Catégories
XMind

Xmind 7 : mise à jour spectaculaire du logiciel de mindmapping

XMind vient tout juste de sortir la version 7 de son célèbre logiciel de mindmapping : une mise à jour tout simplement spectaculaire !  Voici un petit tour d’exploration des ses nouvelles fonctionnalités.

Ca faisait un moment que XMind semblait ronronner : les mises à jour se suivaient sans aucune révolution, sans modification majeure du logiciel, même si celui-ci était toujours apprécié – à juste titre – par des utilisateurs chaque jour plus nombreux.

La version 7 qui sortait hier, mercredi 11 novembre, vient changer la donne.

Des changements en profondeur de XMind 7

Cette version 7 du logiciel de mindmapping est probablement celle qui a subi la transformation la plus spectaculaire et la plus profonde.

On peut regretter que XMind ne soit toujours pas collaboratif en ligne ni présent sur les tablettes.

Par contre, on ne peut qu’apprécier les fonctions et améliorations diverses qui ont été apportées à cette version.  Les voici résumées dans une mindmap réalisée avec XMind 7 et que vous pouvez télécharger au format XMind sur Biggerplate et au format PDF sur Scribd.

Les mises à jours de XMind 7

1) Une nouvelle interface, très ergonomique

Adieu la vieille interface grisâtre et déprimante qui subsistait depuis de nombreuses années.

Elle fait désormais place à une interface au design épuré, entièrement repensée et nettement plus ergonomique.

Nouvelle interface XMind 7

Non seulement l’interface a gagné en clarté avec ce changement de couleurs et de design, mais les menus ont également été réorganisés.

Jusqu’à la version 6, il y avait double-emploi entre les menus « Voir » et « Insérer ».

Tout cela a été réorganisé et un menu « Fenêtre » reprend l’ensemble des menus du type « Thème », « Propriétés », « Notes », etc.  C’est beaucoup plus logique que l’ancienne organisation.

Les icônes, redessinées, sont elles aussi plus lisibles qu’auparavant.  Elles sont rassemblées dans la barre de menu du haut.

Un seul onglet rassemble désormais l’intégration :

  • des images
  • des hyperliens
  • des notes (écrites ou audio)
  • des étiquettes
  • des marqueurs
  • des pièces jointes

Des icônes du côté droit de la barre de menu du haut rassemblent, elles :

  • le brainstorming
  • la présentation
  • le diagramme de Gantt
  • le partage vers XMind.net, via un réseau local ou via Biggerplate)
  • les exports

2) Une nouvelle page d’accueil (point de départ)

Lorsqu’on crée une nouvelle carte, une nouvelle page d’accueil s’affiche.  Cette page peut également s’afficher en cliquant sur l’icône « Point de départ » en haut à gauche de l’interface.

Cette page d’accueil se subdivise en réalité en deux pages distinctes :

a) la page des diagrammes vides

Page des diagrammes vides

Il est donc beaucoup plus facile de choisir la structure de sa carte mentale d’un seul coup d’oeil.

Cette page est également remarquable par sa clarté et son ergonomie.

La barre de menu de gauche permet de revenir à l’interface d’édition de XMind 7 via l’icône en forme de flèche vers la gauche « Retour ».

Vous pouvez aussi visualiser et ouvrir les fichiers récemment créés en cliquant sur l’icône correspondante.  Ou bien ouvrir un fichier local en cliquant sur l’icône en forme de classeur.

b) Une page de modèles réutilisables

Cette page offre des modèles de formes, de couleurs et de polices de caractères prédéfinis.

Nouveaux modèles XMind 7

Les formes sont épurées, les couleurs pastel ou en tout cas, pas trop vives, les lignes fines et fluides : on sent que la tendance est au design minimaliste.

3) Le diagramme de Gantt amélioré

Le diagramme de Gantt est une fonctionnalité essentielle pour la gestion de projet.  Celui de XMind 7 a été amélioré.

Il est désormais possible d’effectuer les changements directement dans le diagramme de Gantt lui-même : vous n’êtes donc plus obligé(e) de revenir au menu d’édition de la carte mentale pour effectuer une modification de date, par exemple.

Un gain de temps appréciable ici aussi.

Nouveau diagramme de Gantt dans XMind 7

Autre nouveauté : vous pouvez désormais imprimer ce diagramme de Gantt et l’exporter directement sous format :

  • MS Project
  • image
  • PDF

Pour cela, il suffit de cliquer sur l’icône en haut  droite du diagramme.  Une fenêtre de dialogue s’affiche alors pour déterminer les spécificités de votre export :

Export du diagramme de Gantt dans XMind 7

Les options sont nombreuses et intéressantes, comme le filtre des dates, la sélection de tâches, etc.

4) La fiche information : afficher ou non les informations de la carte mentale

La fiche information, comme son nom l’indique, permet de gérer l’affichage des informations d’une mindmap XMind 7.

Vous pouvez décidez d’afficher ou non, sous chaque sujet :

  • les informations de tâches
  • les hyperliens
  • les pièces en attachement
  • les étiquettes
Informations du sujet affichées

La carte d’information est une partie du menu « Propriétés » du fond de la carte.

Pour y accéder, vous devez donc cliquer d’abord sur le fond de la carte pour vous assurer qu’aucun sujet n’est activé.  Ensuite, rendez-vous au menu « Propriétés ».

Fiche information dans XMind 7

C’est en cochant ces cases à gauche du menu « Propriétés » que vous définissez quelles informations s’afficheront dans les sujets de votre mindmap.

5) Les commentaires : un élément indispensable du travail collaboratif

On les attendait depuis longtemps : les commentaires !

C’est un élément essentiel du travail en collaboration, surtout en différé.

Insertion d’un commentaire dans XMind 7

Pour insérer un commentaire, c’est très facile : il suffit de cliquer sur l’icône en forme de page pliée accompagnée du signe « plus » en haut de l’interface.  Une fenêtre de dialogue comme celle ci-dessus s’affiche alors.  Il vous reste à la compléter.

Plus besoin de modifier directement la carte d’un collègue, au risque de le froisser : vous pouvez lui suggérer des modifications judicieuses sous forme de commentaires.

C’est aussi une fonction très intéressante pour les enseignants et les formateurs : nous allons pouvoir commenter les travaux de nos élèves et participants directement dans la carte.

6) Les bulles ou phylactères

Bulle XMind 7

D’autres logiciels de mindmapping offraient cette fonctionnalité depuis longtemps : je pense à Novamind, par exemple.

Ces bulles sont intéressantes car elles  peuvent apporter un supplément d’information visuelle à un autre niveau que le sujet.  D’autant plus que dans XMind 7, elles peuvent aussi avoir leurs propres sous-sujets et devenir à leur tour un sujet.

7) Export de l’arborescence générale

C’est une tendance chez les éditeurs de logiciels de mind mapping en ce moment.  Mindomo vient lui aussi de sortir cette fonctionnalité, l’export de l’arborescence générale d’une carte.

Chez XMind, elle était visible depuis longtemps mais elle n’était pas exportable en tant que telle.  C’est chose faite aujourd’hui.  Il est possible non seulement de l’afficher mais aussi de l’imprimer et de l’exporter.

Export de l’arborescence générale

Pour cela, il suffit de cliquer sur l’icône en haut à droite du cadre de l’arborescence et de choisir l’impression ou l’export.

8) Impression multi-pages de votre mindmap

XMind 7 permet aussi l’impression multipages des cartes mentales.

Impression multi-pages dans XMind 7

Vous pouvez sélectionner plusieurs pages à la verticale et à l’horizontale et imprimer de véritables posters.  Une option intéressante pour les éducateurs, mais aussi pour illustrer les salles d’un événement, etc.

Sélectionnez l’option Pages Multiples pour pouvoir choisir le nombre de pages total de votre impression.

9) Nouvelle structure : la ligne du temps

XMind 7 propose une nouvelle structure qui va faire un tabac : la ligne du temps.

Jusqu’ici, nous pouvions créer des lignes du temps dans XMind en détournant quelque peu les structures Arête de poisson (Ishikawa) ou organigramme haut.  C’était déjà efficace, mais pas très simple à mettre en oeuvre.

Avec la nouvelle structure « ligne du temps », tout se simplifie : voici par exemple, une ligne du temps que j’ai créée pour ma présentation sur les MOOC dans le cadre du Sommet mondial Mémoire et Apprentissage.

Cette carte est également disponible sur mon profil Biggerplate d’où vous pouvez la télécharger gratuitement au format XMind.

Evolution de la FOAD

Créer une ligne du temps de ce type est extrêmement simple : vous ajoutez une nouvelle date en tapant « Enter » et des sous-sujets en tapant sur « Tab » ou sur « Inser ».

Vous pouvez évidemment modifier les couleurs, les formes, les polices de caractères de vos sujets et y ajouter des images si vous le souhaitez.

La ligne du temps progresse alternativement vers le haut et vers le bas : c’est une idée simple mais géniale, car elle fait gagner énormément d’espace en longueur.

De quoi s’amuser au cours d’histoire-géo, non ?

10) Partage direct dans Biggerplate

Pour les afficionados de Biggerplate et de XMind, c’est du pain béni.  Même plus besoin de vous rendre sur la page de votre communauté de mindmappeurs préférée.  Vous pouvez partager votre carte sans même en sortir.

Partage sur Biggerplate

Pour partager votre carte, cliquez d’abord sur l’icône de partage, en haut à droite de l’interface et ensuite, cliquez sur « Partager via Biggerplate ».

Voilà, le tour est joué.

A condition d’avoir préalablement lié votre compte Biggerplate avec XMind 7 ce qui se fait via le menu « Préférences » dans « Editer ».

Combien coûte XMind 7 ?

Pour la sortie de cette nouvelle version, l’éditeur de XMind 7 a légèrement augmenté ses prix.  Mais rien de dramatique.  Je pense que, compte tenu du ratio qualité-prix, XMind 7 reste un des logiciels de mindmapping les plus complets et abordables du marché.

La version Plus est désormais à 69 euros.

La version Pro côute à présent 89 euros.

La version gratuite existe toujours, mais elle est évidemment limitée au niveau des exports et des fonctionnalités de type Pro et Plus.

Attention toutefois, qu’il existe des versions « Education » et « Non-profit sector/government » accessibles respectivement aux personnels des écoles et des étudiants et aux travailleurs du secteur à but non lucratif et gouvernemental.

Si vous n’êtes pas certain(e) de faire partie de ces catégories adressez-vous à XMind : ils vous informeront avec beaucoup de courtoisie.

Enfin, la mise à jour pour les heureux propriétaires de XMind 6 coûte 35 euros.  Pas de quoi vous ruiner et le bon qualitatif par rapport aux versions précédentes les vaut largement.

Lien de téléchargement de XMind 7.

Conclusion : une superbe version de XMind

Vous aurez compris à la lecture de cet article que je suis conquis par cette nouvelle version de XMind.

Bien entendu, je continue à regretter l’absence de collaboration en temps réel et de possibilité d’utiliser XMind sur une tablette (j’enfonce le clou, mais ce sont deux dimensions essentielles aujourd’hui).

Mais je suis vraiment séduit par les modifications et les apports vraiment intéressants de cette nouvelle version d’un des logiciels de mindmapping les plus populaires.  J’en suis d’autant plus heureux que je dois donner dans les prochaines semaines des formations en mindmapping avec XMind : de quoi profiter pleinement de cette nouvelle version.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Applications Apprendre à apprendre Etudier efficacement Tutoriel

Mémorisez vos cours avec Cerego : créez vos propres flashcards !

Je continue ma série d’articles sur la mémorisation des cours avec Cerego : et aujourd’hui, j’examine avec vous comment créer vos propres jeux de flashcards.  Et en particulier, des flashcards pour étudier les langues.

Dans mes articles précédents, je vous ai montré comment utiliser Cerego pour mémoriser vos cours et comment gérer vos répétitions espacées avec la Memory Bank.

Aujourd’hui, je vous invite à faire un pas supplémentaire et à créer vos propres jeux de flashcards.

Création du jeu de flashcards, pas à pas

Je vais vous décrire, dans les paragraphes suivants, toute la procédure pas à pas pour créer votre propre jeu de flashcards Cerego.

1. Créez votre premier jeu de flashcards avec le bouton Create

Pour créer votre premier jeu de flashcards, cliquez d’abord sur le bouton « Create » à gauche de votre écran.  Celui-ci devient vert et affiche l’écran d’accueil suivant :

Ecran d’accueil de la partie « Créer »

Comme vous n’avez encore rien créé, votre menu « My Content » (Mon Contenu) est vide.

Cliquez sur le bouton « Create a new set« .

2. Ajoutez une description à votre jeu de flashcards

Ensuite, Cerego vous demande d’ajouter un titre et une description à votre jeu de flashcards.  Je crée un jeu de cartes pour apprendre le français, destiné à un public anglophones de vrais débutants dans l’illustration ci-dessous :

Ajoutez une description

Ajoutez une description la plus précise possible du contenu de vos flashcards : il faut que le visiteur de Cerego comprenne immédiatement à quoi il a affaire.

3. Ajoutez une catégorie à votre jeu de flashcards

Ensuite, Cerego vous demande d’ajouter une catégorie à votre jeu de flashcards : j’ajoute mon jeu dans la catégorie « Languages« , langues.  Comme ceci :

Sélectionnez une catégorie

Ensuite, Cerego me demande de préciser la langue à apprendre et ma langue d’origine.  J’entre donc « English » pour la langue à apprendre et « French » pour ma langue d’origine.

4. Ajoutez une image de couverture à votre jeu de flashcards

Après cela, Cerego vous demande d’ajouter une image de couverture à votre jeu de flashcards.   Choisissez-la avec soin, car c’est la première chose que verront les Internautes lorsqu’ils découvriront votre jeu.  Vous n’aurez pas une seconde chance de faire bonne impression !

Ajoutez une image

 Cette image peut s’ajouter par « glisser-déposer » au centre du rectangle gris ou en sélectionnant un fichier-image sur votre disque dur (ou un autre périphérique).  Vous pouvez aussi indiquer l’URL (adresse web) d’une image présente sur un site web (position 1) ou encore ajouter une image en provenance de Flickr (position 2).

Comme toujours pour les images, soyez prudents : assurez-vous que vous possédez bien les droits d’exploitation de cette image !

 Créez votre première flashcard

A ce stade, nous avons posé les bases de notre jeu de flashcards, mais nous n’avons pas encore créé de flashcard.

C’est ce que nous allons aborder à présent : comment créer notre première flashcard.  Cerego nous présente un écran d’accueil : il nous demande si ce jeu doit être privé ou public.  En réalité, vous ne pouvez rendre votre jeu public qu’à partir de 5 « facets » ou 5 nouvelles flashcards.

Ecran de création de la flaschcard

C’est une des dimensions très positives de ces applications en ligne de flashcards : le partage.  Les efforts de chacun profitent donc à tout le monde.

1. Choisissez un template ou modèle pour votre flashcard

Prochaine étape : choisir un modèle ou « template » pour votre jeu de flashcards.

Choisissez un modèle pour votre flashcard

Le choix de ce modèle est conditionné par le type de flashcards que vous désirez créer.

Le premier modèle est celui des « Associations » : un template intéressant pour donner des définitions de vocabulaire scientifique, par exemple.  Un mot ou une expression est donnée sur la première face (facet, dans le jargon de Cerego) et ensuite, une ou plusieurs associations (mots, image, son) sont combinées avec ce mot pour faciliter la rétention.

« Language« , vous l’aurez compris, est un modèle destiné à l’apprentissage des langues.  Il permet de construire des questionnaires basés sur un mot de vocabulaire dans une phrase en langue étrangère et d’y associer des questions, du son, des images, des textes à trous que les étudiants doivent remplir.

« Passages » vous permet de construire des textes à trous : excellent moyen de se rappeler des concepts, des noms d’auteurs ou de scientifiques, de formules de mathématiques, etc.

Je n’aborderai pas aujourd’hui les deux autres templates ou  modèles (Régions et Séquences) : car ils sont trop éloignés de ce que je veux illustrer dans ce billet, la création de flashcards pour apprendre une nouvelle langue.

Sachez toutefois que Régions vous permet de créer des flashcards qui se concentrent sur des parties d’ensemble (idéal pour créer des flashcards de mécanique ou  d’anatomie, par exemple).  Tandis que « Sequences », qui n’est pas encore opérationnel, permettra de créer des « séquences » c’est-à-dire des éléments épars à remettre dans un ordre prédéfini.  Je reviendrai sur ces différents modèles dans d’autres articles à venir.

2. Ajoutez une flashcard de vocabulaire

Lorsque vous avez cliqué sur le bouton de template « Language », Cerego vous affiche un nouvel écran composé de deux grandes parties :

  • à gauche, tout ce qui concerne le mot dans la langue à apprendre
  • à droite, tout ce qui concerne le mot dans la langue d’origine

Tout en haut à gauche, l’onglet « Item Style » qui vous permet de sélectionner le style de la flashcard que vous allez ajouter.  Par défaut dans le modèle « Language », le style est « Vocabulary », soit « vocabulaire ».  Nous allons conserver ce style pour les cinq premières flashcards.  Cela permettra d’introduire le vocabulaire de manière progressive avant de proposer quelques exercices autour de celui-ci :

Ajouter une flashcard de vocabulaire

 

3. Ajoutez de l’image et du son à votre flashcard de vocabulaire

En cliquant sur l’icone en forme d’image en haut, au milieu de la fiche de gauche, vous pouvez ajouter une image par « glisser-déposer », par sélection d’un fichier sur votre disque dur, par URL ou depuis Flickr.

Vous pouvez également ajouter du son à votre flashcard en cliquant sur l’icone de droite en forme de haut-parleur : Cerego vous demande alors de télécharger un fichier de type audio.  Personnellement, j’utilise Audacity pour créer mes fichiers son.  C’est un logiciel libre, entièrement gratuit qui offre une panoplie d’outils professionnels.  Vous n’aurez pas besoin de toute cette boîte à outils pour créer vos fichiers son, il vous suffit d’enregistrer votre voix et d’exporter l’enregistrement au format *.wav et le tour est joué.  Avec un peu de pratique, cela va vous prendre quelques secondes par enregistrement…

Occupez-vous ensuite du mot anglais : ici, j’ajoute la traduction « The classroom » et la catégorie « Noun » pour signaler à mes apprenants que ce mot est bien un substantif (un nom).  Cette catégorie vous permet aussi de signaler les verbes, adjectifs, prépositions, etc.

Lorsque vous avez entré votre premier mot, votre image, le son, Cerego vous offre un écran récapitulatif :

Ecran de synthèse des associations

Avec notre seconde carte de vocabulaire, nous avons une image, du son, du texte, mais aussi 3 questions à choix multiples déjà prêtes.  Nous pouvons aussi ajouter une phrase-type pour mettre le nouveau mot dans son contexte.

4. Ajoutez une phrase-type pour contextualiser le nouveau mot

Cerego vous permet de créer des phrases-types pour contextualiser le nouveau mot : cette phrase sera elle aussi accompagnée d’une image et de sa prononciation enregistrée sous forme d’un fichier audio.

Ajout d’une phrase de contexte

Pour mettre le nouveau mot en évidence, on l’enserre – ainsi que sa traduction – entre deux astérisques.  Le mot est ainsi placé en caractères gras et en orange.

N’oubliez pas de sauvegarder le tout en cliquant sur « Save ».

Cerego vous donne alors une page de synthèse de vos deux premières flashcards :

Synthèse des deux premières flashcards

 

5. Commencez à étudier

Ajoutez encore quelques items, au moins 5.  De cette façon, Cerego pourra vous confectionner un jeu de questions suffisantes pour commencer à étudier.

Vous pourrez aussi publier votre jeu de flashcards sur Cerego : ainsi d’autres internautes pourront eux aussi apprendre le français grâce à vos efforts !

Voici un enregistrement vidéo du fonctionnement de mes 5 premières flashcards dans Cerego :

A vous de jouer !  N’hésitez pas à me faire part de vos expériences.

Lien vers Cerego.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Logiciels Mind Mapping Outils Test XMind

XMind 2013: les 10 nouvelles fonctions du logiciel de mindmapping !

Elle était annoncée depuis plusieurs semaines : la version beta 2013 de XMind, le logiciel de mind mapping le plus populaire, est disponible.  Elle rassemble dix nouvelles fonctions et 11 améliorations très attendues des afficionados.

Read this article in English!

Disons-le d’emblée, ce n’est pas la révolution…

Lorsque vous ouvrez votre écran d’accueil, c’est à peine si quelques détails trahissent quelques changements à l’oeil averti.  Mais, comme pour certaines voitures, c’est sous le capot qu’il faut regarder pour apprécier, en amateur – au sens authentique du mot – les améliorations techniques.  Et leur potentiel.

Et ces améliorations techniques sont nombreuses : pas moins de 10 nouvelles fonctions et 11 améliorations.

Les 10 nouvelles fonctions de XMind

Ces nouvelles fonctions ne sont pas toutes du même niveau : si certaines touchent au coeur du logiciel, certaines, comme les nouveaux marqueurs, paraissent plutôt périphériques.

Mais passons-les donc en revue.  Rien de tel qu’une mindmap pour les visualiser toutes d’un seul coup d’oeil !  Double-cliquez sur la carte pour l’agrandir au maximum ou cliquez ici pour la télécharger sur Biggerplate (gratuitement !)

10 nouvelles fonctions et 11 améliorations

Toujours pas de travail collaboratif en ligne et en temps réel : c’est pourtant une fonction de plus en plus demandée par les utilisateurs, surtout les professionnels.

Par contre, XMind 2013 autorise le partage automatique des cartes via un réseau local : c’est une grande percée !  Et c’est la dernière version de la carte qui est partagée et mise à jour automatiquement.  Plus besoin d’échanger d’emails avec vos collaborateurs ou même de télécharger vos cartes sur la plateforme XMind.

Il est possible d’importer directement du texte depuis Word dans une note : auparavant, il fallait jouer avec le copier-coller : une fonction qui permet un gain de temps sensible lors de l’assemblage de documents, par exemple !

Pour moi, une des plus belles réussite de cette nouvelle version XMind 2013, c’est l’export vers Excel !  C’est quelque chose qui manquait cruellement à XMind, et ça fonctionne très bien.

L’exportation vers Excel, une vraie réussite !

J’ai procédé à un essai avec une carte souvent publiée sur mon blog ou ailleurs : la mindmap sur la méthode du CQQCOQP.  Pour rappel, je vous la repropose ici (vous pouvez aussi l’acquérir gratuitement en la téléchargeant sur ma page Biggerplate).

Questions CQQCOQP avec le mindmapping

Et voici ce que donne la même information une fois exportée vers une feuille Excel : tout est ordonné selon la position des sujets.  Le sujet central est devenu le titre de ma feuille Excel, les niveaux sont les titres de mes colonnes, et les questions sont devenues les cellules A, tandis que les autres sujets viennent se placer derrière en ordre logique.

Feuille Excel après exportation

J’ai effectué d’autres tests sur les modes d’exportation de XMind 2013 vers Excel et il me donne entière satisfaction.

Je ne dispose pas d’un ordinateur Mac OS et je n’ai donc pas pu tester les nouveautés par rapport à ce système, notamment l’export direct vers PowerPoint, Word et Excel.

Xmind 2013 exporte aussi vers SVG, le dessin vectoriel redimensionnable.

Au niveau des classeurs, il est désormais possible de les fusionner et de les imprimer dans leur intégralité et non plus carte par carte.  Ici aussi, un gain de temps sensible.

Maintenant, il est possible de réduire la taille des fichiers XMind 2013 : fini les fichiers lourds impossibles à envoyer par email.

J’ai également testé le nouvel éditeur de styles : très intuitif, très complet.  Il vous permet de modifier la forme, la couleur, la taille, la police, etc.  Il fonctionne non seulement avec les sujets, mais aussi avec les accolades, les limites, etc.  Un bel outil pour ceux qui aiment les cartes mentales esthétiques.

Je termine cette liste des nouvelles fonctions par les marqueurs : une nouvelle série de marqueurs plus lisibles, plus jolis complète les nouveautés de cette version beta.

11 améliorations sensibles du logiciel de mindmapping

L’équipe de XMind 2013 a bien travaillé au niveau des exportations : meilleure exportation PDF avec du dessin vectoriel SVG, Word, PowerPoint.

La gallery est renommée Clip Arts : personnellement, j’aurais préféré qu’on remplace certaines images vieillotes ou rudimentaires par de nouvelles illustrations à la hauteur des nouveaux marqueurs, particulièrement bien réussis…

L’attachement de fichiers et  l’hyperlien relatifs ont également été améliorés – quoi que ce ne soit pas directement perceptible.  Il faudra tester ici aussi.

Des raccourcis claviers ont été ajoutés pour les utilisateurs de Mac OS, notamment pour l’ajout de nouvelles feuilles.

On peut aussi se concentrer simultanément sur un sujet et voir ses tâches dans le diagramme de Gant : un avantage certain pour les gestionnaires de projets.

Une amélioration que XMind ne signale pourtant pas sur son blog : le nouveau zoom au bas de l’écran, pour régler l’affichage de la carte.  Ca n’a l’air de rien, mais ce petit changement qui permet d’afficher la carte à 50, 100, 150 %, etc. ajoute au confort d’utilisation.  A l’usage, vous verrez que c’est bien pratique !

Enfin, les marqueurs connaissent eux aussi plusieurs améliorations : leur taille est désormais proportionnelle à la police de caractère du sujet dans lequel ils sont inclus.  Ce qui les rend nettement plus visibles dans certains cas.

Les groupes de marqueurs dans le menu deviennent des plages extensibles, ce qui évite de faire défiler une interminables suite de marqueurs sur son écran lorsqu’on cherche un groupe particulier…

Et enfin, l’ordre des marqueurs est le même dans un sujet que dans le menu « vue » : en cas de sujets multiples, il pouvait y avoir confusion avec les versions précédentes.

Conclusions

Si ce n’est pas la révolution, et si le changement de version n’a pas entraîné de modification spectaculaire de l’apparence du logiciel, les améliorations sont réelles.

Certaines des nouvelles fonctions, comme l’export vers Excel, la fusion et l’impression de classeurs entiers vont évidemment faciliter la vie des utilisateurs, leur faire gagner du temps et rendre le logiciel encore plus compatibles avec de nouveaux logiciels standards.

Une version à ne pas bouder, mais à utiliser au mieux… en attendant le XMind collaboratif en ligne en temps réel (je sais, je me répète, mais c’est une demande croissante du marché…   Aux producteurs de logiciels de nous entendre et de s’adapter…).

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

 

50.9686775.824968
Catégories
Ateliers Coaching concept map creativité E-learning formation Mind Mapping Modèles Outils Pédagogie Projets

Formation Mindmapping à Liège

Vous voulez gagner du temps ?  Etre plus efficace ?  Mieux vous connaître ?  Gérer vos projets de manière ludique et performante ?

Pensez Mindmapping !

Je serai l’animateur d’une formation organisée par l’asbl Semaforma le jeudi 25 octobre   prochain : soyez des nôtres !

Au menu de cette formation d’une journée : 

Le matin, dès  de 9h30 à 12h30 : le mindmapping manuel

– Qu’est-ce que le mindmapping ?  comment ça marche ?  Qu’est-ce que je peux en tirer personnellement ?

– Ma première carte manuelle : prise de contact avec les outils et les concepts.

– Organiser mes idées : exercices pratiques pour la vie quotidienne et professionnelle.

L’après-midi, de 13h30 à 16h30 : concevoir des cartes heuristiques avec le logiciel XMind

Atelier en 4 étapes :

  1. Construire ma mindmapconcevoir un sujet central, ajouter des branches, des sujets principaux, des sous-sujets, organiser mon document
  2. Habiller ma carte mentale : ajouter des couleurs, du relief au branche, du style au texte, changer la couleur du fond de ma carte, etc.
  3. Intégrer des éléments dans ma carte cognitive : créer des liens entre les différentes parties de ma carte, intégrer des hyperliens, des documents, des notes écrites ou audio, etc.
  4. Partager mes cartes heuristiques : importation de documents et exportation de mes cartes vers différents formats de documents, échanger mes mindmaps sur Internet, travailler à plusieurs sur une même carte heuristique, etc.

J’offre à tous les inscrits un mois d’e-coaching gratuit : pendant un mois, vous pouvez me soumettre vos cartes heuristiques, vos projets, vos demandes, vos remarques.  Je vous donnerai des conseils, des pistes, des modèles gratuits pour réaliser vos propres cartes et projets.

Informations pratiques :

Organisé par l’asbl Semaforma

Le  jeudi 25 octobre  2012 de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30.

Asbl Semaforma, rue Bonne Fortune, 102 à 4430 à ANS (Liège).

Participation : 100 euros tout compris (la journée de formation, la version gratuite du logiciel et le mois d’e-coaching gratuit).  Montant à verser préalablement sur le compte : BE38 0682 4681 1372.

Matériel : tout est fourni sur place.   Pour la partie logicielle, venez avec votre portable pour télécharger le programme et commencer à l’utiliser gratuitement.

Une question, un commentaire ?  Utilisez la page Contact !  A bientôt 😉

Catégories
concept map Internet Logiciels Mind Mapping Modèles Outils Pédagogie Projets

Partagez vos cartes XMind sur BiggerPlate !

La plus grande communauté de partage de mindmaps  s’ouvre à présent à XMind.  Alors qu’elle ne pouvait accueillir que le format MindManager, elle est désormais capable d’héberger et de partager les cartes heuristiques réalisées avec iMindMap 5 et XMind.

La plus grande communauté de partage de mindmaps au monde, BiggerPlate, s’ouvre désormais aux cartes heuristiques réalisées avec XMind.

BiggerPlate, c’est près de 20.000 membres, plus de 160.000 cartes partagées et plus de 1,345.000 cartes vues.  Derrière ces chiffres impressionnants, se cache un passionné, Liam Hughes.  Et aussi une volonté de partager la connaissance et l’innovation.

Jusqu’ici, BiggerPlate pouvait héberger et partager uniquement des cartes issues du logiciel de mindmapping MindManager.  Depuis quelques jours, vous pouvez également y poster vos cartes heuristiques dessinées non seulement avec amour mais aussi avec iMindMap 5 et XMind.

Ce dernier, selon l’étude publiée par Chuck Frey l’an passé, se plaçait désormais second des logiciels de mindmapping utilisés en entreprise avec 4 % du marché.

Les logiciels de mindmapping les plus utilisés par les entreprises

Nous ne vous présentons plus XMind, nous l’avons fait tellement souvent au fil de ces pages…  Si toutefois, vous ne l’aviez pas encore vous pouvez l’acquérir gratuitement ici.

Vous désirez aller plus loin et découvrir tout le potentiel d’XMind ? Alors,  téléchargez la version Pro en vous rendant ici.

Qui poste sur BiggerPlate ? Vous, moi, Boeing – et oui… – votre voisin, votre professeur, votre banquier, l’ingénieur qui a conçu le système d’assistance au stationnement de votre nouvelle voiture…  Tout le monde.  Et pour tout faire : business, formation, et tout ce que votre cerveau fertile – davantage stimulé par la pratique intensive du mindmapping – vous inspire !

Qu’attendez-vous ?  Vous aussi, partagez vos mindmaps avec le monde entier sur www.biggerplate.com !

Catégories
concept map formation Mind Mapping Outils Pédagogie

12 bonnes raisons d’utiliser XMind en formation

Vous êtes formateur ?  Enseignant ?  Vous avez une charge de cours ?  Vous êtes responsable de formation au sein de votre entreprise ?

Et vous êtes à la recherche d’outils performants pour gagner du temps, être plus efficace, mieux communiquer…

Nous en sommes tous là !

XMind pour vous faciliter la vie !

Sauf que…  J’utilise XMind pour me faciliter la vie ! Et depuis :

  • je gagne du temps
  • je suis plus créatif
  • je suis plus organisé
  • j’ai des outils de communication, interpersonnelle ou pour m’adresser à un groupe
  • je conçois des formations plus adaptées à mes différents publics
  • je partage mes outils en ligne
  • j’évalue plus facilement les résultats de mes actions
  • Etc.

Une présentation Slideshare pour vous convaincre

Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps : jetez un coup d’oeil sur cette présentation et vous aussi vous serez convaincu !

Voici 12 bonnes raisons d’utiliser cet outil fabuleux qu’est XMind en formation :

(pour voir la présentation en grand format, cliquez sur Menu dansle coin inférieur gauche et ensuite sur View Fullscreen).

Convaincu ?  Téléchargez le logiciel gratuitement en cliquant ici !

Envie de modèles gratuits pour l’enseignement des langues : cliquez ici pour des mindmaps et concept maps sur l’apprentissage des langues : français, italien, anglais et néerlandais.

Cliquez ici pour d’autres modèles gratuits sur le vocabulaire néerlandais.

Bonne découverte ! 😉