Catégories
Logiciels Mindomo

Nouvelle interface ergonomique pour Mindomo

Le logiciel de Mindmapping collaboratif Mindomo propose une nouvelle interface ergonomique, au design minimaliste. Un environnement de travail Zen, dépouillé, qui permet de se concentrer sur l’essentiel sans distractions.

J’ai déjà parlé très souvent de Mindomo sur ce blog et j’y repique encore, car cette fois, l’éditeur de cartes mentales nous revient avec une nouvelle interface ergonomique : un environnement de travail minimaliste. Un jardin Zen de cartes mentales pour se concentrer sur l’essentiel et rien d’autre.

Une nouvelle interface ergonomique et minimaliste

La plupart des détracteurs de Mindomo insistaient sur le caractère un peu « vieillot » et pas très ergonomique de ce logiciel de cartes mentales.

Mindomo vient de leur asséner une réponse très séduisante en proposant une nouvelle interface ergonomique Zen : un environnement de travail réduit à l’essentiel, exempt de distraction.

L’environnement Zen est souvent une option, offerte par exemple par les dernières versions de XMind. Ici, c’est l’interface par défaut.

Toutes les commandes à portée de clic

Toutes les commandes (ou presque) ont été rassemblées dans une fenêtre activable depuis l’onglet droit sur le sujet concerné.

Les commandes sont proches du sujet concerné

À partir de cet onglet droit vous pouvez :

  • intégrer une note, un commentaire, un hyperlien ou un contenu de votre compte Evernote
  • insérer une vidéo, une image, un pictogramme ou encore un fichier sonore (très intéressant pour les professeurs de langues, par exemple)
  • entourer vos sous-sujets d’un nuage ou les lier entre eux via une flèche (relation)
  • modifier la forme, la couleur, le texte de vos sujets (branches)
  • modifier les polices de caractères, leur taille, leur couleur, etc.
  • dessiner les branches de votre mindmap, les colorer, en modifier l’épaisseur, la forme (flèches, pointillés, etc.)
  • modifier la structure de votre graphique (mindmap, arbre droit ou gauche, organigramme bas ou haut, carte conceptuelle)
  • intégrer des tâches pour la gestion de projet avec des dates de début, de fin, des niveaux de priorités, des personnes responsables, etc.
  • et puis enfin, dans la rubrique Outils de ce même onglet, vous pouvez contrôler certains attributs de votre carte (comme le copier-coller du style ou encore la création de cartes mentales secondaires

La nouvelle interface ergonomique de Mindomo : une réponse élégante à ses détracteurs

Mindomo a réussi son pari de créer une interface claire, zen et minimaliste.

Plus que jamais, il est facile de se concentrer uniquement sur sa tâche, sans être distrait par des menus accessoires, des instructions périphériques sans lien avec la tâche en cours.

Le nouvel éditeur de notes est, lui aussi, très dépouillé et permet la rédaction d’un vrai texte suivi.

Une belle réussite.

Si vous n’avez pas encore de compte Mindomo, vous pouvez en créer un ici.

Vous avez apprécié cet article ? Abonnez-vous à notre lettre d’information pour ne manquer aucun article ou événement.

Catégories
Logiciels Mindomo

Mindomo: le plein de nouvelles fonctionnalités

Cela faisait un certain temps que Mindomo ne nous avait plus proposé de nouveautés. Le logiciel de mindmapping en ligne risquait de se faire dangereusement dépasser par la concurrence. Il se fait remarquer ces derniers jours par la sortie d’une impressionante batterie de nouvelles fonctionnalités, plus intéressantes les unes que les autres.

Mindomo se réveille… et ça fait mal !

L’éditeur roumain de logiciel de mindmapping a fait fort : après des années de sommeil, il vient de sortir une batterie impressionnante de nouvelles fonctionnalités qui renforcent sa position sur le marché des logiciels de cartes mentales en ligne.

Formatage :

C’est dans le formatage que l’on trouve les innovations les plus nombreuses de cette nouvelle version de Mindomo.

Nouvelles formes de sujets

Désormais, vous pouvez donner les formes suivantes aux sujets de vos cartes mentales Mindomo :

Vous pouvez visionner cette carte mentale interactive.

  • flèche droite ou gauche
  • rectangle arrondi à droite ou à gauche
  • rectangle ellyptique
  • hexagone
  • hexagone arrondi
  • trapèze
  • ovale
  • cercle

De quoi agrémenter vos cartes mentales et donner aux sujets de nouvelles fonctions visuelles. Comme dans certains shémas techniques vous pouvez réserver une forme pour une catégorie spécifique :

  • flèche pour une instruction
  • ovale pour une définition
  • trapèze pour un obstacle
  • etc.

La limite, c’est votre imagination !

Ces formes peuvent également utiles pour aider les personnes insensibles aux couleurs ou au contraire, que les couleurs indisposent. Dans ce cas, une mindmap unicolore mais dont les sujets changent de forme sera aussi claire et lisible qu’une carte mentale multicolore.

Nouvelles combinaisons de couleurs

Mindomo vous propose plusieurs gammes de couleurs assorties pour vos branches. Elles figurent, de manière logique, dans le menu « branches« 

Nouvelles gammes de couleurs de branches

Image de fond de carte mentale

Vous pouvez aussi ajouter une image de fond de votre mindmap. Attention, cependant, à la lisibilité de votre carte. Choisissez un fond discret ou qui aide à la lisibilité : une image filigranée ou un quadrillé léger, par exemple. Une image trop chargée ou aux couleurs trop vives risque de « manger » les éléments de votre carte mentale et de la rendre illisible.

Nouveaux types de connexions

Pour vos branches, vous pouvez leur donner les formes suivantes :

  • droites
  • arcs
  • irrégulières
  • courbes
  • coudées
  • coudes arrondis
  • angles
  • pas de branches

Réglage de l’espacement des branches

Dans le menu « branches » Mindomo propose un outil très intéressant : le réglage de l’espacement entre les branches. Et ce, tant à la verticale qu’à l’horizontale.

Réglez l’espacement de vos branches

L’espacement des branches à la verticale est particulièrement intéressant pour rendre vos mindmaps plus lisibles et en particulier, pour les personnes qui présentent des troubles de l’apprentissage comme la dyslexie par exemple

Nouveaux thèmes pour les organigrammes et cartes conceptuelles

Mindomo propose aussi de nouveaux thèmes pour vos organigrammes : avec un fond type « nuit » ou au contraire extrêmement colorés. Même chose pour vos cartes conceptuelles qui bénéficient de nouveaux graphismes plus variés et colorés.

Nouveaux thèmes pour les organigrammes

Nouvelles formes pour les « limites »

Les « limites » ou « nuages » bénéficient aussi de nouvelles formes.

De quoi mettre en valeur les points importants de vos cartes mentales.

Nouvelles formes pour les limites

Recherche dans toutes les cartes Mindomo

Vous pouvez à présent rechercher un mot et/ou une expression dans toutes vos cartes.

Entrez le mot voulu dans le champ adéquat et Mindomo affiche la liste sous forme de grille des cartes mentales qui contiennent ce mot. Cliquez sur la ou les cartes pour voir où se situe le mot dans la mindmap.

Export de Mindomo vers Microsoft Word revu et amplifié

Les exports vers Microsoft Word sont singulièrement améliorés.

Lorsque vous construisez une carte et ajoutez du texte dans les notes, celui-ci s’aligne automatiquement sous le sujet lié, qui devient le titre de la section ou du paragraphe. Cette hiérarchisation du texte fonctionne jusqu’au niveau 4 de votre mindmap (degré d’éloignement du centre de la carte mentale).

Exportez votre carte mentale vers Microsoft Word

L’export génère aussi une table des matières automatique.

Enfin, les informations de tâches sont transformées en tableau sous le texte auquel elles se rapportent. Et les commentaires (notes) des sujets liés sont publiés en face de l’information, dans la zone « commentaires » de Word.

Export d’informations de tâches vers Word

Intégration de Mindomo avec Microsoft Teams

Jusqu’ici, il était possible d’accéder à son compte Mindomo et de créer de nouvelles cartes depuis divers environnement, comme Google Drive, par exemple. Désormais, vous pouvez également accéder à votre compte Mindomo via Microsoft Teams.

Avec votre login d’équipe, vous pouvez créer de nouvelles cartes mentales, ouvrir des mindmaps existantes, les éditer, brainstormer, etc.

Connectez-vous avec votre compte Microsoft Teams

Pack Maps : partagez et synchronisez vos informations

Pack Maps est une nouvelle fonctionnalité très intéressante. Elle vous permet de partager une carte et tous ses éléments attachés (photos, texte, liens vers des sites web, etc.) dans un fichier unique avec l’extension « *.pmom ».

Elle vous permet aussi de synchroniser vos cartes sur votre PC et en ligne.

Une bonne façon de partager vos informations de manière compacte et sans rien perdre. Cette fonctionnalité est disponible dans la nouvelle version « de bureau » de Mindomo.

Conclusion : Mindomo nous fait une belle surprise avec ces nouvelles fonctionnalités

Je ne vous pas donné toutes les nouvelles fonctionnalités de Mindomo : je vous en ai gardé quelques-unes pour un prochain article. Voire de prochains articles, car il y a tant à dire qu’un seul article risque d’être un peu court.

On peut dire que Mindomo nous a fait une belle surprise avec ces nouvelles fonctionnalités. L’éditeur de logiciel de mindmapping répond à des besoins toujours croissants en matière de design, mais aussi en termes d’interopérabilité entre logiciels de cartes mentales et d’autres applications, qu’elles soient en ligne ou non.

Avec la sortie de cette nouvelle version, Mindomo répond pleinement à ces besoins.

Lien vers le logiciel Mindomo.

Catégories
XMind

XMind 8 à moitié prix : c’est aujourd’hui seulement !

XMind lance la nouvelle version de son logiciel de mindmapping.  Pour l’occasion, l’éditeur vous offre 50 % de réduction.  Mais il faut vous dépêcher car l’offre ne dure que 24 heures !

XMind 8 avec 50 % de réduction

XMind lance aujourd’hui la nouvelle version de son célèbre logiciel de mindmapping, la version 8.

XMind 8 à moitié prix !

Pour l’occasion, l’éditeur vous offre une réduction de 50 % !

Mais cette offre-éclaire ne dure que 24 heures.

Ne trainez pas : rendez-vous sur XMind.net et entrez le code : XMIND8LAUNCH.

Je reviendrai bientôt sur les nouvelles fonctionnalités et caractéristiques de cette version toute neuve.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

 

Catégories
Logiciels XMind

Nouvel XMind 7.5 beta : le Cloud, enfin !

Depuis des années, j’attendais cela : une version de XMind qui puisse vraiment échanger dans le Cloud.  Qui puisse fonctionner ailleurs que sur un ordinateur, qu’il soit de bureau ou un portable.  Et c’est chose faite avec cette nouvelle version : XMind beta 7.5 !

Pour des dizaines de milliers de mindmappeurs, c’est toujours un événement excitant : la sortie d’une nouvelle version de XMind !

La nouvelle version proposée en beta depuis hier, XMind 7.5 propose des fonctionnalités intéressantes.  La plupart d’entre elles concernent la version Pro de XMind.  Mais elles valent le détour et plus que jamais, XMind vaut davantage que son prix public…

Je les ai résumées dans cette mindmap que vous pouvez télécharger gratuitement au format XMind sur ma page Biggerplate.

Les fonctions du nouvel XMind 7.5

Le Cloud : sauvegarde et synchronisation

Un des handicaps des cartes mentales partagées sur le site de XMind.net jusqu’aujourd’hui était l’absence de synchronisation.  Lorsque vous aviez partagé une mindmap dans cet espace, vous deviez la retélécharger pour obtenir la dernière version.

C’est terminé  !  Avec cette nouvelle fonction Cloud, les cartes se synchronisent sur vos PC Windows et Apple et c’est la dernière version qui est disponible toujours et partout.

Commande Sauvegarder dans le Cloud

Une nouvelle commande dans le Menu Sauvegarder :

Sauvegarde : option XMind Cloud

Téléchargement dans le Cloud des anciennes cartes mentales XMind

Oui, mais comment faire pour télécharger dans le Cloud les cartes que j’ai réalisées avec les anciennes versions ?

Pas de panique : XMind a prévu une option Sauvegarder dans le Cloud dans son menu de départ.  Il suffit de glisser-déposer vos anciennes cartes dans la zone de partage, comme ceci :

Transfert de vos mindmaps vers le Cloud

 

Et pour ouvrir une mindmap qui se trouve dans le Cloud : rien de plus facile.  Une nouvelle commande XMind Cloud est apparue dans le menu Fichier.  On peut aussi ouvrir une telle carte mentale en utilisant le raccourci clavier CTRL+Maj+C.

Menu XMind Cloud

Des images à gogo avec IconFinder

XMind 7.5 vous propose aussi de régler simplement un des pires problèmes du mindmappeur : la recherche d’images.

Aux options de recherche d’images existantes, XMind 7.5 ajoute désormais l’option IconFinder.

Menu Images avec la nouvelle fonction From IconFinder

Lorsque vous avez cliqué sur cette option, une fenêtre de dialogue s’ouvre et vous pouvez entrer le mot correspondant à l’image recherchée.

Ici, je recherchais des images d’imprimantes pour illustrer une branche de ma mindmap :

Recherche d’images avec IconFinder

Nouvelle fenêtre de partage des mindmaps XMind

La version 7 de XMind nous avait déjà offert la possibilité de télécharger directement des mindmaps dans Biggerplate.

XMind 7.5 va plus loin puisqu’il nous propose une nouvelle fenêtre de partage :

Nouvelle fenêtre de partage

Une fenêtre de partage bien complète puisqu’elle offre le partage vers :

  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Votre blog : en générant un code d’incorporation
  • En carte publique sur le site de XMind.net
  • En carte privée sur XMind.net
  • Via votre compte e-mail
  • Vers Biggerplate
  • Vers Evernote
  • Et enfin, sur votre réseau local

Le fait d’avoir rassemblé toutes ces commandes de partage dans une seule fenêtre témoigne d’une réelle volonté d’ergonomie de la part des éditeurs de XMind.

Voici la fenêtre de partage direct vers Facebook :

Partage direct vers Facebook

De nouveaux marqueurs vectoriels

XMind 7.5 Beta propose également une nouvelle panoplie de marqueurs vectoriels.

Ceux-ci sont à a fois très élégants et très colorés dans un pur style  flat design :

Les nouveaux marqueurs vectoriels de XMind

De nouvelles palettes pour les couleurs multibranches

Xmind 7.5 s’enrichit également d’une nouvelle palette de couleurs pour les branches dans l’option Couleurs Multibranches.

Des palettes préétablies s’affichent dans la fenêtre de dialogue de cette option :

Nouvelles palettes de couleurs pour les branches

Le prix : pas de suppléments pour les propriétaires de XMind 7

Une autre bonne nouvelle : cette nouvelle version de XMind est gratuite pour les propriétaires de la version Pro de XMind 7.

Vous n’aurez aucun supplément à payer pour obtenir cette mise à jour.

Conclusion : une version de XMind très prometteuse

Cette nouvelle version de XMind est très prometteuse.  Avec la possibilité de sauvegarder et de synchroniser les cartes mentales XMind dans le Cloud, c’est un grand pas en avant qui a été franchi.

La recherche d’icônes via IconFinder est aussi une aide précieuse et  la fenêtre de partage nous fait aussi gagner un temps précieux.

J’espère que ces améliorations préfigurent un XMind qui fonctionne entièrement sur le Net, dans votre navigateur et, surtout, qui puisse être utilisé sur les tablettes et autres périphériques mobiles.

Croisons les doigts !

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

 

Catégories
Mindomo

Mindomo School : intégrez l’interface dans Google Classroom ou itslearning

L’interface d’apprentissage à distance School de Mindomo a subi d’intenses révisions cet été.  Vous pouvez désormais intégrer votre logiciel dans Google Classroom ou dans le LMS Itslearning.  D’autres fonctionnalités ont aussi été revues ou ajoutées, comme Playback qui vous permet de voir qui a fait quoi dans une mindmap collaborative.

Il y a quelques mois, je vous présentais l’interface Mindomo School : l’interface d’apprentissage à distance liée au logiciel de mindmapping collaboratif.

Je l’a utilisée intensément, tant en entreprise qu’en formation dans les écoles.  Et j’en parlerai d’ailleurs très bientôt lors du colloque Apprendre tout au long de la vie avec le Mind Mapping.

Intégration des étudiant de votre Google Classeroom dans  Mindomo School 

Mindomo School pouvait déjà être intégrée dans divers LMS (Learning Management System ou plateforme de e-learning) en ajoutant  Mindomo School à la plateforme d’apprentissage à distance en tant qu’outil externe (external tool) :

  • Moodle
  • Canvas
  • Desire2learn
  • Blackboard

Désormais, vous pouvez aussi importer vos étudiants depuis Google Classroom, l’outil de devoir de la suite Google Apps for Education.

Dès que les étudiants sont importés, vous pouvez leur assigner des devoirs sous forme :

  • de mindmaps individuelles (à créer)
  • de mindmaps à compléter individuellement
  • de mindmaps à compléter en grand groupe (toute la classe)
  • ou de mindmaps à compléter en petits groupes (dont vous déterminez l’importance)

Intégration de Mindomo School dans le LMS Itslearning

Pour l’intégration dans le LSM Itslearning : vous devez d’abord vous connecter à votre plateforme.

1. Sélectionnez le cours dans lequel vous souhaitez ajouter Mindomo School.

Connexion et sélection du cours

2. Cliquez ensuite sur « Ajouter » et ensuite sur « LTI Tool »

Ajoutez l’outil

3. Terminez l’intégration

  • Nommez votre outil (par exemple School 01)
  • Ajoutez l’URL : https://www.mindomo.com/lti/index.htm
  • Configurez School comme « Public » (pour que tous les étudiants du cours puissent y accéder)
  • Ajoutez la « clé » de l’application
  • Complétez le champ (Shared Secret)
  • Configurez les derniers paramètres (outil actif ou non, s’il doit s’ouvrir dans la fenêtre existante ou une nouvelle fenêtre, etc.)
  • N’oubliez pas de sauvegarder !

Terminez la configuration de School

Intégration dans Office 365

De nombreuses écoles ont profité de l’offre proposée par Microsoft Office et ont installé Microsoft Office 365.  Les enseignants, mais aussi les étudiants peuvent donc travailler avec la suite en classe mais aussi chez eux.

L’intégration de Mindomo School permet de compléter les logiciels de la suite Office 365 d’une application de cartes mentales intégrées.  Avec l’interface School, les enseignants peuvent aussi échanger des travaux sous forme de mindmaps.

Vous pouvez vous connectez directement à votre compte Microsoft Office 365 depuis Mindomo :

Connexion depuis Mindomo

Ou, vous pouvez vous connecter à votre compte Microsoft Office 365 et ensuite télécharger Mindomo de votre Office 365 Store.

Office 365 Store

Playback : visualisez l’historique des mindmaps de vos étudiants

Mindomo School propose aussi une nouvelle fonctionnalité très intéressante pour l’apprentissage à distance : le playback.

Il est comparable à l’historique dans la version Premium de Mindomo (la version pour entreprises qui comprend une interface de gestion de projet).

Vous pouvez visualiser la création d’une carte mentale pas à pas, depuis le début jusqu’au dernier stade.  Chaque utilisateur qui est intervenu dans cette création collective est donc identifié.   Un très bon moyen d’identifier ceux qui travaillent vraiment dans les tâches de groupes…

La fonction Playback

Modification du menu des classes 

Enfin, le menu des « cours » ou « classes » a été très simplifié, il ne comprend plus que deux commandes :

  • Tâches
  • Partager

Menu simplifié de Mindomo School

Tâche remplace les notes, les ressources et les tâches du menu précédent.

On peut à présent rassembler toutes ces fonctions en une seule commande, ce qui est beaucoup plus simple.

Partager permet d’inscrire ou de désinscrire les étudiants au cours créé.

Pour créer un nouveau cours, cliquez sur le bouton dans le menu général.  Cette fenêtre de dialogue apparaît alors :

Créer un nouveau cours

  1. Nommez votre mindmap dans le champ adéquat
  2. Cliquez sur le bouton « Devoir sous forme de mindmap »
  3. Cliquez sur Créer

Vous entrez ensuite dans l’interface avec les deux commandes évoquées plus haut.

Conclusion : des améliorations sensibles qui permettent un emploi plus étendu du logiciel de mindmapping en classe et à distance

Avec ces nouvelles possibilités d’intégration dans des LMS populaires, dans la suite Office  365 et avec Google Classroom, Mindomo fait de son interface School l’outil incontournable du mindmapping en classe.

Alors que les enseignants recherchent des outils collaboratifs pour travailler à la fois en classe et à la maison, Mindomo School développe une solution qui s’intègre de façon transparente à des solutions de formation à distance qui ont fait leur preuve.

La fonction Playback est aussi très intéressante pour monitorer le travail en groupe.  Et la simplification du menu « Créer un devoir sous forme de mindmap »  rend l’interface School encore plus intuitive.

Une solution qui constitue sans doute un premier choix pour l’intégration du mindmapping et des outils collaboratifs à l’école et au collège.

Lien vers Mindomo et son interface School.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Gestion de projet

Outils collaboratifs : gérez vos projets avec Meistertask et Mindmeister

J’ai essayé Meistertask, la plateforme de gestion de projet collaborative de Mindmeister.  Je suis séduit à la fois par l’élégance de l’outil et par sa facilité d’utilisation.

Cela faisait un moment que je ne vous avais plus parlé de l’univers de Mindmeister, un excellent logiciel de mindmapping en ligne.  Je viens de tester la plateforme de gestion de projets collaborative Meistertask et je dois dire que je suis vraiment séduit.  Non seulement par l’élégance du design – vraiment très contemporain, très flatdesign, sans aucune surcharge graphique inutile.  Mais surtout par la facilité d’utilisation et par le côté collaboration en temps réel et à distance.

J’ai eu l’occasion de la tester à la fois sur PC et sur iPad.  On passe de l’un à l’autre sans problème.  Mais surtout, on passe de la carte mentale Mindmeister à la plateforme de gestion de projet Meistertask en quelques clics.

Un tableau façon kanban très proche de Trello

Lorsqu’on ouvre Meistertask, on ne peut qu’être frappé par la ressemblance avec l’application de gestion du temps et de projet Trello.  En fait, par défaut, Meistertask vous propose un tableau de cartes en trois colonnes façon kanban.

Un tableau kanban classique

On retrouve donc les classiques « A faire », « En cours » et « Terminé ».  Pour effectuer un premier test en conditions réelles, j’ai créé un kaban pour le sondage sur les formations pour l’été dont j’ai publié le questionnaire la semaine dernière.

Une approche très conviviale et intuitive

Ce qui est très agréable dans cette application, c’est non seulement que tout est beau et clair, mais tout est très simple et intuitif.

Pour inviter une personne à collaborer, il suffit de cliquer sur le signe plus en-dessous de l’icone de votre profil et une fenêtre s’ouvre pour vous permettre d’ajouter l’e-mail des personnes et un message d’accueil.

Tout est à l’avenant.  Pour déplacer une tâche de « A faire » dans « En cours », il suffit de la glisser avec le curseur, exactement comme dans Trello.

Une liaison simple avec les cartes mentales Mindmeister

Meistertask est un produit développé par Mindmeister et à ce titre, il était normal que les deux produits soient liés.  Ils le sont et de façon très simple.

Pour illustrer cette liaison, j’ai créé une carte mentale de gestion de projet fictive que j’ai intitulée « Ecole numérique ».  Il s’agit d’un projet d’intégration des médias sociaux et du BYOD dans une école.

Voici la carte dans laquelle j’ai inséré des tâches et des personnes :

Une mindmap Mindmeister

Comment lier la carte Mindmeister avec le tableau Kanban Meistertask ?

Pour l’instant, j’ai la carte Mindmeister complétée, ci-dessus et un tableau Meistertask vide que voici :

Tableau Meistertask vide

Ouvrir la liaison avec le bouton « Meistertask » de Mindmeister :

Pour établir une liaison entre la carte Mindmeister et le tableau de gestion de projet de Meistertask, il suffit de cliquer sur le bouton avec l’icône « Check » sur le menu en bas de la carte, comme ci-dessous :

Bouton Meistertak au bas de la carte

Lorsqu’on a appuyé sur le bouton avec l’icône Check, un menu apparaît dans le bas de la carte.  On peut y sélectionner le projet à relier dans Meistertask ou en créer un nouveau.  Pour relier les deux, cliquez sur le bouton « Relier » en bas à droite de la mindmap.

Un message apparaît alors pour vous signaler combien d’éléments de la carte ont été ajoutés au tableau Meistertask et à quelle personne ils ont été attribués :

11 éléments ajoutés

Le tableau Meistertask comprend à présent toutes les tâches créées dans la carte mentale Mindmeister :

Tableau complété avec les éléments de la mindmap

Toutes les dates et les assignations aux personnes ont été ajoutées automatiquement.  Il me suffit à présent de ranger les cartes dans la bonne colonne du kanban :

Le tableau kanban modifié

La tâche réservation du local qui était marquée « 100 % » dans la mindmap Mindmeister est à présent marquée « Complète », avec l’icône « Check » dans Meistertask.

 Des fonctionnalités de gestion de projet très complètes

Les tâches accomplies sont marquées

Les tâches terminées sont marquées

Les tâches dont la date-limite est atteintes sont teintées de jaune et leur texte devient orange.  Dans ce cas, l’étoile de la barre de menu du haut se teint elle aussi d’orange.  On peut également utiliser cette propriété pour signaler une tâche particulièrement importante.

Lorsqu’une tâche est accomplie, il suffit de cliquer sur le lien interne « Complete » de la carte correspondante.  Elle devient elle aussi orangée et son texte est barré.

Marquage de la tâche accomplie

L’historique : visualisation des modifications du projet

Lorsqu’on travaille à plusieurs, c’est important de pouvoir visualiser les modifications apportées par d’autres.

L’historique permet de visualiser les modifications apportées au projet :

Visualisation des modification du projet

Toutes les modifications sont enregistrées et affichées, qu’il s’agisse de déplacement de cartes d’une colonne à l’autre, de l’ajout d’une tâche d’un commentaire, etc.

Important quand on travaille à plusieurs à distance de pouvoir retracer les appors de chacun.

Ajout d’une section au tableau kanban : exemple d’un calendrier éditorial

J’ai créé un autre projet pour tester la flexibilité de Meistertask : peut-on sortir facilement du modèle par défaut, le kanban en trois colonnes ?

La réponse est oui : c’est très facile.  Comme le montre l’illustration ci-dessus, il suffit de cliquer sur le nom d’une colonne pour le modifier, pour en changer l’étiquette, la couleur, etc.  On peut également ajouter autant de colonnes qu’on le souhaite (ici, non plus sur le PC mais sur l’iPad).

Ajout d’une colonne ou section

Décrire les tâches en détail : les checklists

Toujours comme dans Trello, on peut décrire les tâches en détails en ajoutant une checklist à chaque carte.  Il suffit donc de cocher chaque élément de la liste pour constater la progression d’une tâche.

Ajout d’une checklist à une carte

Les participants au projet peuvent également commenter les cartes les uns des autres pour faire des suggestions, poser des questions, etc.  Ils peuvent aussi « liker » les tâches comme dans Facebook.  Meistertask mise manifestement sur l’aspect collaboratif et social de sa plateforme de gestion de projet !

Filtrer les tâches : retrouver des éléments avec les tags

Filtres des tâches

Un des éléments intéressants de Meistertask est la possibilité de taguer les tâches, de leur associer des mots-clés qui permettent ensuite de rechercher les tâches ou de les filtrer.

Ici, j’ai filtré à partir du mot-clé « bijoux » dans la colonne « cible » de mon calendrier de gestion de médias sociaux.

Mais on peut également filtrer à partir d’autres éléments comme :

  • la personne en charge de la tâche
  • la date-limite ou deadline
  • le statut de la tâche : en cours, accomplie, etc.

Une série d’outils de filtrage très intéressant quand le projet prend de l’ampleur ou qu’il rassemble de nombreux acteurs.

Conclusion : une application très complète et bien intégrée avec Mindmeister

En conclusion, je dirai qu’avec Meistertask, Mindmeister a réussi un coup de maître.

L’application est élégante, conviviale, simple d’utilisation.  En même temps, elle est très complète.  Elle communique avec les mindmaps Mindmeister avec facilité et en temps réel.  Elle fonctionne aussi bien sur PC que sur iPad, malgré quelques petits bugs sur cette dernière application.

C’est donc un maître-achat que le duo Mindmeister-Meistertask pour qui veut pratiquer la gestion de projet à partir du mindmapping collaboratif.

Pour l’instant, Meistertask est gratuit.  Il vous suffit d’ouvrir un compte Mindmeister pour y accéder.  Ensuite, allez sur Meistertask pour bénéficier de cette application de gestion de projet en ligne.  Une application dont je vous reparlerai certainement bientôt.

 Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
formation mindmapping

Formation hybride : mindmapping pour formateurs et enseignants

J’ai entièrement revu notre formation Mindmapping pour formateurs et enseignants.  C’est devenu une formation hybride à part entière avec un atelier en présentiel et un SPOC réparti sur plusieurs semaines.

J’ai déjà écrit deux articles sur la formation mindmapping pour formateurs et enseignants : l’une sous forme d’atelier et l’autre sous forme de formation intra-entreprise.

Cette formation est très appréciée et demandée en Belgique, en France et en Suisse.  Mais sa répartition sur deux journées entières plus une partie de formation en ligne constituait un obstacle pour certaines institutions.  Difficile de se passer des enseignants ou des formateurs pendant deux jours consécutifs.  Difficile pour moi d’espacer les deux jours de formation en présentiel lorsque la formation se déroulait très loin de chez moi : les coûts de transport devenant prohibitifs…

J’ai résolu le problème en tirant les leçons de mon expérience lors du MOOC ITyPA (dont je publierai bientôt le bilan dans un autre article).

Une formation hybride de mindmapping collaboratif

Les formations précédentes contenaient déjà des éléments hybrides : elles consistaient en deux journées de formation en présentiel et de l’e-learning.   Depuis l’apparition de l’interface School de Mindomo, j’ai intégré cette dernière dans la formation.

Et puis l’utilisation intensive de la vidéo et d’autres éléments dynamiques, des webinaires et des forums dans ITyPA3 m’ont convaincu qu’on pouvait aller plus loin dans l’hybridation.

C’est pourquoi j’ai restructuré cette formation et distribué les parties présentielles et en ligne de façon différente.  Finalement, cette nouvelle répartition permet de donner plus d’éléments avancés que la division en deux jours de présentiel.

Formation hybride de mindmapping

Un atelier en présentiel d’un jour

Cette formation d’un jour en présentiel se déroule sous forme d’atelier d’initiation au mindmapping et à la  pensée visuelle.

Cet atelier comprendra la construction d’un projet de formation en utilisant les techniques du mindmapping numérique avec le logiciel Mindomo.

Chaque participant peut donc soit venir avec son propre projet, soit s’approprier le projet cas d’école proposé par le formateur.  La suite de la formation, en ligne, portera sur l’achèvement et le perfectionnement de ce projet individuel.

Un SPOC avec beaucoup d’interactions

Un SPOC, c’est un Small Private Online Course : un petit cours en ligne privé.  Il se distingue du cours en ligne traditionnel par de forts éléments d’échange tels que le forum, le webinaire, le tutorat en ligne. Il est proche du MOOC en termes de méthodologie, mais s’en distingue par le fait de ne pas être massif et qu’il n’est pas ouvert à tout le monde.

1. Des modules d’autoformation

Cette autoformation se présente sous forme de modules multimédias :

  • une vidéo ou une présentation avec une bande son introduit le sujet (par exemple, les principes généraux d’une mindmap)
  • ensuite, le module est divisé en plusieurs chapitres contenant :
    • du texte, des images, une animation, une présentation, etc.
    • des quiz intermédiaires : qui vérifient surtout si on a bien assimilé les nouvelles notions
    • un quiz final pour mesurer le degré de rétention des éléments précédents

Ces modules d’autoformation sont disponibles pour les apprenants 24 heures sur 24 : ils y ont accès quand bon leur semble.  Ils les visionnent et passent les quizzes et les tests autant de fois qu’ils le souhaitent.  Les évaluations ne sont pas sommatives mais bien formatives : leur objectif est de faire progresser l’apprenant et non pas de lui attribuer une note.

2. Des échanges via le chat et le forum

Ce qui distingue ce SPOC de l’e-learning « traditionnel », c’est l’accent mis sur les échanges entre les participants et avec le(s) formateur(s).

Pendant toute la durée de la formation, les participants peuvent poser des questions à tout moment, faire des suggestions, poster des commentaires, demander de l’aide, etc.

3. Des webinaires, du tutorat et des ateliers en ligne

Pendant la formation en ligne, nous proposerons des webinaires – séminaire en ligne – pendant lesquels les participants pourront également poser leurs questions.

L’un des points forts de cette formation consiste en deux ateliers en ligne, en synchrone : les participants auront alors l’occasion de travailler ensemble sur une carte commune.  Ils s’initieront en live à l’utilisation du mindmapping collaboratif en ligne.

Le second atelier consistera en co-construction d’une carte-projet en ligne, en temps réel.  Cette carte-projet portera sur un thème lié à l’enseignement ou à la formation.

Ces ateliers seront réalisés avec l’interface School de Mindomo.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.850344.35171
Catégories
Logiciels XMind

Test logiciel de mindmapping : XMind 6 beta Pro et gratuit

La version beta de XMind 6 est disponible avec quelques nouveautés intéressantes : je l’ai testée.  De nouveau, pas de révolution majeure, mais des améliorations incontestables pour ce dernier avatar du célèbre logiciel de mindmapping.

Il n’y aura pas de XMind 2014 !  Peut-être parce que la nouvelle version ne sera pas prête avant début 2015…

L’éditeur du populaire logiciel de mindmapping a décidé de baptiser son dernier né « XMind 6 ».  En écho du petit dernier d’iPhone ?

XMind 6 est le nom commercial.  L’éditeur annonce lui-même sur son blog qu’au niveau technique, il y a peu de changements.  A tel point que pour les développeurs, cette version s’appelle XMind 3.5.0.

Mais qu’y a-t-il donc d’intéressant sous le capot de ce nouveau logiciel de mindmapping ?

J’ai résumé ces nouveautés dans cette mindmap, téléchargeable sur ma page Biggerplate, comme souvent.

Essai de XMind 6

Des couleurs fruitées, acidulées : on dirait une mindmap de Mindmaple !

1. De nouveaux thèmes très tendance « flat design »

Au démarrage, à part le rectangle blanc « XMind 6 » qui remplace le rectangle rouge « XMind 2013 » au lancement du logiciel, pas de grands changements apparents.

Sauf, quelques nouveaux thèmes, très tendance, très « flat design ».  Des couleurs pastel et un graphisme dépouillé bien dans l’air du temps.

Nouveaux thèmes XMind 6

 2. Une interface plus ergonomique

A première vue, les changements de l’interface n’ont rien de révolutionnaires.  Mais, ces modifications d’apparence mineure renforcent vraiment l’ergonomie de ce nouvel XMind.  La barre du haut accueille désormais des icônes pour :

  • l’insertion des marqueurs (plus besoin de chercher dans « Voir » ou dans « Insérer »
  • l’insertion des notes audio (Pro)
  • la vue en diagramme de Gantt (Pro)
  • l’insertion d’infos de tâches (Pro)
  • l’historique (Pro)
  • la recherche (Pro)
  • le partage dans le cloud (XMind.net)
  • les exports
  • les préférences

Ce dernier menu est particulièrement bienvenu : avant, il était uniquement accessible via le menu « Editer » alors qu’il comprend des éléments d’importance cruciale…

3. Un nouveau mode de brainstorming (Pro)

Le mode brainstorming a été entièrement revu : désormais, les idées sont d’abord triées dans une boîte avant d’être glissées dans la mindmap elle-même.

La module brainstorming est désormais divisé en deux parties :

a) L’usine à idées ou « Idea Factory »

Idée brillante : le mode « nuit » qui permet d’occulter la carte et de se concentrer sur la récolte d’idées :

Idea Factory du mode brainstorming

 b) Déplacer les idées vers la mindmap

Dans une seconde phase, on peut déplacer les idées de la boîte à idées vers la mindmap, d’un simple glisser-déposer.

Mindmap résultant du brainstorming

Petit inconvénient : pas possible de modifier l’affichage de la carte pendant l’opération et donc on dispose de peut de place pour vraiment glisser les idées sur la carte.

Mais ça fonctionne !

 4. Sauvegarde de la mindmap dans Evernote

 Voilà une innovation intéressante : l’exportation de votre mindmap vers l’application Evernote, qui connaît, elle aussi, des modifications importantes ces derniers jours.

Pour cela, il ne faut pas utiliser le menu « Exports » car il ne s’agit pas d’une réelle exportation, mais bien d’une sauvegarde dans la célèbre application de prise de notes.

Allez dans « Fichiers », « sauvegarder dans Evernote » et une fenêtre de dialogue s’ouvre pour vous permettre de connecter XMind 6 et Evernote.

Fenêtre de connexion XMind 6 – Evernote

La langue de la fenêtre dépend du pays où vous vous trouvez, grâce aux cookies : comme je rédige cet article aux Pays-Bas, la fenêtre s’affiche en néerlandais.  Quelle chance !

Après m’être « loggé » à mon compte Evernote, une autre fenêtre de dialogue s’affiche :

Fenêtre d’autorisation de connexion

En cliquant sur « Authorize », vous autorisez XMind 6 à utiliser certaines fonctionnalités d’Evernote.

Et ensuite ?  Ensuite, rien.  Jusqu’à ce que je visite ma boîte e-mail dans laquelle je trouve un message d’Evernote :

e-mail de confirmation

L’autorisation est concédée pour un an.

On ne plaisante pas avec la sécurité, chez Evernote, et c’est tant mieux !

Vous pouvez à présent sauvegarder votre mindmap XMind 6 dans Evernote en retournant à la commande « Sauvegarder dans Evernote » dans le menu « Fichiers ».

Une autre fenêtre de dialogue s’affiche :

Fenêtre de dialogue

Après quelques minutes d’angoisse feutrée, je reçois, au bas de l’écran de XMind 6, une notification d’Evernote qui me dit :

Confirmation de sauvegarde

 

Eh bien, ce n’est pas trop tôt !

Brûlant d’impatience, j’ouvre mon compte Evernote : toujours rien !

Je rafraîchis la page, de nouveau quelques minutes s’égrènent, pénibles.

Et enfin, la nouvelle note XMind 6 s’ouvre dans Evernote, alléluyah !

Carte sauvegardée dans Evernote

  • En position 1, je trouve le résumé du contenu de la note, comme dans toute note Evernote.
  • En position 2, le fichier au format XMind 6 sauvegardé en attachement dans la note.
  • En position 3, l’image de la carte mentale XMind au format PNG.

Si je déroule la note un peu plus bas, je trouve le texte structuré de la même manière que dans Writer d’OpenOffice :

Texte sauvegardé dans
Evernote

Tout y est !

Belle réussite pour cette intégration dans Evernote.

 5. La vue indexée de votre mindmap

Jusqu’ici, il n’était possible de voir la structure de votre mindmap XMind que dans l’ordre des branches : sujet central, premier sujet principal, premier sous-sujet, deuxième sous-sujet, etc.

C’était parfois un peu galère de retrouver un sous-ujet particulier, pour y placer un hyperlien, par exemple.

Dorénavant, il sera possible de réorganiser le contenu de cette structure de plusieurs façons :

  • dans l’ordre alphabétique (A-Z)
  • dans l’ordre anti-alphabétique (Z-A)
  • selon l’ordre des marqueurs (petites icônes)
  • selon l’ordre des étiquettes (filtres texte)
  • par date de début des tâches
  • par date de fin des tâches
  • par personne responsable des tâches

Les trois derniers ordres seront évidemment appréciés des personnes qui utilisent XMind pour la gestion de projet !

Voici la vue d’index de Z à A pour une mindmap XMind :

Vue indexée dans XMind 6

6. Un éditeur de style amélioré

L’éditeur de style était déjà une belle innovation de la version précédente.

Dans XMind 6 il est encore amélioré et présente des fonctions plus nombreuses de paramétrage du texte, des sujets, de la couleur, des relations, des limites, etc.

Nouvel éditeur de style

7. Exports vers OpenOffice 

Jusque-là, XMind vivait un étonnant paradoxe : logiciel freemium open-source il ne pouvait s’exporter que vers la suite logicielle la plus propriétaire au monde : Microsoft !

Cette contradiction appartient au passé puisque, désormais, Xmind exporte également ses mindmaps vers Open Office.

a) Export vers OpenOffice Spreadsheet

J’ai repris une carte créée avec la version précédente de XMind, le projet Waw, qui m’avait servi à illustrer un article sur l’export des tâches depuis XMind vers Excel.

Exemple de gestion de projet

J’ai donc cliqué sur la nouvelle icône « export » de la barre du haut de XMind 6.

J’ai obtenu l’affichage du menu Exports vers OpenOffice Spreadsheet :

Menu Export OpenOffice Spreadsheet

Après avoir cliqué sur  « Next », j’obtiens une fenêtre de dialogue pour sélectionner les options d’exportation :

Fenêtre de dialogue OpenOffice Spreadsheet

 En numéro 1, je sélectionne « Merged Cell » pour obtenir un alignement des cellules représentant les sous-sujets d’une branche en regard de la cellule principale.

Ensuite, je coche la boîte « Task info » en numéro 2 pour m’assurer que les informations de tâches seront bien exportées depuis XMind 6 vers OpenOffice Spreadsheet.

Je sélectionne ensuite, avec la commande « Browse » le nom du fichier et l’emplacement où je désire le sauvegarder.  Je clique sur Next.

Et voici ce que j’obtiens :

Export dans le tableur OpenOffice

Les résultats sont tout à fait comparables à ceux que j’avais obtenu avec mon export dans Excel.

Les cellules sont parfaitement alignées, les contenus sont intacts, les dates ont été préservées.

Du beau travail !

 b) Export vers Writer, le traitement de texte d’OpenOffice

J’ai testé aussi l’export vers le traitement de texte Writer, de la suite OpenOffice.

J’ai choisi d’inclure la vue générale de la mindmap ainsi que le contenu de l’accolade (summary) et de la relation qui en part.

Au terme de l’opération, XMind 6 m’a établi une table des matières automatiques sous le titre du document.

Table des matières

Qu’en-est-il du reste du document ?

Voici ce que je découvre en faisant défiler le document dans Writer d’Open Office :

1. Vue générale et début du texte

Vue de la carte mentale et du début du document

Tout est parfaitement en ordre : la carte mentale est centrée en haut du document et le texte est structuré selon la position des sujets et sous-sujets dans la carte.  Le résultat est tout-à-fait comparable à l’export vers Word.

Ici aussi, rien à redire.

Qu’en est-il de l’inclusion de l’accolade et de la relation ?

b) Inclusion de l’accolade et de la relation dans le document Writer

Le lien de la relation est bien présent : c’est un hyperlien cliquable qui devrait me renvoyer vers le contenu « Plus ergonomique ».

Lien cassé dans le document ODT

Le lien de la relation (flèche dans la carte, hyperlien dans le document Writer) se trouve bien à sa place dans le document final.  Mais il est cassé et ne renvoie vers rien.

A l’examen du reste du document, je comprends pourquoi : le contenu de l’accolade (plus ergonomique) n’a pas été exporté, contrairement à la relation et donc, celle-ci ne peut renvoyer vers le texte qu’elle désigne.

c) Export vers le module présentation Impress d’OpenOffice

J’ai toujours trouvé dommage d’exporter une mindmap, structure non-linéaire par définition, vers une application de présentation de type séquentiel.

Mais je sais qu’on n’a pas toujours le choix.  Et donc, j’ai également testé cette fonction.

J’ai demandé une vue de la carte complète dans la présentation.  La voici :

Diapositive avec vue de la mindmap

Et le reste des diapositives dans Impress ?

Des listes à puces :

Listes à puces d’Impress

Bon, ce n’est pas encore ça qui me fera oublier Prezi ou le module de présentation de Mindomo !

8. Exports vers Microsoft Project

Dans les exports annoncés, figure l’exportation vers Microsoft Project.

J’ai donc tenté l’expérience avec la même carte Projet Waw que j’ai utilisée pour l’export vers le tableur d’OpenOffice.  A l’issue de mon export, j’ai voulu ouvrir le fichier avec le logiciel gratuit GanttProject, comme je l’avais fait lors du test d’export de Mindomo vers GanttProject.

Hélas, l’export n’a pas fonctionné.  Il subsiste probablement un bug au niveau du java (c’est ce que je crois comprendre à la lecture de ce qui suit : développeurs, à vos claviers !) :

Problème lors de l’export vers Microsoft Project

9. Import et exports de ressources en paquets (bundles)

 L’import et export de ressources en paquets (bundles) existe déjà chez d’autres logiciels de mindmapping comme iMindMap, par exemple.

Cela vous permet d’échanger des éléments de votre compte XMind vers un autre.

J’ai testé les fonctions Thèmes, Templates (modèles) et Markers.

Cette fonction est elle aussi réservée aux professionnels et se trouve dans le menu Tools (outils).

Export en paquets

Ensuite, une nouvelle fenêtre de dialogue s’ouvre qui vous propose d’exporter :

  • des thèmes (environnement graphique)
  • des templates (modèles de cartes mentales réutilisables)
  • des cliparts (images)
  • des marqueurs (icônes)

Je commence par exporter un thème, Paul, que j’ai créé sur un de mes ordinateurs :

Exportation d’un thème

Ensuite, je choisis d’exporter aussi un modèle de cartes mentales que j’utilise souvent, celui de la carte cockpit :

Exportation d’un modèle

Je choisis de ne pas exporter de cliparts, par contre, il y a une série de marqueurs qui risquent de m’être utiles et donc, je vais les exporter aussi :

Exportation de marqueurs

Ensuite, le logiciel me demande où je désire sauvegarder ces ressources et je lui indique un emplacement sur mon disque dur ou sur mon réseau.

A quoi ça sert ?

A partager certaines caractéristiques uniques de votre compte XMind avec vos collaborateurs ou avec vous-même.

Par exemple, je donne des formations XMind dans un organisme de formation de formateurs.  Mais je dois utiliser  de préférence leur matériel plutôt que le mien.  Je ne peux donc pas utiliser les thèmes et les templates qui sont sur mon ordinateur personnel.  En exportant ces données sur leur réseau local, avant de donner ma formation, je peux importer ces données, exportées depuis mon ordinateur personnel, sur le leur.  Et donc, j’ai à ma disposition toutes les caractéristiques personnalisées de mon propre compte XMind.

10. Conclusion

Ma conclusion est que cette nouvelle version de XMind ne constitue toujours pas la révolution attendue par certains, dont moi : toujours pas de collaboration en ligne en temps réel ni de fonctionnement sur les tablettes ou smartphones.

Par contre, il est indéniable que la plupart des fonctionnalités présentées ici sont très intéressantes : les exportations vers OpenOffice, vers Microsoft Project (quand elle sera pleinement fonctionnelle), la sauvegard sur Evernote, le nouveau mode de brainstorming, tout cela va dans le bon sens : celui de l’ouverture et de l’interopérabilité entre les logiciels de mindmapping et les autres.

On doit constater aussi que la plupart de ces améliorations visent surtout la version Pro du logiciel de mindmapping.  Après avoir généreusement offert des milliers de licence aux étudiants et enseignants, pour gagner des parts de marché, XMind réserve l’essentiel de ses innovations à la version payante.  Une stratégie pour augmenter les ventes dans un futur plus ou moins proche ?  Une stratégie intelligente, dans ce cas…

La version 6 de XMind est une version beta, qui présente encore quelques bugs.  Lors de mes tests, le logiciel s’est bloqué une seule fois et j’ai pu récupérer la carte sans dommage.  Pas mal pour une version beta.  Par contre, l’export vers MS Project n’a pas fonctionné.

Vous pouvez vous aussi tester gratuitement cette version XMind 6 mais en étant conscient(e) des risques que vous prenez : il s’agit d’une version de test qui ne peut vous garantir pleine satisfaction ni vous offrir une sécurité maximale.  Moi-même, je suis blogueur et non pas représentant XMind (comme certains lecteurs le croient parfois) et donc je décline toute responsabilité si cette version endommage votre ordinateur ou vos logiciels…

Ces réserves prises, bon amusement si vous essayez vous aussi 😉

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
E-learning Logiciels Mindomo

Mindomo School : mindmapping, e-learning et classe virtuelle

Cela vous étonne de trouver les mots mindmapping, e-learning et classe virtuelle associés à Mindomo ?  Alors, il est temps pour vous de découvrir Mindomo School : l’interface d’école virtuelle du célèbre logiciel de mindmapping !

Ca y est : Mindomo a lancé officiellement son Interface School !  Plus qu’un logiciel de mindmapping collaboratif en ligne, Mindomo se transforme en outil intégré d’e-learning avec cette interface.  Car Mindomo School, ce ne sont pas que des cartes mentales qu’on s’échange en ligne.  C’est une véritable école en ligne, avec ses classes, ses étudiants, ses enseignants, ses ressources, ses travaux à remettre, etc.

Mindomo School : une interface complète d’e-learning

L’interface School est bien plus qu’une simple extension du logiciel de mindmapping.

Elle permet un véritable travail d’enseignement et d’apprentissage à distance en utilisant les outils visuels.

Une interface très complète

L’interface peut gérer en ligne une école entière.  La version la plus étendue permet de créer une école alignant 40 enseignants, pouvant dispenser 5 cours chacun à un total de 850 étudiants…

Comment cela fonctionne-t-il ?  Très simplement, comme toujours avec Mindomo !

1. Créez votre école

Votre école est créée automatiquement lorsque vous ouvrez votre compte Mindomo School.

Un code d’accès vous est alloué.

2. Invitez des enseignants et des étudiants

Avec le menu « School Admin » invitez des enseignants et des étudiants dans votre école.

Invitez des étudiants et des enseignants

Attribuez les rôles aux personnes invitées en cliquant sur l’onglet « Rôle ».

3. Créez votre premier cours

Rendez-vous sur l’interface « Cours » et cliquez sur l’onglet « Start New Course » pour créer un nouveau cours :

Créez votre premier cours

4. Donnez un nom à votre premier cours

Donnez à votre nouveau cours en ligne son nom public.

Nommez votre nouveau cours

Votre nouveau cours s’affiche à présent.

J’ai décidé de créer un cours « J’étudie plus efficacement » du nom de la formation que j’anime pour les étudiants du secondaire.  Au lieu d’utiliser la plateforme d’e-learning Moodle comme je le faisais jusqu’à présent, je vais désormais recourir à l’interface School de Mindomo pour la partie en ligne de cette formation hybride.

Affichage de votre cours

5. Donnez accès au cours à vos participants

Vous pouvez inviter des participants à votre cours en leur donnant le code d’accès.  De cette manière, ils peuvent participer pleinement et ont accès à toutes les fonctionnalités de votre version Premium.

Donnez accès à votre premier cours

6. Rédigez une note de bienvenue à vos étudiants

J’ai rédigé une note de bienvenue aux participants de ma nouvelle classe.  Ce sont les participants à ma formation J’étudie plus efficacement de samedi dernier.

Note de bienvenue à vos participants

7. Assignez le premier devoir à vos étudiants

L’interface School de Mindomo vous permet bien entendu de créer des devoirs en ligne et de les assigner à vos étudiants.

Ici, je leur demande de résumer un texte sous forme de mindmap, comme nous avons appris à le faire lors de la formation en présentiel.

Assignez un devoir

A droite, en haut, vous pouvez déterminer la date ultime pour la remise du travail (1).

Dans le bas de votre devoir, vous pouvez choisir différentes options qui correspondent à ce que vos étudiants devront faire :

  • créer une mindmap individuelle à partir de zéro
  • créer une mindmap individuelle à partir de celle que vous attachez à la fiche du devoir
  • travailler de manière collaborative à une mindmap jointe

Dans ce cas-ci – résumer le texte sur les trois cerveaux – les étudiants doivent créer eux-mêmes leur propre mindmap.

8. Mettez à jour la consigne et fournissez une ressource complémentaire

Vous pouvez mettre à jour la consigne donnée pour le devoir et la compléter par une ressource complémentaire.

Mise à jour d’un devoir

Dans mon cas, j’ai ajouté une carte déjà créée sur la méthode d’interrogation de texte CQQCOQP.

Pour ce faire, j’ai cliqué sur le logo Mindomo en bas à droite de la fiche.

Et voici le résultat :

Mise à jour de la consigne

9. Ajoutez une ressource pour vos étudiants

Vous pouvez également ajouter des ressources pour vos cours.

Celles-ci peuvent être des mindmaps, des documents écrits sous n’importe quel format (Word, Libre Office, PDF, etc.) des fichiers  audio ou vidéo, des liens vers des sites web, etc.

De cette manière, tous vos étudiants disposeront des ressources nécessaires pour accomplir leur travail et progresser dans leurs études.

Ajoutez une ressource !

Conclusion

 Avec son interface School, Mindomo quitte les limites d’un logiciel de mindmapping, aussi bon soit-il pour entrer dans le cercle des plateformes d’e-learning.

Les différentes fonctionnalités de l’interface – création d’école virtuelle, constitution de classe, envoi de devoirs, de notes, ajout de ressources, etc. en font un réel outil d’enseignement ou d’apprentissage à distance.

L’intégration des mindmaps se fait à tous les niveaux : non seulement à titre individuel, mais aussi par le biais du mindmapping collaboratif et lors des devoirs.  Ceux-ci peuvent constituer en mindmaps créées à partir de zéro par les étudiants ou en exercice de complétion de cartes mentales créées par l’enseignant.

Cette interface peut facilement être utilisée tant pour l’apprentissage 100 % à distance que pour les formations hybrides : une ou plusieurs journées en présentiel plus un suivi en ligne.  Une bonne nouvelle tant pour les écoles que pour les entreprises.

Les prix proposés sont plus qu’abordable, puisqu’une licence « teacher » qui permet à un enseignant de donner 5 cours différents à 35 étudiants coûte 69 $ par an.  Soit, environ 60 € par an ou 5 € par mois…

Avec cette interface et d’autres innovations à venir très bientôt, Mindomo entend clairement se positionner comme un acteur incontournable du mindmapping éducatif.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.629253.057256
Catégories
Applications Gestion de projet

Gestion de projet : visualisez tout avec Mindomo et GanttProject

Vous devez gérer des projets complexes ?  Et vous n’avez pas envie de dépenser des sommes folles en logiciel de gestion de projet ?  Essayez donc le couple Mindomo et GanttProject !

De plus en plus, nous sommes amenés à gérer des projets.  Parfois, il s’agit de tâches simples.  Mais parfois, aussi, il nous arrive de gérer des événements ou des projets complexes qui mobilisent plusieurs personnes, voire plusieurs équipes à long terme.

Pour ne rien oublier, rien de tel que le mindmapping.  Et pour visualiser les différentes étapes d’un projet, ses tâches et les personnes responsables, rien de tel qu’un diagramme de Gantt.  Enfin, pour définir le « chemin critique » (le plus court) d’un projet, on n’a toujours rien inventé de mieux que le diagramme de Pert

Mais les solutions qui offrent l’ensemble de ces visualisations sont rares et chères…   C’est pourquoi je vous propose de combiner la puissance de visualisation de deux applications :

  • le logiciel de mindmapping collaboratif Mindomo
  • le logiciel gratuit de diagramme de Gantt GanttProject

1) Brainstormez et définissez les étapes avec Mindomo

Pour travailler sur la structuration d’un projet, rien de plus performant que le mindmapping.  Et avec Mindomo, vous pouvez effectuer ce travail à plusieurs, à distance et en temps réel (travail collaboratif synchrone).

Pour vous montrer comment procéder, j’ai imaginé un projet (fictif) d’exposition d’art turc auquel j’ai donné le nom d’Ankara 2.

Dans un premier temps, je me contente de lister les différentes étapes qui me viennent à l’esprit.  (Cette carte est publique : vous pouvez donc la visionner en live en cliquant sur ce lien).

Mindmap de gestion de projet

Dans deux des sujets, j’ai inclu des « notes » : du texte suivi, marqué par une icone en forme de post-it à droite des deux sujets « Récoltes des notices » et « Communication publique ».

2) Entrez les informations de tâche dans votre mindmap

Ensuite, j’entre les informations de tâche pour chaque étape du projet.

J’utilise pour cela le menu « Infos de tâches » de Mindomo, comme ci-dessous :

Entrez les infos de tâches

J’entre d’abord le niveau de priorité : 1.  Le recrutement des hôtesses est primordial dans l’organisation de cette exposition. Ensuite, j’introduis le degré de réalisation : j’estime que cette tâche a été réalisée à hauteur de 25 %.

Ensuite, j’entre les dates de réalisation : entre le  premier et le huit octobre prochain.  Je n’indique pas la durée, puisque j’ai déjà indiqué une date de début et une date de fin.

J’assigne enfin la responsabilité de cette tâche à Suzanne.

3) Exportez les données de votre mindmap au format MS Project

Lorsque votre mindmap est terminée, rendez-vous dans le menu principal et cliquez sur la commande « Export ».

Lorsque la fenêtre de dialogue s’ouvre, cliquez sur Microsoft Project (.mpx) comme indiqué ci-dessous :

Exportez au format Microsoft Project

Ensuite, sauvegardez votre fichier dans un répertoire où vous le retrouverez facilement.

4) Importez vos données Microsoft Project dans GanttProject

Désormais, vous disposez de données de gestion de projet sous format Microsoft Project.

Ouvrez le logiciel gratuit GanttProject.

Allez dans le menu « Project » et cliquez sur la commande « Import ».   Ensuite, lorsque la fenêtre de dialogue s’ouvre, sélectionnez l’onglez « Microsoft Project files » comme illustré ci-dessous :

Sélectionnez Microsoft Project

Et cliquez sur « Next ».

Sélectionnez le fichier  Microsoft Project que vous avez sauvé dans un répertoire adéquat :

Sélectionnez le fichier

 

5) Visualisez le diagramme de Gantt de votre projet dans GanttProject

Cliquez sur OK.

Et GanttProject affiche maintenant vos données de projet sous forme de diagramme de Gantt :

Diagramme de Gantt de votre projet

A gauche, le tableau avec les données sous forme de libellés, ainsi que les dates de début et de fin.

A droite, la visualisation sous forme de diagramme de Gantt : barres commençant et se terminant aux dates de début et de fin.

Notez que la tâche déjà commencée à 25 % contient une zone bleue plus sombre qui correspond à la portion de tâche déjà réalisée.

A droite, vous voyez deux petites icones en forme de post-it : elles contiennent les notes que j’avais ajoutées à deux tâches dans Mindomo.  Preuve que les données de la carte mentale ont bien été préservées dans GanttProject.

Contenu de la note Mindomo

6) Visualisez votre projet avec un diagramme de Pert

Si vous êtes familier du diagramme de Pert vous pourrez retrouver votre instrument favori dans GanttProject.

Non seulement vous pouvez visualiser les données de votre projet sous cette forme, mais vous pouvez également les modifier pour déterminer le chemin critique de votre projet.

Diagramme de Pert

 

Conclusion

Avec ces deux logiciels – Mindomo pour le mindmapping et GanttProject pour les diagrammes de Gantt et de Pert – vous disposez d’outils fiables et bon marché pour gérer les projets les plus complexes.

En effet, Mindomo vous permet de gérer un  projet à plusieurs, en collaboration en temps réel (synchrone) : vous pouvez brainstormer à votre aise sur les différentes étapes d’un projet, sur ses objectifs, etc.

Dans un second temps, GanttProject vous offre des instruments de visualisation et de gestion très riches : diagramme de Gantt, de Pert, gestion des ressources, etc.

Un duo qui permettra aux écoles, aux associations, mais aussi aux entreprises et aux particuliers de gérer leurs projets avec un petit budget.  En effet, il existe une version Mindomo pour étudiants ou enseignants qui démarre à 4 euros par mois.  Tandis que GanttProject est entièrement gratuit.

Inscrivez-vous gratuitement sur Mindomo et commencez à mapper.

Téléchargez gratuitement GanttProject.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Mind Mapping Mindomo Tutoriel

Veille informative en ligne : organisez vos liens avec Mindomo

Pas toujours facile de gérer sa veille sur Internet : les « signets » sont une fonction de Mindomo qui vous permettent de créer des cartes mentales ou mindmaps à partir de liens Internet.

Vous êtes étudiants et vous devez classer vos liens de référence ?  Vous êtes cadre ou chef d’entreprise et vous souhaitez organiser l’information glanée sur Internet ?  Vous êtes employé(e) et votre patron vous demande de constituer un dossier sur un thème précis ?  Ou vous êtes  journaliste et vous rassemblez de l’information en vue d’un article ?

Dans toutes ces situations, Mindomo peut vous aider !

Une mindmap pour organiser tous vos liens

Mindomo propose une fonction extrêmement intéressante pour toutes les personnes qui doivent rassembler de l’information à partir d’Internet : les signets.

Sous cette appellation un peu anodine et sans relief, se cache un jeu de fonctionalités très utiles, actionnables d’un clic droit de souris.   Elles permettent de glaner des informations sur Internet et de les rassembler dans une ou plusieurs mindmaps (ou cartes mentales).

De cette façon, vous organisez une banque de connaissances de manière hiérarchisée.  Une banque de connaissances accessible partout puisque Mindomo fonctionne sur toutes les plateformes et en ligne.

Installez l’extension pour votre navigateur

Vous cherchez des pages Internet sur une thématique précise : l’utilisation des réseaux et médias sociaux en classe.  Vous cherchez sur Internet et vous trouvez une foule de pages intéressantes qui traitent de cette thématique…

Comment les rassembler dans un même endroit et les organiser sous forme de Mindmap sans utiliser d’interminables copier/coller ?

Utilisez la fonction « Signets » de Mindomo.

Pour cela, rendez-vous d’abord sur la page Outils de Mindomo.  Installez ensuite l’extension qui correspond à votre navigateur : Chrome, Firefox ou Safari :

Extensions de navigateurs

Procédez comme pour n’importe quelle extension.

Lorsque l’opération est terminée, un nouveau widget a été ajouté à votre navigateur : un petit bouton rouge, le logo de Mindomo.  C’est lui que vous allez utiliser pour sélectionner les liens et les envoyer vers Mindomo pour les organiser dans une mindmap.

Trouvez les pages intéressantes sur le web et envoyez les liens à Mindomo

Tapez « enseigner avec les réseaux sociaux » dans Google et commencez à explorer les différentes pages : ouvrez-les d’un clic droit de la souris sur le lien correspondant.  Elles s’ouvrent dans un nouvel onglet.  Lisez-les en diagonale pour en comprendre le sens général.  Si elles vous intéressent, cliquez sur le bouton rouge (le widget) Mindomo et le lien (adresse URL) de la page est immédiatement transféré dans le logiciel de mindmapping.

Vous pouvez le vérifier grâce à l’encadré qui apparaît au centre de l’écran à chaque fois qu’un lien est transféré :

Encadré Mindomo

Créez une mindmap Mindomo à partir des liens sélectionés

Lorsque vous avez récolté vos liens, allez dans Mindomo.  Cliquez sur « Signets » et les liens que vous avez sélectionnés sont à présent listés dans ce répertoire.  Cochez les petites boîtes à gauche de ceux que vous voulez organiser.  Et cliquez sur le petit bouton « Créer une map ».  Mindomo crée une mindmap à partir des signets retenus.

Voyez toute l’opération sur la vidéo ci-dessous.

Lorsque vous avez terminé, votre mindmap contient toutes les pages retenues : ces pages sont devenues des sous-sujets de votre carte mentale et un hyperlien est attaché à chaque sous-sujet.  Il suffit de cliquer sur cet hyper-lien pour ouvrir la page correspondante dans votre navigateur.

Mindmap Mindomo

Complétez votre mindmap avec de nouveaux liens trouvés sur le web

Oui, mais alors, quand ma carte est créée, comment puis-je ajouter de nouveaux liens ?

En procédant presque de la même façon.

Récoltez vos liens de la même manière qu’auparavant.  Et lorsqu’ils sont envoyés sur Mindomo, n’ouvrez pas le répertoire « Signets« , mais bien la carte dans laquelle vous avez organisé vos liens précédents.

Ensuite, cliquez sur l’icone en forme d’ampoule qui se trouve tout au bas du menu de gauche :

Menu Signets de Mindomo

Cliquez ensuite sur l’onglet à droite du signet que vous souhaitez insérer.  Précisez si vous souhaitez l’insérer comme nouveau sous-sujet de votre mindmap ou comme hyperlien dans un sous-sujet existant.

Dans le premier cas – comme dans l’illustration ci-dessous – Mindomo ajoute à votre mindmap un sous-sujet dont le contenu est le titre original de la page Web et assorti d’un hyperlien qui ouvre automatiquement la page dans votre navigateur.  Si vous avez demandé d’ajouter un lien, celui-ci viendra s’ajouter à un sous-sujet existant.

Ajouter comme sous-sujet

Le nouveau sous-sujet apparaît alors dans votre mindmap, assorti d’un hyperlien vers la page web d’origine, comme ici :

Un nouveau sous-sujet dans ma mindmap

Vous pouvez donc continuer à alimenter votre carte au fur et à mesure de vos trouvailles.

Les articles peuvent être hiérarchisés en différentes catégories : vous pouvez les ajouter comme sous-sujets d’autres sous-sujet.  Par exemple, vous pouvez créer des catégories :

  • outils
  • méthodes
  • exercices

Et ajouter des articles pertinents comme sous-sujets de ces catégories.

Remarque : lorsque vous avez placé vos signets dans votre mindmap, pensez à les effacer de la liste pour ne pas vous retrouver avec des centaines de liens inutiles…

Sélectionnez du texte à envoyer dans votre mindmap

Vous pouvez également sélectionner du texte dans une page web et n’envoyez que la partie sélectionnée dans vos signets : une bonne façon de créer des citations dans une carte.

Sélectionnez d’abord le texte à envoyer avec votre souris.  Puis, d’un clic droit, sélectionnez la commande « Send text to Mindomo« .  Et le tour est joué !

Menu « Envoyer du texte vers Mindomo »

Allez ensuite dans Mindomo.

Rendez-vous à la page « Signets » : votre texte s’y trouve bien :

Texte sur la page « Signets »

Rendez-vous dans une mindmap.

Cliquez sur l’icone en forme d’ampoule du menu gauche : votre texte se trouve aussi dans la partie « Marque-pages » de Mindomo.

Texte dans le menu Marque-pages

Vous pouvez l’ajouter en tant que sous-sujet – mais ce sera un sous-sujet très long et peu lisible sur votre carte mentale.

Mais vous pouvez aussi l’ajouter comme « note » ce qui est beaucoup plus intéressant.  Créez donc un nouveau sous-sujet « réglementation » et ajoutez-y le texte sélectionné, comme ceci :

Texte ajouté en note

De cette façon, le texte sélectionné n’encombrera pas votre carte mentale en tant que sous-sujet démesuré.  Et le texte sera lisible en passant le pointeur sur l’icone en forme de document attachées au sous-sujet « Réglementation ».  En cliquant sur cette icone, vous pourrez éditer le texte.

De plus, si vous exportez votre mindmap Mindomo vers Word, ce texte apparaîtra en tant que paragraphe en-dessous du titre « Réglementation » dans votre traitement de texte.  De quoi vraiment gagner du temps lorsque vous devez rédiger un document avec des fragments issus d’autres textes.

C’est une des nombreuses astuces que j’enseigne dans mes formations  pour étudiants.

Inscrivez-vous gratuitement sur Mindomo pour essayer ce fabuleux logiciel de mindmapping !

 Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
concept map Logiciels Mind Mapping Mindomo Outils

Mindomo, logiciel de mindmapping collaboratif et multiplateforme

Pour beaucoup de gens que je croise, Mindomo est encore un « petit logiciel gratuit de mindmapping en ligne« .  Rien n’est plus faux !  En quelques années, Mindomo s’est transformé d’application exclusivement en ligne en un véritable logiciel de mindmapping collaboratif et multiplateforme.  Voici quelques éléments qui devraient vous en convaincre !

Lors d’un atelier de mindmapping pour entrepreneurs que j’animais récemment, une participante me parlait d’un « petit logiciel gratuit » qu’elle avait vaguement essayé, il y a quelques années : Mindomo.

Ce n’est pas la première fois que j’entends ça.  Et cela ne devrait pas m’étonner : Mindomo est l’un des tout premiers logiciels de mindmapping que j’avais essayés, il y a de cela de nombreuses années…  Et finalement, mon choix s’était porté sur iMindmap et sur XMind.   J’ai longtemps gardé en tête cette image de cartes un peu rudimentaires en ligne.

Jusqu’à très récemment : lorsque j’ai entrepris d’explorer les logiciels de mindmapping collaboratif en ligne.  Pour rédiger une série d’articles sur le sujet – à propos de Mindmeister, de Mind42, de WiseMapping et de Mindmaple – j’ai dû me replonger dans tous ces logiciels.  Et me rendre à l’évidence : Mindomo a bien changé !

Aujourd’hui, Mindomo est l’une des solutions les plus intéressantes du marché :

  • le logiciel propose une multitude de structures différentes en plus du mindmapping : organigrammes hauts et bas, ishikawa, arbres logiques droits et gauches, cartes mentales droites et gauches et même cartes conceptuelles
  • Mindomo est un véritable logiciel de mindmapping collaboratif en temps réel (ou synchrone) : et l’un des meilleurs que j’ai essayés
  • il propose un excellent module de présentation, y compris en ligne
  • il permet de partager ses cartes sur le net, y compris des cartes interactives intégrées dans votre site web
  • il offre un système de marque-pages et de gestion des liens très intéressant pour gérer l’information
  • il est très bon marché compte tenu de ces caractéristiques
  • et, last but not least, c’est désormais un logiciel multiplateforme qui se lie avec des applications en ligne et non des moindre !

Un vrai logiciel de mindmapping multiplateforme

Mindomo se conjugue sur tous les supports ou presque :

Mindomo, un logiciel multiplateforme

Mindomo est toujours accessible en ligne : et ce, quel que soit votre navigateur, Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari.

La version PC, bureau ou portable, fonctionne sur les trois systèmes d’exploitation : Windows, Mac OS et Linux.

Des versions existent également sur tablettes : iPad (Apple) et Android.  Les smartphones Android ont également leur version : j’ai dessiné plusieurs cartes mentales et conceptuelles sur mon Samsung Galaxy Grand sans aucun problème.

Que ce soit sur les tablettes ou sur les smartphones, l’ensemble des fonctionnalité de mindmapping et d’autres structures sont présentes.  Y compris le module de présentation.  J’ai essayé de créer des présentations sur iPad et j’ai été bluffé et du résultat, et de la facilité avec laquelle j’ai pu réaliser ces présentations.

Des cartes et des fonctionnalités identiques sur tous les supports

J’ai effectué quelques essais de création de cartes avec Mindomo sur mon smartphone Android et voici les résultats.

Carte mentale sur smartphone Android

Carte créée sur un smartphone Android

L’application présente grosso modo les mêmes caractéristiques : intégration d’images, d’icones, de flèches, de limites, etc.  Les sujets flottants peuvent devenir des cartes mentales secondaires, etc.

Les cartes peuvent être sauvegardées localement (sur le smartphone ou la tablette) ou dans le cloud.  Elles peuvent aussi être partagées via e-mail ou Dropbox, etc.

Une des caractéristiques les plus intéressantes, est la « synchronisation » des cartes mentales ou conceptuelles réalisées sur les différentes plateformes : je peux synchroniser en quelques secondes les mindmaps de mon bureau avec mon compte en ligne et mes applications sur iPad, tablette ou smartphone Android !

Carte conceptuelle sur smartphone Android

Ce qui m’intéressait aussi énormément chez Mindomo, c’est la possibilité de créer d’autres objets graphiques que les mindmaps ou cartes mentales.  Je travaille aussi avec des cartes conceptuelles.  C’est une structure présente sur Mindomo en ligne et sur le logiciel de bureau.  Mais qu’en est-il des applications du type Android ou iPad ?

J’ai donc fait l’essai et voici le résultat :

Essai de concept map

Mindomo et Google Apps : une combinaison gagnante pour les équipes

Mindomo est également présent dans les Google Apps : votre entreprise peut donc partager toutes les cartes et documents à partir des applications google attachées à votre nom de domaine.

Par exemple, si votre entreprise possède le nom de domaine http://www.bizzplus.eu, tous les employés qui disposent d’une adresse du type truc@bizzplus.eu disposeront d’une entrée dans Mindomo à partir des applications Google.

C’est l’administrateur du compte qui ouvre le droit à l’utilisation de l’application.  Mindomo fait donc partie de la panoplie d’outils collaboratifs en ligne de l’équipe sous le même nom de domaine.

Liaison et intégration avec Google Drive, Dropbox et Evernote

En plus d’exister sur de multiples plateformes et standards, Mindomo propose des liaisons avec différents services.

Vous pouvez importer et sauvegarder vos cartes depuis et sur Dropbox et Google Drive : une autre façon de s’assurer que tout le monde peut partager les mindmaps et autres documents dans l’entreprise où que les collaborateurs se trouvent – dans le bureau d’à côté ou bien à Djakarta, cela fait peut de différence quand vous travaillez sur une même carte mentale en ligne…

Mindomo peut également être lié à Evernote, le gestionnaire de notes et de référence le plus populaire au monde : une aubaine tant pour les entreprises que pour les étudiants qui doivent stocker et retrouver rapidement d’importantes masses de données…

Conclusion : un vrai logiciel de mindmapping collaboratif et multiplateformes

Ma conclusion est simple : Mindomo est un véritable logiciel de mindmapping collaboratif et multiplateformes.

Il offre non seulement des caractéristiques intéressantes sur tous les supports – PC de bureau, PC portables, tablettes et smartphones – mais il propose également une synchronisation très rapide de tous ces outils.

La collaboration en ligne en temps réel (synchrone) est très fluide et très efficace.

Et ses possibilités de liaison avec des outils du cloud comme Evernote, Google Drive et Dropbox en fait un logiciel du 21e siècle.

C’est d’ailleurs pourquoi je l’ai adopté pour mes ateliers et mes formations en entreprise.  Je vous en dirai plus bientôt sur d’autres caractéristiques de ce logiciel.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.629253.057256