Catégories
MOOCs Pédagogie

Les MOOCs sont-ils des armes de destruction massive ?

Les MOOCs sont-ils dangereux ?  Sont-ils susceptibles de détournement à des fins militaires ou terroristes ?  C’est ce que semble penser l’administration américaine qui vient d’interdire la diffusion des MOOCs dans quatre pays : l’Iran, Cuba, le Soudan et la Syrie.

La nouvelle m’est arrivée hier et m’a fait l’effet d’une bombe : l’administration américaine vient de décider que la diffusion des MOOCs dans quatre pays soumis à l’mbargo était désormais illégale.   L’Iran, le Soudan, Cuba et la Syrie sont désormais privés de cours massifs en ligne et gratuits.

Plus de MOOCs Coursera pour les ennemis de l’Amérique

Depuis quelques semaines, je suis avec passion le MOOCs « Constitutional Struggles in the Muslim World« .  Il s’agit d’un MOOC (Massive Open Online Course) proposé sur la plateforme Coursera par l’Université de Copenhague et animé par le professeur Ibrahim Afsah.

C’est l’un des meilleurs MOOCs auxquels j’ai jamais participé, que ce soit en termes de contenus, d’activités du Forum, de la préoccupation constante du professeur de coller à l’actualité du monde musulman, etc.

Hier, M. Ibrahim Afsah nous a envoyé un mail dans lequel il nous disait sa tristesse et sa consternation (je traduis directement de l’anglais) :

« J’écris cet email à contre-coeur et avec un degré considérable de tristesse et de colère.  Peu de choses illustrent la bêtise (bone-headedness), la courte vue et le chauvinisme simpliste de la structure politique des Etats-Unis que les mesures que ses idéologues sont prêts à prendre pour engranger des points en politique intérieure, en vue de leurs intérêts étroits, que la poursuite du régime des sanctions qui a clairement échoué. »

Suite un paragraphe sur Apple et l’interdiction d’exporter ses ordinateurs dans les pays sous embargo.

« Mais vous serez sans doute intéressé d’entendre que mon cours également (et tout ce que Coursera offre) a été classifié sinon en tant qu’arme qui pourrait être mal utilisée, en tant que « service » et en tant que tel, ne doit pas tomber entre les mains de quiconque a le malheur de vivre dans des pays que les Etats-Unis n’aiment pas.  J’ai donc été informé que mes étudiants de Cuba, de Syrie, du Soudan et de mon pays (M. Afsah est d’origine iranienne, NDLA) ne seront plus en mesure d’accéder à ce cours.  Je vous laisse donc juge si ce cours constitue ou non une arme et si oui, quel bénéfice le citoyen américain moyen pourrait éventuellement tirer de la restriction de son accès. »

La démocratie américaine sur une pente dangereuse

« Permettez-moi de répéter que je suis consterné par cette décision.   Notez, je vous prie, que personne chez Coursera n’a eu le choix en la matière.

En tout cas, soyez assurés que ceci ne reflète en rien les valeurs de l’Université de Copenhague, de sa faculté de droits et certainement pas les miennes.

Laissez-moi terminer sur une note personnelle : en tant que bénéficiaire d’une bourse McCloy, créée pour encourager l’amitié transatlantique et en tant que personne qui a passé la majeure partie de ses années de formation aux Etats-Unis, je dois admettre que je suis inquiet de la pente que ce pays est en train de suivre.  

Bloquer l’accès à l’enseignement (et à la médecine) aux personnes dont on n’aime pas le gouvernement est une rechute dans les heures les plus sombres du siècle dernier.  Comme mon professeur du MIT, le Professeur Stephen van Evera, a déclaré aux personnes responsables de ceci : vos mères ne doivent pas être fières de vous aujourd’hui.« 

Communiqué de Coursera à ses professeurs

« Ainsi que certains d’entre vous le savent déjà, certaines règles du contrôle des exportations US interdisent les entreprises américaines, comme Coursera, d’offrir leurs services à des utilisateurs résidant dans les pays sanctionné (Cuba, Soudan, Iran et Syrie).  L’interprétation des règles de contrôle à l’exportation pour les MOOCs a été ambiguë jusqu’a aujourd’hui, et nous avons opéré selon cette interprétation de la loi.  La semaine dernière, Coursera a reçu une interprétation définitive indiquant que l’accès à ces cours constitue un service et que tous les services sont interdits par ces contrôles à l’exportation.

La notion de service inclut en particulier l’accès à l’évaluation humaine par voie de questionnaires et de tests, de travaux évalués par les pairs et des forums de discussion.  A regret, Coursera doit donc cesser d’offrir l’accès à ses MOOCs aux utilisateurs résidant dans les pays sanctionnés pour se plier aux lois américaines et éviter de sérieux problèmes légaux ».

Interpeller les autorités américaines sur la violation d’un droit humain fondamental

Le professeur conclut son message en conseillant aux étudiants de ne pas adresser leurs plaintes et leurs protestations à Coursera, impuissante en la matière.  Mais plutôt de s’adresser à leurs représentants au Sénat et au Congrès pour les résidents US et aux représentation américaines locales pour les autres.

Personnellement, je suis atterré.

Je crois que la démocratie est en danger quand des politiciens sacrifient la diffusion du savoir sur des bases idéologiques étroites.   Les MOOCs, même s’ils sont loin de constituer la panacée universelle en matière d’enseignement, offrent une chance d’accéder aux savoirs des meilleurs institutions académiques mondiales à ceux qui le souhaitent.

En coupant l’accès à ces cours à des étudiants de tout âge et de toute conditions dans les pays concernés, les Etats-Unis commettent une nouvelle agression qui ne peut qu’accroître la haine et le ressentiment contre son régime et à terme, contre la démocratie.

Il s’agit d’une violation grave d’un droit humain fondamental :

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen :

1. Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.

2. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. (C’est moi qui souligne).

Je crois que c’est suffisamment clair : par leur embargo sur les MOOCs, les Etats-Unis violent un droit humain fondamental.   Quant à favoriser « la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations », je vous laisse juge de l’efficacité de cette mesure…

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

50.9686775.824968
Catégories
Apprentissage des langues Jeunes Langues

Pourquoi apprendre l’anglais ?

Comme toutes les personnes qui se sont un jour penchées sur un livre de grammaire anglophone, je me suis posée la question suivante : Pourquoi apprendre l’anglais?

Le monde ne serait-il pas plus simple si tout le monde parlait français? Probablement.  A la question « est-il nécessaire d’apprendre l’anglais « ? – la réponse ne peut être qu’affirmative.

 Quelques statistiques

Il existe selon Wikipedia 173 millions de francophones dans le monde et 1,4 milliard d’anglophones.  L’anglais est la langue officielle dans 57 pays, la troisième langue la plus parlée au monde, après l’espagnol et le chinois et l’une des langues officielles des Nations-Unies. C’est également la langue la plus apprise dans le monde.

 Outre ces chiffres incontestables, voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez, selon moi, apprendre la langue de Shakespeare.

Pour voyager

Vous êtes-vous déjà retrouvé perdu dans une ville inconnue, sans plan de la ville et sans aucune idée de comment retrouver votre hôtel? Ou pire, a un poste de douane face à un fonctionnaire peu coopératif? Je vous assure qu’une connaissance même rudimentaire de la langue anglaise peut vous éviter bien des soucis.

 Les possibilités de carrière

Parler couramment l’anglais est aujourd’hui un avantage dans un grand nombre de secteurs, de l’informatique au tourisme en passant par la médecine. Vous trouverez par exemple pour certaines disciplines un nombre de publications bien élevé dans la langue anglaise, sans parler des divers congrès et séminaires ou des cours de formation continue.

Vivre et étudier à l’étranger

Si vous avez l’opportunité d’effectuer un séjour linguistique, n’hésitez pas.  Vivre  et apprendre l’anglais aux États-Unis une année, par exemple, découvrir une autre culture, partir de chez soi faire de nouvelle connaissance, ceci ne peut qu’être une expérience enrichissante. Etudier à l’étranger  vous permettra de rencontrer des gens du monde entier.

Pour le plaisir

Être bilingue donne une satisfaction d’achèvement personnel. Pensez également au bénéfice? Vous pourrez par exemple regarder vos séries télévisées américaines favorites ou films en langue originale.

 Il s’agit ici que de quelques suggestions, il existe bien d’autres raisons pour apprendre une langue. Par exemple, la satisfaction personnelle d’avoir finalement maitrisé la grammaire anglophone et de pouvoir dire d’avoir étudié à l’étranger.

Catégories
Apprentissage des langues Europe formation Langues Travailler en Europe

Faire la différence sur le marché du travail

Différents moyens sont bons afin de faire la différence sur le marché du travail. Obtention d’un nouveau diplôme, effectuer un stage (pour les étudiants mais aussi pour les adultes) vous permettant d’acquérir une expérience supplémentaire, ou encore développer une nouvelle compétence. Apprendre ou approfondir ses connaissances en anglais, par exemple, vous apportera un réel atout, dans un monde où la mondialisation est de plus en plus présente.

L’importance de l’anglais

Dans un monde où les entreprises travaillent de plus en plus avec l’international (exportation, partenariats, etc.), les recruteurs attendent de leurs nouveaux employés  d’avoir une bonne connaissance de l’anglais. En effet, l’anglais étant la langue des affaires, il est important de pouvoir maitriser cette langue. Même si vous n’avez pas véritablement retenu les leçons d’anglais à l’école (et vous n’êtes pas le seul), pas de panique. Il existe désormais beaucoup de solutions afin d’y remédier (séjour linguistique, cours de langue, films en VO etc.). Donc que vous soyez jeune diplômé, salarié avec l’idée d’acquérir un poste à responsabilités ou même que vous souhaitiez démissionner dans le but de partir à l’étranger afin d’y décrocher un travail plus attractif, la connaissance de l’anglais sera un véritable plus.

Concilier apprentissage et découvertes

Le séjour linguistique est la meilleure solution afin d’apprendre efficacement et rapidement l’anglais. Différents pays sont disponibles (Canada, USA, Angleterre, Australie) afin de répondre aux envies de chacun. En plus de suivre des cours de langue, des activités seront proposées dans le but de faire plus ample connaissance avec la culture du pays.  Pour un séjour linguistique en Angleterre à Londres, par exemple, les activités (visites touristiques, séminaires, conférences tours de Londres) vous permettront de faire de nombreuses rencontres (avec des personnes venant du monde entier mais aussi avec des anglais) dans le but de vous familiariser avec la culture anglaise.

Si vous avez des ambitions internationales ou souhaitez rejoindre une grande entreprise en France (bien souvent travaillant avec l’international), la connaissance de l’anglais est primordiale et vous permettra de faire la différence sur le marché du travail.

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

Catégories
Chomage Société

Plus de deux millions de chômeurs pris en ôtage par les Républicains aux USA

Le taux de chômage aux Etats-Unis atteint des sommets jamais vus depuis la Grande Dépression des années 30 du vingtième siècle : 10% de la population active !

 

File de chômeurs en 1928

Soit un doublement en deux ans, puisqu’en 2007, le taux de chômage affichait 5%.   Et encore : les experts s’accordent sur le fait que ce chiffre  de 10% est sans doute sous-évalué, car il ne prend pas en compte les personnes qui ont abandonné toute recherche d’un nouvel emploi et ne se sont donc plus inscrites sur les listes donnant droit à une aide temporaire…

Catégories
Humour Société

Le prix de l’ignorance : une erreur de géographie coûte 3 milliards de dollars à l’administration américaine !

Vous vous souvenez de vos leçons de géographie ?  Qui n’a pas baillé au moins une fois devant ces cartes indéchiffrables et ces listes interminables de noms exotiques, à la limite du prononçable ?

Pourtant, il y a une beauté dans la géographie, pas seulement dans l’esthétique fabuleuse des portulans – ces vieilles cartes marines qui se vendent à prix d’or chez les antiquaires – mais dans cette diversité humaine si riche, dans cette époustouflante variété de paysages et de conditions de vie.  Dans la faune et la flore unique qui s’épanouit dans chaque région du globe…            

 

Portulan du 16e siècle - L'Inde

 Si tout le monde soupçonne que l’ignorance a un prix,  l’administration américaine vient de nous éclairer sur le prix de l’ignorance géographique : 3 milliards de dollars !       C’est en effet le montant de l’aide que le Département d’Etat américain a versé à un pays pauvre d’Afrique qui en avait bien besoin car « la situation là-bas est terrible »… S’agit-il de la Sierra Leone ?  du Ghana ?  du Benin ?       

Catégories
Diversité Est-Ouest Société

Derek Sivers : bizarre ou juste différent ?

C’est la question que pose Derek Sivers dans un exposé que je viens de traduire pour TED.com.

Cette question peut paraître bizarre au premier abord, mais cette vidéo très courte traite en fait des différences d’interprétation – ce que la PNL appelle la carte du monde – dans les choses les plus simples, comme une simple adresse, par exemple.

Mais je n’en dis pas plus, je vous laisse savourer ce court exposé, brillant d’intelligence et de naturel, sur les différences Est-Ouest.

Cliquez sur « View Subtitles :  French » pour obtenir les sous-titres français.

Catégories
creation d'entreprise Entreprendre au féminin Femmes

She-conomy : femmes, entreprises et consommation…

C’est la première vidéo que j’ai traduite pour Lingua Franca Academy et je tenais à vous la présenter parce qu’elle est représentative d’une nouvelle génération d’entrepreneurs particulièrement dynamique : les femmes !

Dans cette vidéo, on parle de 70 % des nouvelles entreprises créées par les femmes.  Dans les dernières formations que j’ai coordonnées et co-animée pour Sodie, on était plus proche des 80-85 %…

Les femmes sont désormais une force avec laquelle il faut compter…

Vidéo produite par le Blog She-conomy, par Stephanie Holland, elle-même entrepreneur et créatrice de l’agence de marketing Holland & Holland.  Elle sait de quoi elle parle.

J’ai réalisé la transcription en anglais et les sous-titres français avec le site de traduction open-source Dotsub.

La traduction de documents, notamment vidéo, est une des activités de la Lingua Franca Academy, dont l’un des objectifs est la promotion des langues et des échanges interculturels.