Etudiez à l’université avec les cartes mentales et conceptuelles

Comment mieux comprendre ?  Comment mieux retenir ?  Comment voir les liens entre les cours ?  Comment visualiser les relations entre les concepts ?

Les outils issus de la pensée visuelle – carte mentales, conceptuelles, argumentaires – constituent une batterie intéressante pour l’étudiant à l’université.  Voici quelques exemples issus de ma pratique de coach étudiant dans ce premier article de la série Etudier à l’université.

Beaucoup d’étudiants à l’université sont confrontés à des difficultés pour étudier.  La quantité de matière, la complexité des sujets en rebutent plus d’un.

Surtout quand les méthodes d’études consistent en surlignage, recopiage, synthèses lues et relues pendant des sessions interminables.

Les études à l’université exigent une solide discipline personnelle : il faut gérer le volume des tâches et leur répartition dans le temps, il faut ingurgiter des quantités impressionnantes de matière – parfois en un temps record – il faut produire des documents de plus en plus longs et complexes, jusqu’au travail de fin d’études, voire à la thèse de doctorat.

Il existe aujourd’hui des outils puissants pour rencontrer les exigeances croissantes des universités.  Ce sont ces outils et ces méthodes que je vais commencer à explorer dans ce premier article d’une série intitulée « Etudier à l’université« .

Aujourd’hui, je vais vous donner un exemple issu de ma pratique de coach.  Il s’agit d’étudier un papier sur la résolution de conflits.  C’est un article de Paul Collier qui propose une thèse ardie : les véritables causes des guerres civiles ne sont pas les revendications sociales, mais des causes strictement économiques.  Mon propos n’est pas de critiquer la thèse de Paul Collier – ça, c’est le travail de l’étudiante – mais de vous montrer comment on peut utiliser les outils issus de la pensée visuelle pour mieux étudier.  Mieux étudier : c’est-à-dire comprendre et ensuite retenir la matière.  Ce n’est que lorsque je la maîtriserai que je serai à même de la critiquer…

La structure du texte : une mindmap « arbre droit »

L’auteur structure son texte en cinq parties.  Pour l’illustrer, j’ai utilisé le logiciel de mindmapping MindMaple, que j’ai déjà présenté dans cet article.    J’ai employé une mindmap avec la structure « Righ Tree Class« .  Voici ce que ça donne : (cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Carte mentale : illustration de la structure d'un texte par une mindmap

Structure du texte de Paul Collier

La mindmap ou carte mentale est un excellent outil lorsqu’il s’agit de visualiser une structure : et donc aussi pour analyser la structure d’un document, d’une présentation ou d’un système.

Cette carte nous permet de visualiser la structure du texte de Paul Collier, telle qu’il la présente lui-même dans son introduction :

1. Cette analyse des conflits selon la perspective économique est basée sur des modèles empiriques, observés pendant une période qui va de 1965 à 1995.  L’auteur y affirme que les revendications sociales – manque de démocratie, divisions religieuses, inégalités – n’ont aucun effet systématique sur les guerres civiles.  Que par contre, les causes économiques – le revenu national bas, la dépendance d’exportations de produits de première nécessité – ont un effet systématique sur les guerres civiles.  Le facteur décisif est l’opportunité de mobiliser des revenus afin de recruter des troupes.

2. Paul Collier affirme que les sociologues ne devraient pas écouter les discours publics sur les causes des guerres civiles.

3. Il donne ensuite des preuves de ce qu’il avance en décrivant chaque risque de guerre civile.

4. Il se concentre ensuite sur chaque modèle, examinant les conditions qui rendent les organisations rebelles viables.

5. Et enfin, il examine les implications politiques des discours basés sur les revendications sociales.  En négligeant les causes économiques des guerres civiles, gouvernements et communauté internationale ont manqué des opportunités de rétablir la paix…

Pour comprendre un texte et le retenir, rien de tel que d’en découvrir d’abord la structure : pour comprendre comment les arguments s’articulent entre eux et autour de l’idée principale.  Et lorsque je lirai le texte, je saurais toujours où j’en suis par rapport à l’ensemble : cela me permet d’anticiper sur la suite et de pratiquer une lecture active.

Visualiser les relations entre les concepts : la carte conceptuelle

Si la carte mentale ou mindmap est excellente pour visualier la structure d’un texte ou d’un système, pour montrer les relations entre les concepts d’une théorie, rien ne vaut la concept map ou carte conceptuelle.  Celle-ci a été réalisée avec CMapTools, un outil gratuit dont je reparlerai bientôt car il me semble méconnu et sous-utilisé.  Alors qu’il propose une série d’options très intéressantes pour les étudiants du supérieur.

Pour Collier, il y a deux grandes visions des conflits : les conceptions populaires, qui voient dans les conflits des luttes pour des revendications sociales.  Cette vue du public est également influencées par les discours des groupes rebelles qui se positionnent comme des combattants contre l’injustice.  Ils entrent en compétition avec le gouvernement et quelquefois même louent les services des mêmes agences de communication pour s’assurer de bonnes relations publiques.  Tandis que les économistes considèrent les groupes rebelles comme des organisations criminelles qui tentent de tirer parti des opportunités pour gonfler leurs revenus.

Illustrons tout cela avec une carte conceptuelle (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Carte conceptuelle : relations entre les vues populaires et l'analyse des économistes dans la théorie de Paul Collier

Carte conceptuelle : la vue populaire et l’analyse des économistes

Ici, il ne s’agit pas de montrer une structure autour d’une idée centrale, mais bien d’illustrer les relations entre les concepts : 2 vues différentes des causes des conflits civils, la compétition entre rebelles et gouvernements du point de vue du discours et des relations publiques, etc.

Analyser un processus : une autre carte conceptuelle

Les cartes conceptuelles sont également très intéressantes lorsqu’ils s’agit d’analyser un processus.

Paul Collier me donne l’occasion d’illustrer cette capacité des concept maps : il décrit comment les théories basées sur les revendications sociales expliquent les difficultés de la contre-insurrection.  Pour les tenants de ces théories, il est très difficile de lutter contre la rébellion.  Dans de nombreux cas, le gouvernement fait appel à l’armée.  Pour encourager cette dernière, le gouvernement offre des « incentives ».  Pour recevoir davantage de récompenses, les soldats se livrent à des atrocités, voire suscitent eux-mêmes des actes de rebellions qu’ils font ensuite semblant de mater.  C’est la spirale ascendante dont il est difficile de sortir.

Voici ce processus illustré par une carte conceptuelle : (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Carte conceptuelle : les difficultés de la contre-insurrection selon Paul Collier

Concept map : les difficultés de la contre-insurrection

Le trajet des flèches et la rétroaction atrocités-revendications-rebellion montre bien le caractère systémique de la difficulté de lutter contre les insurrections dans les théories basées sur la revendication sociale.

Avec deux outils différents, mais tout deux issus de la pensée visuelle, la mindmap et la concept map, nous avons pu dégager la structure du texte et illustrer quelques-uns de ses concepts-clés.

Dans d’autres articles je reviendrai sur ces outils et sur d’autres et j’explorerai avec vous leur utilité pour les étudiants d’université.

Et vous : connaissez-vous ces outils ?  Les avez-vous expérimentés ?  Ou en utilisez-vous d’autres ?  Lesquels ?  Comment fonctionnent-ils ?

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à ma newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !



Catégories :Apprendre à apprendre

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

47 réponses

  1. Je confirme VUE est d’une approche un peu plus complexe pour les débutants mais s’avère très efficace pour notamment les schémas heuristiques. Au passage, merci pour vos productions toujours stimulantes dans l’utilisation des cartes mentales.

    • Merci Matthieu pour votre commentaire élogieux, ça me touche beaucoup ;-)

      A la suite des commentaires de Bruno, j’ai téléchargé VUE et je suis en train de le tester. J’aime beaucoup l’intégration des images et la facilité avec laquelle on peut intervenir sur les objets (taille, position, déplacement, couleur, etc.); il faudra que j’approfondisse, mais j’ai bien envie d’écrire un ou deux articles sur ces logiciels, CMaptools et VUE.

      Bonne journée,

      Marco.

  2. Bonjour, Je vois encore qu’on est assez proche sur ce sujet aussi…Lorsque je fais un travail bibliographique les 2 techniques me semblent incontournables pour les raisons que tu énonces.
    Je remarque aussi la carte « arbre droit ». Sur l’ordinateur, je trouve aussi que c’est souvent plus approprié de mapper à droite, surtout lorsque le contenu est de taille.
    Niveau logiciel, j’ai délaissé CmapTools pour VUE (visual understanding environnement). Hormis la possibilité de collaboration en temps réel, les fonctionnalités de VUE me semblent plus complètes, la création de carte est plus joli (vaste possibilité de styles) rapide (pas mal de touches raccourcies), les fleches ne se cachent pas derrière les topics, ce qui est sacrément irritant (les utilisateurs de Cmaptools comprendront), et il n’y a pas obligation de valuer les liens (Cmaptools mets par défaut des points d’interrogations sur chacun des nouveaux liens, c’est lourd), puis il y a le problème du format…Le format Cmap est propriétaire, on peut pas en faire ce qu’on veut avec, le logiciel n’est pas open source non plus, contrairement à VUE. ça ne concerne pas seulement les geeks qui veulent bidouiller, ça concerne aussi les utilisateurs, les logiciels open source ont plus de chance d’évoluer qu’un logiciel comme CmapTools, propriétaire et gratuit. Un dernier truc qui m’agace c’est les possibilités d’exportations, VUE laisse bcp plus de possibilités que Cmaptools dans les formats d’export, notamment en SVG, ce qui est très pratique pour ensuite en faire d’autres usages (un svg est zoomable à l’infini), par exemple on peut l’utiliser avec sozi (une petite alternative open source à prezi) pour faire des diaporamas.
    VUE est codé en java, ça le rend assez portable. On peut donc l’utiliser en ligne (c’est une version un peu allégée si je me souviens bien) http://vue.tufts.edu/VUEApplet/index.cfm
    ça fait un an que j’ai pas touché à Cmaptools, mais peut être que des choses ont évolué chez eux, si certaines de mes critiques ne sont plus valides, merci de me le signaler ;)

    Par contre je trouve que CmapTools est beaucoup plus facile à utiliser pour les débutants que VUE, il est assez intuitif si je me souviens bien. S’il s’agit de produire 3 cartes à l’année, autant rester sur CmapTools.

    • Merci pour toutes ces infos Bruno ;-)

      Je ne connaissais pas VUE que je vais m’empresser de tester et je ferai les comparaisons avec CMapTools en tenant compte de tes remarques.

      A bientôt sur Skype ou à Paris,

      Marco.

Rétroliens

  1. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Revolution in Education | Scoop.it
  2. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Mind mapping, pensée visuelle et pédagogie ou comment apprendre à apprendre | Scoop.it
  3. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | LOGIQUE-DISCOURS-ORGANISATION | Scoop.it
  4. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles - Formation 3.0 | Lettres et Cartes Heuristiques | Scoop.it
  5. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles - Formation 3.0 | A New Society, a new education! | Scoop.it
  6. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Cartes mentales | Scoop.it
  7. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Numérique & pédagogie FormaVia | Scoop.it
  8. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Classemapping | Scoop.it
  9. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Educación flexible y abierta | Scoop.it
  10. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Cartes heuristiques | Scoop.it
  11. Apprendre à apprendre | Pearltrees
  12. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Autres Vérités | Scoop.it
  13. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | François MAGNAN - Documentaliste et Formateur Consultant | Scoop.it
  14. Visualization | Pearltrees
  15. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | E-team E-reputation | Scoop.it
  16. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | BONNE MISCELLANEE | Scoop.it
  17. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Innovation sociale | Scoop.it
  18. Etudier à l’université : cartes mentales et conceptuelles | itypamiers
  19. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Representando el conocimiento | Scoop.it
  20. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Learning in a Information & Knowledge Society | Scoop.it
  21. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Geekophile | Scoop.it
  22. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Plan de Aprendizaje | Scoop.it
  23. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Innovations pédagogiques numériques | Scoop.it
  24. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Outils de veille | Scoop.it
  25. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | TIC et TICE mais... en français | Scoop.it
  26. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Edu-mindmaps | Scoop.it
  27. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Usage Numérique Université | Scoop.it
  28. Cartes mentales et conceptuelles | Politique de santé | Scoop.it
  29. Tic & cooperation | Pearltrees
  30. Cartes mentales et conceptuelles | senegal sante | Scoop.it
  31. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Veille MOOC (ITyPA) | Scoop.it
  32. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Le web 2.0 de 10 | Scoop.it
  33. Etudier à l’université : cartes mentales et conceptuelles | dproy
  34. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Lycée Jeanne d'Arc Rennes | Scoop.it
  35. Enseignements | Pearltrees
  36. Etudier à l'université : cartes mentales et conceptuelles | Carte heuristique-carte mentale | Scoop.it
  37. Etudiez à l'université avec les c...
  38. Apprendre avec les tice | Pearltrees
  39. Création | Pearltrees
  40. Cartes mentales et enseignement | Pearltrees
  41. Pensée visuelle : du mindmapping aux organisateurs graphiques « Formation 3.0
  42. Cosklein | Pearltrees
  43. Formation innovante : BYOD, hybride, netware, cloud, deep learning | Formation 3.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 097 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :