Catégories
Logiciels Prezi Test

Prezi: une nouvelle interface plus intuitive pour vos présentations

Prezi, le logiciel de présentation dynamique poursuit son évolution à un rythme proprement incroyable.  Petite présentation de ce qui change avec la nouvelle interface plus intuitive…

Il y a à peine plus d’un an, je vous présentais le nouveau menu de Prezi : une interface plus conviviale et plus lisible.  Croire que Prezi allait s’arrêter là, c’était mal connaître l’équipe qui poursuit inlassablement son développement !

Une interface plus lisible et intuitive

La fameuse « marguerite« , le premier menu de Prezi, a disparu la fin 2012, au profit d’une barre de menu et de slides plus ergonomiques et intuitifs.

Ce dernier ensemble cède aujourd’hui la place à une interface encore plus simple et intuitive.

Tout – ou presque – a été placé en-haut de votre écran.  Alors qu’il y avait auparavant plusieurs boutons – « Cadres et Flèches », « Insérer », « Thèmes » – le nombre a été ramené à deux : Insérer et Personnaliser.

Insérer – Personnaliser

Le menu Insérer : pour TOUT insérer !

Le menu Insérer ne pouvait pas mieux porter son nom : désormais tout peut être inséré dans Prezi via ce bouton :

Le nouveau menu « Insérer »

Comme vous pouvez le lire vous-même sur l’illustration ci-dessus, vous pouvez désormais insérer via ce menu :

  • des cadres, appelés ‘Frames » et qui servent à définir le chemin de la présentation;
  • des images
  • des symboles et formes
  • des vidéos Youtube
  • des flèches, des lignes et du surlignement
  • de la musique de fond
  • une ou plusieurs voix off (très utile lorsque vous publiez en ligne
  • tout format de fichiers (vidéo à télécharger, PDF, etc.)
  • des images depuis votre collection (bibliothèque de vos images réutilisables dans toutes vos présentations
  • une présentation PowerPoint à convertir en Prezi
  • un diagramme

C’est-à-dire absolument tous les objets intégrables ou insérables dans une présentation Prezi.

Insertion d’un diagramme dans Prezi

Le menu Personnaliser : personnaliser votre présentation

L’autre bouton, Personnaliser, affiche à droite de l’écran une colonne avec les thèmes disponibles, les options de thèmes, vos thèmes personnels déjà sauvegardés.

Menu Personnaliser

 Prezi offre par défaut une série de thèmes dont les fonds d’écran, les typographies, les couleurs des objets – polices de caractères, flèches, cadres, soulignement, etc. – sont déjà prédessinés.

Mais vous pouvez personnaliser ces thèmes en modifiant les couleurs du fond d’écran ou en téléchargeant des images qui serviront de fond.

Vous pouvez modifier les polices de caractères, les couleurs des polices.  Vous pouvez modifier la couleur des cadres, des flèches, du surlignement (le marqueur).

Tout cela, grâce à la commande « Avancé » qui apparaît à présent tout au bas de ce cadre.

Vous pouvez – dans la version Pro – sauvegarder un thème que vous venez de créer par la commande « Sauvegarder le thème actuel ».

C’est très pratique pour créer une série de présentations sur les mêmes thématiques.  Votre public reconnaît du premier coup d’oeil qu’il s’agit de tel thème donc il s’attend à ce que vous lui parliez de telle question…

Gestion des slides par l’insertion de cadres

Autre chose qui a notablement changé : la gestion des slides.

Cadres

Désormais, vous tracez le chemin de votre présentation en ajoutant directement des cadres autour des objets que vous sélectionnez.

Pour ajouter des cadres circulaires, rien de plus simple : utilisez le signe « + » au-dessus des slides, tout à gauche de votre écran.

Pour les autres cadres – entre crochets, rectangulaires ou invisibles – cliquez sur l’onglet sous le signe « + » et choisissez la forme que vous souhaitez.  Entourez alors le ou les objets de cette forme et elle s’ajoute automatiquement à la liste des slides.

Vous pouvez toujours déplacer ces slides vers le haut ou vers le bas si vous voulez modifier l’ordre d’apparition des objets dans votre présentation.

Menu Partager : partagez votre présentation avec un seul bouton

Enfin, le menu de droite de l’écran a subi lui aussi un sérieux lifting.  Il rassemble les fonctions de présentation, de partage et de réglage de l’écran en une seule zone.

Menu Partager

Pour lancer la présentation, il suffit désormais de cliquer sur « Présenter », en bleu avec la flèche « démarrage » à gauche du menu Partager.

Des partages sur différents supports

On peut désormais partager Prezi sur tous les supports à partir de ce seul bouton Partager :

  • la commande Partager ce Prezi vous permet de définir le degré de confidentialité de votre présentation : privée, partagée avec quelques personnes, publique ou réutilisable ; dans la version gratuite de Prezi, toutes les présentations sont publiques ;
  • Présenter à distance lance une présentation en ligne visible jusque par 30 utilisateurs à la fois : idéal pour une présentation d’entreprise dont les collaborateurs sont dispersés dans différentes implantations ;
  • Partager sur Facebook vous permet en réalité de partager sur les médias sociaux Facebook, Twitter et Linkedin ainsi que d’envoyer un lien à un(e) collègue par e-mail ;
  • Télécharger en PDF télécharge un document au format PDF dont chaque page est une diapositive (slide) de votre présentation ; c’est l’équivalent des documents PowerPoint remis par les orateurs en fin de conférence ;
  • enfin, Télécharger comme Prezi portable vous permet de télécharger votre présentation sous forme de fichier zip extractable sur un disque dur ou une clé USB : pratique pour les présentations dans les endroits sans connexion Internet (si, si, il y en a encore, plus que vous ne le pensez !).

Réglages d’écran et raccourcis clavier

La petite roue dentée du menu vous permet d’effectuer les réglages d’écran : vous pouvez afficher votre présentation en 16:9 ou en 4:3 ou ne pas choisir.

Mais en fonction de l’écran dont vous disposerez, ce réglage peut faire toute la différence lors d’une projection de votre présentation Prezi.

 Vous pouvez également activer ou désactiver les raccourcis-clavier de Prezi.  Il y en a une liste impressionnante qui vous permet de faire des choses que vous ne soupçonnez même pas.  Par exemple, saviez-vous que vous pouvez copier des objets en miroir ?  Qu’une image ou une forme tournée vers la gauche peut avoir son frère jumeau tourné vers la droite ?

Je vous donnerai la liste complète de ces raccourcis-claviers dans un autre billet : je les ai traduits pour le manuel Prezi que je remets aux participants de mes formations.

L’aide et la sauvegarde automatique

Toute l’aide de Prezi a été rassemblée sous ce bouton en forme de point d’interrogation.

Lorsque vous cliquez dessus, apparaît un champ de type moteur de recherche qui vous envoie à la bonne page de l’aide en ligne.  Beaucoup plus pratique que l’ancienne version qui vous baladait d’une partie à l’autre du site Prezi

Enfin, en cliquant sur le bouton Quitter avec la petite croix, vous sauvegardez automatiquement votre travail avant que Prezi ne referme la fenêtre active.   Notez que Prezi sauvegarde automatiquement et systématiquement votre travail lorsque vous modifiez votre présentation.  Mais passer par la commande Quitter vous assure de ne rien perdre de votre travail en fermant la page.  Deux précautions valent mieux qu’une…

Conclusion : une interface réellement plus intuitive et plus pratique

En rassemblant l’essentiel des commandes dans un nombre réduit de menus, Prezi a accompli un réel travail de simplification.

Il en résulte une interface réellement plus intuitive, plus ergonomique : en un mot, plus pratique.

Le seul ennui : je dois réécrire une bonne partie du Manuel Prezi en français que je remets aux participants de mes formations Racontez vos histoires avec Prezi

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Ateliers Evénement formation Logiciels Mind Mapping Outils XMind

Formation au Loft : mindmapping manuel et numérique avec XMind

Nouvelle formation en mindmapping manuel et numérique avec XMind au Loft Coworking Brussels.

Comment prendre des notes rapides et efficaces ?  Comment explorer de nouvelles idées grâce aux cartes mentales manuelles ?

Comment construire ma première carte numérique avec XMind ?  Comment la partager sur Internet ?  Comment y intégrer des documents Word ou de la vidéo ?

Vous saurez tout au terme de cette journée d’atelier d’initiation au mindmapping manuel et numérique avec XMind !

Une nouvelle collaboration avec The Loft Coworking Brussels et son sympathique animateur, Bernard Perelsztejn : une initiation aux cartes mentales manuelles et au mindmapping numérique avec XMind.

Ce sera le 25 avril 2013 de 9 à 17 heures.

Une journée consacrée à maîtriser les bases de cette fantastique méthode d’organisation des idées : le mindmapping !

En matinée : accueil, présentation Prezi et cartes manuelles

Dès 9 heures, nous vous attendons avec le café et les biscuits pour un accueil chaleureux.

Ensuite, nous entrerons dans le vif du sujet avec un jeu destiné à faire connaissance.  Je vous présenterai ensuite les bases du mindmapping avec Prezi.  Et vous vous exercerez immédiatement à la prise de notes rapide en mindmapping.

Nous approfondirons ensemble les techniques des cartes mentales manuelles en explorant de nouvelles idées sur un thème imposé.

Programme de la formation

L’après-midi : mindmapping numérique avec XMind

Après une pause bienvenue, nous reprenons avec XMind, un des meilleurs logiciels de mindmapping du marché.

Nous commençons par démarrer le programme avec la clé USB que je fournis à chacun des participants.  Cette clé contient une version portable de XMind et des documents que nous utiliserons pendant la formation, un manuel XMind et un manuel pour l’accès à notre plateforme d’e-learning, Moodle.  Cette clé reste la propriété du participant après la journée, ainsi que tous les documents produits pendant cette formation.

Nous allons ensuite apprendre ensemble à construire votre carte mentale numérique : comment placer le sujet central, les sujets principaux, secondaires.  Ajouter des sujets flottants.

Ensuite, vous allez habiller votre carte : y ajouter de la couleur, déterminer la forme des branches, ajouter des images et des marqueurs, des relations, des limites.

Vous allez intégrer des documents dans votre mindmap : documents Word, Excel, PDF mais aussi de la vidéo ou du son.

Et puis, vous apprendrez à partager ces cartes avec vos amis, collaborateurs ou membres de la famille.

Nous travaillerons ici aussi sur des documents que tout le monde utilise : rapports, préparation de réunion, etc.

Vue de l’espace de travail de Moodle

Je vous présenterai enfin les 3 mois d’e-coaching gratuit : vous pourrez accéder quand vous le souhaitez à notre plateforme d’e-learning Moodle et y trouver des modèles, des exercices, des liens, de la documentation, des conseils.  Vous pourrez aussi échanger avec moi ou avec les autres participants : à plusieurs, on va plus vite et plus loin !

Informations pratiques

Formation Mindmapping manuel et numérique

The Loft Coworking Brussels, le 25 avril 2013 de 9 à 17 heures.

Square Emile des Grées du Loû, 5B,

1190 Bruxelles (Forest)

Participation : 150 euros HTVA.

Inscription via le lien Fikket du Loft

Catégories
Logiciels Médias sociaux Outils Test

Le Scoop it nouvelle version : de l’ergonomie avant toute chose

Evidemment, c’est une pauvre paraphrase de Verlaine…

Mais, elle reflète bien le parti pris de la nouvelle version de Scoop it, mon outil de curation préféré.

Pas de révolution de fond,  mais une révision de l’ensemble de l’outil du point de vue de la lisibilité et de l’ergonomie.

Petit tour du propriétaire…

Scoop it est un outil de « curation« .  D’après Wikipedia francophone, à l’article Curation de contenu : « pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné« .

Logo Scoop it !

Ca me paraît plutôt bien résumé.  Scoop it permet en effet, et ce en quelques clics, de partager, d’illustrer et de commenter les contenus du web qui vous paraissent les plus pertinents pour votre communauté.

J’utilise Scoop it depuis quelques mois et je dois dire que j’en suis plus que satisfait.  Il m’a permis plusieurs choses :

  • simplifier la gestion des médias sociaux
  • rencontrer des personnes intéressantes
  • augmenter le trafic vers mes blogs et sites

Simplifier la gestion des médias sociaux 

Scoop it vous permet, simplement en cochant des boîtes, de choisir le média sur lequel vous allez publier votre contenu.  La liste est impressionnante : vers vos pages perso et d’entreprise Facebook ; sur Twitter ; vers Pinterest ; sur Google+ ; sur Stumble Upon ; pour les pros, sur Linked’In et un groupe sur le même média ; pour les blogueurs sur WordPress (vous voyez d’ailleurs apparaître depuis quelques jours des articles Scoop it sur ce blog) ; sur Tumblr et enfin sur deux médias qui ne sont pas encore très connus en France : App.net (une sorte de Facebook payant et garanti sans exploitation de vos données personnelle) et Buffer, qui est lui-même un outil de partage sur les médias sociaux…

Rencontrer des personnes intéressantes 

Scoop it est de plus en plus utilisé par des producteurs de contenus web, par des animateurs, des formateurs, des enseignants, des graphistes, des journalistes, etc.  Vous suivez leur « topics » sur Scoop it et ils suivent les vôtres.  Des échanges qui m’ont permis de découvrir des personnes intéressantes, qui partagent les mêmes passions, parfois les mêmes points de vue, parfois non.  Mais qui constituent un véritable réseau d’échange.

Augmenter le trafic vers mes blogs et sites

J’examine les statistiques de mes blogs et sites tous les jours.  Et depuis que j’utilise Scoop it, je constate une augmentation significative.  Depuis mars dernier, le nombre de visiteurs mensuels de ce blog a été presque multiplié par trois : de 8.934 en mars à 20.330 en novembre.  Scoop it n’est pas le seul élément qui a permis ce décollage.  Je crois qu’une utilisation plus judicieuse des principes du SEO, une publication plus régulière, une notoriété qui commence à s’établir dans le milieu de la formation y sont sans doute pour beaucoup.  Mais je constate que Scoop it vient en seconde place derrière les moteurs de recherche dans les dispositifs qui orientent les visiteurs vers mon blog.

Voici les statistiques du blog depuis le 12 septembre dernier jusqu’à aujourd’hui.  Scoop it arrive en deuxième position, derrière les moteurs de recherche.  Facebook, Twitter, Linked In et Netvibes sont derrière.  (Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Statistiques du blog de septembre à décembre 2012

Scoop it se décline en trois versions.  La version gratuite vous permet d’envoyer immédiatement vos messages sur tous ces médias tandis que les versions Pro et Business offrent des fonctionnalités supplémentaires comme la programmation des envois à des heures décalées, des statistiques très précises sur vos lecteurs, ceux qui partagent (rescoopent), etc.  La version Pro donne la possibilité d’éditer les contenus avec un éditeur de texte, incluant les caractères gras, souligné, italique et l’inclusion d’hyper-liens.  La version Business permet entre autre de personnaliser l’environnement selon sa marque et de gérer plusieurs comptes simultanément.

Une nouvelle version pour après la fin du monde

Avec beaucoup d’humour, l’équipe de Scoop it présente sa nouvelle version de cette façon :

« Nous sommes conscient qu’il sera de plus en plus difficile de publier vos messages professionnels après l’apocalypse, car nous devrons affronter des conditions incroyables telles que coupures d’électricité généralisée, mentalité de bandes et chaos général » déclare Guillaume Decugis, CEO et fondateur de Scoop it.  « Nous croyons que, parce que le monde tel que nous le connaissons est en feu, professionnels et chefs d’entreprises ne devraient pas être découragés de poursuivre normalement leurs affaires, voire, de constater l’accélération de leur croissance. »

Quelles sont les nouvelles caractéristiques de cette nouvelle version ?

Surtout une plus grande lisibilité et une meilleure ergonomie.  Dès l’origine, Scoop it se présente comme un outil de curation particulièrement élégant.  Mais les récentes modifications renforcent encore la lisibilité des données.

Un exemple : la présentation de votre profil.  Le fond grisé permet une lisibilité accrue des contenus.  Les statistiques placées sur la gauche en-dessous de votre photo sont nettement plus lisibles qu’auparavant.  (Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Profil scoop it : une meilleure lisibilité

L’onglet « My Scoops » permet un affichage des scoops (contenus partagés) quel que soit le topic : même principe que l’affichage des « pins » quelque soit le « board » dans Pinterest.

L’onglet « My Community » affiche le tableau de tous les membres de votre communauté.

Le tableau de bord dashboard – a lui aussi été revu : il peut afficher les « scoops« , les « topics » ou les membres de votre communauté.  A droite, apparaissent les notifications.  C’est un fil d’actualité où vous retrouvez les personnes qui vous suivent, les commentaires, les « thanks » ou remerciement, l’équivalent des « likes » sur Facebook.  (Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Tableau de bord Scoop it – affichage desTopics et des Notifications

Ce sont ici les topics que je suis et à droite les notifications.  Beaucoup plus claires et lisibles qu’elles ne l’étaient dans l’ancienne version.

Partager du nouveau contenu web

Pour créer un nouveau scoop – c’est-à-dire pour partager du contenu web – il existe à présent deux méthodes.

Je peux utiliser le « bookmarklet« , un lien que j’insère dans la barre de menu de mon navigateur.  Il suffit alors de cliquer sur le lien lorsque je trouve une page intéressante.  Scoop it affiche le menu qui me permet d’éditer ce contenu.  Ou je peux utiliser la nouvelle commande « New Scoop » qui apparaît à présent dans le menu supérieur de Scoop it.

Par exemple, ici, j’ai voulu partager une page web sur la pédagogie ouverte.  J’ai cliqué sur le lien « scoop it » de ma barre de menu – tout en haut à gauche de l’image – et Scoop it m’a ouvert le menu d’édition.   (Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Menu Scoop it – pour éditer du nouveau contenu web

Ce nouveau menu apparaît sous la forme d’une fenêtre à  droite de mon écran.  Au-dessus, le nom du topic dans lequel je souhaite publier ce contenu: Revolution in Education.

Vous pouvez ensuite paramétrer l’image : conserver celle proposée, en choisir une autre sur la page web éditée ou télécharger votre propre image.  Vous pouvez la dimensionner et la placer à gauche, au centre ou à droite de votre « topic« .

L’éditeur de texte vous permet d’ajouter votre propre texte – « insight » – à votre topic.  Il faut la version Pro pour les caractères enrichis et l’inclusion de lien, mais la version gratuite vous permet déjà beaucoup de choses.

Scoop it – menu éditer du nouveau contenu web – options de partage

Si je descends le long de ce menu, Scoop it me propose des options de partage – share – sur les différents médias sociaux.  Deux cadres de texte ouverts me permettent d’ajouter un commentaire pour Twitter et Facebook.  Je ne me suis pas fatigué, j’ai repris le même texte pour Facebook que pour mon « insight », mais je ne suis pas toujours aussi paresseux…

Menu Scoop it – ajout de mots-clés

L’onglet « Options avancées » vous propose deux choses : la programmation de la publication à une date ou une heure décalée, uniquement disponible dans la version business.  Et, surtout, la possibilité d’entrer des mots-clés destinés aux moteurs de recherche pour donner plus de visibilité à votre topic.

Et voici le résultat publié sur mon Scoop it Revolution in Education (Cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Scoop it – topic publié

Tous ces menus ont été revus et corrigés en vue de la lisibilité et de l’ergonomie de ce fantastique outil de curation qu’est Scoop it : pari tenu.  Tous ces menus sont plus lisibles et accessibles que jamais.

Et vous ?  Quelle est votre expérience ?  Pratiquez-vous aussi la curation de contenu ?  Quel outil utilisez-vous ?  En êtes-vous satisfait ?

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Ateliers concept map formation Logiciels Mind Mapping Outils Pédagogie XMind

Mindmapping pour Formateurs : des outils visuels pour les professionnels de la formation !

Une formation en deux jours pour maîtriser les outils visuels (cartes mentales, cartes conceptuelles et organisateurs graphiques)  et les intégrer dans votre pratique pédagogique.

Une formation en deux jours pour maîtriser les outils visuels et les intégrer dans votre pratique formative. Cette formation est réservée aux formateurs et employés d’entreprises d’insertion et/ou de formation !

A. Une journée pour acquérir les bases du mindmapping et du logiciel XMind :

Une initiation en 4 phases aux principes du Mindmapping et du logiciel XMind :

  1. Construire ma carte : un sujet central, des sous-sujets, des branches, etc.
  2. Habiller ma carte : y ajouter de la couleur, de l’épaisseur, des enrichissements graphiques…
  3. Intégrer des éléments dans ma carte : fichiers Word, Excel, PDF, liens vers sites web ou adresses email, etc.
  4. Partager ma carte sur le Net : travail collaboratif avec mes collègues, mes stagiaires, mes partenaires…
Quatres phases de la première journée de formation

B. Une journée pour intégrer ces nouveaux outils dans votre pratique formative

Une journée pour créer vos propres outils visuels – cartes heuristiques ou conceptuelles, etc. – et pour les intégrer dans vos formations depuis la conception jusqu’à l’évaluation en passant par l’entretien individuel, la présentation avec écran, l’explication de règles, etc.

Découvrez comment enrichir vos formations avec des outils de communication simples et performants.

Tous les exercices sont des cas pratiques : la formation se fait sous forme d’atelier.  Chaque participant peut partir de ses propres projets, de ses propres besoins.  Vous rentrez donc chez vous avec des outils prêts à être utilisés dans votre propre pratique professionnelle !

Cette formation de deux jours est complétée d’un e-coaching d’un mois via notre plateforme Moodle.  Vous pourrez donc continuer à échanger avec votre formateur et les autres participants, recevoir des exercices corrigés avec commentaires, des modèles gratuits, de la documentation en ligne, etc.

Un atelier en partenariat avec CALIF, ASBL pluraliste liégeoise qui regroupe et coordonne une trentaine d’organismes d’insertion sociale et professionnelle.

En savoir plus ? Ecrivez-nous via la page Contact pour obtenir toutes les informations sur cette formation et les possibilités de l’adapter aux besoins de VOTRE équipe éducative !

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.9686775.824968
Catégories
concept map formation Mind Mapping Outils Pédagogie

12 bonnes raisons d’utiliser XMind en formation

Vous êtes formateur ?  Enseignant ?  Vous avez une charge de cours ?  Vous êtes responsable de formation au sein de votre entreprise ?

Et vous êtes à la recherche d’outils performants pour gagner du temps, être plus efficace, mieux communiquer…

Nous en sommes tous là !

XMind pour vous faciliter la vie !

Sauf que…  J’utilise XMind pour me faciliter la vie ! Et depuis :

  • je gagne du temps
  • je suis plus créatif
  • je suis plus organisé
  • j’ai des outils de communication, interpersonnelle ou pour m’adresser à un groupe
  • je conçois des formations plus adaptées à mes différents publics
  • je partage mes outils en ligne
  • j’évalue plus facilement les résultats de mes actions
  • Etc.

Une présentation Slideshare pour vous convaincre

Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps : jetez un coup d’oeil sur cette présentation et vous aussi vous serez convaincu !

Voici 12 bonnes raisons d’utiliser cet outil fabuleux qu’est XMind en formation :

(pour voir la présentation en grand format, cliquez sur Menu dansle coin inférieur gauche et ensuite sur View Fullscreen).

Convaincu ?  Téléchargez le logiciel gratuitement en cliquant ici !

Envie de modèles gratuits pour l’enseignement des langues : cliquez ici pour des mindmaps et concept maps sur l’apprentissage des langues : français, italien, anglais et néerlandais.

Cliquez ici pour d’autres modèles gratuits sur le vocabulaire néerlandais.

Bonne découverte ! 😉