Catégories
formation

SPOC : Créez des présentations captivantes avec le storytelling visuel

Je vous propose sur Spoc en Stock une formation interactive et collaborative en ligne sur le storytelling et en particulier sur le storytelling visuel.  En cinq semaines, vous allez maîtriser tous les principes de la narration.  Et vous aurez conçu une présentation captivante, pour n’importe quel support.  En ligne ou pas.

Comme beaucoup d’entre nous, vous devez prendre la parole en public.  Vous devez utiliser un support visuel pour animer une réunion, faire un rapport ou pour ouvrir l’assemblée générale de votre association.

Prendre la parole en public : bonjour l’angoisse !

Peur de prendre la parole en public ?

Et, comme la majorité des gens, vous avez les mains moites rien qu’à l’idée d’être seule face à tout le monde.  Vous tremblez rien qu’à penser que vos présentations ne seront pas à la hauteur. Vous vous dites :

  • ce sera ennuyeux
  • mes collègues vont rire de moi
  • je n’arrive pas à structurer mes présentations
  • mon patron va m’en vouloir si je n’y arrive pas
  • et une foule d’autres idées plus stressantes les unes que les autres

Vous n’êtes pas tout(e) seul(e) : selon une étude citée par Dan Roam, 74 % des Américains préféreraient mourir que de prendre la parole en public !

Avec les techniques du storytelling, prenez la parole avec plaisir

Pourtant, parler en public, délivrer une présentation efficace : non seulement, ça s’apprend, mais en plus, c’est très gai !

Une présentation agréable pour tout le monde

C’est très gai dès que :

  • vous maîtrisez les principes du storytelling (l’art de raconter les histoires)
  • vous savez de quoi vous allez parler
  • vous avez bien défini votre message
  • vous avez structuré votre présentation pour donner un impact maximum à votre message
  • vous prenez plaisir à converser, à échanger avec votre audience

C’est pour ça que j’ai créé ce SPOC : après avoir formé, pendant des années, des personnes à la prise de parole en public.  Après avoir constaté que, quel que soit le niveau académique ou professionnel, tout le monde peut :

  • définir un message efficace
  • s’adresser à un public de manière professionnelle
  • créer une présentation agréable avec un maximum d’impact
  • obtenir du succès pendant et après une prise de parole en public
  • transformer son stress en énergie positive
  • prendre plaisir à s’exprimer et à expliquer son projet à d’autres personnes

Regardez cette vidéo : j’y résume ce que je vous propose dans cette formation.  Ensuite, vous pouvez en lire le programme complet ci-dessous.

Une formation interactive et collaborative en ligne de 5 semaines

Cette formation intégralement en ligne se déroule sur cinq semaines.   Même si je vous fournis un certain bagage théorique, ce spoc se veut essentiellement pratique.   Mon objectif est de faire de vous des professionnels de la présentation et de la prise de parole en public, à l’aide des principes du storytelling.

Cette formation est multimédia : vous y trouverez :

  • de nombreuses vidéos,
  • des éléments sonores,
  • des images,
  • des infographies interactives,
  • des cartes mentales,
  • du texte
  • des quiz
  • des références bibliographiques et sitographiques
  • etc.

Comme les autres SPOC, celui-ci comprend des activités individuelles et de groupe, des échanges sur le forum et les médias sociaux, des classes virtuelles et du tutorat.  Un certificat vous est remis en fin de formation si vous avez satisfait à au moins 75 % des épreuves.

Programme de la formation Storytelling visuel et présentations

Cette formation se déroule du 28 septembre au 1er novembre 2015.  Mais vous avez accès à la plateforme pendant les deux semaines suivantes, soit jusqu’au 15 novembre inclus.

Semaine 1 : Introduction – histoires et principes du storytelling – votre projet de présentation

 Cette première semaine vous permet d’explorer l’histoire et les principes de la narration occidentale, depuis Platon, Aristote et Cicéron jusqu’aux modernes.

Ensuite, vous découvrirez les différentes modalités du storytelling et comment elles peuvent s’appliquer à la création de présentations efficaces :

  • Storytelling
    • visuel
    • interactif
    • digital
    • data-storytelling
    • cross et transmédia
    • appliqué à l’art de créer des présentations en ligne et hors ligne
  • le storytelling contemporain ou comment l’entreprise se met en scène

Votre projet de présentation :

  • Quelques principes de présentation
    • Définissez votre message
    • Déterminez vos objectifs
    • Identifiez votre public (carte d’empathie)

Semaine 2 : Présentations et structure du récit

 Vous apprendrez comment différents théoriciens ont tenté de modéliser les types de narration et d’histoires.

Comment ces modélisations s’appliquent aux types de présentations : pitch, présentations-rapports, drame, etc.

Vous déterminerez ensuite quelle structure de présentation correspond le mieux à vos objectifs.

Vous travaillerez ensuite sur le séquençage de votre présentation : c’est une phase délicate et très importante de votre préparation.  Une structure inadéquate ou un mauvais séquençage peuvent réduire à néant toute la force de votre message.

En effet, le séquençage de votre présentation permet de conserver l’attention de votre public à son maximum pendant toute la présentation.

Le fait de bien placer les différents élément de votre présentation lui confère un impact incomparable.

Semaine 3 : le storytelling visuel au service de votre présentation

Pourquoi utiliser des visuels dans votre présentation ?

Découvrez la puissance des images.  Découvrez comment le storytelling synchronise le cerveau de l’orateur et des auditeurs.  Comment les images renforcent cette synchronisation et s’adressent directement aux émotions de votre auditoire.

Vous allez apprendre aussi à utiliser ces images selon deux grands modes : la congruence et la dissonance, pour un impact maximum sur votre public.

Vous apprendrez aussi :

  • où trouver ces images
  • comment les retoucher
  • comment les calibrer
  • comment y ajouter du texte
  • les codes-couleur
  • la vidéo : attention, à manier avec prudence
  • la typographie :
    • quelques principes de base
    • où trouver les polices de caractères
    • les accords entre polices de caractères
    • comment marier texte et images

Semaine 4 : Data-storytelling et présentation

Nous sommes submergés par les données au point que l’on a créé le terme infobésité et que le nombre de données produite par an est à présent calculé en brontobytes (1 suivi de 27 zéros).

Les présentations n’échappent pas à cette invasion et de nombreux Powerpoint sont encombrés de chiffres.

J’ai établi un partenariat avec Infogram et vous allez bénéficier d’un compte Pro pendant un mois.  Nous allons travailler ensemble sur vos graphiques et infographies et apprendre à les intégrer dans vos présentations.

Vous allez donc apprendre à ;

  • visualiser vos données chiffrées sous forme de graphiques et diagrammes appropriés
  • humaniser vos données grâce au storytelling
  • réduire les nombres abstraits à l’échelle humaine
  • impliquer votre public dans le récit tiré de vos données
  • utiliser des infographies interactives en présentation
  • etc.

Semaine 5 : délivrez votre présentation

Vous avez tous les éléments de votre présentation.  Vous devez à présent choisir le meilleur support pour cette présentation.

Allez-vous présenter en face-à-face ?  Ou en ligne ?  Ou cette présentation est-elle autonome et sera-t-elle distribuée sur Slideshare et les réseaux sociaux ?  Allez-vous l’intégrer à un blog ou à un site web ?

Nous allons passer en revue les différents types de logiciels et de supports en fonction de vos objectifs et de la nature de votre présentation :

  • présentation en face à face ou en ligne
  • logiciels séquentiels ou  non
  • supports connectés ou non
  • interactivité : SlideDog
  • objets, démonstrations
  • spécificités des présentations en ligne en live
  • spécificités des présentation en ligne en différé
  • etc.

Parler en public :

  • Le langage :
    • verbal
    • non verbal
      • l’attitude corporelle
      • le langage du corps
      • le ton de la voix
      • la respiration
      • l’articulation
      • le regard
      • les questions
        • de votre public
        • à votre public
    • le stress
      • négatif
      • positif
      • transformer le stress négatif en énergie positive
      • techniques de relaxation
  • l’importance des répétitions
    • maîtriser sa présentation (exemple des orateurs TED.com)
    • pouvoir improviser
    • conversez avec votre public

Comme pour les autres SPOC, vous bénéficiez aussi d’une heure de consultance gratuite pour vous aider à finaliser votre présentation.

Cliquez ici pour en savoir plus et vous inscrire

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !.

Catégories
Présentations

Quel est l’impact du storytelling sur le cerveau de vos auditeurs ?

Pourquoi le storytelling est-il tellement efficace pour emporter l’adhésion de votre public ?  Parce qu’il a un impact positif et puissant sur le cerveau de vos auditeurs.  Un impact comparable à nulle autre technique…

Tout le monde parle du storytelling et les marketeurs le recommandent à peu près pour tout.  D’où vient cette fascination pour cette technique narrative ?  Est-elle uniquement un effet de mode ?

J’ai déjà écrit un article sur l’utilisation de cette technique en présentation, mais d’où vient son étonnante efficacité ?

Il n’y a pas de peuple sans récit

Roland Barthes

Dans son « Introduction à l’analyse structurale des récits », Roland Barthes rappelait :

 « (…) sous ces formes infinies, le récit est présent dans tous les temps, dans tous les lieux, dans toutes les sociétés ; le récit commence avec l’histoire même de l’humanité ; il n’y a pas, il n’y a jamais eu nulle part aucun peuple sans récit. » (Communications, 1966, Vol. 8, pp. 1-27).

Le récit, l’histoire, est donc un phénomène universel.  Cela répond déjà à notre dernière question : ce n’est pas un effet de mode, mais une tendance profonde de l’humanité tout entière…

Mais d’où vient cette fascination pour le récit, cette appétence pour les histoires ?

Il semble bien que la réponse se trouve dans la façon même dont nos cerveaux fonctionnent.  Non seulement les histoires nous plaisent, nous fascinent, nous aident à mieux retenir…  Mais elles modifient même le cerveau de celui qui les écoute.  Pour le meilleur et pour le pire.

Les histoires mobilisent tout le cerveau de vos auditeurs

Les histoires entrent en résonnance avec le cerveau de nos auditeurs et le mobilisent tout entier.

Lorsque, lors d’une présentation avec Prezi ou Powerpoint, vous faites défiler des listes à puces ou des suites de mots et de chiffres, vous activez dans le cerveau de vos auditeurs/spectateurs les zones du cerveau qui correspondent aux zones du langage (aires de Broca et de Wernicke) ou du calcul.  Point.

Vos auditeurs/spectateurs ont sans doute compris ce que vous leur avez dit (dans le meilleur des cas).  L’ont-ils mémorisé ?  J’en doute.

a) Les aires des émotions et de la perception sensorielle s’activent

Lorsque vous racontez une histoire à vos auditeurs-spectateurs, c’est l’ensemble de leur cerveau qui se mobilise.  Non seulement les aires du langage ou des mathématiques, mais aussi les centres de l’émotion et de la mémoire (système limbique) ; mais aussi les zones associées aux perceptions sensorielles, motrices, etc.

PET Scan du cerveau

Autrement dit, lorsque vous racontez une histoire, le cerveau de votre auditoire active les zones correspondantes comme s’il vivait lui-même les événements relatés.  Parlez du parfum des citronniers de Murcie et les zones correspondant aux perceptions olfactives s’activent non seulement chez vous, mais aussi chez vos auditeurs.  Lorsque le héros de votre histoire, court, se bat, embrasse Lady Marianne, le cerveau de votre public se transforme en Robin des Bois…

Une recherche espagnole montre que la lecture d’un roman ou d’un poème engendre le même effet.  Ainsi, quand Marcel Proust nous dit :

« Et bientôt, machinalement, accablé par la morne journée et la perspective d’un triste lendemain, je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine ».

Ces mots activent les zones du cerveau qui correspondent au mouvement du bras et de la main pour porter la cuillèrée de thé avec la madeleine aux lèvres.  Lorsque l’auteur décrit le goût de la madeleine, ce sont les zones correspondant au goût qui s’activent dans le cerveau.

b) Les métaphores activent différentes zones du cerveau

Les métaphores agissent également comme de puissants leviers : une expression comme « une peau douce comme de la soie » éveille les aires du cerveau relatives aux sensations tactiles.  Une phrase comme « il serra le pommeau de son épée d’une main de fer » active les zones responsables de nos mouvements de saisie.

Par contre, les métaphores usées telles que « fraîche comme une rose » sont perçues par notre cortex frontal comme de simples mots dénués de toute émotion : elles n’excitent donc plus que les aires du langage et rien d’autre.

Lorsque vous présentez en public ou quand vous écrivez un texte sensé emporter l’adhésion de votre public, pensez-y : usez de métaphores originales et de mots concrets, que le cerveau de vos lecteurs ou auditeurs puissent les vivre comme autant d’objets ou de sensations réels.

Lorsque vous utilisez un support visuel, utilisez le « storytelling visuel » : des images et des symboles forts, qui déclenchent une réponse émotionnelle forte chez votre public.

c) Des cerveaux qui se synchronisent selon les péripéties de votre histoire

Enfin, des études montrent que les cerveaux de l’orateur et de l’éditeurs se « synchronisent » au rythme et selon les événements de votre histoire.

Si votre histoire est suffisamment forte, si les mots et les images choisis suscitent l’émotion, le cerveau de l’auditeur et de l’orateurs se synchronisent.

Synchronisation des cerveaux

Leur cortex cérébral fonctionne alors en miroir et les deux cerveaux activent les mêmes aires au même moment.  C’est ce qui explique l’adhésion puissante que suscite le storytelling : la synchronisation des cerveaux implique un engagement fort de la part de tous les participants, une sorte de communion cérébrale autour de votre présentation.

Utilisez le storytelling avec Prezi pour des présentations efficaces !

Utilisez ces techniques de narration et de storytelling visuels pour créer des présentations efficaces !

Alliez la force de mots à la puissance émotionnelle des images : oubliez les listes à puces, les litanies de chiffres et les graphiques incompréhensibles.  Utilisez des mots concrets et des images-chocs pour susciter une mobilisation forte chez votre auditoire.

Convaincu(e) ?

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.850344.35171