Catégories
Logiciels XMind

Test logiciel de mindmapping : XMind 6 beta Pro et gratuit

La version beta de XMind 6 est disponible avec quelques nouveautés intéressantes : je l’ai testée.  De nouveau, pas de révolution majeure, mais des améliorations incontestables pour ce dernier avatar du célèbre logiciel de mindmapping.

Il n’y aura pas de XMind 2014 !  Peut-être parce que la nouvelle version ne sera pas prête avant début 2015…

L’éditeur du populaire logiciel de mindmapping a décidé de baptiser son dernier né « XMind 6 ».  En écho du petit dernier d’iPhone ?

XMind 6 est le nom commercial.  L’éditeur annonce lui-même sur son blog qu’au niveau technique, il y a peu de changements.  A tel point que pour les développeurs, cette version s’appelle XMind 3.5.0.

Mais qu’y a-t-il donc d’intéressant sous le capot de ce nouveau logiciel de mindmapping ?

J’ai résumé ces nouveautés dans cette mindmap, téléchargeable sur ma page Biggerplate, comme souvent.

Essai de XMind 6

Des couleurs fruitées, acidulées : on dirait une mindmap de Mindmaple !

1. De nouveaux thèmes très tendance « flat design »

Au démarrage, à part le rectangle blanc « XMind 6 » qui remplace le rectangle rouge « XMind 2013 » au lancement du logiciel, pas de grands changements apparents.

Sauf, quelques nouveaux thèmes, très tendance, très « flat design ».  Des couleurs pastel et un graphisme dépouillé bien dans l’air du temps.

Nouveaux thèmes XMind 6

 2. Une interface plus ergonomique

A première vue, les changements de l’interface n’ont rien de révolutionnaires.  Mais, ces modifications d’apparence mineure renforcent vraiment l’ergonomie de ce nouvel XMind.  La barre du haut accueille désormais des icônes pour :

  • l’insertion des marqueurs (plus besoin de chercher dans « Voir » ou dans « Insérer »
  • l’insertion des notes audio (Pro)
  • la vue en diagramme de Gantt (Pro)
  • l’insertion d’infos de tâches (Pro)
  • l’historique (Pro)
  • la recherche (Pro)
  • le partage dans le cloud (XMind.net)
  • les exports
  • les préférences

Ce dernier menu est particulièrement bienvenu : avant, il était uniquement accessible via le menu « Editer » alors qu’il comprend des éléments d’importance cruciale…

3. Un nouveau mode de brainstorming (Pro)

Le mode brainstorming a été entièrement revu : désormais, les idées sont d’abord triées dans une boîte avant d’être glissées dans la mindmap elle-même.

La module brainstorming est désormais divisé en deux parties :

a) L’usine à idées ou « Idea Factory »

Idée brillante : le mode « nuit » qui permet d’occulter la carte et de se concentrer sur la récolte d’idées :

Idea Factory du mode brainstorming

 b) Déplacer les idées vers la mindmap

Dans une seconde phase, on peut déplacer les idées de la boîte à idées vers la mindmap, d’un simple glisser-déposer.

Mindmap résultant du brainstorming

Petit inconvénient : pas possible de modifier l’affichage de la carte pendant l’opération et donc on dispose de peut de place pour vraiment glisser les idées sur la carte.

Mais ça fonctionne !

 4. Sauvegarde de la mindmap dans Evernote

 Voilà une innovation intéressante : l’exportation de votre mindmap vers l’application Evernote, qui connaît, elle aussi, des modifications importantes ces derniers jours.

Pour cela, il ne faut pas utiliser le menu « Exports » car il ne s’agit pas d’une réelle exportation, mais bien d’une sauvegarde dans la célèbre application de prise de notes.

Allez dans « Fichiers », « sauvegarder dans Evernote » et une fenêtre de dialogue s’ouvre pour vous permettre de connecter XMind 6 et Evernote.

Fenêtre de connexion XMind 6 – Evernote

La langue de la fenêtre dépend du pays où vous vous trouvez, grâce aux cookies : comme je rédige cet article aux Pays-Bas, la fenêtre s’affiche en néerlandais.  Quelle chance !

Après m’être « loggé » à mon compte Evernote, une autre fenêtre de dialogue s’affiche :

Fenêtre d’autorisation de connexion

En cliquant sur « Authorize », vous autorisez XMind 6 à utiliser certaines fonctionnalités d’Evernote.

Et ensuite ?  Ensuite, rien.  Jusqu’à ce que je visite ma boîte e-mail dans laquelle je trouve un message d’Evernote :

e-mail de confirmation

L’autorisation est concédée pour un an.

On ne plaisante pas avec la sécurité, chez Evernote, et c’est tant mieux !

Vous pouvez à présent sauvegarder votre mindmap XMind 6 dans Evernote en retournant à la commande « Sauvegarder dans Evernote » dans le menu « Fichiers ».

Une autre fenêtre de dialogue s’affiche :

Fenêtre de dialogue

Après quelques minutes d’angoisse feutrée, je reçois, au bas de l’écran de XMind 6, une notification d’Evernote qui me dit :

Confirmation de sauvegarde

 

Eh bien, ce n’est pas trop tôt !

Brûlant d’impatience, j’ouvre mon compte Evernote : toujours rien !

Je rafraîchis la page, de nouveau quelques minutes s’égrènent, pénibles.

Et enfin, la nouvelle note XMind 6 s’ouvre dans Evernote, alléluyah !

Carte sauvegardée dans Evernote
  • En position 1, je trouve le résumé du contenu de la note, comme dans toute note Evernote.
  • En position 2, le fichier au format XMind 6 sauvegardé en attachement dans la note.
  • En position 3, l’image de la carte mentale XMind au format PNG.

Si je déroule la note un peu plus bas, je trouve le texte structuré de la même manière que dans Writer d’OpenOffice :

Texte sauvegardé dans
Evernote

Tout y est !

Belle réussite pour cette intégration dans Evernote.

 5. La vue indexée de votre mindmap

Jusqu’ici, il n’était possible de voir la structure de votre mindmap XMind que dans l’ordre des branches : sujet central, premier sujet principal, premier sous-sujet, deuxième sous-sujet, etc.

C’était parfois un peu galère de retrouver un sous-ujet particulier, pour y placer un hyperlien, par exemple.

Dorénavant, il sera possible de réorganiser le contenu de cette structure de plusieurs façons :

  • dans l’ordre alphabétique (A-Z)
  • dans l’ordre anti-alphabétique (Z-A)
  • selon l’ordre des marqueurs (petites icônes)
  • selon l’ordre des étiquettes (filtres texte)
  • par date de début des tâches
  • par date de fin des tâches
  • par personne responsable des tâches

Les trois derniers ordres seront évidemment appréciés des personnes qui utilisent XMind pour la gestion de projet !

Voici la vue d’index de Z à A pour une mindmap XMind :

Vue indexée dans XMind 6

6. Un éditeur de style amélioré

L’éditeur de style était déjà une belle innovation de la version précédente.

Dans XMind 6 il est encore amélioré et présente des fonctions plus nombreuses de paramétrage du texte, des sujets, de la couleur, des relations, des limites, etc.

Nouvel éditeur de style

7. Exports vers OpenOffice 

Jusque-là, XMind vivait un étonnant paradoxe : logiciel freemium open-source il ne pouvait s’exporter que vers la suite logicielle la plus propriétaire au monde : Microsoft !

Cette contradiction appartient au passé puisque, désormais, Xmind exporte également ses mindmaps vers Open Office.

a) Export vers OpenOffice Spreadsheet

J’ai repris une carte créée avec la version précédente de XMind, le projet Waw, qui m’avait servi à illustrer un article sur l’export des tâches depuis XMind vers Excel.

Exemple de gestion de projet

J’ai donc cliqué sur la nouvelle icône « export » de la barre du haut de XMind 6.

J’ai obtenu l’affichage du menu Exports vers OpenOffice Spreadsheet :

Menu Export OpenOffice Spreadsheet

Après avoir cliqué sur  « Next », j’obtiens une fenêtre de dialogue pour sélectionner les options d’exportation :

Fenêtre de dialogue OpenOffice Spreadsheet

 En numéro 1, je sélectionne « Merged Cell » pour obtenir un alignement des cellules représentant les sous-sujets d’une branche en regard de la cellule principale.

Ensuite, je coche la boîte « Task info » en numéro 2 pour m’assurer que les informations de tâches seront bien exportées depuis XMind 6 vers OpenOffice Spreadsheet.

Je sélectionne ensuite, avec la commande « Browse » le nom du fichier et l’emplacement où je désire le sauvegarder.  Je clique sur Next.

Et voici ce que j’obtiens :

Export dans le tableur OpenOffice

Les résultats sont tout à fait comparables à ceux que j’avais obtenu avec mon export dans Excel.

Les cellules sont parfaitement alignées, les contenus sont intacts, les dates ont été préservées.

Du beau travail !

 b) Export vers Writer, le traitement de texte d’OpenOffice

J’ai testé aussi l’export vers le traitement de texte Writer, de la suite OpenOffice.

J’ai choisi d’inclure la vue générale de la mindmap ainsi que le contenu de l’accolade (summary) et de la relation qui en part.

Au terme de l’opération, XMind 6 m’a établi une table des matières automatiques sous le titre du document.

Table des matières

Qu’en-est-il du reste du document ?

Voici ce que je découvre en faisant défiler le document dans Writer d’Open Office :

1. Vue générale et début du texte

Vue de la carte mentale et du début du document

Tout est parfaitement en ordre : la carte mentale est centrée en haut du document et le texte est structuré selon la position des sujets et sous-sujets dans la carte.  Le résultat est tout-à-fait comparable à l’export vers Word.

Ici aussi, rien à redire.

Qu’en est-il de l’inclusion de l’accolade et de la relation ?

b) Inclusion de l’accolade et de la relation dans le document Writer

Le lien de la relation est bien présent : c’est un hyperlien cliquable qui devrait me renvoyer vers le contenu « Plus ergonomique ».

Lien cassé dans le document ODT

Le lien de la relation (flèche dans la carte, hyperlien dans le document Writer) se trouve bien à sa place dans le document final.  Mais il est cassé et ne renvoie vers rien.

A l’examen du reste du document, je comprends pourquoi : le contenu de l’accolade (plus ergonomique) n’a pas été exporté, contrairement à la relation et donc, celle-ci ne peut renvoyer vers le texte qu’elle désigne.

c) Export vers le module présentation Impress d’OpenOffice

J’ai toujours trouvé dommage d’exporter une mindmap, structure non-linéaire par définition, vers une application de présentation de type séquentiel.

Mais je sais qu’on n’a pas toujours le choix.  Et donc, j’ai également testé cette fonction.

J’ai demandé une vue de la carte complète dans la présentation.  La voici :

Diapositive avec vue de la mindmap

Et le reste des diapositives dans Impress ?

Des listes à puces :

Listes à puces d’Impress

Bon, ce n’est pas encore ça qui me fera oublier Prezi ou le module de présentation de Mindomo !

8. Exports vers Microsoft Project

Dans les exports annoncés, figure l’exportation vers Microsoft Project.

J’ai donc tenté l’expérience avec la même carte Projet Waw que j’ai utilisée pour l’export vers le tableur d’OpenOffice.  A l’issue de mon export, j’ai voulu ouvrir le fichier avec le logiciel gratuit GanttProject, comme je l’avais fait lors du test d’export de Mindomo vers GanttProject.

Hélas, l’export n’a pas fonctionné.  Il subsiste probablement un bug au niveau du java (c’est ce que je crois comprendre à la lecture de ce qui suit : développeurs, à vos claviers !) :

Problème lors de l’export vers Microsoft Project

9. Import et exports de ressources en paquets (bundles)

 L’import et export de ressources en paquets (bundles) existe déjà chez d’autres logiciels de mindmapping comme iMindMap, par exemple.

Cela vous permet d’échanger des éléments de votre compte XMind vers un autre.

J’ai testé les fonctions Thèmes, Templates (modèles) et Markers.

Cette fonction est elle aussi réservée aux professionnels et se trouve dans le menu Tools (outils).

Export en paquets

Ensuite, une nouvelle fenêtre de dialogue s’ouvre qui vous propose d’exporter :

  • des thèmes (environnement graphique)
  • des templates (modèles de cartes mentales réutilisables)
  • des cliparts (images)
  • des marqueurs (icônes)

Je commence par exporter un thème, Paul, que j’ai créé sur un de mes ordinateurs :

Exportation d’un thème

Ensuite, je choisis d’exporter aussi un modèle de cartes mentales que j’utilise souvent, celui de la carte cockpit :

Exportation d’un modèle

Je choisis de ne pas exporter de cliparts, par contre, il y a une série de marqueurs qui risquent de m’être utiles et donc, je vais les exporter aussi :

Exportation de marqueurs

Ensuite, le logiciel me demande où je désire sauvegarder ces ressources et je lui indique un emplacement sur mon disque dur ou sur mon réseau.

A quoi ça sert ?

A partager certaines caractéristiques uniques de votre compte XMind avec vos collaborateurs ou avec vous-même.

Par exemple, je donne des formations XMind dans un organisme de formation de formateurs.  Mais je dois utiliser  de préférence leur matériel plutôt que le mien.  Je ne peux donc pas utiliser les thèmes et les templates qui sont sur mon ordinateur personnel.  En exportant ces données sur leur réseau local, avant de donner ma formation, je peux importer ces données, exportées depuis mon ordinateur personnel, sur le leur.  Et donc, j’ai à ma disposition toutes les caractéristiques personnalisées de mon propre compte XMind.

10. Conclusion

Ma conclusion est que cette nouvelle version de XMind ne constitue toujours pas la révolution attendue par certains, dont moi : toujours pas de collaboration en ligne en temps réel ni de fonctionnement sur les tablettes ou smartphones.

Par contre, il est indéniable que la plupart des fonctionnalités présentées ici sont très intéressantes : les exportations vers OpenOffice, vers Microsoft Project (quand elle sera pleinement fonctionnelle), la sauvegard sur Evernote, le nouveau mode de brainstorming, tout cela va dans le bon sens : celui de l’ouverture et de l’interopérabilité entre les logiciels de mindmapping et les autres.

On doit constater aussi que la plupart de ces améliorations visent surtout la version Pro du logiciel de mindmapping.  Après avoir généreusement offert des milliers de licence aux étudiants et enseignants, pour gagner des parts de marché, XMind réserve l’essentiel de ses innovations à la version payante.  Une stratégie pour augmenter les ventes dans un futur plus ou moins proche ?  Une stratégie intelligente, dans ce cas…

La version 6 de XMind est une version beta, qui présente encore quelques bugs.  Lors de mes tests, le logiciel s’est bloqué une seule fois et j’ai pu récupérer la carte sans dommage.  Pas mal pour une version beta.  Par contre, l’export vers MS Project n’a pas fonctionné.

Vous pouvez vous aussi tester gratuitement cette version XMind 6 mais en étant conscient(e) des risques que vous prenez : il s’agit d’une version de test qui ne peut vous garantir pleine satisfaction ni vous offrir une sécurité maximale.  Moi-même, je suis blogueur et non pas représentant XMind (comme certains lecteurs le croient parfois) et donc je décline toute responsabilité si cette version endommage votre ordinateur ou vos logiciels…

Ces réserves prises, bon amusement si vous essayez vous aussi 😉

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Ecriture Logiciels Mind Mapping Mindomo Outils

Mindmapping : comment structurer une offre commerciale avec Mindomo

Vous recevez un e-mail d’un prospect qui a lu un de vos articles de blog : il désire une proposition de formation.  Comment structurer votre offre commerciale ?  C’est plus simple avec le mindmapping et Mindomo.

J’ai reçu un e-mail d’une dame qui a lu quelques articles de mon blog.  Elle est responsable de la formation dans une fédération du tourisme et me demande si je peux lui faire une proposition de formation.

Mais, si le message qu’elle m’a transmis me permet de me faire une idée générale de l’orientation de cette formation, il me manque un certain nombre d’informations pour structurer et rédiger une proposition de formation (une offre commerciale, en fait).

Dans cet article, je vous propose d’examiner comment le mindmapping et le logiciel Mindomo en particulier, peut m’aider à préparer mes questions à cette dame.  Et aussi à enregistrer ses réponses.

Dans un prochain article, je vous montrerai comment exporter le contenu de la carte vers Scrivener et rédiger une proposition commerciale structurée.

Préparer mes questions avec une mindmap Mindomo

 Quelles questions vais-je poser à cette dame afin de récolter les informations dont j’ai besoin ?

Pour ce faire, je vais créer une carte mentale Mindomo.

Mindmap de préparation de questions

 Quelles sont les informations dont j’ai besoin dans ma mindmap ?

  • la première branche en haut à droite, reprend le résumé très succinct de la formation et de son public-cible
  • ensuite, j’aimerais en savoir un peu plus sur l’objectif de cette formation : qu’est-ce que les participants devront savoir ou savoir faire en plus après cette formation ?
  • combien seront les participants ?
  • quel est leur niveau d’expertise en informatique, sur Internet et par rapport aux outils préconisés ?
  • quand doit commencer cette formation et combien de temps doit-elle durer ?
  • je note également les coordonnées de mon contact et j’inclus, dans une note, l’adresse, le numéro de téléphone ainsi qu’un lien cliquable vers le site
  • enfin, je m’interroge sur le mode de distribution de cette formation : doit-elle être exclusivement dispensée en présentiel ou peut-on envisager une formation hybride, avec une partie en présentiel et une partie en ligne ?

Recueillir et enregistrer les réponses dans ma carte Mindomo

Le jour dit, j’appelle la dame en question.  Elle habite la Bordurie et moi les Pays-Bas, donc j’utilise Skype et mon abonnement « 135 countries unlimited » pour l’appeler gratuitement.  Cet abonnement me permet d’appeler gratuitement les numéros fixes dans 135 pays du monde, de manière illimitée.

Cette façon de faire me libère aussi les mains : je peux donc encoder ses réponses dans ma carte mentale Mindomo sans devoir tenir un micro, un écouteur ou un téléphone.

Voici la carte qui résulte de cet échange :

Mindmap avec les réponses

 

Compléter le contenu de la formation dans les notes Mindomo

Après le coup de fil de cette dame, je voyais mieux ce qu’on attendait de moi.  Par exemple, l’objectif n’était pas de donner aux participants des techniques d’animation de réunion, mais bien de les familiariser avec des outils pour illustrer les phases de préparation, d’animation et de rapport de réunion.  En un mot, de « moderniser les supports de réunion ».

La formation s’adressera à 10 personnes qui ont déjà un très bon niveau en informatique générale et en Internet, mais qui ont besoin d’une mise à jour pour les logiciels et applications d’illustration et de présentation.

La formation se tiendra lors du second semestre 2015 et aura lieu à Szohod, la capitale de la Bordurie.  Elle durera deux jours en présentiel, mais elle sera précédée d’une courte phase de préparation en ligne et suivie d’un module d’autoformation et d’un accompagnement à distance.

  Lors de cet entretien, j’ai déjà complété les branches concernées à l’aide de notes, rédigées avec l’éditeur interne de Mindomo.

En voici un exemple :

Exemple d’une note dans ma mindmap

Et je me rends compte que « suit » plusieurs objectifs sonne un peu bizarre et je le remplace immédiatement par « poursuit ».

Les autres notes expliquent les objectifs poursuivis, le choix de la formation hybride plutôt que la formation en présentiel pur, etc.

Pourquoi inclure des notes de texte suivi dans ma mindmap Mindomo au lieu de les ajouter en tant que sous-sujets de ma carte ?  Parce que lorsque je vais exporter ma carte mentale dans Scrivener – prochaine étape et prochain article – ces notes apparaîtront comme du texte suivi, rangé bien à sa place dans chaque section de mon document.

Conclusion : un outil unique de facilitation à la structuration de texte !

Ma conclusion est simple : non seulement je vais obtenir un document complet, extrêmement bien structuré à la fin de l’opération.  Mais en plus, je vais gagner du temps : car en-dessous de certains sujets, j’ai déjà du texte suivi qu’il n’y aura plus besoin de taper dans mon document Scrivener.  Lors de l’exportation vers Scrivener, ce texte se positionnera automatiquement au bon endroit en-dessous du titre de la section.

Le mindmapping et Mindomo constituent vraiment un outil efficace pour la structuration de documents.  Et pour des documents aussi cruciaux que des propositions commerciales, offres de formations, etc. on ne peut se permettre ni de perdre du temps, ni de présenter un document mal structuré.

Pour les offres commerciales plus simples, plus récurrentes, il est également possible de créer une « mindmap modèle » qu’on réutilise et complète à chaque nouvelle proposition.  La carte peut ensuite être exportée vers Scrivener ou un logiciel de traitement de texte classique.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
ITyPA3 Logiciels Mindomo MOOCs

Mindomo offre des licences gratuites aux participants du MOOC ITyPA3

Les codes d’accès aux licences gratuites de Mindomo pour les participants du MOOC ITyPA3 sont arrivés !

Je l’avais annoncé dans un article précédent, Mindomo offre des licences premium gratuites aux participants du MOOC ITyPA saison 3.

Une licence Premium gratuite pendant toute la durée du MOOC ITyPA3

Il était prévu que la licence Premium gratuite démarre le vendredi 26 septembre puisque c’est la date de début du « Pre-MOOC » (voyez mon article sur le programme d’ITyPA3 pour voir ce que cela signifie).

Mais Mindomo nous a déjà transmis le code pour vous inscrire et obtenir immédiatement la licence Premium gratuite.  Cette licence, vous la conserverez pendant toute la durée du MOOC.

Pour savoir quel code utiliser, rendez-vous sur http://itypa.net/

Inscrivez-vous si ce n’est déjà fait : c’est 100 % gratuit (si si !).

Un SpeachMe pour vous aider à vous inscrire gratuitement sur Mindomo

J’ai créé une capsule vidéo SpeachMe pour vous aider à vous inscrire gratuitement sur Mindomo pendant la durée du MOOC ITyPA3.

SpeachMe est une plateforme d’e-learning (formation à distance en français) qui vous permet de créer des cours en ligne sans connaître une ligne de code.  Un des outils les plus intuitifs et faciles à manipuler que j’ai jamais rencontrés.

Je vous en reparlerai bientôt.  C’est la plateforme qu’ITyPA saison 3 a choisi pour diffuser son MOOC.

Dans ce SpeachMe, vous trouverez donc une vidéo pour vous expliquer comment vous inscrire sur Mindomo en utilisant le code spécifique au MOOC Itypa3 et un texte de présentation avec un lien pour vous inscrire.

Comme Mindomo a été généreux et que l’équipe ITyPA saison 3 a démarré avant même la date fatidique du 26 septembre, j’ai moi aussi anticipé le début du pré-Mooc et je vous ai concocté une première activité sur SpeachMe.

Un SpeachMe sur Qu’est-ce que le mindmapping ?

Je commence par une infidélité à Mindomo.  Je présente une introductions sur le mindmapping réalisée sur iMindMap.  Et oui.  Je ne veux pas être sectaire et vous cantonner à un seul point de vue.  D’ailleurs, la mindmap en question a été exportée au format OPML et récupérée dans Mindomo pour vous donner la carte que voici (vous pouvez également la voir en ligne) :

La mindmap sur Mindomo

ITyPA3, c’est le lieu des passerelles entre les Internautes, j’ai donc voulu, moi aussi, créer des passerelles entre les utilisateurs de logiciels de mindmapping.

Mais revenons à ce cours en ligne sur SpeachMe.

Visionnez donc ce SpeachMe.  Il contient :

  • une vidéo d’introduction (allez, je suis bon prince, je vous la donne en exclu ci-dessous),
  • un document de théorie téléchargeable gratuitement au format PDF,
  • un quizz pour vérifier que vous avez bien assimilé les nouvelles notions,
  • la mindmap au format iMindMap téléchargeable gratuitement
  • la mindmap au format PDF, téléchargeable gratuitement aussi,
  • la mindmap au format Mindomo téléchargeable gratuitement itou

Il y a une erreur de conjugaison dans une des expressions de la mindmap.  Vous l’avez trouvée ?  Une caisse de champagne (imaginaire) à celui ou celle qui la trouve, ainsi que mon estime (réelle)…

 A bientôt pour de nouvelles aventures heuristiques avec Mindomo sur Itypa3 !

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
ITyPA3 MOOCs

ITyPA3 : le MOOC ouvert aux partenariats

Le MOOC ITyPA3 démarre bientôt.  Un MOOC réellement ouvert puisqu’il accueille divers partenaires, dont votre serviteur.

Le MOOC ITyPa3, Internet, Tout y est Pour Apprendre, est un Cours en Ligne  Ouvert et Massif.  Ouvert, il l’est sans aucun doute et notamment, aux partenariats.

Un MOOC ouvert aux partenaires de tous horizons

Cette année, je vous l’ai déjà dit, je participe aux activités du MOOC en proposant chaque semaine une ou deux séquences sur le mindmapping.  Mais je suis loin d’être le seul.  Solidairnet propose une activité hebdomadaire en présentiel, comme vous pouvez le voir sur la vidéo du hangout on air animé par Isabelle Quentin hier, jeudi 11 septembre, à 18h30.

Mindomo offre des licences Premium gratuites aux participants d’ITyPA3

Ce que je souhaite, en mettant en place ce partenariat avec ITyPa3, c’est faire découvrir le mindmapping et surtout, à quel point il peut aider les apprenants dans leurs démarches :

  • définir ses objectifs
  • organiser sa formation
  • co-construire des projets
  • organiser les résultats de sa veille
  • publier, partager en ligne
  • etc.

Pour cela, il me fallait un logiciel collaboratif qui permette aux participants de co-construire des choses en ligne.  Et aussi un logiciel de mindmapping qui soit très orienté « éducation ».

Ayant testé Mindomo dans ce cadre, et l’ayant utilisé en atelier avec des ados et des adultes, je me suis tourné vers l’éditeur.  La réponse a été un OUI, aussi massif et ouvert qu’un MOOC !

Je peux donc vous révéler aujourd’hui le cadeau de Mindomo au « Itypiens » (les participants d’ITyPA3) : chaque participant recevra une licence Premium gratuite pendant 3 mois.

Au terme de cette période, les participants pourront décider de conserver cette version ou de revenir à la version gratuite.  Mais dans tous les cas, les documents réalisés pendant le MOOC resteront accessibles et appartiendront de plein droit aux participants.

Nous vous informerons des modalités pratiques dans les prochains jours.

En attendant, vous pouvez déjà vous inscrire au MOOC ITyPA3 et à la version gratuite de Mindomo.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
formation

Organisez une Formation Mindmapping pour Formateurs et Enseignants

Vous êtes responsable du personnel dans une école, une université, un centre de formation ?  Et vous voulez organiser une formation en mindmapping pour vos formateurs ou vos enseignants ?  Ne cherchez plus ! J’organise une formation de Mindmapping pour Formateurs et Enseignants adaptable à vos besoins !

De plus en plus d’écoles, d’universités ou de centres de formation souhaitent former leur personnel au mindmapping.  Pourquoi ?  Parce que cette méthode de pensée, formalisée au début des années 1970 par le psychologue anglais Tony Buzan, a montré son efficacité.

Le mindmapping, une méthode de pensée qui a fait ses preuves

Le mindmapping est de plus en plus reconnu comme une méthode d’organisation de pensée particulièrement efficace.  Sa pertinence comme outil d’étude n’est plus à démontrer.  Tout formateur, enseignant ou coach scolaire qui a utilisé le mindmapping comme support pédagogique peut témoigner de l’efficacité de cette méthode.

Le mindmapping est aussi un outil d’organisation de projet très prisé dans le monde de l’entreprise : qu’il s’agisse de prévoir les différentes étapes d’un événement.  Ou de concevoir et d’animer un projet à long terme avec différents partenaires.

Et les logiciels de mindmapping de nouvelle génération assurent à présent un flux continu avec les outils de bureautique ainsi qu’une intégration quasi-totale dans les outils du cloud comme  Google Drive ou Dropbox.  Et en outre, certains d’entre eux permettent le travail collaboratif en temps réel (synchrone).

Une formation de mindmapping spécifique pour formateurs et enseignants

La formation en mindmapping pour les formateurs et les enseignants n’est pas une formation comme les autres.

Pourquoi ?

Parce qu’on attend des formateurs et enseignants non seulement qu’ils assimilent et appliquent les principes du mindmapping.  Mais on attend surtout d’eux qu’ils soient capables de transmettre ces principes à leurs apprenants.  Ou qu’ils puissent assurer le transfert de connaissances ou de compétences (savoir, savoir-faire, savoir-être et savoir-devenir) en utilisant le mindmapping et autres outils issus de la pensée visuelle.

C’est pourquoi cette formation de deux jours en présentiel – avec un suivi post-formation en ligne –  est divisée en 5 phases différentes (double-cliquez sur la carte mentale ci-dessous pour l’agrandir ou sur le lien ci-après pour accéder à la présentation en ligne Mindomo) :

Formation mindmapping pour formateurs et enseignants

1) Initiation aux principes du Mindmapping

Le matin, nous commençons par le programme des deux journées : une présentation avec le logiciel de mindmapping Mindomo dont nous allons nous servir pendant les deux jours de formation.

Ensuite, nous faisons connaissance avec un brise-glace, un jeu qui met en avant la communication non-verbale et certains principes du mindmapping.

Nous prolongeons cette découverte des bases du mindmapping avec une présentation Prezi.  Les participants participent ensuite à un exercice de prise de notes sous forme de mindmap ou carte mentale.

Enfin, ils sont invités à créer, individuellement ou en petits groupes, une mindmap sur un thème donné : le scénario pédagogique, le business plan, etc.   Ce thème dépend de la nature de l’enseignement ou des formations dispensés par les participants et des besoins de l’institution.

2) Préparer ses cours et formations

L’après-midi de la première journée est consacré à la préparation des cours et formations.

Cela commence avec un brainstorming : une mise en commun des cartes mentales réalisées de manière individuelle ou en petits groupes en session plénière.   Cette carte collective peut être  le scénario pédagogique d’une séquence de cours ou de formation.  Ou l’organisation d’un business plan.

Cette mindmap collective est ensuite traduite en une carte numérique : elle servira de base pour la suite de la formation.  Les participants apprennent progressivement à y intégrer des documents de type Word, Excel, PDF, etc.  Ils créent des cartes secondaires ou ouvrent des programmes (Word, Excel, PowerPoint, vidéo, etc.) à partir de cette carte centrale.

Les participants approfondissent leurs démarches avec la technique CQQCOQP (une carte qui pose 7 questions fondamentales) : ils peuvent alors créer des lignes du temps, des organigrammes ou des cartes conceptuelles.  Tous ces outils permettent aux formateurs et enseignants d’exprimer des concepts très différents à leurs apprenants.

3) Gérer l’information avec le mindmapping

La seconde journée en présentiel démarre avec un quiz : un tour de table des participants afin de contrôler ce qui a été compris, mais aussi afin de rafraîchir la mémoire et préciser les notions mal maîtrisées.

Les participants testeront alors la veille sur Internet avec les liens de Mindomo : une façon d’organiser ses trouvailles sur Internet dans une mindmap.  Cette mindmap rassemble l’information, les liens, les textes et/ou les images des sites trouvés sur le Net.  Ces cartes peuvent aussi être intégrées dans Google Drive : elles peuvent être créées à partir de cette suite en ligne ou bien y être sauvegardées.

Pour un formateur ou un enseignant, la présentation de données et importante : elle constitue une partie non-négligeable du travail quotidien.  Les participants à cette formation apprendront donc à organiser leur carte mentale sous forme de présentation dynamique Mindomo.

4) Mindmapping collaboratif et classe virtuelle avec Mindomo

Une des dimensions les plus intéressantes des logiciels tels Mindomo, est leur capacité à travailler à distance, en temps réel, en mode collaboratif.

Une personne qui se trouve à Paris peut donc collaborer en ligne, en temps réel avec un collaborateur à la Réunion, par exemple.  Chacun des deux formateurs ou enseignants verra donc en direct les actions de l’autre sur la mindmap partagée.  Un système de chat leur permet de dialoguer en temps réel sans recourir à un autre outil en ligne.

Mais la grande spécificité de Mindomo, c’est l’interface School qui permet de créer des « classes virtuelles » et de les rassembler en une même école en ligne.  De cette façons, on peut inviter les apprenants et les regrouper dans un cours précis.  Mais on peut également distribuer les cours aux enseignants et formateurs.  Ces derniers pourront alors partager des ressources avec leurs apprenants, leur assigner des travaux, leur montrer des mindmaps, etc.

Enfin, cette partie de la formation se termine sur une démonstration des « smartmaps, ces « mindmaps intelligentes » qui indiquent à l’étudiant les étapes à suivre pour la compléter.  Un bon outil pour familiariser les étudiants avec des méthodes spécifiques à chaque cours.

5) Le suivi post-formation : des échanges et des ressources en ligne

Mais la formation ne s’arrête pas aux deux jours de présentiel : après la formation, les formateurs et enseignants participants bénéficieront d’un accès à des ressources en ligne.  Et ils pourront continuer leurs échanges avec le formateur via l’interface School de Mindomo pendant plusieurs semaines.

Une formule de coaching individuel en ligne est également possible sur demande.

Conclusion

La conclusion est simple : c’est une formation de mindmapping pour formateurs et enseignants conçues par un formateur-enseignant conscient des besoins spécifiques à sa profession : l’assimilation d’outils simples, pratiques, efficaces.  Et leur mise au service du transfert des compétences souhaitées vers les apprenants.  Cette formation, je l’ai testée, je l’ai donnée à plusieurs reprises en Belgique : elle fonctionne !

Elle est adaptable selon les besoins de VOTRE institution !  Nous pouvons l’animer en français et en anglais à travers toute l’Europe, l’Asie et l’Afrique, en fonction de nos disponibilités.

Convaincu(e) ?

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.629253.057256
Catégories
Logiciels XMind

XMind professionnel gratuit pour les étudiants et les enseignants !

Vous êtes étudiant(e) ou enseignant(e) ?  Vous avez toujours rêvé de vous payer un logiciel de Mindmapping ?  Xmind vous l’offre !  Avec Back to School, XMind Plus est gratuit pour les étudiants, tandis que les enseignants reçoivent la version Pro pour rien…  Avant le 10 septembre !

Non, je ne délire pas, je n’ai pas abusé de substances hallucinogènes : c’est le Back to School de XMind !

Back to School avec XMind

 

Back to School : des licences XMind gratuites pour les étudiants et enseignants

Comme chaque année, l’éditeur de logiciel de mindmapping offre les versions Plus et Pro gratuitement aux étudiants et aux enseignants.

Mais cette offre n’est valable que jusqu’au 10 septembre : dépêchez-vous donc de cliquer sur ce lien magique pour en profiter.

Des licences XMind Plus gratuites pour les étudiants

Les étudiants reçoivent des licences XMind Plus, c’est-à-dire qui proposent les fonctionalités suivantes :

  • les fonctionnalités du logiciel gratuit : différentes structures, partage sur le web, limites, relations, partage sur un réseau local, étiquettes, marqueurs, éditeur de notes et « drill down« 
  • l’exportation vers PDF, Word, PowerPoint, Excel et SVG
  • clip arts (images d’origine XMind), extraction de thèmes, clichés de cartes, fusion de cartes, filtres avancés

Des licences XMind Pro gratuites pour les enseignants

Les enseignants reçoivent des licences XMind Pro, c’est-à-dire qui proposent les fonctionnalités suivantes :

  • les fonctionnalités du logiciel gratuit
  • les fonctionnalités de la version Plus
  • le module Brainstorming, le module de Présentation, la vue « Diagramme de Gantt« 
  • le cryptage des cartes à l’aide d’un mot de passe
  • les notes audio
  • la gestion des tâches
  • la recherche étendue (recherche d’un sujet dans un classeur entier)

N’attendez-plus : cliquez sur le lien ci-dessus et réclamez votre version professionnelle gratuite de XMind pour enseignants ou étudiants !

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !