Catégories
Internet Pensée positive Société

Howard Rheingold : sur la collaboration

C’est Marion Chapsal qui avait signalé cet entretien sur son site Geronimo (http://geronimo.typepad.fr/ – une bonne adresse du web si vous vous intéressez à la communication, aux présentations en publics et aux business women).

Cela m’avait tellement emballé que j’ai tout de suite décidé de le traduire.  Cétait en janvier de cette année…  Et personne ne voulait réviser ce texte.  Jusqu’à ce que Pascal Delamaire, un autre complice de TED.com ne prenne les choses en main et nous livre cette superbe révision : des termes et des expressions fluides et fidèles qui rendent bien le ton convivial de Rheingold.

Vous avez dit collaboration ?

Howard Rheingold

C’est justement le thème de cet exposé de Howard Rheingold.   Rheingold est un personnage : pas seulement par le choix de ses costumes et de  ses chemises qui passent sûrement mieux en Californie que dans la vieille Europe, mais par son flair incroyable pour détecter les nouvelles tendances sociales et technologiques.

Il ne se contente pas de les détecter, il les vulgarise aussi avec un rare talent.  Son dernier livre, Smart Mobs, traite de l’intelligence collective et des nouvelles formes de collaboration qui émergent grâce aux nouvelles technologies.

Par la théorie des jeux – qu’il rend accessible au commun des mortels dans un langage d’une rare clarté – il explique comment nous passons  actuellement d’un monde de la compétition à celui de nouvelles formes collectives.  Wikipedia en est un bon exemple, mais il y en a d’autres que Rheingold cite dans cet exposé.

Comme d’habitude, cliquez sur View subtitles et choisissez French (France) pour avoir les sous-titres en français.  (Ou sur Polish si vous désirez rafraichir votre connaissance du polonais.   Après, tout profitez-en pour acquérir de nouvelles langues…).

Merci à Howard Rheingold pour son message amical sur Twitter à propos de cette traduction… http://twitter.com/hrheingold

Catégories
Apprentissage précoce Humour Jeunes Société

Ne mangez pas le marshmallow : ou comment une friandise américaine peut prédire l’avenir de vos enfants !

Non, je ne suis pas obsédé par les marshmallows, mais il se trouve que cette  petite friandise américaine a de troublants pouvoirs : non seulement celui de tester les équipes – comme vous l’a démontré l’exposé de Tom Wujec que j’ai publié il y a quelques jours ici même – mais aussi celui de prédire l’avenir de vos enfants…

Marshmallows

C’est mon ami Léo Sclapari, l’organisateur du Salon de l’Emploi et de la Création d’activités qui m’a signalé ce délicieux exposé (non moins que la friandise elle-même, très appréciée des enfants comme vous pouvez le voir sur la vidéo suivante).

Bon appétit.

L’épreuve du marshmallow : bâtissez une tour, bâtissez une équipe

Le Salon de l’Emploi et de la Création d’activités se tient le 20 mai à Aiseau-Presles.   Plus d’info sur http://www.salon-emploi.be

Catégories
creativité formation Projets

L’épreuve du marshmallow : bâtissez une tour, bâtissez une équipe

L’épreuve du marshmallow ?  S’agit-il d’une blague de potache ?  Du genre de ces épreuves débiles que les étudiants organisent lors des tristement célèbres bizutages ?

Pas du tout !  Il s’agit d’un exercice de team building : l »équipe doit, à l’aide de spaghetti secs, d’un mètre de corde et d’un marshmallow, construire la plus haute tour possible…

Tom Wujec, un designer de réputation internationale l’a organisée avec des groupes aussi divers que architectes, PDG de grandes compagnies, étudiants issus de hautes écoles de commerce, enfants d’écoles maternelles…

Devinez qui s’en sort le mieux ? Des enseignement à la fois drôles, profonds et particulièrement intéressants pour les managers et les responsables d’équipes.

Traduction française (excellente) de Pascal Delamaire et que je viens de réviser.  Pour les sous-titres français, cliquez sur View subtitles et sélectionnez French (France).

Catégories
Diversité Est-Ouest Société

Derek Sivers : bizarre ou juste différent ?

C’est la question que pose Derek Sivers dans un exposé que je viens de traduire pour TED.com.

Cette question peut paraître bizarre au premier abord, mais cette vidéo très courte traite en fait des différences d’interprétation – ce que la PNL appelle la carte du monde – dans les choses les plus simples, comme une simple adresse, par exemple.

Mais je n’en dis pas plus, je vous laisse savourer ce court exposé, brillant d’intelligence et de naturel, sur les différences Est-Ouest.

Cliquez sur « View Subtitles :  French » pour obtenir les sous-titres français.

Catégories
Projets Société

Clay Shirky parle des institutions et de la collaboration

Comment parvient-on à accomplir les choses en groupe  ?

Clay Shirky, dans ce brillant exposé –  publié par TED en 2005 et que je viens de traduire en français sous la supervision d’Anna Cristiana Minoli – Clay Shirky développe les deux réponses possibles :

  • la réponse classique : l’institution, mais qui présente deux inconvénients majeurs : des coûts de production élevés et une impossibililé structurelle de se procurer 100% de la productivité d’un groupe
  • la réponse alternative, rendue possible par l’émergence d’Internet et du Web 2.0 : la coopération : celle-ci permet d’acquérir 100% de la production d’un groupe avec des coûts de coordination réduit.

La coopération n’en est qu’à ces débuts et Shirky prévoit 50 ans de « chaos » avant que de nouvelles formes stables apparaissent, de même que la presse d’imprimerie, lors de son apparition, a contribué à 200 ans de trouble, « en passant d’un monde où l’Eglise catholique était une force politique organisatrice au Traité de Westphalie, où nous savions finalement ce qu’était la nouvelle unité : l’Etat-nation. »

Un exposé visionnaire qui n’a pas pris une ride en cinq ans, mais, au contraire, nous ouvre des perspectives inédites en matière d’organisation des groupes et des projets.

Catégories
Pensée positive

Nancy Etcoff et l’étonnante science du bonheur

Vous vous souvenez ?  Il y a quelques semaines, je vous parlais du bonheur tout relatif des enfants belges selon une enquête de l’Unicef.  Et je vous promettais de revenir sur cette notion de bonheur.

Et c’est chose faite avec cet exposé de Nancy Etcoff sur l’étonnante science du bonheur dont je viens de revoir la traduction pour TED.com, le site de l’organisation qui publie ces extraordinaires conférences sur une impressionnante variété de sujets.

Nancy Etcoff y évoque le pessimisme de Freud, le fondateur de la psychanalyse, pour qui la poursuite du bonheur n’était qu’une preuve d’infantilisme.  Mais aussi, les nouvelles pistes que la psychologie, s’appuyant sur les neurosciences, découvre et expérimente… pour notre plus grand bonheur !

Un exposé plein d’humour et de bonne humeur par une grande dame de la science d’aujourd’hui.

(Pour les sous-titres en français, cliquez sur « view subtitles » et choisissez « French (France)).