Catégories
XMind

XMind 8 à moitié prix : c’est aujourd’hui seulement !

XMind lance la nouvelle version de son logiciel de mindmapping.  Pour l’occasion, l’éditeur vous offre 50 % de réduction.  Mais il faut vous dépêcher car l’offre ne dure que 24 heures !

XMind 8 avec 50 % de réduction

XMind lance aujourd’hui la nouvelle version de son célèbre logiciel de mindmapping, la version 8.

XMind 8 à moitié prix !

Pour l’occasion, l’éditeur vous offre une réduction de 50 % !

Mais cette offre-éclaire ne dure que 24 heures.

Ne trainez pas : rendez-vous sur XMind.net et entrez le code : XMIND8LAUNCH.

Je reviendrai bientôt sur les nouvelles fonctionnalités et caractéristiques de cette version toute neuve.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

 

Catégories
Critique livre mindmapping

Enseigner autrement avec le Mind Mapping

Avec Enseigner autrement avec le Mind Mapping, Fabienne De Broeck et Pierre Mongin signent un ouvrage qui comble un vide massif : celui de l’utilsation des cartes mentales pour enseigner.  Petit tour d’horizon d’un livre qui se signale déjà comme un incontournable du mindmapping et de l’éducation.

Article mis à jour le 10 mai 2021.

Fabienne De Broeck et Pierre Mongin nous proposent un nouvel ouvrage qui fera date dans l’histoire du mind mapping et qui devrait devenir le manuel de chaque enseignant en francophonie : Enseignez autrement avec le mind mapping.

Enseigner autrement

Un livre pratique pour enseigner autrement avec le mind mapping

Car l’avantage principal de cet ouvrage, c’est son côté pratique.  Loin d’être du discours théorique sur les cartes mentales et conceptuelle, c’est bien d’un guide quotidien qu’il s’agit.

Et d’un guide rédigé par deux experts reconnu tant de la pensée visuelle que de la formation.

On ne présente plus Pierre Mongin dont j’ai déjà parlé abondamment sur ce blog : pionnier du Mind Mapping en France, il est aussi une référence francophone en matière de cartes conceptuelles et de management visuel.  Il propose d’ailleurs une formation Formez avec le mindmapping sur notre plateforme.

Fabienne De Broeck, fondatrice d’Optimind,  est une experte belge du  Mind Mapping avec qui j’ai eu le plaisir de co-organiser le colloque Apprendre tout au long de la vie avec le Mind Mapping en octobre 2015.  Elle dispose d’une très grande expérience du mind mapping en milieu scolaire et en coaching d’étudiants.

Des dossiers et des outils pour comprendre et utiliser les cartes mentales en classe

Première originalité de ce livre, il n’est pas divisé en chapitres classiques mais en :

  • 8 dossiers thématiques qui couvrent l’ensemble de la vie scolaire
  • 59 outils pratiques utilisables immédiatement par les enseignants

Cette carte peut être téléchargée gratuitement au format XMind sur notre page Cartes mentales gratuites – ressources éducatives libres.

Enseigner autrement avec le mindmapping

Ou vous pouvez la télécharger au format PDF :

Des dossiers thématiques qui couvrent l’ensemble de la vie scolaire

Ces 8 dossiers thématiques recouvrent des réalités très prégnantes au sein des écoles.  Chaque dossier est introduit par une double page qui le replace dans son contexte.

Ces dossiers vont des principes de base de la pensée visuelle à l’utilisation des logiciels en passant par les techniques d’apprentissage, travailler ensemble ou encore la vie scolaire.

Des outils visuels pratiques et utilisables immédiatement

Ce sont pas moins de 59 outils qui vous sont proposés, chaque série correspondant à la thématique d’un dossier.

Par exemple, le dossier Les techniques d’apprentissage résume les étapes d’un apprentissage et replace ces techniques dans le contexte de la pensée visuelle.

Ensuite, le dossier présente en détail 7 outils qui correspondent à cette thématique :

  • le brainwriting : pour générer des idées nouvelles en groupe
  • le brainstorming : pour susciter une créativité sans contrainte (un exemple est fourni dans les deux pages suivantes
  • le textmapping : utilisation d’un rouleau de papier sur lequel on place des éléments de texte et d’image pour une vision d’ensemble d’un sujet
  • Prendre des notes : à partir d’un oral ou d’un écrit, prendre des notes sous forme de carte mentale
  • Préparer un exposé : découper son exposé en différentes étapes autour d’un message cohérent (avec un exemple sur une double-page)
  • Soutenir un oral : en utilisant la carte mentale à la fois comme technique d’élaboration de la parole et comme support visuel pendant la présentation
  • Questionner avec le QQOCCP : l’acronyme des 7 questions de Quintilien que pour ma part j’utilise sous la forme CQQCOQP, moins sérieuse et donc plus facile à mémoriser…

Vous pouvez télécharger la carte suivante au format XMind depuis notre page Cartes mentales gratuites – Ressources éducatives libres.

La méthode CQQCOQP

Des encadrés qui apportent des précisions importantes

Pour chaque outil, des encadrés sur fond vert apportent des précisions importantes :

  • avantages : ce que l’outil peut apporter de positif, de neuf par rapport aux pratiques pédagogiques habituelles
  • variantes : certains outils peuvent prendre plusieurs formes, plus adaptées au circonstances ou aux objectifs pédagogiques
  • précautions à prendre : limites de l’outil ou prérequis avant de l’utiliser avec les élèves

Des QR codes pour activer des ressources extérieures

Sur les pages de certains outils, vous trouverez des QR codes qui, scannés avec votre smartphone ou votre tablette, vous permettent d’accéder à des ressources sur le web.

Par exemple, le QR Code de l’outil 9 Gérer un projet vous conduit vers un module de gestion de projet par Pierre Mongin, tandis que celui de la page 54 du dossier Techniques d’apprentissage vous offre le témoignage d’élèves de terminale en Belgique, filmé par Fabienne De Broeck.

Conclusion : un livre pour vraiment enseigner autrement avec le mind mapping

En conclusion, je pense qu’il s’agit du meilleur ouvrage paru sur le sujet.

Même le format large du papier – qui rappelle celui d’un manuel scolaire – permet une exposition claire des cartes, du texte et des graphiques.

L’utilisation de la couleur est judicieuse.  Les cartes mentales manuelles dessinées par Luis Garcia sont non seulement agréables à l’oeil mais constituent un exemple positif de ce qu’on peut faire avec une feuille de papier, un crayon et une gomme…  Et elles forment le rappel visuel le plus convaincant des règles de l’art.

On sent, à la lecture du livre, que les deux auteurs disposent d’une réelle expérience du mind mapping et de la pensée visuelle dans le contexte académique.

Un ouvrage que je  ne peux que recommander très chaudement.

Pierre Mongin, Fabienne De Broeck, Enseigner autrement avec le mind mapping : cartes mentales et conceptuelles, Paris, Editions Dunod, 2016, 191 p., illustré.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
formation en ligne Mind Mapping

20 activités de mindmapping en formation

Que faire avec le mindmapping en formation ?  Voici une liste de 20 suggestions et des liens qui renvoient vers des exemples, ainsi que des cartes mentales en licence libre à télécharger gratuitement.

Le Mind mapping en formation : le couteau suisse de votre pédagogie

Ce qu’on peut faire avec le mindmapping en classe ou en salle de formation n’est pas toujours clair pour tout le monde.  Pourtant, cette discipline de la pensée visuelle permet d’accomplir énormément de choses.

J’ai donc rassemblé dans une carte mentale Mindomo une série d’activités et de liens renvoyant vers des articles ou d’autres ressources en ligne.  Ces activités peuvent être réalisées avec différents logiciels de mindmapping.

Les activités de formation avec le mind mapping

A. Etudier avec le Mindmapping

Le mindmapping ou cartes mentales est un excellent outil de synthèse.  Mais les logiciels de mind mapping vont encore plus loin en offrant des outils complémentaires, notamment pour la récolte des informations, par exemple.

Résumer un texte

1. Résumer un cours

Faire le plan ou le résumé d’un cours est souvent une épreuve pour beaucoup d’étudiants.  Avec une mindmap (et XMind, par exemple), cela devient un jeu d’enfant.

2. Résumer un article

Un article de journal ou d’un site web est souvent structuré d’une façon un peu particulière.  Voici un exemple de plan d’article réalisé lui aussi avec XMind.

Résumé sour forme de carte mentale

3. Collecter automatiquement des mots-clés d’un texte

Web Summarizer est un petit plugin que vous pouvez ajouter à votre XMind pour collecter automatiquement les mots-clés de n’importe quel texte sur Internet.   Ces mots-clés sont organisés dans une mindmap qui se crée automatiquement.

Interroger un texte

5. La méthode CQQCOQP

Pour étudier la matière en profondeur, rien de tel que de poser des questions.  La méthode CQQCOQP (les initiales de 7 questions de Quintilien) offre sept portes pour entrer dans la matière à étudier selon votre logique.

Comprendre, mémoriser, synthétiser

6. Mindmapping et apprendre à apprendre

Dans cet article, je compare les bénéfices du Mindmapping avec ceux de la méthode Apprendre à Apprendre du MOOC Learning to Learn sur Coursera.

Et, bien entendu, il n’y a pas de mystère : ma méthode pour apprendre efficacement en 5 étapes  montre bien des points communs avec celles illustrées dans ce MOOC.

7. Comparer avec les cartes double-bulle

Les cartes double-bulle permettent de visualiser de manière très concrète les différents éléments d’une comparaison.  Par exemple, quelles sont les différences entre les insectes et les araignées ?

Comparer avec une carte double-bulle

B. Concevoir avec une carte mentale

Le mindmapping est aussi une excellente méthode si vous devez concevoir quelque chose, qu’il s’agisse d’un projet individuel, de groupe ou bien encore d’un scénario pédagogique.

Concevoir

8. Concevoir un scénario pédagogique

Vous devez concevoir une séquence de formation ?  Ou préparer une leçon ?  Le mindmapping est une méthode idéale pour tout structurer et ne rien oublier.

Avec une mindmap, vous aurez l’ensemble de votre scénario pédagogique sous les yeux, y compris les ressources matérielles, la documentation, etc.

Structurer

9. Structurer un document ou un article

Comment structurer un document pour l’université ou un article pour votre blog ?  Utilisez une mindmap pour bien organiser vos idées.  Faites-le avec la méthode Pomodoro pour booster votre productivité et votre créativité.

Structurez votre écrit avec une mindmap

10. Exporter votre document vers un outil d’écriture

Vous pouvez aussi exporter votre mindmap ou votre brainstorming sur Scapple vers le studio d’écriture Scrivener, par exemple.  Cela vous assure une structure évolutive de votre texte.

Vous pouvez aussi exporter vos cartes mentales aux formats Word, PDF, PowerPoint, Excel ou MS Project avec la plupart des (bons) logiciels de mindmapping…

11. Rédiger un essai universitaire avec le mindmapping

Les cartes mentales vous donnent des outils uniques pour l’organisation et la structuration de vos écrits pour l’université.  La carte mentale droite est idéale pour la représentation d’un sommaire.

Voici un exemple d’essai universitaire écrit avec l’aide de ces fabuleux outils.

Présentation

12. Concevoir une présentation à partir d’une mindmap

Une carte mentale vous permettra d’organiser les différentes parties de votre présentation beaucoup plus simplement qu’une préparation de type linéaire.

Mais la plupart des logiciels de mindmapping actuels vous proposent aussi des modules de présentation qui vous permettent d’informer votre public sans passer par un outil comme PowerPoint ou Prezi.  Les présentations de cartes mentales Mindomo ressemblent d’ailleurs beaucoup à Prezi par leur faculté de zoom sur une partie de carte à la fois…

13. Exporter votre carte vers PowerPoint

Mais si vous êtes un accro de PowerPoint, pas de panique : vous allez pouvoir exporter votre carte mentale vers votre logiciel de présentation préféré.

C. Animer avec des mindmaps

Brainstorming

Le mindmapping est un outil idéal pour réaliser un brainstorming efficace.  Car il permet de structurer rapidement dans un ensemble cohérent les idées qui ont été exprimées en vrac.

14. Focus sur une dimension de projet avec le « Drill Down »

Mais en outre, des logiciels de XMind ou Mindomo permettent de se focaliser sur une seule partie de la carte et donc de l’atelier, du projet en cours, etc.

Cette fonction s’appelle le Drill Down chez XMind.

Expliquer

15. Expliquer des procédures avec une carte conceptuelle XMind

XMind, Mindjet ou Mindomo permettent la création de cartes conceptuelles en plus des cartes mentales.

Vous pouvez par exemple expliquer les procédures de gestion de votre association en passant par une carte conceptuelle.

D. Collaborer avec le mindmapping

16. Gérer des cartes collectives

Avec les logiciels de mindmapping collaboratif comme Mindomo, Mindmeister, Mindmup, Wisemapping ou Mind42, vous pouvez collaborer à distance et en temps réel sur la même mindmap.

Ces cartes peuvent servir de support pour la gestion de projet, mais aussi pour la co-construction d’éléments de la formation, pour la résolution collective de problèmes, etc.

Informer

Vous pouvez informer vos participants ou futurs apprenants avec une mindmap.  Par le biais d’une présentation comme nous l’avons déjà vu plus haut.

17. Communiquer le programme de votre formation

Mais aussi en leur communiquant le programme par une carte en ligne, par exemple.  Chaque branche peut porter un hyperlien cliquable qui renvoie vers une ressource externe.

Vous pouvez aussi mettre en ligne une carte sous forme de présentation comportant des hyperliens : c’est ce que j’ai fait pour le programme du MOOC ITyPA3 par exemple.

Partager

Avec les logiciels de mindmapping collaboratif, il devient très facile de partager des ressources dans le cloud.

18. Partager des ressources dans le cloud avec vos participants

Vous pouvez commenter et organiser des ressources dans le cloud pour les partager avec vos apprenants via une carte mentale.  C’est ce que j’ai fait avec cette carte mentale Mindomo sur les outils réalisées dans le cadre du MOOC ITyPA3.

19. Intégrer vos cartes mentales dans un LMS

Les LMS ou plateformes d’apprentissage en ligne permettent aujourd’hui d’intégrer des outils externes pour les partager avec vos apprenants.  C’est le cas de Google ClassRoom ou de Itslearning qui intègrent Mindomo tout comme Moodle ou encore Course Networking sur laquelle nous publions nos propres formations, comme le MOOC Dys ou le MOOC DIMPA.

E. Evaluer avec le mindmapping en formation

L’évaluation est souvent vue comme une sanction ou comme une corvée dont il faut se débarrasser aussi vite que possible.  Lorsqu’on demande aux participants d’évaluer la formation, les résultats sont souvent décevants.

20. Remplacer le formulaire d’évaluation par une mindmap

Un participant à une de mes formations de mindmapping a fait une expérience : il a remplacé le formulaire d’évaluation de formation par les apprenants par une mindmap.  Le résultat est sans appel : un taux de participants de plus de 90 % et un taux de remplissage qui avoisine les 100 % !  Qui dit mieux ?

Conclusion : le mindmapping en formation, une méthode incontournable

La conclusion de cet article est que la pensée visuelle en général et le mindmapping en particulier, offrent une panoplie d’outils très efficaces qui peuvent intervenir à toutes les phases de la formation : depuis la conception jusqu’à l’évaluation finale en passant par l’animation, l’information, la collaboration, etc.

Un ensemble de méthodes et de techniques qui devraient figurer dans la boîte à outils de tout professeur ou formateur…

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à notre newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
formation en ligne Uncategorized XMind

Comment maîtriser le mindmapping avec XMind 7

XMind a été élu « logiciel de mindmapping le plus populaire » par les lecteurs de LifeHacker.  Comment maîtriser ce logiciel de mindmapping dont la version gratuite couvre la plupart des besoins courants ?  Participez à notre formation « Je maîtrise XMind 7 » et maîtrisez rapidement les commandes essentielles de ce software incontournable.

Depuis quelques années, j’ai formé quelques centaines d’utilisateurs de XMind. Et j’ai écrit quelques dizaines d’articles à propos de ce logiciel sur ce blog.  J’ai partagé plus de 200 cartes mentales sur Biggerplate, dont la grande majorité ont été tracées avec devinez quel programme?  XMind, oui, vous avez gagné !  Enfin, j’ai fait partie, il y a quelques années, du team qui a traduit XMind en français.

Aujourd’hui, je vous propose de partager cette expertise avec vous : c’est pourquoi je lance une formation en ligne, Je maîtrise XMind 7.

Une autoformation en ligne

Une formation en ligne qui couvre l’essentiel des besoins en mindmapping

Si vous avez déjà essayé XMind, vous savez d’ores et déjà que sa prise en main est facile et intuitive.  Vous avez sans doute déjà créé quelques cartes mentales à l’aide de ce software unique, élu d’ailleurs « logiciel de mindmapping le plus populaire » par les lecteurs du  magazine en ligne Life Hacker.

Mais peut-être sentez-vous que vous pourriez aller plus loin.   Que vos cartes mentales pourraient être plus personnelles.  Qu’elles pourraient mieux refléter votre personnalité, votre manière de faire.

Peut-être avez-vous simplement besoin de structurer vos connaissances pour un résultat plus efficace ?

Pourquoi avoir choisi le logiciel de mindmapping XMind 7 pour cette formation ?

Si j’ai consacré tant de temps et d’énergie à ce programme c’est pour plusieurs raisons. Ce sont ces mêmes raisons qui mon poussé à retenir ce logiciel pour une formation en mindmapping.  Je les ai rassemblées dans cette mindmap, que vous pouvez télécharger depuis ma page Biggerplate au format XMind 7 ou au format PDF depuis Slideshare :

Une mindmap qui rassemble les arguments en faveur de XMind 7

Pourquoi utiliser XMind 7 pour une formation en ligne ?

Une vidéo pour résumer les arguments en faveur de XMind 7

J’ai aussi résumé ces arguments dans cette vidéo, qui fait d’ailleurs partie de la formation en ligne Je maîtrise XMind 7 :

  • ce logiciel Freemium offre une version gratuite si étendue qu’elle suffit largement dans bon nombre d’activités quotidiennes ; c’est d’ailleurs celle que nous allons utiliser tout au long de ce module de formation.  Vous n’aurez donc pas de frais cachés, ni de licence à acheter : téléchargez la version gratuite de XMind et commencez à travailler !
  • XMind est open source : cela signifie que vous pouvez modifier son code-source pour l’adapter aux besoins spécifiques de votre entreprise ou institution ;
  • XMind offre, en plus de la mindmap, de nombreuses structures graphiques différentes : organigramme, arête de poisson, arbre logique, arbre, tableau, ligne du temps…
  • XMind est très facile à prendre en main : c’est un logiciel à la fois très complet et très intuitif.  Vous pouvez utiliser la souris, des menus, des raccourcis-claviers.  En outre, XMind s’adapte à votre façon de travailler en affichant les commandes les plus souvent utilisées sous forme d’icônes à gauche et à droite de votre écran ;
  • Les cartes mentales réalisées avec XMind s’exportent en quelques clics vers différents formats très courants comme Word, PDF, Excel, Powerpoint, Microsoft Project, etc.
  • Vous pouvez partager vos cartes via un réseau local, mais aussi sur le Net avec un compte XMind gratuit ou encore sur Biggerplate, la plus grande communauté de mindmapping au monde;
  • Tout est paramétrable dans XMind : la forme et la couleur des branches, leur épaisseur, leur position sur la feuille, etc.

Programme de la formation « Je maîtrise XMind 7 »

 

Contenu de la formation en mindmapping avec XMind

Cette formation s’articule autour de :

  • une cinquantaine de tutoriels vidéo
  • des quiz pour mémoriser les menus, commandes, trucs et astuces
  • des exercices de mindmapping à réaliser avec XMind
  • des mindmaps modèles à télécharger
  • des ressources gratuites (articles, sites web, communautés, etc.)
  • un forum pour échanger avec les autres participants

 

Une formation pour apprendre progressivement le logiciel de mindmapping XMind

Programme de la formation Je Maîtrise XMind 7

Accueil de la formation Je maîtrise XMind 7

  • Bienvenue
  • Forum des nouvelles
  • Programme de la formation

Introduction

  • Pourquoi XMind 7
  • Télécharger XMind pour Windows
  • Menu et commandes XMind
  • Modifier la langue de votre logiciel XMind

Première mindmap

  1. Créer la structure de votre mindmap
  2. Sauvegarder votre carte mentale
  3. Ajouter un sujet flottant
  4. Modifier le fond de votre carte mentale
  5. Personnaliser les sujets de votre carte mentale
  6. Personnaliser les branches de votre carte mentale
  7. Modifier des éléments de la structure
  8. Insérer des images dans votre carte mentale

Bonus : télécharger la version portable de votre carte mentale

Insérer des éléments dans votre mindmap

  1. Insérer les marqueurs
  2. Insérer la légende
  3. Insérer des relations
  4. Insérer des limites
  5. Attacher des documents
  6. Lier des documents
  7. Attacher un dossier – définir le chemin relatif ou absolu
  8. Insérer un hyperlien vers un site web ou une adresse email
  9. Insérer des accolades
  10. Insérer des notes écrites
  11. Insérer des bulles
  12. Insérer des commentaires

Bonus : peaufiner votre mise en page

Gestion de l’information dans votre carte mentale

  1. Le zoom
  2. Créer une carte secondaire à partir d’un sujet
  3. Créer une nouvelle feuille
  4. Créer une nouvelle carte à partir d’un modèle
  5. Insertion d’un hyperlien vers une carte d’un autre classeur
  6. Gérer les feuilles dans un classeur

Bonus :

  • sélectionner un thème
  • écrire sur plusieurs lignes dans un sujet

Créer différentes structures avec XMind

  1. Visualisez votre site web avec un organigramme
  2. Suivez les étapes de votre site web avec une ligne du temps
  3. Créez un tableau avec les étiquettes
  4. Rédigez une table des matières avec un logigramme droit
  5. Créez un sommaire avec un arbre logique droit
  6. Retrouver les causes d’un problème avec l’Ishikawa (arête de poisson)
  7. Créez une carte conceptuelle avec XMind

Exportez et partagez votre mindmap

  1. Exports au format image (PNG,  JPG et BMP)
  2. Exports au format texte
  3. Exports au format HTML
  4. Partage de votre carte sur un réseau local
  5. Partage de votre carte sur XMind.net
  6. Partage de votre carte sur Biggerplate
  7. Sauvegarde de votre carte sur Evernote

Bonus : imprimer votre carte sur PDF

Acheter la licence XMind

Vous avez aimé la version gratuite de XMind ?  Vous adorerez la version Pro.

Présentation des différentes licences (Plus, Pro, Commerciale, Education, Non-Profit) et modalités d’acquisition.

Informations pratiques sur la formation « Je maîtrise XMind 7 »

Accès à la formation

Dès le 14 mars 2016 à 9 heures du matin.

Dès votre inscription vous avez accès à la formation de manière illimitée : 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans limite de temps.

Prérequis

Il n’y a pas de prérequis : cette formation s’adresse à toute personne qui désire maîtriser la version gratuite du logiciel de mindmapping XMind.

Prix et conditions

Prix normal : 59 € TTC pour l’ensemble de la formation, accès illimité.

Early Bird (prévente) : jusqu’au 13 mars inclus : 49 € TTC.  Ne tardez pas !

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

 

Catégories
mindmapping

Succès total pour le colloque Apprendre tout au long de la vie avec le Mind Mapping

Le colloque Apprendre tout au long de la vie avec le Mind Mapping, coorganisé par Optimind et Formation 3.0 a été un succès total : public nombreux et intéressé, intervenants de qualité, ambiance conviviale…  Un succès qui a largement dépassé nos espérances ! 

Je vous l’annonçais il y a quelques mois, nous organisions, conjointement avec Optimind, un colloque sur le thème « Apprendre tout au long de la vie avec le Mind Mapping« .

Fabienne De Broeck ouvre le colloque

C’était la première fois que nous organisions un tel événement et nous éprouvions quelques appréhensions :

  • le public allait-il réagir positivement ?
  • se déplacerait-il à la périphérie namuroise ?
  • les enseignants et formateurs y verraient-il un intérêt ?
  • etc.

Plus de demandes que de places disponibles

Première (très bonne) surprise : alors que le colloque avait lieu le 4 octobre, nous avons annoncé la nouvelle en créant un site web fin mai.  Dès le premier jour, plusieurs places étaient vendues.

Et cela n’a pas arrêté depuis.  Sans publicité payante : uniquement via le bouche à oreille et les réseaux sociaux, les 110 places dont nous disposions ont été vendues et une semaine avant la date fatidique, nous étions sold out…  Nous avons même dû installer une liste d’attente pour répondre à la demande.

Des orateurs et des animateurs de qualité

Nous n’avons pas encore reçu les réponses au questionnaire d’évaluation que nous avons fait parvenir aux participants, mais les échos que nous avons récoltés sont plus que positifs.

Conférence de Lucas Gruez

Les conférences ont été très appréciées

Pour rappel :

  • Fabienne De Broeck et moi, nous ouvrions le colloque par une sorte de sketch sur le mindmapping (devinez qui jouait le rôle du clown ?  Ben oui, gagné !)
  • Laura Salamanca nous a fait part des études menées à l’Université Catholique de Louvain sur l’usage des mindmaps par les étudiants
  • Lucas Gruez a illustré avec une mindmap les usages et bénéfices des mindmaps à l’école et au collège
  • Geneviève Lefebvre a expliqué, cartes mentales à l’appui, comment les  mindmaps et la pensée visuelle, aident ses étudiants, adultes en promotion sociale, à appréhender des problématiques complexes
  • Moi-même, j’ai présenté l’interface School de Mindomo et les usages de la classe virtuelle
  • Pierre Mongin a explicité en détail les avantages des cartes conceptuelles en classe quel que soit le niveau des études

Les ateliers ont beaucoup plu

Le matin et l’après-midi, nous proposions une série d’ateliers sur des thèmes proches de ceux des conférences.  Cette double approche permettait la mise en perspective et l’expérimentation des notions théoriques vues pendant les conférences.

Ces ateliers étaient très divers.

Ateliers du matin

Luis Garcia explique le dessin des cartes mentales

  • Comment dessiner des cartes mentales à la main par Luis Garcia, un maître-illustrateur
  • Initiation aux cartes mentales par Fabienne De Broeck
  • Mindmapping collaboratif par Marco Bertolini
  • Atelier XMind, vos premiers pas avec les cartes numériques, par Lucas Gruez

Après le plantureux repas servi dans le restaurant de la Marlagne, les ateliers de l’après-midi n’étaient pas tristes non plus.

Ateliers de l’après-midi

  • Mindmapping et Brainstorming par Fabienne De Broeck
  • Les cartes conceptuelles par Pierre Mongin
  • Mindmapping et classes virtuelles, l’interface Mindomo par Marco Bertolini
  • Comment introduire le mindmapping en classe, un cas concret par Anne Simonis

Un rythme rapide et constant

Je pense qu’une des clés de ce succès, outre la qualité des intervenants et le travail du staff, résidait dans le rythme que nous avons donné à cette journée.

Pierre Mongin décrit les cartes conceptuelles

En effet, les orateurs avaient pour consigne de ne pas parler plus de 20 minutes.  Et ils ont dû s’y tenir grâce à une technique inspirée de celle des Toast Masters : un panneau qui leur signalait qu’il restait 2 minutes de temps disponible et un autre de 0 minutes qui leur coupait (gentiment) la parole.

Nous avons programmé trois conférences de 20 minutes le matin, suivies d’une pause et d’une session d’ateliers.

L’après-midi, après la pause-repas, nous avons appliqué la même formule.

Je crois que la diversité des interventions, le rythme et l’alternance des activités expliquent en grande partie ce succès.

Après les ateliers de l’après-midi, j’ai prononcé le discours de clôture au nom de l’équipe et nous nous sommes réunis au bar pour un dernier moment de networking.

Mindomo, offre un abonnement « Teacher » à tous les participants

Notre partenaire du jour, Mindomo, offre quant à lui, un abonnement Teacher à chacun des 110 participants du colloque.  Cet abonnement permet d’utiliser l’interface School avec 50 étudiants répartis dans plusieurs cours.

Ce cadeau est valable pendant trois mois.

Tous les documents, les photos, les cartes les présentations de cet événement seront bientôt mis en ligne.  Je vous préviendrai sur ce blog dès que ce matériel sera disponible.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Gestion de projet

Outils collaboratifs : gérez vos projets avec Meistertask et Mindmeister

J’ai essayé Meistertask, la plateforme de gestion de projet collaborative de Mindmeister.  Je suis séduit à la fois par l’élégance de l’outil et par sa facilité d’utilisation.

Cela faisait un moment que je ne vous avais plus parlé de l’univers de Mindmeister, un excellent logiciel de mindmapping en ligne.  Je viens de tester la plateforme de gestion de projets collaborative Meistertask et je dois dire que je suis vraiment séduit.  Non seulement par l’élégance du design – vraiment très contemporain, très flatdesign, sans aucune surcharge graphique inutile.  Mais surtout par la facilité d’utilisation et par le côté collaboration en temps réel et à distance.

J’ai eu l’occasion de la tester à la fois sur PC et sur iPad.  On passe de l’un à l’autre sans problème.  Mais surtout, on passe de la carte mentale Mindmeister à la plateforme de gestion de projet Meistertask en quelques clics.

Un tableau façon kanban très proche de Trello

Lorsqu’on ouvre Meistertask, on ne peut qu’être frappé par la ressemblance avec l’application de gestion du temps et de projet Trello.  En fait, par défaut, Meistertask vous propose un tableau de cartes en trois colonnes façon kanban.

Un tableau kanban classique

On retrouve donc les classiques « A faire », « En cours » et « Terminé ».  Pour effectuer un premier test en conditions réelles, j’ai créé un kaban pour le sondage sur les formations pour l’été dont j’ai publié le questionnaire la semaine dernière.

Une approche très conviviale et intuitive

Ce qui est très agréable dans cette application, c’est non seulement que tout est beau et clair, mais tout est très simple et intuitif.

Pour inviter une personne à collaborer, il suffit de cliquer sur le signe plus en-dessous de l’icone de votre profil et une fenêtre s’ouvre pour vous permettre d’ajouter l’e-mail des personnes et un message d’accueil.

Tout est à l’avenant.  Pour déplacer une tâche de « A faire » dans « En cours », il suffit de la glisser avec le curseur, exactement comme dans Trello.

Une liaison simple avec les cartes mentales Mindmeister

Meistertask est un produit développé par Mindmeister et à ce titre, il était normal que les deux produits soient liés.  Ils le sont et de façon très simple.

Pour illustrer cette liaison, j’ai créé une carte mentale de gestion de projet fictive que j’ai intitulée « Ecole numérique ».  Il s’agit d’un projet d’intégration des médias sociaux et du BYOD dans une école.

Voici la carte dans laquelle j’ai inséré des tâches et des personnes :

Une mindmap Mindmeister

Comment lier la carte Mindmeister avec le tableau Kanban Meistertask ?

Pour l’instant, j’ai la carte Mindmeister complétée, ci-dessus et un tableau Meistertask vide que voici :

Tableau Meistertask vide

Ouvrir la liaison avec le bouton « Meistertask » de Mindmeister :

Pour établir une liaison entre la carte Mindmeister et le tableau de gestion de projet de Meistertask, il suffit de cliquer sur le bouton avec l’icône « Check » sur le menu en bas de la carte, comme ci-dessous :

Bouton Meistertak au bas de la carte

Lorsqu’on a appuyé sur le bouton avec l’icône Check, un menu apparaît dans le bas de la carte.  On peut y sélectionner le projet à relier dans Meistertask ou en créer un nouveau.  Pour relier les deux, cliquez sur le bouton « Relier » en bas à droite de la mindmap.

Un message apparaît alors pour vous signaler combien d’éléments de la carte ont été ajoutés au tableau Meistertask et à quelle personne ils ont été attribués :

11 éléments ajoutés

Le tableau Meistertask comprend à présent toutes les tâches créées dans la carte mentale Mindmeister :

Tableau complété avec les éléments de la mindmap

Toutes les dates et les assignations aux personnes ont été ajoutées automatiquement.  Il me suffit à présent de ranger les cartes dans la bonne colonne du kanban :

Le tableau kanban modifié

La tâche réservation du local qui était marquée « 100 % » dans la mindmap Mindmeister est à présent marquée « Complète », avec l’icône « Check » dans Meistertask.

 Des fonctionnalités de gestion de projet très complètes

Les tâches accomplies sont marquées

Les tâches terminées sont marquées

Les tâches dont la date-limite est atteintes sont teintées de jaune et leur texte devient orange.  Dans ce cas, l’étoile de la barre de menu du haut se teint elle aussi d’orange.  On peut également utiliser cette propriété pour signaler une tâche particulièrement importante.

Lorsqu’une tâche est accomplie, il suffit de cliquer sur le lien interne « Complete » de la carte correspondante.  Elle devient elle aussi orangée et son texte est barré.

Marquage de la tâche accomplie

L’historique : visualisation des modifications du projet

Lorsqu’on travaille à plusieurs, c’est important de pouvoir visualiser les modifications apportées par d’autres.

L’historique permet de visualiser les modifications apportées au projet :

Visualisation des modification du projet

Toutes les modifications sont enregistrées et affichées, qu’il s’agisse de déplacement de cartes d’une colonne à l’autre, de l’ajout d’une tâche d’un commentaire, etc.

Important quand on travaille à plusieurs à distance de pouvoir retracer les appors de chacun.

Ajout d’une section au tableau kanban : exemple d’un calendrier éditorial

J’ai créé un autre projet pour tester la flexibilité de Meistertask : peut-on sortir facilement du modèle par défaut, le kanban en trois colonnes ?

La réponse est oui : c’est très facile.  Comme le montre l’illustration ci-dessus, il suffit de cliquer sur le nom d’une colonne pour le modifier, pour en changer l’étiquette, la couleur, etc.  On peut également ajouter autant de colonnes qu’on le souhaite (ici, non plus sur le PC mais sur l’iPad).

Ajout d’une colonne ou section

Décrire les tâches en détail : les checklists

Toujours comme dans Trello, on peut décrire les tâches en détails en ajoutant une checklist à chaque carte.  Il suffit donc de cocher chaque élément de la liste pour constater la progression d’une tâche.

Ajout d’une checklist à une carte

Les participants au projet peuvent également commenter les cartes les uns des autres pour faire des suggestions, poser des questions, etc.  Ils peuvent aussi « liker » les tâches comme dans Facebook.  Meistertask mise manifestement sur l’aspect collaboratif et social de sa plateforme de gestion de projet !

Filtrer les tâches : retrouver des éléments avec les tags

Filtres des tâches

Un des éléments intéressants de Meistertask est la possibilité de taguer les tâches, de leur associer des mots-clés qui permettent ensuite de rechercher les tâches ou de les filtrer.

Ici, j’ai filtré à partir du mot-clé « bijoux » dans la colonne « cible » de mon calendrier de gestion de médias sociaux.

Mais on peut également filtrer à partir d’autres éléments comme :

  • la personne en charge de la tâche
  • la date-limite ou deadline
  • le statut de la tâche : en cours, accomplie, etc.

Une série d’outils de filtrage très intéressant quand le projet prend de l’ampleur ou qu’il rassemble de nombreux acteurs.

Conclusion : une application très complète et bien intégrée avec Mindmeister

En conclusion, je dirai qu’avec Meistertask, Mindmeister a réussi un coup de maître.

L’application est élégante, conviviale, simple d’utilisation.  En même temps, elle est très complète.  Elle communique avec les mindmaps Mindmeister avec facilité et en temps réel.  Elle fonctionne aussi bien sur PC que sur iPad, malgré quelques petits bugs sur cette dernière application.

C’est donc un maître-achat que le duo Mindmeister-Meistertask pour qui veut pratiquer la gestion de projet à partir du mindmapping collaboratif.

Pour l’instant, Meistertask est gratuit.  Il vous suffit d’ouvrir un compte Mindmeister pour y accéder.  Ensuite, allez sur Meistertask pour bénéficier de cette application de gestion de projet en ligne.  Une application dont je vous reparlerai certainement bientôt.

 Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Android Applications iPhone

Mindmapping : une nouvelle appli Android et Apple pour Mindomo

Mindomo propose une nouvelle appli aussi bien pour Android que pour Apple.  Je l’ai testée sur mon Samsung et je dois dire que la lisibilité est nettement améliorée !

Une appli Android et Apple en flat design nettement plus lisible

Pas de révolution au niveau des fonctionnalités – l’application Mindomo était déjà tellement pourvue – par contre, une adoption du flat design qui rend le tout nettement plus lisible.

Pour rappel, le flat design, c’est un design très épuré, sans impression de 3D ; un dessin tout en à-plats et en traits sans ombre qui n’est pas sans rappeler la ligne claire chère à Hergé.

Voici une carte que j’ai réalisée dans le train entre Maastricht et Bruxelles : l’interface est particulièrement claire :

Une interface plus claire

Et tous les adeptes du mindmapping sur smartphone vous le diront : sur un écran de cette taille, la lisibilité, c’est essentiel !

Des menus nettement plus clairs

Il n’y a pas que l’interface globale qui ait été revue de cette façon : l’ensemble des menus ont été retoilettés et sont nettement plus lisibles et clairs que dans l’ancienne version.

Voici par exemple, le menu des couleurs et des branches :

Menu Couleurs et branches

Malgré les dimensions réduites de l’écran du smartphone, le contraste entre le fond blanc et les éléments noirs du texte et des icônes facilite grandement la lecture.

Le menu des « layout » ou « structures » des diagrammes – mindmaps, organigrammes, cartes conceptuelles, etc. – est également beaucoup plus explicite :

Menu Layouts ou structures

La synchronisation dans le cloud simplifiée

Une des fonctionnalités les plus intéressantes de l’application mobile de Mindomo était la possibilité de synchroniser les cartes produites avec tous les dispositifs de l’auteur de la carte via le cloud.

Cette fonctionnalité est non seulement maintenue, mais elle est simplifiée : il suffit à présent de 2 clics sur l’écran tactile pour partager sa carte Mindomo sur tous les appareils et en ligne !

Menu Synchronisation

J’ai repris cette carte – qui est la structuration d’un travail à rendre dans le cadre d’un MOOC sur Coursera, d’où les sujets en anglais – dans mon compte en ligne.

Et j’en ai tiré à mon tour une carte en « flat design » que voici :

Mindmap retravaillée en ligne

Pour « retravailler » cette carte mentale, j’ai simplement utilisé un « template » que j’ai créé avec Mindomo en ligne et ajouté quelques images de ma collection.  Mais la structure, les liens, etc.  : tout était déjà présent dans la mindmap en application mobile.

La connexion par Facebook, Google ou Yahoo

Plus besoin non plus de réfléchir à votre mot de passe et votre login : vous pouvez désormais vous connecter à votre appli Mindomo Apple ou Android via votre système d’identification préféré :

  • Facebook
  • Google
  • Yahoo

Une tendance de plus en plus courante chez les utilisateurs d’applis pour smartphones ou tablettes…

Conclusion : une révolution visuelle

En conclusion, je dirais que la nouvelle appli mobile Mindomo pour Apple et Android n’offre pas de révolution au niveau des fonctionnalités – si ce n’est la synchronisation simplifiée et la connexion via des systèmes d’identification externes ; ce qui n’est déjà pas si mal !

Par contre, cette nouvelle interface en flat design, par sa clarté, sa lisibilité et sa très haute qualité ergonomique constitue une véritable révolution visuelle par rapport à l’ancienne version.

Une lisibilité bienvenue pour les utilisateurs de smartphone comme moi 🙂 !  Une clarté qui, couplée aux nombreuses fonctionnalités, font sans aucun doute de Mindomo l’une des meilleures applis mobiles de mindmapping sur la marché.

Découvrez Mindomo en ligne ou téléchargez l’application gratuite sur Apple Store ou sur Google Play.

 

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Uncategorized

Comment exporter une présentation Mindomo vers Powerpoint ?

Comment exporter les slides d’une présentation Mindomo vers PowerPoint ?  Je vous l’explique en deux vidéos et une présentation Powerpoint.

Mindomo propose un module de présentation particulièrement fluide qui rappelle Prezi.  Je vous ai présenté dans un article précédent comment créer une présentation à partir d’une carte mentale Mindomo.

Mais depuis quelques semaines, Mindomo vous permet également d’exporter les slides de votre présentation vers PowerPoint pour obtenir une présentation séquentielle plus classique.

Exporter les slides Mindomo vers une présentation PowerPoint

Je vais utiliser la présentation ci-dessous pour vous montrer comment exporter une présentation Mindomo vers les slides de Powerpoint.

Cette présentation reprend les différentes étapes de la création d’une mindmap Mindomo.  Je l’ai créée à l’occasion du MOOC ITyPA qui se clôturait officiellement hier et dont je vous reparlerai bientôt.

Comment exporter les slides de cette présentation vers Powerpoint ?

Tout d’abord, rendez-vous dans le module présentation de Mindomo.  Cliquez sur « Diapositives ».  Cliquez ensuite sur la commande « Download slides as Powerpoint .ppt ».

Cliquez sur le menu « Diapositives »

Et Mindomo prend quelques secondes pour télécharger vos slides et les convertir en une présentation PowerPoint utilisable immédiatement.

Regardez la vidéo pour voir comment faire :

Présentation PowerPoint au format .ppt

Et voici enfin la présentation finale : Pourquoi ne pas exporter de mindmap Mindomo vers Powerpoint ?

Personnellement, je ne suis pas un fanatique de l’exportation de mindmaps vers PowerPoint.

Garder le lien avec le centre de la carte et les autres concepts

Dans une carte mentale, l’important est de toujours bien savoir où vous en êtes par rapport au centre, à l’idée de départ.

Or, avec une présentation Powerpoint, ou tout autre système de présentation en présentiel, vous vous condamner vous-même à présenter les diapositives une par une, sans lien visible avec le reste de la mindmap.

Vous perdez donc une bonne partie de ce qui fait la richesse d’une mindmap : la visualisation des liens entre la pensée centrale et les autres concepts.

Mais il y a des moments où vous n’avez pas le choix : parce que votre jury vous impose Powerpoint pour la défense de votre mémoire de fin d’études ou que votre entreprise ne juge que par les solutions Microsoft.

Dans ce cas, utilisez le module d’exportation de slides vers Powerpoint !

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Logiciels Mindomo Tutoriel

Comment créer une présentation à partir d’une mindmap Mindomo

Un dessin vaut mieux qu’un long discours.  Une mindmap, avec le texte et l’image vaut mieux qu’un dessin.  Mais comment transformer une mindmap Mindomo en présentation ?  Suivez le guide !

Les mindmaps sont des outils très efficaces pour communiquer, contrairement à ce que croient certaines personnes qui en parlent généralement sans y connaître grand chose.  J’ai présenté des dizaines de situations en public avec une mindmap et je ne l’ai jamais regretté.

Une façon unique d’illustrer les idées et la structure qui les lie

La grande force des mindmaps est non seulement de visualiser nos idées, mais surtout de montrer les liens qui existent entre elles, la structure selon laquelle elles s’organisent.

J’ai pris l’exemple d’une carte mentale que j’ai réalisée il y a quelques semaines pour présenter la nouvelle interface de classe virtuelle School de Mindomo.

Une interface très complète

On comprend parfaitement – si on connaît les codes du mindmapping – que le thème de la carte est cette interface School, qu’elle permet le partage automatique de mindmaps, que l’accès se fait par le logiciel Mindomo, etc.

Les illustrations concourent à une meilleure compréhension, à l’identification quasi-immédiate des différents éléments tandis que les branches organisent la disposition spatiale de l’ensemble et visualisent la hiérarchie des concepts et la façon dont ils sont liés.

Le module présentation : un support visuel complet

Lors d’une présentation, on peut utiliser cette carte de façon statique : je désigne les éléments de la carte un à un au fil de mon discours.  Ou je peux tirer avantage des éléments dynamiques de la carte et « déplier » les branches les unes après les autres.  C’est déjà plus attrayant pour mon audience.

Mais le module de présentation de Mindomo permet d’aller beaucoup plus loin : en quelques clics, il transforme ma carte en une présentation dynamique, avec zooms et translations fluides, à l’instar de Prezi.

Transformer une mindmap en présentation prend au plus quelques minutes.  L’insertion des diapositives se fait de manière très intuitive.  Et peut être modifiée à tout moment.

En outre, une carte Mindomo rendue publique devient automatiquement une présentation interactive en ligne : les internautes peuvent actionner votre présentation à l’aide des flèches gauches et droites.  Vous pouvez également intégrer votre carte dans une page de votre site web ou de votre blog.

Bref, un outil de présentation moins complet que Prezi, mais qui vous permettra de créer des présentations en quelques clics à partir de vos mindmaps existantes.  Et que vous pouvez utiliser partout.

 Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Logiciels Mindomo Tutoriel Uncategorized

Comment créer une mindmap Mindomo à partir d’un fichier-texte

La plupart des (bons) logiciels de mindmapping exportent la structure et/ou le contenu d’une carte mentale vers Word ou d’autres éditeurs de texte.  Mais qu’en est-il de l’import de texte pour créer une Mindmap ?

Avec Mindomo, c’est très facile.

Importation d’un fichier au format txt

Il suffit de vous rendre dans l’interface « Cartes » de Mindomo.

Ensuite, au lieu de cliquer sur « Créer » comme pour créer une carte mentale depuis zéro, cliquer sur « Importer ».

Une fenêtre de dialogue apparaît ensuite.

Choisissez l’appareil ou le périphérique depuis lequel vous allez importer votre texte :

  • votre ordinateur
  • Dropbox
  • Google Drive

Ensuite, dans les formats proposés, sélectionnez : « Text Fichier » (*.txt)

Patientez quelques secondes…

Les lignes de texte forment les éléments de votre mindmap Mindomo

Votre fichier est devenu une mindmap Mindomo !

Importation du texte dans Mindomo

La première ligne de votre fichier est devenue le sujet central de votre carte mentale.

La deuxième ligne est devenue le premier sujet principal (branche principale) de votre mindmap.

Et ainsi de suite.

Une vidéo pour montrer l’ensemble du processus d’importation du texte

Pour que ce soit encore plus simple pour vous, regardez comment faire sur la vidéo Youtube ci-dessous :

Vous voyez, cela ne prend réellement que quelques secondes.

N’abusez pas de cette facilité !

Importez des textes courts, des listes, des notes prises au vol et qui consistent en quelques mots-clés.

N’importez pas de phrases interminables qui deviennent rapidement des mindmaps illisibles !

Bon travail 😉

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Logiciels XMind

Test logiciel de mindmapping : XMind 6 beta Pro et gratuit

La version beta de XMind 6 est disponible avec quelques nouveautés intéressantes : je l’ai testée.  De nouveau, pas de révolution majeure, mais des améliorations incontestables pour ce dernier avatar du célèbre logiciel de mindmapping.

Il n’y aura pas de XMind 2014 !  Peut-être parce que la nouvelle version ne sera pas prête avant début 2015…

L’éditeur du populaire logiciel de mindmapping a décidé de baptiser son dernier né « XMind 6 ».  En écho du petit dernier d’iPhone ?

XMind 6 est le nom commercial.  L’éditeur annonce lui-même sur son blog qu’au niveau technique, il y a peu de changements.  A tel point que pour les développeurs, cette version s’appelle XMind 3.5.0.

Mais qu’y a-t-il donc d’intéressant sous le capot de ce nouveau logiciel de mindmapping ?

J’ai résumé ces nouveautés dans cette mindmap, téléchargeable sur ma page Biggerplate, comme souvent.

Essai de XMind 6

Des couleurs fruitées, acidulées : on dirait une mindmap de Mindmaple !

1. De nouveaux thèmes très tendance « flat design »

Au démarrage, à part le rectangle blanc « XMind 6 » qui remplace le rectangle rouge « XMind 2013 » au lancement du logiciel, pas de grands changements apparents.

Sauf, quelques nouveaux thèmes, très tendance, très « flat design ».  Des couleurs pastel et un graphisme dépouillé bien dans l’air du temps.

Nouveaux thèmes XMind 6

 2. Une interface plus ergonomique

A première vue, les changements de l’interface n’ont rien de révolutionnaires.  Mais, ces modifications d’apparence mineure renforcent vraiment l’ergonomie de ce nouvel XMind.  La barre du haut accueille désormais des icônes pour :

  • l’insertion des marqueurs (plus besoin de chercher dans « Voir » ou dans « Insérer »
  • l’insertion des notes audio (Pro)
  • la vue en diagramme de Gantt (Pro)
  • l’insertion d’infos de tâches (Pro)
  • l’historique (Pro)
  • la recherche (Pro)
  • le partage dans le cloud (XMind.net)
  • les exports
  • les préférences

Ce dernier menu est particulièrement bienvenu : avant, il était uniquement accessible via le menu « Editer » alors qu’il comprend des éléments d’importance cruciale…

3. Un nouveau mode de brainstorming (Pro)

Le mode brainstorming a été entièrement revu : désormais, les idées sont d’abord triées dans une boîte avant d’être glissées dans la mindmap elle-même.

La module brainstorming est désormais divisé en deux parties :

a) L’usine à idées ou « Idea Factory »

Idée brillante : le mode « nuit » qui permet d’occulter la carte et de se concentrer sur la récolte d’idées :

Idea Factory du mode brainstorming

 b) Déplacer les idées vers la mindmap

Dans une seconde phase, on peut déplacer les idées de la boîte à idées vers la mindmap, d’un simple glisser-déposer.

Mindmap résultant du brainstorming

Petit inconvénient : pas possible de modifier l’affichage de la carte pendant l’opération et donc on dispose de peut de place pour vraiment glisser les idées sur la carte.

Mais ça fonctionne !

 4. Sauvegarde de la mindmap dans Evernote

 Voilà une innovation intéressante : l’exportation de votre mindmap vers l’application Evernote, qui connaît, elle aussi, des modifications importantes ces derniers jours.

Pour cela, il ne faut pas utiliser le menu « Exports » car il ne s’agit pas d’une réelle exportation, mais bien d’une sauvegarde dans la célèbre application de prise de notes.

Allez dans « Fichiers », « sauvegarder dans Evernote » et une fenêtre de dialogue s’ouvre pour vous permettre de connecter XMind 6 et Evernote.

Fenêtre de connexion XMind 6 – Evernote

La langue de la fenêtre dépend du pays où vous vous trouvez, grâce aux cookies : comme je rédige cet article aux Pays-Bas, la fenêtre s’affiche en néerlandais.  Quelle chance !

Après m’être « loggé » à mon compte Evernote, une autre fenêtre de dialogue s’affiche :

Fenêtre d’autorisation de connexion

En cliquant sur « Authorize », vous autorisez XMind 6 à utiliser certaines fonctionnalités d’Evernote.

Et ensuite ?  Ensuite, rien.  Jusqu’à ce que je visite ma boîte e-mail dans laquelle je trouve un message d’Evernote :

e-mail de confirmation

L’autorisation est concédée pour un an.

On ne plaisante pas avec la sécurité, chez Evernote, et c’est tant mieux !

Vous pouvez à présent sauvegarder votre mindmap XMind 6 dans Evernote en retournant à la commande « Sauvegarder dans Evernote » dans le menu « Fichiers ».

Une autre fenêtre de dialogue s’affiche :

Fenêtre de dialogue

Après quelques minutes d’angoisse feutrée, je reçois, au bas de l’écran de XMind 6, une notification d’Evernote qui me dit :

Confirmation de sauvegarde

 

Eh bien, ce n’est pas trop tôt !

Brûlant d’impatience, j’ouvre mon compte Evernote : toujours rien !

Je rafraîchis la page, de nouveau quelques minutes s’égrènent, pénibles.

Et enfin, la nouvelle note XMind 6 s’ouvre dans Evernote, alléluyah !

Carte sauvegardée dans Evernote

  • En position 1, je trouve le résumé du contenu de la note, comme dans toute note Evernote.
  • En position 2, le fichier au format XMind 6 sauvegardé en attachement dans la note.
  • En position 3, l’image de la carte mentale XMind au format PNG.

Si je déroule la note un peu plus bas, je trouve le texte structuré de la même manière que dans Writer d’OpenOffice :

Texte sauvegardé dans
Evernote

Tout y est !

Belle réussite pour cette intégration dans Evernote.

 5. La vue indexée de votre mindmap

Jusqu’ici, il n’était possible de voir la structure de votre mindmap XMind que dans l’ordre des branches : sujet central, premier sujet principal, premier sous-sujet, deuxième sous-sujet, etc.

C’était parfois un peu galère de retrouver un sous-ujet particulier, pour y placer un hyperlien, par exemple.

Dorénavant, il sera possible de réorganiser le contenu de cette structure de plusieurs façons :

  • dans l’ordre alphabétique (A-Z)
  • dans l’ordre anti-alphabétique (Z-A)
  • selon l’ordre des marqueurs (petites icônes)
  • selon l’ordre des étiquettes (filtres texte)
  • par date de début des tâches
  • par date de fin des tâches
  • par personne responsable des tâches

Les trois derniers ordres seront évidemment appréciés des personnes qui utilisent XMind pour la gestion de projet !

Voici la vue d’index de Z à A pour une mindmap XMind :

Vue indexée dans XMind 6

6. Un éditeur de style amélioré

L’éditeur de style était déjà une belle innovation de la version précédente.

Dans XMind 6 il est encore amélioré et présente des fonctions plus nombreuses de paramétrage du texte, des sujets, de la couleur, des relations, des limites, etc.

Nouvel éditeur de style

7. Exports vers OpenOffice 

Jusque-là, XMind vivait un étonnant paradoxe : logiciel freemium open-source il ne pouvait s’exporter que vers la suite logicielle la plus propriétaire au monde : Microsoft !

Cette contradiction appartient au passé puisque, désormais, Xmind exporte également ses mindmaps vers Open Office.

a) Export vers OpenOffice Spreadsheet

J’ai repris une carte créée avec la version précédente de XMind, le projet Waw, qui m’avait servi à illustrer un article sur l’export des tâches depuis XMind vers Excel.

Exemple de gestion de projet

J’ai donc cliqué sur la nouvelle icône « export » de la barre du haut de XMind 6.

J’ai obtenu l’affichage du menu Exports vers OpenOffice Spreadsheet :

Menu Export OpenOffice Spreadsheet

Après avoir cliqué sur  « Next », j’obtiens une fenêtre de dialogue pour sélectionner les options d’exportation :

Fenêtre de dialogue OpenOffice Spreadsheet

 En numéro 1, je sélectionne « Merged Cell » pour obtenir un alignement des cellules représentant les sous-sujets d’une branche en regard de la cellule principale.

Ensuite, je coche la boîte « Task info » en numéro 2 pour m’assurer que les informations de tâches seront bien exportées depuis XMind 6 vers OpenOffice Spreadsheet.

Je sélectionne ensuite, avec la commande « Browse » le nom du fichier et l’emplacement où je désire le sauvegarder.  Je clique sur Next.

Et voici ce que j’obtiens :

Export dans le tableur OpenOffice

Les résultats sont tout à fait comparables à ceux que j’avais obtenu avec mon export dans Excel.

Les cellules sont parfaitement alignées, les contenus sont intacts, les dates ont été préservées.

Du beau travail !

 b) Export vers Writer, le traitement de texte d’OpenOffice

J’ai testé aussi l’export vers le traitement de texte Writer, de la suite OpenOffice.

J’ai choisi d’inclure la vue générale de la mindmap ainsi que le contenu de l’accolade (summary) et de la relation qui en part.

Au terme de l’opération, XMind 6 m’a établi une table des matières automatiques sous le titre du document.

Table des matières

Qu’en-est-il du reste du document ?

Voici ce que je découvre en faisant défiler le document dans Writer d’Open Office :

1. Vue générale et début du texte

Vue de la carte mentale et du début du document

Tout est parfaitement en ordre : la carte mentale est centrée en haut du document et le texte est structuré selon la position des sujets et sous-sujets dans la carte.  Le résultat est tout-à-fait comparable à l’export vers Word.

Ici aussi, rien à redire.

Qu’en est-il de l’inclusion de l’accolade et de la relation ?

b) Inclusion de l’accolade et de la relation dans le document Writer

Le lien de la relation est bien présent : c’est un hyperlien cliquable qui devrait me renvoyer vers le contenu « Plus ergonomique ».

Lien cassé dans le document ODT

Le lien de la relation (flèche dans la carte, hyperlien dans le document Writer) se trouve bien à sa place dans le document final.  Mais il est cassé et ne renvoie vers rien.

A l’examen du reste du document, je comprends pourquoi : le contenu de l’accolade (plus ergonomique) n’a pas été exporté, contrairement à la relation et donc, celle-ci ne peut renvoyer vers le texte qu’elle désigne.

c) Export vers le module présentation Impress d’OpenOffice

J’ai toujours trouvé dommage d’exporter une mindmap, structure non-linéaire par définition, vers une application de présentation de type séquentiel.

Mais je sais qu’on n’a pas toujours le choix.  Et donc, j’ai également testé cette fonction.

J’ai demandé une vue de la carte complète dans la présentation.  La voici :

Diapositive avec vue de la mindmap

Et le reste des diapositives dans Impress ?

Des listes à puces :

Listes à puces d’Impress

Bon, ce n’est pas encore ça qui me fera oublier Prezi ou le module de présentation de Mindomo !

8. Exports vers Microsoft Project

Dans les exports annoncés, figure l’exportation vers Microsoft Project.

J’ai donc tenté l’expérience avec la même carte Projet Waw que j’ai utilisée pour l’export vers le tableur d’OpenOffice.  A l’issue de mon export, j’ai voulu ouvrir le fichier avec le logiciel gratuit GanttProject, comme je l’avais fait lors du test d’export de Mindomo vers GanttProject.

Hélas, l’export n’a pas fonctionné.  Il subsiste probablement un bug au niveau du java (c’est ce que je crois comprendre à la lecture de ce qui suit : développeurs, à vos claviers !) :

Problème lors de l’export vers Microsoft Project

9. Import et exports de ressources en paquets (bundles)

 L’import et export de ressources en paquets (bundles) existe déjà chez d’autres logiciels de mindmapping comme iMindMap, par exemple.

Cela vous permet d’échanger des éléments de votre compte XMind vers un autre.

J’ai testé les fonctions Thèmes, Templates (modèles) et Markers.

Cette fonction est elle aussi réservée aux professionnels et se trouve dans le menu Tools (outils).

Export en paquets

Ensuite, une nouvelle fenêtre de dialogue s’ouvre qui vous propose d’exporter :

  • des thèmes (environnement graphique)
  • des templates (modèles de cartes mentales réutilisables)
  • des cliparts (images)
  • des marqueurs (icônes)

Je commence par exporter un thème, Paul, que j’ai créé sur un de mes ordinateurs :

Exportation d’un thème

Ensuite, je choisis d’exporter aussi un modèle de cartes mentales que j’utilise souvent, celui de la carte cockpit :

Exportation d’un modèle

Je choisis de ne pas exporter de cliparts, par contre, il y a une série de marqueurs qui risquent de m’être utiles et donc, je vais les exporter aussi :

Exportation de marqueurs

Ensuite, le logiciel me demande où je désire sauvegarder ces ressources et je lui indique un emplacement sur mon disque dur ou sur mon réseau.

A quoi ça sert ?

A partager certaines caractéristiques uniques de votre compte XMind avec vos collaborateurs ou avec vous-même.

Par exemple, je donne des formations XMind dans un organisme de formation de formateurs.  Mais je dois utiliser  de préférence leur matériel plutôt que le mien.  Je ne peux donc pas utiliser les thèmes et les templates qui sont sur mon ordinateur personnel.  En exportant ces données sur leur réseau local, avant de donner ma formation, je peux importer ces données, exportées depuis mon ordinateur personnel, sur le leur.  Et donc, j’ai à ma disposition toutes les caractéristiques personnalisées de mon propre compte XMind.

10. Conclusion

Ma conclusion est que cette nouvelle version de XMind ne constitue toujours pas la révolution attendue par certains, dont moi : toujours pas de collaboration en ligne en temps réel ni de fonctionnement sur les tablettes ou smartphones.

Par contre, il est indéniable que la plupart des fonctionnalités présentées ici sont très intéressantes : les exportations vers OpenOffice, vers Microsoft Project (quand elle sera pleinement fonctionnelle), la sauvegard sur Evernote, le nouveau mode de brainstorming, tout cela va dans le bon sens : celui de l’ouverture et de l’interopérabilité entre les logiciels de mindmapping et les autres.

On doit constater aussi que la plupart de ces améliorations visent surtout la version Pro du logiciel de mindmapping.  Après avoir généreusement offert des milliers de licence aux étudiants et enseignants, pour gagner des parts de marché, XMind réserve l’essentiel de ses innovations à la version payante.  Une stratégie pour augmenter les ventes dans un futur plus ou moins proche ?  Une stratégie intelligente, dans ce cas…

La version 6 de XMind est une version beta, qui présente encore quelques bugs.  Lors de mes tests, le logiciel s’est bloqué une seule fois et j’ai pu récupérer la carte sans dommage.  Pas mal pour une version beta.  Par contre, l’export vers MS Project n’a pas fonctionné.

Vous pouvez vous aussi tester gratuitement cette version XMind 6 mais en étant conscient(e) des risques que vous prenez : il s’agit d’une version de test qui ne peut vous garantir pleine satisfaction ni vous offrir une sécurité maximale.  Moi-même, je suis blogueur et non pas représentant XMind (comme certains lecteurs le croient parfois) et donc je décline toute responsabilité si cette version endommage votre ordinateur ou vos logiciels…

Ces réserves prises, bon amusement si vous essayez vous aussi 😉

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
formation

Organisez une Formation Mindmapping pour Formateurs et Enseignants

Vous êtes responsable du personnel dans une école, une université, un centre de formation ?  Et vous voulez organiser une formation en mindmapping pour vos formateurs ou vos enseignants ?  Ne cherchez plus ! J’organise une formation de Mindmapping pour Formateurs et Enseignants adaptable à vos besoins !

De plus en plus d’écoles, d’universités ou de centres de formation souhaitent former leur personnel au mindmapping.  Pourquoi ?  Parce que cette méthode de pensée, formalisée au début des années 1970 par le psychologue anglais Tony Buzan, a montré son efficacité.

Le mindmapping, une méthode de pensée qui a fait ses preuves

Le mindmapping est de plus en plus reconnu comme une méthode d’organisation de pensée particulièrement efficace.  Sa pertinence comme outil d’étude n’est plus à démontrer.  Tout formateur, enseignant ou coach scolaire qui a utilisé le mindmapping comme support pédagogique peut témoigner de l’efficacité de cette méthode.

Le mindmapping est aussi un outil d’organisation de projet très prisé dans le monde de l’entreprise : qu’il s’agisse de prévoir les différentes étapes d’un événement.  Ou de concevoir et d’animer un projet à long terme avec différents partenaires.

Et les logiciels de mindmapping de nouvelle génération assurent à présent un flux continu avec les outils de bureautique ainsi qu’une intégration quasi-totale dans les outils du cloud comme  Google Drive ou Dropbox.  Et en outre, certains d’entre eux permettent le travail collaboratif en temps réel (synchrone).

Une formation de mindmapping spécifique pour formateurs et enseignants

La formation en mindmapping pour les formateurs et les enseignants n’est pas une formation comme les autres.

Pourquoi ?

Parce qu’on attend des formateurs et enseignants non seulement qu’ils assimilent et appliquent les principes du mindmapping.  Mais on attend surtout d’eux qu’ils soient capables de transmettre ces principes à leurs apprenants.  Ou qu’ils puissent assurer le transfert de connaissances ou de compétences (savoir, savoir-faire, savoir-être et savoir-devenir) en utilisant le mindmapping et autres outils issus de la pensée visuelle.

C’est pourquoi cette formation de deux jours en présentiel – avec un suivi post-formation en ligne –  est divisée en 5 phases différentes (double-cliquez sur la carte mentale ci-dessous pour l’agrandir ou sur le lien ci-après pour accéder à la présentation en ligne Mindomo) :

Formation mindmapping pour formateurs et enseignants

1) Initiation aux principes du Mindmapping

Le matin, nous commençons par le programme des deux journées : une présentation avec le logiciel de mindmapping Mindomo dont nous allons nous servir pendant les deux jours de formation.

Ensuite, nous faisons connaissance avec un brise-glace, un jeu qui met en avant la communication non-verbale et certains principes du mindmapping.

Nous prolongeons cette découverte des bases du mindmapping avec une présentation Prezi.  Les participants participent ensuite à un exercice de prise de notes sous forme de mindmap ou carte mentale.

Enfin, ils sont invités à créer, individuellement ou en petits groupes, une mindmap sur un thème donné : le scénario pédagogique, le business plan, etc.   Ce thème dépend de la nature de l’enseignement ou des formations dispensés par les participants et des besoins de l’institution.

2) Préparer ses cours et formations

L’après-midi de la première journée est consacré à la préparation des cours et formations.

Cela commence avec un brainstorming : une mise en commun des cartes mentales réalisées de manière individuelle ou en petits groupes en session plénière.   Cette carte collective peut être  le scénario pédagogique d’une séquence de cours ou de formation.  Ou l’organisation d’un business plan.

Cette mindmap collective est ensuite traduite en une carte numérique : elle servira de base pour la suite de la formation.  Les participants apprennent progressivement à y intégrer des documents de type Word, Excel, PDF, etc.  Ils créent des cartes secondaires ou ouvrent des programmes (Word, Excel, PowerPoint, vidéo, etc.) à partir de cette carte centrale.

Les participants approfondissent leurs démarches avec la technique CQQCOQP (une carte qui pose 7 questions fondamentales) : ils peuvent alors créer des lignes du temps, des organigrammes ou des cartes conceptuelles.  Tous ces outils permettent aux formateurs et enseignants d’exprimer des concepts très différents à leurs apprenants.

3) Gérer l’information avec le mindmapping

La seconde journée en présentiel démarre avec un quiz : un tour de table des participants afin de contrôler ce qui a été compris, mais aussi afin de rafraîchir la mémoire et préciser les notions mal maîtrisées.

Les participants testeront alors la veille sur Internet avec les liens de Mindomo : une façon d’organiser ses trouvailles sur Internet dans une mindmap.  Cette mindmap rassemble l’information, les liens, les textes et/ou les images des sites trouvés sur le Net.  Ces cartes peuvent aussi être intégrées dans Google Drive : elles peuvent être créées à partir de cette suite en ligne ou bien y être sauvegardées.

Pour un formateur ou un enseignant, la présentation de données et importante : elle constitue une partie non-négligeable du travail quotidien.  Les participants à cette formation apprendront donc à organiser leur carte mentale sous forme de présentation dynamique Mindomo.

4) Mindmapping collaboratif et classe virtuelle avec Mindomo

Une des dimensions les plus intéressantes des logiciels tels Mindomo, est leur capacité à travailler à distance, en temps réel, en mode collaboratif.

Une personne qui se trouve à Paris peut donc collaborer en ligne, en temps réel avec un collaborateur à la Réunion, par exemple.  Chacun des deux formateurs ou enseignants verra donc en direct les actions de l’autre sur la mindmap partagée.  Un système de chat leur permet de dialoguer en temps réel sans recourir à un autre outil en ligne.

Mais la grande spécificité de Mindomo, c’est l’interface School qui permet de créer des « classes virtuelles » et de les rassembler en une même école en ligne.  De cette façons, on peut inviter les apprenants et les regrouper dans un cours précis.  Mais on peut également distribuer les cours aux enseignants et formateurs.  Ces derniers pourront alors partager des ressources avec leurs apprenants, leur assigner des travaux, leur montrer des mindmaps, etc.

Enfin, cette partie de la formation se termine sur une démonstration des « smartmaps, ces « mindmaps intelligentes » qui indiquent à l’étudiant les étapes à suivre pour la compléter.  Un bon outil pour familiariser les étudiants avec des méthodes spécifiques à chaque cours.

5) Le suivi post-formation : des échanges et des ressources en ligne

Mais la formation ne s’arrête pas aux deux jours de présentiel : après la formation, les formateurs et enseignants participants bénéficieront d’un accès à des ressources en ligne.  Et ils pourront continuer leurs échanges avec le formateur via l’interface School de Mindomo pendant plusieurs semaines.

Une formule de coaching individuel en ligne est également possible sur demande.

Conclusion

La conclusion est simple : c’est une formation de mindmapping pour formateurs et enseignants conçues par un formateur-enseignant conscient des besoins spécifiques à sa profession : l’assimilation d’outils simples, pratiques, efficaces.  Et leur mise au service du transfert des compétences souhaitées vers les apprenants.  Cette formation, je l’ai testée, je l’ai donnée à plusieurs reprises en Belgique : elle fonctionne !

Elle est adaptable selon les besoins de VOTRE institution !  Nous pouvons l’animer en français et en anglais à travers toute l’Europe, l’Asie et l’Afrique, en fonction de nos disponibilités.

Convaincu(e) ?

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.629253.057256