Catégories
iMindMap Logiciels

iMindMap 7.1.2 : un nouveau style et une mise à jour gratuite

iMindMap, le logiciel signé Buzan et Griffith, sort sa nouvelle version 7.1.2 : pas de révolution mais des améliorations graphiques bienvenues et une mise à jour gratuite pour les heureux propriétaires d’une licence iMindMap 7.

J’avais dit tout le bien que je pensais de la version 7 d’iMindMap, surnommée « Caméléon » par ses concepteurs : du graphisme encore plus proche du dessin manuel, une rapidité accrue et une synchronisation avec Droptask, le plus visuel des gestionnaires de tâches en ligne.

Buzan et Griffith sortent à présent la version 7.1.2 de leur logiciel iMindmap.

iMindMap 7.1.2 : pas la révolution, mais des améliorations graphiques bienvenues

Ce n’est pas une révolution.  Il ne s’agit pas d’une vraie « nouvelle version » du logiciel, mais plutôt d’une mise à jour de la version 7.

La bonne surprise, c’est que le duo a bien tenu sa promesse : les mises à jour du plus graphique des logiciels de mindmapping sont désormais gratuites.   Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une licence iMindMap 7, vous pouvez télécharger les mises à jours gratuitement : rendez-vous dans le menu d’ouverture du logiciel de mindmapping et cliquez sur « Vérifiez les mises à jour » (comme dans l’encadré rouge).

Fenêtre d’accueil d’iMindMap

iMindMap devrait télécharger les dernières mises à jour disponibles.  Celles-ci ne seront vraiment accessibles qu’après le redémarrage du programme.

Un nouveau style de mindmap : le « professionnel »

iMindMap propose un nouveau style de mindmap : le style professionnel.  Celui-ci est très carré, très « filaire » comparé au style habituel de Tony Buzan.  Est-ce une façon de concurrencer des logiciels plus « corporate », plus adaptés au monde de la grande entreprise, tels Mindjet ?

Désormais, lorsque vous créez une nouvelle mindmap, iMindMap 7.1.2 vous propose non seulement différentes images centrales, mais vous offre également le choix entre deux styles :

  • professionnel
  • créatif
Choix du style

Professionnel est un nouveau style très éloigné des conceptions buzaniennes du mindmapping : une adaptation aux vues des grandes entreprises que le style quasi-enfantin des mindmaps traditionnelles rebute un peu ?

Voici un exemple de mindmap réalisée avec la dernière version de iMindmap et le « style professionnel » (vous pouvez télécharger cette carte sur ma page Biggerplate et cela, gratuitement) :

Style professionnel d’iMindMap 7.1.2

 Le style « créatif » plus proche de la tradition buzanienne

L’autre style désormais proposé à la création d’une nouvelle mindmap, le style « créatif » est bien plus proche de la tradition buzanienne :

  • graphisme proche du dessin manuel
  • branches organiques
  • usage intensif des courbes et des éléments graphiques

Vous pouvez également télécharger cette carte gratuitement depuis ma page Biggerplate :

Le style « créatif » d’iMindMap 7.1.2

De nouvelles « images centrales » plus proches du flat design

En plus des nouveaux styles de mindmaps, iMindMap 7.1.2 propose 19 nouvelles « images centrales« , c’est-à-dire ces images utilisées pour créer le centre de la mindmap.

Ces images sont utilisées pour stimuler l’imagination, pour provoquer de multiples associations, plus nombreuses et créatives qu’un mot au centre de la carte mentale.  En effet, à l’inverse d’un mot, une image n’enferme pas dans le cadre étroit d’une définition, mais ouvre grand la porte à des interprétations multiples, à des connotations, à  des associations d’idées créatrices.

iMindMap 7.1.2 propose 19 nouvelles images centrales plus « corporate », plus proche du « flat design » et qui accompagnent idéalement le nouveau style de carte mentale « professionnel » proposé dans le même temps.

Nouvelles « images centrales »

iMindMap 7.1.2 propose également quelques nouvelles formes de branches dans la section « branch art » : des bulles, une sorte d’éclaboussure, etc.  De quoi enrichir encore la palette graphique du plus graphique des logiciels de mindmapping.

Conclusion

La mise à jour 7.1.2 d’iMindMap ne constitue certes pas une révolution technique.

Mais elle accompagne une évolution du logiciel vers un souci accru de plaire aux grandes entreprises par l’addition d’un style « professionnel » plus proche de celui d’un logiciel de mindmapping comme Mindjet, par exemple.

Elle offre aussi un certain nombre d’images centrales qui s’harmonisent parfaitement avec ce nouveau style.

Et, last but not least, le tandem Buzan-Griffith tient ses promesses : les mises à jour du logiciel sont désormais gratuites pour les propriétaires d’une licence précédente, iMindMap 7.

Bref, si vous souhaitez un logiciel très graphique, très proche esthétiquement du dessin manuel, optez pour iMindMap 7.1.2 et ses ressources graphiques inimitables.

 Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Logiciels Mind Mapping Outils XMind

XMind 2012 : encore plus performant !

XMind 3.2.1. avait déjà amélioré de nombreuses fonctionnalités par rapport aux versions précédentes.

Aujourd’hui, une nouvelle version – XMind 2012 – sort et nous réserve quelques bonnes surprises !

Petit tour du (futur) propriétaire.

Nous vous avons déjà abondamment parlé d’XMind : un logiciel de mindmapping aussi simple qu’efficace.  Nous n’avons jamais caché que nous l’aimons : bon marché, simple mais puissant, présentant de nombreuses possibilités graphiques élégantes…

Aujourd’hui, il nous revient avec une nouvelle version 2012 qui ne constitue pas une grande révolution, mais qui apporte des fonctionnalités supplémentaires.  Des fonctionnalités qui raviront les gestionnaires de projets autant que les étudiants, les chefs d’entreprise autant que les travailleurs de la créativité.

Des thèmes et modèles qui apparaissent dès l’ouverture du programme

 Fini le programme qui s’ouvre sur une page austère centrée sur un rectangle bleuâtre !  J’en connais plus d’un qui ont été désarçonnés par cette vision tristounette…

Aujourd’hui, au démarrage du logiciel, XMind vous propose plusieurs modèles : la traditionnelle page blanche, mais aussi  des cartes pour la gestion de projet, préparation de réunion, programme hebdomadaire, aide de prise à la décision, etc.

Fenêtre thèmes et modèles

Les thèmes, qui auparavant étaient relégués au bas de l’espace de travail sous forme d’une icône miscroscopique, apparaissent dans la même fenêtre.  Ils vous offrent la possibilité de définir les caractéristiques graphiques de votre carte : couleur du fond et des sujets, epaisseur et style des branches, etc.  Et cela en un seul clic !

Un bouton en bas à gauche de cette fenêtre de dialogue vous permet d’ajouter vos propres thèmes et modèles ce qui vous fera gagner du temps pour la mise en page.

Depuis cette même fenêtre, vous pouvez également ouvrir un fichier existant.  Cette centralisation des commandes de départ dans un même espace rend le logiciel beaucoup plus ergonomique !

Un nouveau diagramme de Gantt

Voilà qui devrait ravir chefs d’entreprises et gestionnaires de projets : le diagramme de Gantt – qui était vraiment rudimentaire dans les versions précédentes – devient un véritable outil de gestion de projet.

Ici, j’ai simulé un projet très simple de campagne e-mail avec distribution des tâches à 4 membres d’une équipe.  J’ai combiné vue de la carte et du diagramme de Gantt pour que vous puissiez voir la correspondance entre les deux.  Pour plus de lisibilité, j’ai réduit la vision de la carte au seul sujet « Campagne email » via la commande « drill down« . (Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Vue combinée carte + diagramme de Gantt

Par exemple, Juliette – trait en rouge du haut du diagramme – est chargée d’encoder la liste des abonnés.  Elle a commencé au 12 juillet et doit terminer pour le 31 août.  Elle a déjà accompli 76 % de sa tâche.  Par contre, Marc, qui devait rédiger le texte de la lettre d’infos pour le 27 juillet, n’a pas accompli sa tâche dans les délais impartis : elle s’affiche sous forme d’un losange sur le diagramme !

Une autre fonctionnalité intéressante de cette nouvelle version d’XMind est de lier deux tâches entre elles : une tâche doit être terminée pour que la suivante puisse commencer.  J’ai fait l’expérience avec Marc.  Il ne peut insérer les liens dans sa lettre d’infos que lorsque celle-ci sera rédigée.  J’ai donc lié la tâche « Liens » à la tâche « Rédaction« .

Marc n’a pas tenu les délai : que se passe-t-il ? (Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Diagramme de Gantt : tâche incomplète empêchant le démarrage de la suivante

Une icône en forme de panneau de signalisation danger jaune et noir est apparue dans mon sujet « Liens« .  En cliquant sur cette icône, le menu « Tasks » m’informe que la tâche « Liens » doit être postposée car la tâche précédente, à laquelle elle est liée – Rédaction – n’est pas terminée.

Dans le bas du menu « Tasks » apparait aussi une relation qui m’indique que les tâches « Rédaction » et « Liens » sont liées.  Et que cette relation est du type « Finish to start« , c’est-à-dire que la tâche marquée comme « Predecessor » doit être terminée avant que la suivante ne puisse démarrer.   Et dans le diagramme de Gantt, une flèche relie les deux traits qui représentent ces tâches.

La fonction « Task » permet à présent d’affiner les délais en jours et en heures, ce qui n’existait pas dans les versions précédentes.  Tout ceci fait d’XMind un meilleur outil que jamais pour la gestion de projet !

Et l’équipe d’XMind ne compte pas en rester là : elle promet de travailler encore sur le diagramme de Gantt et d’y ajouter de nouvelles fonctionnalités.  XMind se positionne donc clairement sur le marché des logiciels de gestion de projet !

Les révisions : revoir la construction de sa carte étape par étape

La dernière fonctionnalité que je voudrais explorer avec vous aujourd’hui est celle des révisions : un outil extraordinaire dans le cadre du travail collaboratif.  En effet, chaque membre du groupe de travail peut revoir l’historique entier de la carte depuis sa création, étape par étape.

Voici ma carte terminée : c’est le projet Calix comprenant une équipe et une campagne email.  (Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Carte terminée

Mais quelles étaient les différentes étapes que j’ai franchies pour en arriver là ?  Et n’y avait-il pas finalement une meilleure version de ma carte ?  Ou une étape dans laquelle figurait une bonne idée que j’ai supprimée, mais que je pourrais utiliser ailleurs ?

Le nouvel outil « Révisions » d’XMind me permet à présent de visualiser toutes les étapes du processus de création de ma carte !

Voici un exemple : alors que je dessinais la carte du projet « Calix« , j’avais ajouté à l’étape 5 un sujet « Objectifs » avec une image.  J’ai finalement décidé de la supprimer pour simplifier la carte et me concentrer sur mon objectif principal : la gestion des tâches.  Mais cette étape, la voici, de nouveau visible grâce aux révisions. (Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

La fenêtre Révisions

Dans le cadre d’un travail collaboratif, cela permet à chaque membre du groupe ou de l’équipe de voir ce que son ou sa collègue a pu modifier au cours de l’évolution de la carte.  Pour un étudiant, cela permet de revoir les étapes de son raisonnement.  Etc.

Pour les nouvelles formules de tarification d’XMind, je vous suggère de visiter Heuristiquement.com, l’excellent blog de mon ami Philippe  Boukobza qui vient d’écrire un article sur le sujet, agrémenté d’une carte très claire 😉

XMind a également revu son site internet, plus ergonomique et agréable à consulter.

N’hésitez pas à télécharger cette nouvelle version d’XMind : 2012 !

Envie de vous former au Mindmapping avec XMind ?  Consultez notre agenda pour connaître les formations et les conférences près de chez vous.  Si vous êtes une association ou une entreprise, nous pouvons également organiser une formation pour vos membres et/ou vos travailleurs.   N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir plus.  Nous pratiquons des prix démocratiques pour le non-marchand…

Bon travail 😉

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !