Mindmapping : 5 bonnes raisons d’utiliser des mots-clés !

Pourquoi utiliser des mots-clés dans vos mindmaps ? Voici 5 bonnes raisons d'abandonner les phrases longues au profit des mots-clés.

Pourquoi utiliser des mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ?  C’est une question qui m’est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences.J’y vois au moins 5 bonnes raisons que j’illustre par une mindmap, bien entendu 😉

Article remis à jour le 2 mai 2021.

Ca ne rate jamais !  A chacune de mes conférences ou de mes formations à propos du mindmapping, la question tombe : pourquoi utilisez-vous systématiquement des mots-clés dans vos cartes mentales ?  Pourquoi ne pas utiliser de phrases complètes ?

J’ai déjà évoqué le sujet des mots-clés et de la connectivité dans un article précédent.  Mais la question me parait suffisamment importante pour y revenir et y apporter un éclairage supplémentaire.

5 bonnes raisons d’utiliser les mots-clés

Pour moi, il y a au moins cinq bonnes raisons de recourir au mot-clé plutôt qu’à la phrase.

1. La synthèse :

Utiliser des mots-clés dans une carte mentale plutôt qu’une longue phrase vous oblige à aller directement à l’essentiel : straight to the point, comme disent les Anglo-Saxons.  Cela vous oblige donc à comprendre d’abord ce que vous lisez ou ce que vous voulez communiquer.  Vous opérez tout de suite la synthèse des idées.  C’est une tout autre démarche mentale que le simple recopiage sur une carte.  Je ne parle même pas du copier/coller…

On estime généralement que les mots signifiants constituent 10 % d’un texte : débarassez-vous de ce qui n’apporte pas une réelle information pertinente : vous irez droit au but et vous n’encombrerez pas votre carte d’informations inutiles !

(Carte réalisée avec XMind.  Cliquez sur la carte pour l’agrandir ou cliquez ici pour la télécharger gratuitement sur le site de Biggerplate).

Carte heuristique : 5 bonnes raisons d'utiliser des mots-cls dans vos mindmaps
5 bonnes raisons d’utiliser les mots-cls dans vos mindmaps

2. La connectivité

J’ai déjà consacré un article entier à la connectivité, mais c’est un concept tellement fondamental que je crois légitime d’y revenir.  Le mindmapping se base sur l’idée que notre cerveau fonctionne par associations : en connectant les neurones les uns aux autres, il connecte aussi les idées les unes aux autres.

En utilisant des mots-clés, je peux connecter plus facilement un nouveau concept à l’idée précédente.  Par exemple, si j’utilise le mot-clé « bilan » je pourrai facilement y connecter les mots-clés « compétences », « comptable », « personnel, « de santé », etc.

Si j’écris directement « bilan de compétences », cela devient difficile pour moi d’y connecter une autre idée reliée à celle de bilan.

Plus ma phrase contient de mots, moins je dispose de probabilités de connexions nouvelles : c’est mathématique !

Mindmapping : une connectivité étendue : utiliser des mots-clés
Facile de connecter une nouvelle idée à un mot-clé

3. L’espace

Vous avez remarqué ?  L’espace sur votre feuille n’est pas infini !

Plus sérieusement, plus vous utilisez des phrases longues dans vos cartes mentales, plus vous occupez d’espace sur la feuille.  Les logiciels de mindmapping vous permettent de stocker des cartes limitées exclusivement par la mémoire de votre ordinateur.  Mais encore faut-il gérer la quantité d’informations contenues dans ces cartes.

Et lorsque vous les imprimez, pensez à votre malheureux lecteur, obligé de se pencher sur une écriture microscopique !  Un participant à une formation me disait la semaine dernière qu’on lui avait remis un compte-rendu de réunion sous forme de mindmap illisible.  Ce type de démarche ne peut produire qu’un résultat : nuire à la crédibilité du mindmapping.

Si nous voulons convaincre de l’utilité de notre discipline, nous devons au minimum en respecter les règles !

4. Le temps

Dimension non-négligeable, le fait d’utiliser des mots-clés vous fera gagner du temps !  Il est plus rapide de noter un mot que 10 ou 20 !  Bien sûr, au début, cela vous demandera un petit effort de trouver LE mot-clé qui synthétise une idée, un concept ou une phrase.  Mais avec un peu de pratique, vous arriverez très rapidement à distinguer le principal de l’accessoire.  Le mindmapping, par son mode structurant, vous y aidera.

En prise de notes, lors d’une réunion, d’une conférence ou d’un entretien face-à-face, vous irez beaucoup plus vite : vous perdrez moins d’information.   Votre mémoire immédiate étant limitée, vous perdrez moins de temps à vous concentrer sur vos notes et vous pourrez capturer plus vite les nouvelles informations au fur et à mesure qu’elles vous parviennent.

5. La lisibilité

Enfin, une carte qui n’est pas encombrée de texte est nettement plus lisible.  La lisibilité d’un texte est une marque de respect pour le lecteur.  C’est pareil pour une mindmap.  Ne donnez pas un machin fouillis, encombré de longues sentences rédigées dans un caractère microscopique.  Vous découragerez le lecteur de s’y plonger.

Paul Valéry disait que la véritable intelligence, c’était de pouvoir dire des choses complexes de manière simple.  Utilisez intelligemment vos mindmaps : simplifiez les notions complexes en les présentant d’une manière lisible.  Économisez les mots.  Ménagez votre lecteur.  Et jouissez du plaisir de voir un objet qui soit à la fois beau et utile.

Conclusion : utiliser des mots-clés, une nécessité

Utiliser des mots-clés pour vos cartes mentales n’est donc pas un luxe ni un snobisme d’intellectuel pédant : c’est une nécessité si vous souhaitez créer des cartes mentales efficaces.

Bien sûr, si vous devez communiquer avec des personnes qui n’ont jamais vu de cartes mentales auparavant, mieux vaut utiliser des membres de phrases plus longs.

Mais l’idéal est de passer très vite à l’utilisation de mots-clés et tous leurs avantages.

Bon travail 😉

Vous avez aimé cet article ?  Inscrivez-vous à notre newsletter et ne ratez plus aucun article ou événément !

24 commentaires

  1. […] Mindmapping : 5 bonnes raisons d’utiliser les mots-clés […]

  2. […] Mindmapping : 5 bonnes raisons d’utiliser les mots-clés ! […]

  3. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  4. […] A chacune de mes conférences ou de mes formations à propos du mindmapping, la question tombe : pourquoi utilisez-vous systématiquement des mots-clés dans vos cartes mentales ? Pourquoi ne pas utiliser de phrases complètes ?  […]

  5. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  6. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  7. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  8. […] La formation pour les générations digitales et l'entreprise apprenante (par Marco Bertolini)  […]

  9. […] La formation pour les générations digitales et l'entreprise apprenante (par Marco Bertolini) … La formation pour les générations digitales et l'entreprise apprenante. Accueil · A propos… Qui suis-je ?  […]

  10. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  11. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  12. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  13. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  14. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  15. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  16. Très bon article de synthèse, merci !

  17. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  18. […] Mindmapping : 5 bonnes raisons d’utiliser les mots-clés ! […]

  19. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  20. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  21. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

  22. […] Pourquoi utiliser les mots-clés plutôt que des phrases entières dans vos mindmaps ? C'est une question qui m'est souvent posée, que ce soit en formation ou lors de mes conférences. J'y vois au moi…  […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :