Différentes structures dans une carte XMind : exemple d’un participant à ma formation

Peut-on utiliser plusieurs strutures dans la même mindmap avec XMind ?

Et si oui, comment ça marche ?  Cela ne risque-t-il pas de rendre l’information illisible ?

Le logiciel de mindmapping XMind permet d’utiliser plusieurs types de structures : mindmap ou carte heuristique, bien entendu.  Mais aussi matrice comme dans le cas des analyses SWOT ou du calendrier dans le cadre de la gestion de projet.  Ou bien encore l’organigramme comme dans le cas de la structuration d’un site web.   Ou bien encore l’ishikawa ou arrête de poisson, comme dans la ligne du temps utilisée lors des ateliers Apprendre A Apprendre.

La commande est très simple : pour changer la structure de votre mindmap, allez au menu "Propriétés" et sélectionnez la structure désirée.  XMind vous transforme immédiatement votre carte heuristique en matrice, en arbre logique, en organigramme ou en matrice, selon vos besoins.  Ici, nous avons sélectionné l’organigramme vers le bas.

Commande Organigramme bas comme structure d'une carte mentale

Menu Propriétés, structure Organigramme Bas

Rien de plus simple !

Une mindmap aux structures multiples

Mais, parfois, il est intéressant de varier les structures au sein de la même carte heuristique.   Pour montrer la composition d’une équipe, pour classer des informations sous forme de tableau, etc.

Nicolas, un participant d’une de nos formations Mindmapping pour Formateurs a réalisé une carte utilisant plusieurs structures.

Infirmier de formation, il est à présent formateur et donne des cours à de futur(e) aides-soignant(e)s.  Il a réalisé une carte sur la "perte d’autonomie chez la personne âgée". (Cliquez sur la carte pour l’agrandir).

Mindmap réalisée avec XMind par un participant à une formation mindmapping

Perte d’autonomie chez la personne âgée

Une utilisation judicieuse des différentes structures

Le danger d’utiliser différents types de structures au sein d’une même carte est évidemment celui de noyer l’information sous un flot d’enrichissements graphiques inutiles.  On peut très vite obtenir un "effet sapin de Noël" très joli à regarder mais qui brouille définitivement le message de l’auteur…

C’est un piège que Nicolas a su éviter en utilisant judicieusement les différentes structures au sein de sa carte mentale.

Un tableau ou matrice pour résumer une opposition entre deux concepts

Dans la première branche, il a utilisé un tableau ou matrice pour illustrer une distinction entre les deux grandes formes de perte d’autonomie: ce qui fait sens  :

Utilisation de la structure Matrix dans une carte mentale XMind

Structure en tableau de XMind

Une mindmap pour lister des syndromes

Dans la branche suivante, il a utilisé la structure de la mindmap, sans modifications, pour lister les syndromes cliniques : une organisation en arborescence classique dans une carte heuristique.

Les cartes mentales ou mindmaps sont effectivement des outils idéaux quand il s’agit d’établir des listes.

Structure sous forme d'arbre d'une carte mentale

Sujets organisés en forme de branches

 

L’organigramme pour illustrer une hiérarchisation de catégories

La branche suivante est une typologie  du "dumping syndrome" qui utilise l’organigramme bas.  Ce dernier exprime une évolution de la perte d’autonomie.

L’organigramme est une structure particulièrement pertinente pour illustrer une hiérarchisation de concepts en différentes catégories, pour montrer une origine ou une une progression.

XMind : carte mentale et structures multiples

Organigramme bas

Des bulles de BD pour illustrer les citations

La structure suivante est de nouveau une structure classique du mindmapping.  Mais cette fois, Nicolas a utilisé la bulle, façon BD, pour montrer que ces expressions sont celles de l’entourage de ces patients.

Cela rend la carte et les expressions plus vivantes, plus "naturelles".

Utilisation du phylactère dans une mindmap pour exprimer une citation

Des bulles de BD

Un arbre gauche pour illustrer une progression

Et enfin, la dernière branche, fait appel à un arbre gauche pour évoquer le syndrôme du glissement et donc, ici encore, l’idée d’une progression.

Utilisation de l'arbre gauche dans une carte mentale

Arbre gauche

L’utilisation de couleurs pas trop agressives contribue à la lisibilité et ne transforme pas la carte en un objet confus.

L’intégration des différentes structures au sein d’une même carte mentale peut donc contribuer à un surcroît d’information à condition d’effectuer des choix judicieux.  Il faut que cela fasse sens, que cela apporte une information graphique supplementaire.  Ou mieux : que l’information graphique soutienne l’information textuelle.

Pour intégrer différentes structures au sein d’une même carte.  Sélectionnez le sujet que vous voulez modifier.  Cliquez sur le menu Propriétés.  Cliquez sur Structure, choisissez celle qui vous convient et XMind transforme votre branche en la structure voulue.  La transformation ne s’appliquera qu’à sujet choisi et à tous les sujets dépendants.

Les images des parties de cartes ont été réalisée avec la fonction "mapshot" de XMind : une fonction qui permet de prendre un cliqué d’une partie de carte sans sortir du logiciel.  Les clichés sont instantanément transformés en images de format PNG et sauvegardées dans un répertoire spécifique de votre choix.  Nous reviendrons sur cette fonction dans un prochain article ;-)

Vous pouvez télécharger gratuitement XMind et vous essayez vous aussi au mindmapping !

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !



Catégories :Logiciels, Mind Mapping, Outils, XMind

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

13 réponses

  1. exellente serie de tuto xmind
    mais je me demande si dans une future version vont il cree une sous structure (carte)
    en effet toutes les sous structures d’un sujet principale sont des organi, des diagram mais pas de cartes
    on est obliger de cree des sujets flottants et de les relier pour avoir cette sous-structure de carte

    • Bonjour,

      En fait, vous pouvez créer une nouvelle carte à partir d’un sujet. Pour cela, cliquez sur le sujet dont vous voulez partir pour l’activer. Un clic droit de la souris, sélectionnez le menu insérer, et puis, tout en bas dans le volet qui s’ouvre, Une nouvelle feuille à partir du sujet. A partir de là, vous avez une carte secondaire qui reprend le sujet de départ comme sujet central.

      Pour ce qui est de la structure, vous pouvez aller dans le menu propriété, dans la commande "structure", choisissez "carte dans le sens des aiguilles d’une montre" et vous avez une mindmap.

      J’espère que ceci vous a aidé, bonne année 2014,

      Marco.

      • merci :)
        dsl pour le retard c’est que je me noie dans tout ces "blog & network" (g+, fb, twitter, wordpress etc …)
        je me demandais que vous pouvez comme expert de la matiere recommander à xmind d’integrer dans leurs future version des amelioration

        c’est vrai que xmind est le meilleur ( selon moi) point de vue qualité /prix/fonctionlaité

        mais on sent qu’il manque ergonomie, parfois on doit utilser des fleche reltionelle maquille pour continuer le shema qu’on a dans la tete ( c’est pas toujours evident)

        • BOnjour,

          Et non, il n’ya toujours pas de logiciel de mindmapping parfait ;-)

          Je suis d’ailleurs convaincu que la définition du logiciel parfait ne serait pas la même pour tous…

          Personnellement, j’aime bien XMind pour plusieurs raisons :

          – prise en main plutôt intuitive du logiciel
          – de nombreuses structures autres que le mindmapping, y compris les concept maps (dans une certaine mesure)
          – compatibilité avec d’autres logiciels
          – version gratuite déjà très complète.

          Pour ce qui est de relayer auprès de XMind, je le fais à chaque fois que je peux et je ne suis pas le seul. Mais c’est une petite équipe et, techniquement, ils ne peuvent pas répondre à tout (ne fut-ce que par les limitations d’Eclipse, sur lequel est basé XMind).

          Mais il y a aussi des groupes, notamment des Google Groups, dans lesquels vous pouvez réagir, demander et offrir des conseils, etc.

          Les responsables de XMind y interviennent d’ailleurs régulièrement, ainsi que des développeurs qui ont souvent un point de vue technique beaucoup plus approfondi que moi qui suis surtout un utilisateur…

          Merci encore de votre intérêt pour ce blog et bonne journée, ;-)

          Marco.

Rétroliens

  1. Différentes structures dans une carte XMind : l’exemple d’un participant à la formation Mindmapping pour Formateurs | Cartes mentales | Scoop.it
  2. Différentes structures dans une carte XMind : l’exemple d’un participant à la formation Mindmapping pour Formateurs | Revolution in Education | Scoop.it
  3. Différentes structures dans une carte XMind : l’exemple d’un participant à la formation Mindmapping pour Formateurs | Cartes mentales, mind maps | Scoop.it
  4. Différentes structures dans une carte XMind : l’exemple d’un participant à la formation Mindmapping pour Formateurs | Des cliparts pour mes maps | Scoop.it
  5. Différentes structures dans une carte XM...
  6. Différentes structures dans une carte XM...
  7. Mind mapping | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 496 autres abonnés

%d bloggers like this: