Catégories
concept map Logiciels Mind Mapping Mindomo Outils

Mindomo, logiciel de mindmapping collaboratif et multiplateforme

Pour beaucoup de gens que je croise, Mindomo est encore un « petit logiciel gratuit de mindmapping en ligne« .  Rien n’est plus faux !  En quelques années, Mindomo s’est transformé d’application exclusivement en ligne en un véritable logiciel de mindmapping collaboratif et multiplateforme.  Voici quelques éléments qui devraient vous en convaincre !

Lors d’un atelier de mindmapping pour entrepreneurs que j’animais récemment, une participante me parlait d’un « petit logiciel gratuit » qu’elle avait vaguement essayé, il y a quelques années : Mindomo.

Ce n’est pas la première fois que j’entends ça.  Et cela ne devrait pas m’étonner : Mindomo est l’un des tout premiers logiciels de mindmapping que j’avais essayés, il y a de cela de nombreuses années…  Et finalement, mon choix s’était porté sur iMindmap et sur XMind.   J’ai longtemps gardé en tête cette image de cartes un peu rudimentaires en ligne.

Jusqu’à très récemment : lorsque j’ai entrepris d’explorer les logiciels de mindmapping collaboratif en ligne.  Pour rédiger une série d’articles sur le sujet – à propos de Mindmeister, de Mind42, de WiseMapping et de Mindmaple – j’ai dû me replonger dans tous ces logiciels.  Et me rendre à l’évidence : Mindomo a bien changé !

Aujourd’hui, Mindomo est l’une des solutions les plus intéressantes du marché :

  • le logiciel propose une multitude de structures différentes en plus du mindmapping : organigrammes hauts et bas, ishikawa, arbres logiques droits et gauches, cartes mentales droites et gauches et même cartes conceptuelles
  • Mindomo est un véritable logiciel de mindmapping collaboratif en temps réel (ou synchrone) : et l’un des meilleurs que j’ai essayés
  • il propose un excellent module de présentation, y compris en ligne
  • il permet de partager ses cartes sur le net, y compris des cartes interactives intégrées dans votre site web
  • il offre un système de marque-pages et de gestion des liens très intéressant pour gérer l’information
  • il est très bon marché compte tenu de ces caractéristiques
  • et, last but not least, c’est désormais un logiciel multiplateforme qui se lie avec des applications en ligne et non des moindre !

Un vrai logiciel de mindmapping multiplateforme

Mindomo se conjugue sur tous les supports ou presque :

Mindomo, un logiciel multiplateforme

Mindomo est toujours accessible en ligne : et ce, quel que soit votre navigateur, Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari.

La version PC, bureau ou portable, fonctionne sur les trois systèmes d’exploitation : Windows, Mac OS et Linux.

Des versions existent également sur tablettes : iPad (Apple) et Android.  Les smartphones Android ont également leur version : j’ai dessiné plusieurs cartes mentales et conceptuelles sur mon Samsung Galaxy Grand sans aucun problème.

Que ce soit sur les tablettes ou sur les smartphones, l’ensemble des fonctionnalité de mindmapping et d’autres structures sont présentes.  Y compris le module de présentation.  J’ai essayé de créer des présentations sur iPad et j’ai été bluffé et du résultat, et de la facilité avec laquelle j’ai pu réaliser ces présentations.

Des cartes et des fonctionnalités identiques sur tous les supports

J’ai effectué quelques essais de création de cartes avec Mindomo sur mon smartphone Android et voici les résultats.

Carte mentale sur smartphone Android

Carte créée sur un smartphone Android

L’application présente grosso modo les mêmes caractéristiques : intégration d’images, d’icones, de flèches, de limites, etc.  Les sujets flottants peuvent devenir des cartes mentales secondaires, etc.

Les cartes peuvent être sauvegardées localement (sur le smartphone ou la tablette) ou dans le cloud.  Elles peuvent aussi être partagées via e-mail ou Dropbox, etc.

Une des caractéristiques les plus intéressantes, est la « synchronisation » des cartes mentales ou conceptuelles réalisées sur les différentes plateformes : je peux synchroniser en quelques secondes les mindmaps de mon bureau avec mon compte en ligne et mes applications sur iPad, tablette ou smartphone Android !

Carte conceptuelle sur smartphone Android

Ce qui m’intéressait aussi énormément chez Mindomo, c’est la possibilité de créer d’autres objets graphiques que les mindmaps ou cartes mentales.  Je travaille aussi avec des cartes conceptuelles.  C’est une structure présente sur Mindomo en ligne et sur le logiciel de bureau.  Mais qu’en est-il des applications du type Android ou iPad ?

J’ai donc fait l’essai et voici le résultat :

Essai de concept map

Mindomo et Google Apps : une combinaison gagnante pour les équipes

Mindomo est également présent dans les Google Apps : votre entreprise peut donc partager toutes les cartes et documents à partir des applications google attachées à votre nom de domaine.

Par exemple, si votre entreprise possède le nom de domaine http://www.bizzplus.eu, tous les employés qui disposent d’une adresse du type truc@bizzplus.eu disposeront d’une entrée dans Mindomo à partir des applications Google.

C’est l’administrateur du compte qui ouvre le droit à l’utilisation de l’application.  Mindomo fait donc partie de la panoplie d’outils collaboratifs en ligne de l’équipe sous le même nom de domaine.

Liaison et intégration avec Google Drive, Dropbox et Evernote

En plus d’exister sur de multiples plateformes et standards, Mindomo propose des liaisons avec différents services.

Vous pouvez importer et sauvegarder vos cartes depuis et sur Dropbox et Google Drive : une autre façon de s’assurer que tout le monde peut partager les mindmaps et autres documents dans l’entreprise où que les collaborateurs se trouvent – dans le bureau d’à côté ou bien à Djakarta, cela fait peut de différence quand vous travaillez sur une même carte mentale en ligne…

Mindomo peut également être lié à Evernote, le gestionnaire de notes et de référence le plus populaire au monde : une aubaine tant pour les entreprises que pour les étudiants qui doivent stocker et retrouver rapidement d’importantes masses de données…

Conclusion : un vrai logiciel de mindmapping collaboratif et multiplateformes

Ma conclusion est simple : Mindomo est un véritable logiciel de mindmapping collaboratif et multiplateformes.

Il offre non seulement des caractéristiques intéressantes sur tous les supports – PC de bureau, PC portables, tablettes et smartphones – mais il propose également une synchronisation très rapide de tous ces outils.

La collaboration en ligne en temps réel (synchrone) est très fluide et très efficace.

Et ses possibilités de liaison avec des outils du cloud comme Evernote, Google Drive et Dropbox en fait un logiciel du 21e siècle.

C’est d’ailleurs pourquoi je l’ai adopté pour mes ateliers et mes formations en entreprise.  Je vous en dirai plus bientôt sur d’autres caractéristiques de ce logiciel.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.629253.057256
Catégories
Uncategorized

Agrégateurs et veille en ligne : de Google Reader à Feedly

La disparition annoncée de Google Reader n’a pas fini de faire des vagues.  Quel outil de veille utiliser ?

J’ai testé Feedly et je dois dire que je suis plutôt séduit.

Comme tous les utilisateurs de Google Reader, j’ai eu des sueurs froides en lisant le message de l’entreprise de Mountain View : « Google Reader RSS feed agregator to be retired« .  Google Reader sera retiré des outils Google au 1er juillet prochain !

En tant que blogueur et journaliste, Google Reader était devenu un élément aussi important de mon petit-déjeuner que le café ou les corn flakes.  Un des premiers gestes du matin, avec la vérification des e-mails.  Google Reader constituait aussi une des portes d’entrée des articles de presse en ligne : comment les lecteurs vont-ils désormais lire les feeds de la presse ?

500.000 utilisateurs de Google Reader ont déjà choisi Feedly

S’agit-il d’un de ces effets de mode dont le Net est coutumier ?  Ou d’une réelle tendance lourde ?  Seul l’avenir nous le dira.

Mais un demi-million d’utilisateurs ont déjà migré de Google Reader à Feedly, si on en croit un article du site engadget.com à ce sujet ! Une augmentation qui a obligé Feedly à élargir sa bande passante, selon un article du Los Angeles Times.

Il faut dire que Feedly propose de nombreux avantages non-négligeables pour l’utilisateur Google Reader : tout d’abord, on peut s’inscrire sur Feedly à l’aide de son compte Google.  Et l’ensemble des flux RSS de Google Reader passe immédiatement dans Feedly !  Cela prend quelques dizaines de secondes pour migrer vers de l’ancien agrégateur vers le nouveau.  Il suffit de cliquer sur « Join » en haut à droite de l’écran et ensuite de sélectionner votre  compte Google pour effectuer l’opération.

Et pour ceux qui aiment les interfaces graphiques, Feedly offre quelques bonnes surprises.  L’écran d’accueil est plutôt agréable à regarder.

Ecran d’accueil Actualité

Mais Feedly offre bien d’autres options.  Un plug in vous permet de l’activer depuis votre navigateur Firefox.  Pour cela, rendez-vous dans la partie « Add on » de Firefox.

Feedly permet aussi de trier l’information et de la classer.

Tout d’abord, la rubrique Latest vous permet d’afficher les derniers newsfeeds.  Vous pouvez choisir le mode d’affichage.  Au lieu de ces listes interminables qui vous fatiguent les yeux, vous pouvez opter pour une vue en magazine ou en mosaïque.

Voici la vue en mosaïque de mon fil Latest :

Vue du fil Latest en mosaïque

Les principales commandes de Feedly sont rassemblées dans un menu à gauche de votre écran.  Vous pouvez choisir entre plusieurs thèmes qui modifieront les couleurs de votre agrégateur : c’est ce que j’ai fait.  J’ai opté pour le thème « Pianist », ce qui explique le fond bleu de mon menu.

Menu de Feedly

Les commandes sont clairement lisibles.

« Today » affiche un résumé des actualités du jour dans les différents médias que vous avez ajouté à votre agrégateur de nouvelles.

« Latest » est le fil des dernières actualités, en temps réel.  C’est ce qui est affiché en mosaïque dans mon image précédente.

« Saved » est une collection d’articles ou de billets que vous avez sauvegardé – bookmarqués – pour une lecture différée.

« Add Website » vous permet d’ajouter un nouveau flux – site d’information, blog, etc. – à votre agrégateur.

« Actualités, Nerderlands-Deutsch, Italiano – Espanol, English et Uncategorized » sont les catégories que j’ai créées dans mon agrégateur avec la commande « Organize » qui se trouve plus bas et dont je vais vous parler à présent.

Organize vous permet d’organiser tous vos fils d’actualités en catégories que vous déterminez vous-même.

Personnellement, comme je suis particulièrement attentif à  l’actualité européenne, j’ai choisi de classer mes fils par langues.   Ppar exemple, j’ai choisi une catégorie « Actualités » qui reprend l’ensemble des sites d’information en français.

Par contre, pour les autres langues, j’ai classé les fils en « néerlandais – allemand », « italien – espagnol », et enfin « anglais ».  Dans « Uncategorized », j’ai placé des fils un peu particuliers comme celui du Ministère Public néerlandais qui m’intéresse lorsque je dois traiter des sujets comme la drogue, la prostitution, le travail au noir, le trafic d’êtres humains,  etc. pour des sites d’information comme MyEurop ou Alter Echos.  Et le site néerlandais Taalkliniek – clinique de la langue – qui s’intéresse à l’évolution de la langue néerlandaise…

Le menu Organize et les catégories

La commande « Index » vous permet de visionner l’ensemble de vos sources et de vos articles en un coup d’oeil.

« Préférences » contient un nombre incroyable de paramètres pour régler votre agrégateur, que ce soit au niveau de la langue, des flux, de l’agencement des colonnes, de la vue en mosaïque ou magazine, etc.

Les geeks y trouveront des commandes avancées qui leur permettront de customiser Feedly au gré de leurs fantasmes les plus fous.

Enfin, pour les nostalgiques de Google Reader, un développeur vient de créer Readly : un petit programme qui force Feedly à « imiter » Google Reader !

Pas de doute que le vide laissé par la disparition de Google Reader ouvre le champ à de nombreux nouveaux venus dans le monde de l’agrégation de nouvelles et de flux.  Mais il semble que Feedly a déjà pris une bonne longueur d’avance sur ses concurrents…

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !