Catégories
creation d'entreprise Entreprise Logiciels Mind Mapping Outils XMind

Mindmapping pour l’entreprise : l’analyse SWOT ou AFOM

Que peut apporter le mindmapping à l’entreprise ?  Quels outils peut-on élaborer et utiliser avec un logiciel comme XMind ?

Voici un exemple simple et utilisable directement : l’analyse SWOT ou AFOM, réalisée sous XMind.

Les différents éléments y ont été mis en place sous forme de mindmap et transformés en matrice en trois clics.

Peut-on utiliser le mindmapping en entreprise ?  Est-ce utile ?  Est-ce un gadget de plus ?

Ce sont quelques-une des questions auxquelles je réponds dans ma formation « Visual Mapping pour Starters et Entrepreneurs« .

Mais en attendant, je voulais vous donner un avant-goût de ce que nous allons explorer ensemble lors de cette conférence.  Et partager avec vous quelques outils simples, mais efficaces pour l’entreprise.

L’analyse SWOT ou AFOM

L’analyse SWOT (Strengths-Weaknesses-Opportunities-Threats) ou AFOM (Atouts-Faiblesses-Opportunités-Menaces) est un classique de la gestion de projet, y compris lors de la création d’une entreprise. Elle est aussi très utilisée dans le secteur de la gestion des territoires.

Elle permet en effet d’obtenir un cliché fidèle des points forts et faibles d’un projet ou d’une situation à un moment donné.   Elle tient compte de facteurs internes – organisationnels – et externes – environnementaux.   Sa force est d’explorer les côtés positifs et négatifs de chacun de ces axes et d’en offrir une vision claire, accessible d’un seul coup d’oeil.

Principes qui la rapprochent singulièrement de ceux du mindmapping, vous ne trouvez pas ?

J’ai trouvé cette magnifique représentation graphique de la méthode SWOT-AFOM sur la page SWOT de Wikipedia (Cliquez sur l’illustration pour l’agrandir)

Matrice SWOT ou AFOM

 Une mindmap SWOT

J’ai repris une mindmap que j’avais présentée lors d’une autre conférence sur la création d’entreprise il y a deux ans.   J’avais réalisé cette carte heuristique avec XMind.  J’y ai ajouté deux étiquettes « Positif » et « Négatif » qui ne se trouvaient pas dans l’original.  Je vous expliquerai dans quelques instants pourquoi je les ai ajoutées ici.  Si cette carte vous intéresse, vous pouvez la télécharger gratuitement depuis Biggerplate.

Voici le résultat (cliquez sur l’illustration pour l’agrandir).

Analyse SWOT – AFOM sous forme de carte cognitive

Vous pouvez utiliser cette carte pour un brainstorming avec vos collaborateurs ou pour réfléchir seul à votre projet.  Vous pouvez coupler le travail sur cette carte à une séance de brainstorm avec le module brainstorming d’XMind en minutant le temps de la session en structurant le résultat de vos trouvailles autour des axes que représentent les branches.

Mais, si vous travaillez avec des personnes qui ne sont pas habituées aux cartes heuristiques, vous utiliserez sans doute une « matrice » plus classique.

La transformation en tableau

Heureusement, XMind vous permet de transformer votre mindmap en une matrice en quelques clics.    Pour cela, il vous suffit de sélectionner votre sujet central « SWOT » et de cliquer sur le  menu « Propriétés« .  Lorsque la fenêtre du menu contextuel s’ouvre, vous choisissez l’option « Matrix » ou « Matrice » tout en bas du menu « Structure« .  (Cliquez sur l’illustration pour l’agrandir).

De la carte au tableau

Lorsque j’ai cliqué sur l’option « matrice » du menu « Structure« , ma mindmap se change instantanément en matrice SWOT – AFOM.   Et vous pouvez travailler sous ce format ou présenter les résultats de votre analyse sous une forme plus familières à vos collaborateurs, vos clients, vos fournisseurs, votre banquier, les business angels qui pourraient intervenir dans le financement de votre projet, etc.  (Cliquez sur l’illustration pour l’agrandir)

Mon analyse SWOT – AFOM sous forme de matrice

Mes deux étiquettes « Positif » et « Négatif » sont devenu les titres des deux colonnes de droite de ma matrice.  Si je n’avais pas filtré ma carte de cette façon, elle m’aurait tracé deux colonnes : celle de gauche pour les facteurs internes et externes, et puis une autre qui aurait contenu toutes mes branches alignées verticalement.   En liant mes branches par des étiquettes « Positif » et « Négatif« , j’ai forcé XMind à les considérer comme des colonnes lors de la transformation de ma carte en matrice.

Vous pouvez télécharger la version gratuite du logiciel XMind ici.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.9984055.869119