Catégories
podcast

Yannig Raffenel et l’humain au centre de la formation

Pour ce premier épisode de cette saison 1, mon invité est Yannig Raffenel. Yannig est un spécialiste du blended learning. Mais il s’intéresse à toutes les modalités de la formation. Et il partage avec nous ses projets, ses coups de coeur, sa philosophie de la formation.

Pour ce premier épisode du Podcast de Formation 3.0, j’ai eu le plaisir d’interviewer Yannig Raffenel.

Ecoutez l’épisode 1 ici :

Yannig Raffenel – remettre l’humain au centre de la formation

Yannig Raffenel et le Learning Show

Yannig Raffenel est l’un des fondateurs du Learning Show, un événement annuel qui rassemble des professionels de la formation.

L’épisode 1 du Podcast Formation 3.0 avec Yannig Raffenel

Dans ce premier épisode, il nous explique

  • d’où vient ce nom,
  • qui sont les fondateurs de l’événement
  • les objectifs du Learning Show
  • ce que les professionnels de la formation peuvent en attendre

Le Cluster Edtech Grand Ouest

Yannig est également l’un des initiateurs du Cluster Edtech Grand Ouest.

Il nous décrit l’origine et les objectifs de ce projet qui rassemble éducateurs, entrepreneurs, formateurs et administrations de la région de Rennes un grand réseau d’échange.

Ces réseaux essaiment et inspirent d’autres initiatives comme dans les Hauts de France, par exemple.

Las Vegas DevLearn

DevLearn à Las Vegas est l’un des plus grands salons de la formation et de l’éducation dans le monde. Il fête son quinzième anniversaire du 21 au 23 octobre 2020.

Yannig nous détaille deux grandes tendances qu’il a identifiée dans la formation aux Etats-Unis. Une tendance innovante et une autre, plus curieusement, très conservatrice.

DevLearn – salon de la formation à Las Vegas

Coups de coeur de Yannig Raffenel

Dans cette rubrique Coups de Coeur, Yannig nous explique son engouement pour certaines techniques comme la Réalité virtuelle ou VR.

Et en particulier, des expériences de « Body Swap » dans lesquelles les participants peuvent découvrir la réalité dans les yeux d’une autre personne ou expérimenter de nouvelles choses dans le corps d’un autre être humain.

Incarner un autre corps, un rêve devenur réalité avec le « body swap »

Des technologies qui ouvrent un immense champ des possibles pour la formation.

Et pour terminer cet épisode, Yannig Raffenel nous fait le beau cadeau d’un premier scoop pour ce premier épisode du Podcast de Formation 3.0 !

Abonnez-vous à notre podcast sur une des plateformes suivantes

Pour rappel : vous pouvez écouter notre Podcast Formation 3.0 sur les plateformes suivantes :

Ne manquez aucun épisode !

Cliquez sur le nom d’une de ces plateformes pour vous y abonner 😉

Prochain épisode du Podcast de Formation 3.0

Pour le prochain épisode du Podcast Formation 3.0, j’aurai le plaisir d’inviter Vincent Caltabellotta qui nous parlera de Yoomonkeez et de microlearning.

Catégories
Pédagogie

Présentiel contre e-learning : une opposition factice ?

Je lis souvent sur les Web des articles du genre : Présentiel contre e-Learning ou d’autres formulations similaires. Mais la formation en présentiel s’oppose-t-elle vraiment à la formation à distance. Personnellement j’ai une autre vision des choses que je vous expose dans cet article.

Article mis à jour le 16 avril 2021.

Je lis souvent des articles du genre opposition entre formation en ligne et formation en présentiel.

Comme si les deux modes de formation constituaient deux pôles antinomiques et irréconciliables.

Deux réalités pédagogiques non-seulement disjointes, mais que tout oppose.

Personnellement, je suis convaincu que cette représentation est totalement fausse et passe à côté de l’essentiel : 

Il y a LA formation et différents modes de distribution qui forment un continuum

Présentiel contre e-learning – le continuum de la formation

J’ai créé une infographie qui illustre ce que j’entends par là  (cliquez sur l’image pour accéder à l’infographie interactive en plein écran – cliquez sur les images et les étiquettes bleues pour ouvrir la fenêtre d’explication de chaque item).

Le continuum de la formation

Ce que j’entends par « continuum », c’est que les méthodes ne sont pas opposées, Présentiel contre e-learning, mais disposées le long d’une  matrice qui croise « plus de technologie / moins de technologie » et « présence / distance ».

Différentes façon de distribuer la formation

Le « présentiel pur » est celui qui utilise le moins de ressources technologiques et (presqu’)-uniquement le présentiel : c’est le modèle scolaire traditionnel – qui est pourtant moins pur qu’on le croit puisqu’il comporte des devoirs à faire à la maison et souvent, une communication avec les parents.

Le présentiel enrichi

Le présentiel enrichi utilise des ressources en ligne (sites web de référence, wiki, e-mail, etc.) mais tout cela est utilisé de manière ponctuelle : la formation n’est pas conçue comme une seule unité distribuée sur plusieurs modes, mais bien comme une formation en présentiel « opportuniste » puisqu’elle se sert des ressources distancielles qui l’intéresse. On parle dès lors d’utilisation de la technologie mais pas de technologie intégrée.

Présentiel enrichi

Le blended learning ou formation hybride

Le blended learning ou formation mixte ou encore formation hybride est, au contraire, une formation conçue comme une seule entité mais distribuée selon des modes différents :

  • une partie en présentiel enrichi
  • une partie en ligne (accès à une plateforme d’e-learning)
  • une classe virtuelle (vidéo-conférence, synchrone, avec ou sans rediffusion asynchrone)
  • une partie en micro-learning

La classe virtuelle

La classe virtuelle est une vidéo-conférence qui utilise des outils de type pédagogique (tableau blanc, partage de documents, d’écran, de ressources numériques, etc.). Elle peut se dérouler uniquement en plénière (tous les participants assistent à tout en même temps) ou alterner des phases plénières avec des activités en sous-groupes. Une classe virtuelle bien faite donne un véritable sentiment de présence et est vécue par les participants comme du quasi-présentiel. La classe virtuelle peut être proposée seule ou comme partie intégrante d’une formation en e-learning ou en blended learning.

Le microlearning

Le microlearning

Le microlearning ou formation basée sur une granularité très fine et des séquences très courtes proposées en fonction des besoins des apprenants. Ici aussi, ce mode de distribution peut être employé seul ou comme partie d’une formation plus large. Voir notre livre Former avec le Microlearning qui fait le point sur ce mode de distribution plus varié qu’on ne le croit généralement.

Tout cela n’est donc pas opposé, mais complémentaire. Donc, pas de Présentiel contre e-learning !

Du présentiel pur au phygital

Aujourd’hui, nous disposons d’une batterie impressionnantes d’outils qui nous permettent de travailler à la fois dans le virtuel et le réel, le physique et le digital.  Ces deux réalités s’interpénètrent tellement aujourd’hui qu’on parle de « phygital » : d’un monde à la fois physique et digital. 

Réalité virtuelle en formation professionnelle

C’est frappant en réalité virtuelle où le participant se déplace physiquement dans un monde entièrement virtuel, fictif, mais que son cerveau perçoit comme réel.

Le phygital, l’avenir de la formation

Avec le phygital, le numérique et le réel s’interpénètrent pour former une nouvelle réalité alternative.

Une réalité alternative dans laquelle les apprenants peuvent expérimenter sans risque, s’essayer à des techniques qui, sans cela, s’avéreraient coûteuses, voire dangereuses. Par exemple, en formation de sécurité, on peut simuler des chutes ou des accidents industriels réalistes mais sans danger ni pour le stagiaire, ni pour son environnement.

On peut placer un apprenti aux commandes d’une machine industrielle sans immobiliser du matériel réel, sans engendrer de coûts liés aux « ratages », sans risque de casse…

Ces technologies sont accessibles tant en présentiel qu’en ligne – des plateformes de téléchargement de cours en réalité virtuelles se mettent désormais en place.

Elles accentueront encore cette interpénétration entre « réel » et « virtuel », entre présentiel et distanciel. Elles rendront impossible cette fausse opposition « Présentiel contre e-learning ». Pour une plus grande efficacité de la formation. Pour, in fine, le plus grand bénéfice des apprenants.