêt de ces médias et fondent Open University (Université ouverte – dont j’ai été un étudiant heureux 😉 ) dès 1969.  Une vraie université à distance qui propose des cours et des diplômes aussi bien en musicologie qu’en techniques informatiques ou en chimie organique.

Troisième ère de la formation à distance : la révolution Internet

Mais ce qui allait révolutionner l’enseignement à distance pour toujours, c’était Internet !

Dès 1999, la toile proposait des cours à distance avec des outils tels que BlackBoard, e-College ou encore SmartThinking.

Dès 2001, la plateforme constructiviste MOODLE faisait son apparition et proposait des interactions entre les apprenants en ligne.

Selon le Sloan Consortium, en 2009, 4,9 millions de personnes s’étaient inscrites à au moins un cours en ligne.

Et puis, un nouveau venu a fait son apparition il y a quelques années : le MOOC.  Le Massive Online Open Course – cours en ligne, massif et ouvert.   C’est Dave Cormier qui, le premier, a utilisé le mot MOOC pour parler du cours Connectivism and Connective Knowledge (également connu sous l’appellation CCK08).  Ce cours était développé par George Siemens et Steven Downes pour l’Université du Manitoba.

S’agissait-il vraiment du premier MOOC ?  Sa première place est contestée par divers opérateurs, mais l’important est le principe de ces MOOCs : des cours ouverts, gratuits, en ligne et auxquels chacun peut s’inscrire pour obtenir un certificat, par pure curiosité, pour s’améliorer en vue d’une promotion, etc.

Les MOOCs connaissent un engouement sans précédent et contribueront sans doute, dans les années toutes proches, à la naissance d’autres formes de formation en ligne encore plus participatives et interactives.

En France, Remi Bachelet a créé un MOOC de Gestion de projet  pour l’Ecole centrale de Lilles en 2013.  Il est le premier à offrir une certification. Mais  le premier MOOC français serait celui d’ITyPA, acronyme de « Internet, Tout y est Pour apprendre« .

En 2014, Coursera entame une série de spécialisations :  des cours certifiés  qui se succèdent pour former une véritable filière de formation.

Le web 2.0, avec sa philosophie d’échanges et de participation générera sans doute de nouvelles formes d’apprentissage et de formation en ligne.

Restez à l’écoute, je vous donnerai d’autres informations sur la formation à distance et l’e-learning très bientôt…

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à 

Catégories
Logiciels XMind

Test – Dokeos Mind : un clone de XMind orienté e-learning !

J’ai testé Dokeos Mind, le logiciel de mindmapping de la plateforme d’e-learning Dokeos.  Il s’agit d’un clone de XMind, personnalisé pour s’intégrer au mieux dans l’environnement d’enseignement à distance.   Un logiciel léger et performant à la fois.

 J’ai vu passer plusieurs  fois le nom de Dokeos Mind : c’est celui d’un logiciel de mindmapping associé à la plateforme d’e-learning Dokeos.  Un logiciel de mindmapping en apparence parfaitement intégré à son environnement et qui permet de dessiner des cartes mentales dans le cadre de cours à distance.

 J’étais aussi curieux de découvrir Dokeos.  J’ai donc téléchargé les deux produits, mais pour l’instant, je n’ai testé que Dokeos Mind, qui peut fonctionner de manière autonome.  Et pour cause !

 Un clone de XMind !

 Car, à ma grande surprise, Dokeos est un clone de XMind…  XMind est non seulement  un « freemium » – un logiciel qui propose une version gratuite et plusieurs versions payantes.  C’est aussi – et on l’oublie souvent – un logiciel open source.

Il vous est donc loisible de développer votre propre logiciel de mindmapping à partir de ce code.  C’est ce qu’on fait les concepteurs de Dokeos Mind.  Voici une carte que j’ai réalisée à partir de ce logiciel et qui reprend l’essentiel de mes observations.   Vous pouvez la télécharger gratuitement depuis le site de Biggerplate, la plus grande communauté de mindmappeurs au monde).

Le logiciel Dokeos

Pour les utilisateurs de XMind, l’accessibilité est donc immédiate : ils se retrouvent dans l’environnement familier de leur logiciel de mindmapping préféré !  Dokeos l’a simplement personnalisé dans une certaine mesure, comme nous allons le voir plus en détail.

 Si pour les utilisateurs de Xmind, l’adaptation est instantanée, pour les autres, elle est aussi rapide et intuitive qu’avec le programme d’origine.

 Les Plus de Dokeos Mind

 Un des avantages de ce logiciel de mindmapping « customisé » est sans conteste son interopérabilité dans la plateforme d’e-learning Dokeos.  Cette intégration dans l’environnement d’enseignement à distance permet aussi un travail collaboratif en temps différé ou asynchrone : deux personnes peuvent travailler sur la même carte, mais pas en même temps.

 La galerie d’images de XMind, qui fait partie des options des versions payantes dans le software d’origine,  a été remplacée par une galerie d’images gratuite et personnalisée.  On y trouve des visuels adaptés à l’e-learning, bien entendu, mais aussi des avatars, des images spécialisées en médecine ou en logique ainsi que des cliparts plus généralistes.  Une aide bienvenue pour tous les  utilisateurs des cartes mentales qui s’arrachent souvent les cheveux pour trouver LA bonne illustration.

Les Moins de Dokeos Mind

 Si Dokeos Mind a repris le code de XMind, il n’en a pas conservé les options payantes.  Et donc, les exportations, par exemple, sont limitées aux gratuites : vers Freemind, HTML, image – les 3 formats PNG, JPEG et BMP – les banques de marqueurs, du texte TXT et enfin l’ancienne version de XMind 2008.

 Les importations par contre sont les mêmes : Freemind, banques de marqueurs, MindJet MindManager et l’ancienne version 2008 de XMind.

 Se limiter à la version gratuite de XMind, cela signifie que de nombreuses fonctions avancées – payantes – ne figurent pas dans Dokeos Mind et notamment : la gestion des tâches, le diagramme de Gantt, les notes audio, le module Brainstorming, l’historique,  la fusion et les clichés de carte.

Dommage pour Dokeos Mind que les cartes intégrées dans une plateforme d’e-learning ne soient pas cliquables à l’instar des mindmaps Mindomo, par exemple.  Et donc, les liens sauvegardés dans ces mindmaps Dokeos Mind ne fonctionnent pas.  Il n’est pas possible de télécharger de documents à partir d’une carte insérée dans la plateforme non plus.  Ni de visionner une vidéo.  Toutes choses parfaitement réalisables avec le logiciel Mindomo…

Des éléments modifiés

 Comme je l’ai déjà mentionné, Dokeos Mind affiche une  galerie d’images personnalisée.  Mais ne se limite pas à cela : les thèmes des cartes ont également été personnalisés.  On trouve ainsi le thème par défaut de XMind, mais aussi un thème « Métaplan », « Médical », « Dokeos » et « Scketching ».  Ce dernier est tout en gris, comme un brouillon et utilise les « avatars », ces personnages grisés disponibles dans la galerie d’image Dokeos Mind.

 Les fonds de carte sont également modifiés et aux fonds parfois très baroques de XMind ont été substitués des fonds de couleurs unies, passe-partout et très pratique – exemple, le fond bleu pastel de ma carte ci-dessus.

Les marqueurs sont toujours présents, mais il faut les chercher un peu : ils ne figurent pas dans le menu « Voir », mais exclusivement dans le menu « Insérer », contrairement à ce qui se passe dans XMind.

 En conclusion

 Dokeos Mind est un clone « léger » correspondant à la version gratuite du « freemium » XMind.  Une version personnalisée, utilisant des outils dédiés à l’enseignement à distance.  Un produit adapté à ses fonctions et à son environnement.   L’utilisateur qui souhaite une version gratuite peut utiliser celle-ci plutôt que la version XMind s’il souhaite bénéficier des illustrations gratuites.   Pour une plateforme d’e-learning, le choix d’un clone de XMind est intelligent : on y retrouve la simplicité d’utilisation, alliée à l’esthétique du produit original et à ses structures nombreuses et flexibles.   Des atouts non-négligeables pour l’enseignement en ligne.

Le seul regret : que cette intégration basée sur un « clone » de XMind ne permette pas de cliquer sur des liens pour accéder à des ressources externes ni de visionner de la vidéo, ni de télécharger des documents embarqués dans la carte mentale.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !